Deux lettres enlacées

il y a
1 min
491
lectures
76
Qualifié
Image de Eté 2016
Je connais un endroit où un arbre est planté,
Pas loin d’un petit bois, au milieu de la ville,
J’y suis allé un jour, je n’ai pas oublié,
Je marchais près de lui d’un petit pas tranquille.

Je marchais près de lui en tenant bien sa main,
Relevant le menton pour me grandir un peu,
Je pensais qu’un beau jour, ou peut-être demain,
Je serai à mon tour, aussi grand que mon Dieu.

Et auprès de cet arbre il s’arrêtait soudain,
Je n’avais jamais vu mon papa si ému,
Me montrait un endroit en tremblant de la main,
Un cœur était gravé sur le tronc presque nu.

Au milieu de ce cœur deux lettres enlacées,
Je m’en rappelle encore, je m’en souviens toujours,
Un matin de printemps il les avait gravées,
On ne peut effacer cette marque d’amour.

Si je reviens un jour au milieu de la ville,
Auprès du petit bois où cet arbre est planté,
Je marcherais tout seul, d’un petit pas tranquille,
Et alors dans ce tronc, deux cœurs seront gravés.

76

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !