5
min

Une histoire d'enfant

Image de Petite Brodeuse

Petite Brodeuse

211 lectures

8

Qualifié

Quand Paula se réveilla un matin le monde n'était plus le même

Bien sûr il y avait toujours la lune blanche tout là-haut
mais pourquoi ne brillait-elle plus comme avant
sa lumière n'éclairait plus son coeur quand elle s'était endormie

Ca c'était hier

Elle se leva comme tous les jours sauf que son corps était engourdi
il était engourdi de sommeil mais aussi d'une espèce de douleur sourde et aveugle
il fait froid ce matin pense-t-elle
pourtant à l'école la maîtresse a dit que nous étions au printemps

Dans le couloir pas un bruit
bébé petite soeur dort encore c'est bien
elle descend l'escalier
Maman est assise sur la chaise un bol dans la main

Paula ?

Elle ne me voit pas
pourquoi la maison est si vide tout à coup
la petite fille s'assied : je n'ai pas envie de me réveiller je voudrais bien dormir encore peut-être que quand je me réveillerai tout sera comme avant

C'était comment avant ?

C'était hier quand mon papa était pas encore mort
il est mort parce que son coeur a éclaté et ça a fait un grand bruit dans ma tête
et moi je me suis cachée et je pleurais je pleurais beaucoup
il était couché sur le canapé ça faisait beaucoup de bruit

Et après les messieurs l'ont emporté et il est parti
Paula éclata en gros sanglots

Tais-toi Paula tais-toi calme-toi

Mais je veux pas arrêter je veux pleurer toujours toujours
je veux pas arrêter de pleurer jamais jamais

C'était dimanche aujourd'hui Paula courut dans le jardin
elle aimait se promener
elle imaginait qu'elle visitait un pays lointain avec des trésors, des princesses, des monstres
elle s'allongeait dans l'herbe haute elle se fabriquait un monde à elle
en regardant le jeu du soleil et des nuages entre les branches des arbres

Ca c'était hier


Bruquement elle se redresse oreilles aux aguets
un bruit inconnu l'a surprise dans sa rêverie
c'est comme un doux murmure une faible plainte au son cristallin
qu'est-ce que ça peut bien être ?

Elle écoute attentive

D'où est-ce que ça vient ?
elle se lève et pose son regard ici et là
derrière le bosquet de roses peut-être ou bien sous le cerisier à l'ombre là-bas ?
la voix se fait plus insistante
mais oui c'est bien une voix une vraie voix comme une personne vivante

Qui ça peut bien être ?

Je ne vois personne
elle cherche un peu inquiète et très excitée tout à coup
c'est peut-être une fée
mais non les fées n'existent pas t'es bête

Oh ! zut ! j'ai mouillé mes chaussons
une petite flaque d'eau est à ses pieds qui se met à briller
Paula cligne des yeux éblouie
le chant plaintif s'élève dans l'air, s'amplifie et résonne tout autour d'elle et à l'intérieur aussi
comme quand on est dans une église

Elle écarquille les yeux fascinée
la petite flaque d'eau ondule comme les vagues de la mer

Il y a quelque chose au milieu
tiens quel drôle de caillou !

La petite fille se baisse
il est tout blanc tout rond tout lisse dans le creux de sa main
la voix s'est tue
le petit caillou est léger comme une plume d'oiseau
puis elle le sent chauffer dans sa main, chauffer de plus en plus
de minuscules étincelles s'allument tout autour de lui
et puis elles grandisssent grandissent
et se mettent à jaillir de tous les côtés comme un feu d'artifice

Oh ! l'enfant prise de peur lâche la pierre qui s'en va rouler brillante de mille feux

Cela ne ressemble à rien de connu
mais soudain elle a le sentiment que ce n'est pas dangereux
au contraire c'est comme un miracle

Ca doit être un feu follet ou bien une météo... comment c'est déjà ? ah oui une mété ro ï te
oui c'est ça une mété ro ï te elle tend la main prudemment
on lui a souvent répété qu'il ne faut pas toucher à tout sans savoir ce que c'est
mais là c'est différent elle le sait bien
la petite voix musicale tinte doucement
approche prends-moi encore dans ta main

Paula cueille la petite boule étincelante
avec autant de précaution que si c'était une fleur rare et précieuse


Qui es-tu ?
je suis une étoile répond la petite voix
mais les étoiles ne parlent pas et puis elles ne poussent pas dans les jardins
je n'ai pas poussé dans ton jardin je suis tombée du ciel
il y a eu un grand ouragan là-haut
j'ai été emportée par une tornade géante et les nuages n'ont pas pu me retenir
alors je suis tombée
mais je suis trop petite pour remonter toute seule alors aides-moi tu veux bien ?


L'enfant est tellement abasourdie par cette histoire qu'elle ne sait plus quoi dire
elle se mit à réfléchir

Voyons je pourrais te lancer le plus fort que je peux
comme ça je te donnerais de l'élan et tu pourras continuer ta route vers le ciel !
c'est une super idée essayons tout de suite

Paula lança la petite étoile de toutes ses forces
hélas celle-ci heurta une branche et retomba sur le sol
elle essaya encore et encore mais rien à faire
la petite boule de feu retombait toujours sur l'herbe tendre

Attends laisse-moi réfléchir encore
et si je montais sur le toit de la maison ?
mais ce n'est pas assez haut sais-tu jusqu'où il faut que j'aille ?
jusqu'au firmament !
c'est où le firmament ?
le firmament c'est partout et toujours c'est l'éternité
c'est quoi l'éternité ? et puis d'abord personne ne peut être partout à la fois et toujours au même endroit!
bien sûr que si et puis moi je ne suis pas une personne
je suis la mémoire du monde ou plus exactement un morceau de cette mémoire

Paula fronça les sourcils qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire ?
elle contempla la toute petite pierre logée au creux de sa paume
la frôla du bout de ses doigts avec une sorte d'extase mélée de crainte

mais alors tu sais tout même ce que les grandes personnes ne savent pas !
oh oui et bien plus encore !
alors tu sais où est mon papa !
bien sûr il est au firmament
mais puisque c'est seulement les morceaux de mémoire qui peuvent aller là-bas
je ne pourrai plus jamais le revoir
et la petite fille se mit à sangloter en serrant la petite étoile dans son poing

Hola ne me serres-pas si fort une mémoire c'est fragile tu sais même si c'est éternel
la petite fille se frotta les yeux
pourquoi tu dis toujours des trucs pas logiques ?
parce que la mémoire du monde contient tout elle contient à la fois tout et son contraire
mais dis-moi que faisais-tu tout à l'heure à regarder le ciel ?
oh je rêvais
à quoi rêvais-tu ?
je rêvais que j'étais une autre petite fille dans un autre monde avec une autre vie et que j'étais heureuse

Comme avant

Oui comme avant le grand ouragan qui m'a fait tomber du ciel c'est ça ?
sais-tu qu'à chaque fois qu'un ouragan secoue le ciel ça veut dire qu'un malheur s'abat sur le monde ?
Paula regarda fixement sa petite compagne et ne répondit pas

Ses yeux écoutaient attentifs et graves

Tu n'es pas tombée ici par hasard n'est-ce-pas ?
certainement pas
tu m'as trouvée dans ton jardin parce qu'à cet instant précis je suis ta mémoire à toi
mais si tu es ma mémoire à moi pourquoi veux-tu me quitter pour retourner là-haut ?
parce que je dois y retourner de toute façon un jour ou l'autre c'est ainsi
mais quand ?
quand j'aurais rempli ma mission
quelle mission ?
éclairer ta vie avec mes étincelles les étincelles de l'espoir
c'est quoi l'espoir ?
c'est comme un grand coeur ouvert dans lequel on peut tout voir
les rires les larmes et plein d'autres choses

Alors tu vas rester avec moi toute la vie ?
oui et puis un jour nous remonterons là-haut toutes les deux rejoindre la grande mémoire du monde
tu es sûre que tu resteras toujours avec moi que tu ne m'abandonneras pas ?
tu as voulu que je vive n'est-ce-pas alors moi aussi je veux que tu vives

Absorbes-moi comme une friandise et gardes-moi tout au fond de toi
je te parlerai de tout de toi de ton papa et je serai l'écho de ton coeur et la réponse à tous les mystères
tu veux bien ?

Un sourire plein de grâce illumina le visage de l'enfant
je t'aime ma petite étoile
elle la serra toute brillante contre son coeur puis l'avala

Comme on boit la promesse d'un être aimé.

PRIX

Image de Printemps 2013
8

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,