?
Tu es une rose.

Ton cœur et ton âme
Ensemble forme un diamant,
Que le saphir n’égale pas.

Lance - toi.
Lance les flèches de ton arc.
Mon cœur que tu perces et
A jamais lié à toi.

Je n’attends que, que la vie
M’apprenne et me prenne
toute entière.

Je ne suis qu’une personne.
Mais je sais, qu’autour de moi
Je peux rendre étincelant les
Sourires des gens,
Les aidant de ma flèche,
De mon arme,
qui n’est pas une arme...
Ou alors une arme à envoyer
Des fleurs afin que celle-ci
Ne s’éteignent et aident
Petit et grand, les enfants,
Grands-parents, parents.
Je sais que mes pas
Résonnent encore faux,
Que je n’ai trouvé place,
Mais je sais
dans quel monde je suis.
Qui et comment aider.

Je ne suis qu’une enfant perdue,
Oui, mais par ma vie j’aide :
Je sais reconnaître
Une fleur pourrie,
À une fleur triste mais qui
Pourrais être étincelante si elle
N’était pas entouré de ronces.
Et, avec un peu d’aide peut devenir une rose bombée.

Je sais que comme je le dis
Et redis :
Je parle et je n’ai
Confiance en moi.
Mais quand vient l’aube,
Je ne réponds plus de mes
sacrifices.
Je suis moi,
Comme un hibou
Dans un paradis,
Tournant, sur lui sa tête plumeuse.

Écrire, dessiner, créer
C’est ce que je sais faire.
Mais cela disparaît,
Oui disparaît le jour car
Je ne l’ai encore dompté.
Je n’ai, oui, pas encore dompté
Ma force et le pan qui dort
Formant - lorsque le crépuscule vient - fièrement sa roue.

Je ne suis que fille par ma voix, Hommes et femmes
Aucuns n’est mieux.
L’homme est fort, la fille belle...
Ceci n’est que poésie.
L’homme et la fille sont,
Oui dire, différents entre eux,
Mais, en réalité,
Il n’y a aucune comparaison possible,
à pars peut-être...
Les amours tout cela n’est que,
oui dire, que perdre son temps.
Mais, quand on est dedans.
On croit à un compte de fées... réaliste, que pour nous.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !