1
min

À bord du Pégasus

Image de Zago

Zago

68 lectures

41

Les passagers s'endorment, l'amiral cesse de feindre.
L'oxygène s'échappe dans le vide merveilleux
De l'espace. La substance vitale, sous ses yeux,
s'enfuit comme l'espoir qui commençait à poindre.

Le cri rouge des alertes a fini par s'éteindre.
Le vaisseau s'est paré d'un gracieux camaïeu,
Nuances apaisantes d'un bleu silencieux,
Reflétées par la Terre qu'il ne peut plus atteindre.

En orbite, condamné à la chute éternelle
Autour de l'astre azur, chimère, si proche, si loin,
Promesse non tenue d'un retour solennel

Auprès des êtres aimés. Les toucher de la main
Une dernière fois. Mais le hasard est cruel :
L'astronef avarié a scellé leur destin.

PRIX

Image de 2019

Thème

Image de 14 vers
41

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Joli !
·
Image de Zago
Zago · il y a
Ho ! Mais c'est une chèvre de mes connaissances ;) Cela faisait longtemps ! Merci d'être passée me lire RAC, à très vite !
·
Image de RAC
RAC · il y a
Je vous en prie... j'en bêle et béguête de paisir ! A bientôt chez vous ou chez moi...
·
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Très joli poème d’un bleu sombre... vous aimez prendre de la hauteur quitte à vous brûler les ailes, Zago... bon j’ai tout lu de vous dépêchez-vous de publier à nouveau ;)
·
Image de Zago
Zago · il y a
Quel courage, merci Marie ! Je tâche de me remettre à l'encrier sous peu... Il me faudrait juste un shoot d'imagination... ;)
·
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Je n’ai pas dit que j’avais tout lu hier soir ;) ça fait un moment. Et moi il faudrait juste du temps j’en rêve...
·
Image de Elise Envers
Elise Envers · il y a
à travers ce texte sombre j'arrive à percevoir l'espoir qui t'anime; l'écriture transcende comme la musique qui raisonne à travers ce sonnet tragique. Une lumière se cache au plus profond de ce poème, celle du poids de tes mots minutieusement choisis j'imagine! Vivement ta prochaine œuvre et continue: défends toi avec ton verbe et ta plume; tu les maitrises à merveille!
·
Image de André Chevrier
André Chevrier · il y a
Dramatique sonnet spacial...
·
Image de Zago
Zago · il y a
Merci d'être passé, ami auvergnat ! Au plaisir !
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Un drame galactique narré en vers bleutés.
·
Image de Zago
Zago · il y a
Merci d'être passée, Ginette !
·
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
Rien ne vaut le plancher des vaches...
·
Image de Zago
Zago · il y a
Surtout qu'il suffit de lever la tête pour s'envoler ! Merci d'être passé, Jarrié !
·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
le navire ailé en orbite vers l'Olympe terminera-t-il sa course interstellaire sous la piqûre d'un taon? ou naviguera-t-il en chimère Aquatique arrimé de force sans pouvoir secourir ceux qui sombrent dans les eaux troubles de notre forteresse Europe, la si mal nommée? un bel ouvrage que votre chant!
·
Image de Zago
Zago · il y a
Si forteresse elle fut, c'est un souvenir confus...
Merci Patrick !

·
Image de Cassiodrey
Cassiodrey · il y a
J'aime beaucoup ! Le Pégasus se serait-il approché trop près du soleil ?? ;) Mes voix !
Et une invitation à plonger dans d'autres Ô :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/flash-back-4
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/spectres-galactiques
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/la-noctambule

·
Image de Zago
Zago · il y a
Merci Cassiodrey !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Un jeune acacia trône au centre de son jardin. André l'adore. Le contempler peut constituer pour lui une activité à part entière. Il lui parle, le touche, s'en occupe. Il le considère comme un...