1
min

A beau malheur

7 lectures

1

Sonnez cloches et grelots
Voici la saison cyclonique
Les vulnérables en sanglots
De l'aide pour les cyniques

D'une impudence effrontée
Maximisons nos profits
Qu'on nous traite d'éhontés
Du peuple nous ferons fis

Par solidarité cauteleuse
Tournons-nous vers les astres
Exposons nos malheureux
Vendons leurs le désastre

Par beau malheur périodique
Suivi d'une catastrophe certaine,
Fructifions nos revenus modiques
En tirant de ces ecouailles, la laine

Le malheur est un bonheur
Qui élargi nos horizons
Si des désastres porte-bonheur
L'on tire de bonnes décisions

Conservant le statut quo,
Opprimons-les davantage
Que leurs misères fassent échos
Et leurs pauvretés, notre avantage

Des miettes, s'ils sont affamés
De la salive, s'ils sont altérés
Pour une stabilité malfamée
Dans l'espoir des catastrophes itérées

A beau malheur

Enryco PIERRE-CHARLES
Tout droit reservé
1

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème