1
min

Jenk Lodgroß, sa hauteur

82 lectures

1

Finaliste
Sélection Jury

Amateur d'essais sur la destinée des quasars.
Amateur russe de callipyges cosaques.
Arsène Lupin du théâtre,
Marcheur de Père-Lachaise.

Cas indéfendable :
La crème des éditeurs,
Le cauchemar des défenseurs.
Toutes les Verges s’y sont rompues.

Jenk Lodgroß auteur,
Ou Sa Hauteur

S’interroger sur sa présence
Et pouvoir l'observer dans son milieu naturel,
Nocturne, où il aime à marquer son territoire.

Ses exhalaisons envahissantes,
Observer une saine distance.

Comme on le voit :
Un être vil et fol
– Mais ce qui se fait de mieux
Tout de même... –
Genre sadique mais divin,
Maniant magnifiquement
Le fouet et brandit le calice,
Il en boit jusqu’à la lie le vin :
À bas la calotte !

Créature de l'humanité,
Telle qu'elle la revendique bien comme sienne,
Mais non sans quelques efforts tout de même.
De l’espèce courante de type du midi :
Les boules et la plume.

En train d'opérer, toutes ses tares se dissolvent.

Vous le verrez résilient,
Devenir reluisant,
Le front perlé de sueur d’encres : il écrit.
Il se mue alors en quelque fauve écrivain
– et c'est comme tel que je vous demande
de le juger –

Le prédateur se frotte aux écorces des géants,
Se mue en grand débutant lettré qu’il veut rester
– Gauche à l’extrême –
Se mue en auteur imbu des promesses de l'avenir
Et gorgé des souillures du passé :
Il enfouit son testament
Au fond du lac Baïkal.

Ses écrits laissés sous lui repoussent en mur végétal, un peu d’anthropologie animale :

Voyez-le qui s’avance vers vous
À la fois sobre et aviné,
Naïf et sage,
Ascétique et gourmand,
Vierge et lubrique.

Cet animal
Fusionne
Dans la même Personne
– si tant est qu'on puisse encore lui attribuer un épithète aussi flatteur –

Le nomade et le sédentaire,
Le réflexif et le réflexe,
Le hagard et le pénétré,
Le sexuel et le plumitif.

Il évolue dans un monde urbain qu'il ne comprend pas
– et qui ne le comprend pas –
Il survit dans un désert qu'il appelle sa vie,
Mais qu'il voit luxuriant.

Putassier, non,
Pataphysicien, non plus,
Mieux : Epitaphier.

Un artisan d'éternité
Qui vous résume, cadavres,
Au frontispice de vos marbres,
Et cloue,
D’un trait, au pilori,
Ce qu'il faudra penser de vous.

Pour un vrai métier, c'est chié...

En être sensible, il se cache,
Il est à secouer mais pas trop fort,
Au beau mât.

Plus sérieux et plus grivois,
Point d'auteur,
Au bas mot.

1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,