1
min

A contre-nuit

Image de Moonath

Moonath

28 lectures

4

A contre-nuit
un roman sombre
à la couverture flétrie
s’endort au fond d’un sac
quand le silence aboie
sur les bords de la Seine

cachés au fond d’une poche
chancellent à chaque station
un plan de Paris en charpie
un vieux crayon de plomb
un caramel gourmand
et des mots en ritournelle

à contre-nuit
au bas de l’escalier
une odeur d’ampoule grillée
se mêle aux épices asiatiques
quand la lune campe
sur les toits de Clichy

dans leur aquarium de volupté
deux coeurs se détachent
comme les feuilles d’un hêtre
enchaîné à ses ambiguïtés
des écailles étiolées
et Grateful Dead pour linceul

à contre-nuit
dans le souffle de Februarius
d’une lucidité absolue
une âme pleure, se libère
et caresse la lumière du jour
en remerciant la vie et l’univers





Texte : MOONATH © ND


https://moonathluniversdesmots.wordpress.com/2015/05/13/a-contre-nuit/

4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,