Vin de palme

il y a
1 min
2
lectures
1
Il s’évapore
agité
telle une marée montante à teminètaye

il change l’odeur
il pique les narines
et l’air devint irrespirable
les propos de l’héraut résonnaient bizarrement

des oreilles rougies...

pour une gorgée, soit 0,0001 centilitre
je piétine ma dignité
car j’en es encore envie
et ma dose n’est pas encore atteinte
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,