20 ans

il y a
1 min
2
lectures
0
Mon innocence ensevelie,
Ploie sous l'angoisse des avenirs.
Alors je panse, les véhémences, d'une adulscence meurtrie,
Quand sur mon torse, tu t'assoupis. Et je guéris.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,