A Julie *

il y a
1 min
16
lectures
4

Une vierge folle vous invite à partager sa folie passagère , éphémère , de moisson de rimes s'enchevêtrant dans l'espace ésotérique , érotique , fantasmagorique , éclectique , électrique  [+]

La joie de vivre
La joie d'aimer
N'a pu survivre ;
Et comme Orphée
Pour Eurydice,
Mort a frappé
En son calice
La belle fleur
A peine éclose,
Et tous nos pleurs
Ici, transposent
Toute la douleur
Qui, là, s'expose
Devant la mort
De cette jeune fille .
Seize ans à peine,
La mort torpille,
Si inhumaine
Ce jeune corps
Qui voulait vivre ;
Et sa beauté
Et sa gaieté
En nous délivrent
Tristes regrets .
Jeunesse est libre
Libre de vivre
Et puis d'aimer ;
Pourquoi la mort
L'a t'elle ôtée ? .
Cette injustice
Nous a choqué,
Ce sacrifice,
Est un tollé !
Oui, toi, Julie
Tu méritais
De prolonger
Ta courte vie ! .

*Julie : adolescente de Morsang sur Orge 92320
dans L'Essonne, tuée par le covid 19 .
4
4

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Aubussinne
Aubussinne · il y a
Quand une particule à l'origine de la vie sur terre s'en prend à la vie qu'elle a créé. Tous bien démunis, même les jeunes corps vifs comme celui de Julie.
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
Triste en effet la mort...
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Un fort sentiment d'injustice...

Vous aimerez aussi !