1
min

2 novembre 2017

Image de CoMen

CoMen

1 lecture

0

introspection gâche tout
anticipation égal souffrance
imagination emporte plaisir
instinct introuvable
lâché prise impossible
crâne de béton enferme bonheur
crâne doit être cassé pour respirer
cogner son crâne contre les murs
ouvrir son crâne
envie de s'éclater la gueule contre les murs
de briser le front frontière
le front béton
le front méchant
tout se cogne de l'intérieur
faisant mourir l'extérieur
mourir la vie
tuer la vie
se gâcher la vie
mourir d'ennui
de cet ennui volontaire
de cette lassitude perverse
qui guette à chaque coin de rue
lassitude de grand-mère
lourdeur passagère
plus rien n'est léger
face au crâne de béton
béton
ce mot qui revient si souvent
ce mot pesant
ce mot insignifiant
qui brise mon souffle et écrase mes poumons
qui serre ma gorge et fait monter la nausée
béton de haine
petit béton devient grand
petit béton prend le dessus
petit béton manipule
petit béton contrôle
anticipe et gère
petit béton accompagne ma vie
vieillesse
béton coulé
béton ne fond pas
même sous le soleil
béton ne fond pas
béton encercle et se referme
éliminant toute trace d'air
béton tue l'air
béton n'a l'air de rien
béton prend l'air de tout
béton s'amuse à me rendre folle
béton me fait devenir autre
s'il fallait donner un nom à mon angoisse, je l'appellerai « béton »
béton, je te déteste
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,