Une fête diabolique…

il y a
13 min
7
lectures
2

Enfant de la campagne Gersoise, j’ai grandi avec des valeurs simples et enrichissantes. Le pouvoir des mots et la magie des contes m’ont émerveillée dès mon plus jeune âge. Tout en rêvant à  [+]

Quelque part en France en 2020...

Mme Jékoute, mène une vie paisible en pavillon entre ville et campagne. Mariée, quatre enfants, ses habitudes sont simples mais bien ordonnées, elle ne se pose pas de questions particulières et suit facilement les règles de vie en communauté. C’est une personne dévouée de nature, ce qui fait qu’elle est très entourée. Sa vie est bien remplie, son quotidien est plutôt lisse, agréable et n’a pas vraiment de rebondissements transcendants.

Mme Jékoute a une voisine : Mme Gemantape.

La vie un peu tourmentée de Mme Gemantape l’a amenée à vivre seule avec son enfant et beaucoup d’animaux en tout genre. Avec sa personnalité exubérante et vive, rien n’a été facile pour elle. Certainement en raison d’une éducation particulière et de son caractère entier aussi. Il faut dire qu’elle ne pense pas comme tout le monde, sa vision de la vie sort des sentiers battus. Changeant facilement de travail ou d’amis, elle écoute ses propres envies et dit toujours haut et fort ce qu’elle pense. Cela ne plait pas forcément mais elle est libre et fait ce qui lui plait dans la vie.

Mme Jékoute aime bien les réseaux sociaux, ils sont un lien avec la famille et les amis qui résident loin d’elle. Par contre soucieuse d’une certaine discrétion elle ne publie pas vraiment ses ressentis et ne donne pas trop de détails sur sa vie quotidienne. Avec son profil sécurisé elle ne partage que le positif et par précaution, elle ne donne jamais son avis en ligne. Elle préfère observer et laisser les autres vivre leur vie. C’est bien mieux comme ça.

A l’inverse, pour Mme Gemantape les réseaux sociaux sont un moyen de faire entendre sa voix. Son profil est public car elle n’a rien à cacher et sa personnalité entière trouve une certaine satisfaction à dévoiler ses états d’âme du moment. Elle parle sans filtres, est directe dans ses propos et tout le monde sait à quoi s’en tenir ! Après tout, elle a bien le droit de donner son avis sur tout, elle peut même parfois brandir son étendard pour une cause qui lui plait. Mme Gemantape est une guerrière dans l’âme et le fait savoir à qui veut l’entendre.

Malgré leur proximité, les relations entre les deux voisines sont banales et pas vraiment amicales. D’ailleurs, bien que vivant dans le même quartier, elles ne se rencontrent pas forcément et ne s’apprécient pas plus que ça. Un simple bonjour suffit, de toute façon elles n’ont rien à se dire, à quoi bon d’ailleurs ? Elles sont tellement différentes !

Deux caractères, deux façons de penser diamétralement opposées.

L’une est discrète, l’autre pleine d’actions. Mme Jékoute fait passer ses enfants, sa famille et ses amis avant tout et s’impose quelques contraintes. Mme Gemantape prône l’autonomie totale pour son enfant, ne s’attache pas forcément aux gens et tient à vivre sans aucune imposition.

Dans ce contexte de vie plutôt normale, rôdant toujours auprès des Hommes, Mme La Mort s’ennuie un peu. Il y a bien longtemps qu’elle ne s’est pas amusée. Il faut dire qu’elle n’a pas beaucoup d’amis. Pourquoi la fuit-on ainsi ? La dernière fois qu’elle a mis une grande fête en place c’était il y a 50 ans. Elle se dit que cela commence à faire long ! Elle se souvient avec nostalgie que c’était à l’occasion d’une grippe. Tout avait plutôt bien marché d’ailleurs ! Et si elle recommençait ?

Finalement, 50 ans c’est bien ! Un compte rond ! Mais pour que cet anniversaire soit une véritable réussite, il lui faut du monde. Beaucoup de monde ! Elle aimerait bien la présence des Hommes, car ils sont joyeux et festifs.

Pour rendre ces réjouissances plus « vivantes » elle se dit qu’il serait intéressant de mettre en place un petit jeu dans lequel tout le monde participerait. Réfléchissant à son projet elle décide de se faire accompagner et contacte l’un de ses amis : Mr Coronavirus. Toujours prévenant envers son amie, il la met en contact avec l’un de ses enfants, Mr Covid19. C’est un maitre incontesté de l’amusement de masse. Il est très fort pour mettre en place des jeux de réseaux ! Et les jeux de réseau, La Mort, elle adore ça !

Ainsi, à la demande de Mme La Mort, Monsieur Covid19 fait une entrée fracassante dans le monde ! Il va enfin pouvoir montrer ses compétences à grande échelle. Vil, malfaisant et très malin, il met en place un petit jeu vicieux.

Ses adversaires ? Les Hommes, une proie facile pour ce joueur ingénieux ! Rapide, et très efficace, il prend toujours par surprise. Son point fort ? Être « invisible » et sautiller partout. Quel avantage ! Personne ne sait à quoi il ressemble, mais il fait très peur. Il pourrait aussi bien avoir une fourche et des cornes, personne n’en serait surpris. Sa transparence est un avantage certain et il est très difficile de le repérer.

Mais bon, trêve de bavardage, il est temps de jouer.
Et là, tout va très vite...

Très farceur et telle la puce sur Médor, Mr Covid19 saute d’individu en individu. Il se moque bien du destin malheureux de celui qui aura croisé sa route. Après tout, un de plus dans sa besace lui fera marquer des points !

Dans son jeu, la règle est simple. Il doit, en un minimum de temps contaminer un maximum de personnes. Le but final n’est pas très clair pour les Hommes qui ne comprennent pas tout de suite que ce petit tournoi est en l’honneur de Mme La Mort. Peut-être s’agit-il d’éradiquer la race humaine ? En tous les cas, ce joueur voyage beaucoup et s’adapte avec une étonnante simplicité aux différentes situations.

Comment ? C’est facile ! Sa stratégie est imparable ! Il se fait discret, transparent, se promène dans les postillons. Très pratique ça, vu que personne ne fait vraiment attention. Un vrai jeu de cache-cache !
De plus, il a une botte secrète : « la bombe à retardement » ! Elle explose à la figure des gens après une incubation de 5 à 14 jours. Personne n’a jamais eu cette puissance d’action ! Ni vu, ni connu, son parcours est presque intraçable et il s’en va gaiement au milieu de la foule se frottant déjà les mains : je vais bien m’amuser !

Malicieux et joueur, il se dit cependant qu’il n’est pas question d’aller trop vite non plus. Le jeu n’en aurait pas la même saveur.

Se croyant invincible, Mr Covid19 s’amuse franchement bien, mais c’est sans compter sur le génie de Mr Docteur. Intelligent, Mr Docteur a vite compris le manège et il est hors de question de perdre à ce petit jeu destructeur ! Le temps presse, les gens tombent comme des mouches. Il faut vraiment contrer cet implacable adversaire.

A force d’observation, Mr Docteur arrive à récupérer les règles du jeu et les étudie. Pour conjurer les attaques de Mr Covid19, Mr Docteur met en place un protocole supplémentaire : les gestes barrière. Tout le monde peut comprendre, même les enfants. Par contre, pour gagner, tout le monde doit jouer. C’est obligatoire et sans discussion !

Ainsi, dans ses premières recherches, Mr Docteur se rend compte que pour s’opposer à l’évolution de Mr Covid19, quelques formalités suffisent : porter un masque, se tenir loin les uns des autres et bien se laver les mains. Des habitudes d’hygiène de base en somme... Peut-être les a-t-on un peu oubliées au fil des années ? Mais bon, il est encore temps de les remettre au gout du jour.

Si chacun respecte ces gestes, la tendance devrait s’inverser. Mr Covid19 devrait perdre du terrain et s’épuiser. Les Hommes vont faire bloc, Mr Docteur est sûr de lui et tout le monde va adhérer à cette solution. C’est évident !

Pendant ce temps, dans sa vilenie, Mr Covid19 a un petit coup d’avance. Son père lui a expliqué le fonctionnement des Hommes. La panique devrait s’installer, à la moindre consigne tout le monde se précipitera dans les magasins pour mettre en place son propre confinement. Devant l’imprévisible situation, le monde des Humains va se retrouver en faiblesse. Au lieu de s’allier, le temps de trouver des solutions et d’être tous d’accord ils risquent fort de s’éparpiller. Enfin, dans les premiers temps...

Qui sait, les protections vont manquer et peut être bien la nourriture aussi. Car Mr Covid19 le sait, se confiner l’Homme veut bien, mais dans les meilleures conditions possibles.

Petit à petit, ayant fortement entamé sa progression, Mr Covid19 continue ses ravages. Il commence par éliminer les plus faibles, puis, par tactique, les soignants, les aidants, et ainsi de suite. En opérant ainsi, il espère déstabiliser la société humaine.

Mr Docteur s’énerve. Il semble qu’avec Mr Covid19 tous les coups soient permis. Surtout les coups bas ! Il faut se rendre à l’évidence, face à ce joueur tordu, personne n’est prêt. Pire ! Mr Docteur réalise que plusieurs personnes bravent les consignes ! Une catastrophe sanitaire et économique s’annonce, Il est vraiment temps pour Mr Docteur et ses collègues, de réfléchir à de nouvelles mesures.

De sa fenêtre Mr Gouvernement entrevoit le mouvement de panique qui se profile à l’horizon. Il se rend bien compte que Mr Docteur et ses équipes sont en grande difficulté et décide d’intervenir de façon ferme. Ce Mr Covid19 n’a rien à faire sur nos terres ! Malheureusement, il faut se rendre à l’évidence, cet adversaire est un dur à cuire, sans aucun scrupule il n’écoute jamais personne. Mr Gouvernement met alors en place une nouvelle tactique obligatoire : le CONFINEMENT.

Ce mot qui fait peur aux Hommes n’est prononcé qu’en période extrêmement grave. Et pour l’heure, la situation est grave !

De façon à toucher l’ensemble de la population du territoire, une communication de masse est mise en place. De nombreux messages sont diffusés dans les médias, des contrôles de police organisés, les réseaux sociaux s’agitent... Un vent de panique souffle et la gravité de la situation semble être comprise.


Total, tous les « participants » de ce grand jeu hors norme sont déboussolés. Quelle pagaille ! De son côté Mr Covid19 est fier de lui et tout émoustillé, il est heureux de voir les Hommes s’agiter de la sorte. Certes tout est fermé dans le pays, mais à lui tout seul, il a réussi à paralyser le monde des Humains ! Il s’amuse follement : et si on continuait le jeu ?

Quelque part en France, vu la panique générale, Mme Jékoute s’organise. De l’approvisionnement, en passant par les cours des enfants, la gestion du travail et une nouvelle routine, tout est calculé. Ah oui ! Penser au fonctionnement du confinement, la priorité absolue ! Qui va sortir de la zone de sécurité pour trouver la nourriture indispensable ? Où s’approvisionner ? Un plan d’action est mis en place pour toute la famille et hop ! Tout le monde est prêt ! Mr Covid19 n’a qu’à bien se tenir ! Mme Jékoute et sa famille sont prêts à faire front et à rester chez eux pour monter le siège face à cet agresseur puissant.

Dans la maison voisine, Mme Gemantape prend plutôt les choses du bon côté. Elle a bien l’intention de ne pas changer ses habitudes. Ce n’est pas un vilain petit virus qui va l’empêcher de vivre ! Et puis c’est qui ce Mr Covid19 ? Jamais entendu parler. C’est encore un truc des réseaux sociaux ça !

Curieuse de voir les autres s’activer, elle écoute tout de même les informations, mais de là à modifier tout son fonctionnement et ne plus voir ses amis, c’est une autre histoire. Pas de panique ! Pourquoi s’alarmer ? On verra bien au fur et à mesure ! Le travail ? Vu la situation, ce n’est plus une priorité. De toute façon l’Etat va mettre des aides en place, c’est annoncé. Se ravitailler pour se nourrir ? Comment dire... Elle a ses filons comme toujours, où est le problème ? Donc elle est prête et de toute façon, Mr Covid19 ne viendra pas la chercher chez elle, rien ne peut lui arriver, c’est certain.

Durant cette organisation générale Mr Covid19 suit son chemin. Sautillant gaiement de personne en personne, il finit par arriver dans le charmant petit village de Mme Jékoute et Mme Gemantape.

Depuis le début du jeu, Mme Jékoute respecte les règles. Elle suit les informations relayées par les médias et elle doit l’avouer Mr Covid19 lui fait très peur. Chaque jour annonce une avancée de Mme La Mort qui gagne sérieusement du terrain sur les Hommes. Du coup, les consignes sont scrupuleusement appliquées dans la famille. Chacun se protège pour sortir et ne met le nez dehors que si nécessaire. Eviter de passer par la case « Hôpital » sera déjà très bien ! Parce qu’apparemment, cette case du jeu n’est vraiment pas terrible. Mr Covid19 est agressif et franchement pas sympa.


De son côté, Mme Gemantape entend les informations d’une oreille et se dit que toutes ces alertes ne sont pas pour elle. Mais ils sont fous de s’affoler comme ça ? La Terre ne va pas s’arrêter de tourner ! De toute façon elle a toujours agi à sa guise et ce n’est pas maintenant que cela va changer. Riant de tout et défiant sans cesse les autres, même parfois les autorités, elle en a vu d’autres ! Elle ne se laissera jamais vaincre par Mr Covid19, c’est évident ! « Les gens sont peureux en vrai ».

Mr Covid19 arrive ainsi dans le village de nos deux voisines. Tapis dans l’ombre, il observe tout d’abord la maison de Mme Jékoute et constate tout joyeux qu’avec cette famille nombreuse il peut récupérer une belle récolte. Six d’un coup ! Qu’elle aubaine !

Tranquillement, Mr Covid19 fait le tour de la maison. Les murs sont hauts, l’enceinte semble bien protégée. Le portail est fermé. Bon, pas grave... Il va attendre que la famille sorte de la maison et va les suivre. Après tout ils vont bien finir par sortir à moment donné. Dès que l’occasion se présentera il leur sautera dessus. Facile !

Facile, facile... Pas tant que ça finalement !
Du coup, il perd du temps et reste quelque peu décontenancé face à cette forteresse.

Furieux, il passe et repasse devant chez Mme Jékoute sans jamais pouvoir la toucher. La maison est impénétrable et lorsque la petite famille sort, tout le monde est tellement harnaché qu’il ne peut même pas les atteindre. Impossible de s’agripper avec tous ces trucs glissants : masques, gants, savon...

Il n’avait pas prévu ces actions rebelles et, quelque peu énervé, décide d’aller voir la maison voisine. Ils sont certainement plus sympathiques là-bas.

Depuis le début du jeu, chez Mme Gemantape on prend la vie du bon côté. On reçoit, on s’embrasse, on boit l’apéro, on chante, on rit. Malgré les consignes de Mr Docteur et Mr Gouvernement, chacun va se promener un peu partout, toute la journée. Il y a toujours un prétexte. La belle vie en somme. Le farniente, le soleil, le portail de la maison grand ouvert... et une entrée royale pour Mr Covid19 !

Toujours pressé de jouer, Mr Covid19, saute sur un Ami de Mme Gemantape qui passe par là et se rend chez cette voisine où il fait bon s’amuser. Devant l’accueil chaleureux habituellement pratiqué dans cette maison, il s’invite et, confortablement installé dans les postillons de l’Ami, entre sans frapper. Bien sûr, personne ne fait attention à cet invité inattendu, comment le pourrait-on d’ailleurs ? Il reste invisible.

Ravi de l’opportunité qui lui est donnée, il joue, saute de personne en personne comme il sait si bien le faire, contaminant ainsi la Mère, le Fils, la Famille, les Amis. Quel bonheur ! Tout ce petit monde pour lui tout seul. Quel bonheur de pouvoir se démultiplier et devenir plus fort ! Mme La Mort aura une belle fête !

Inévitablement, quelques temps après ce contact avec l’invisible et sournois Mr Covid19, Mme Gemantape, sa famille et ses Amis tombent gravement malades. De fièvre en sérieuses complications, elle ne peut plus rester chez elle car son état de santé de dégrade à vue d’œil. Pourtant, elle ne se pose pas plus de questions que ça. La Vie est injuste avec elle, c’est toujours comme ça !
Le retour de ce bon vieux Calimero...

Devant l’urgence de la situation, les pompiers arrivent, prennent toutes les précautions possibles et « embarquent » Mme Gemantape dans le beau camion rouge appelé pour l’occasion. Il faut faire vite car elle ne va pas très bien. Une vie de plus à sauver en quelques heures. L’histoire commence à devenir compliquée pour les pompiers. Mr Covid19 est très dangereux, ils le savent bien, mais l’épuisement les menace. Face à cet adversaire tout puissant, vont-ils arriver à faire face encore longtemps ? Arriveront-ils à sauver d’autres vies et éviter le pire pour eux-mêmes ?

Mr Covid19 jubile devant le nouveau terrain de jeu qui se présente à lui : un camion plein de pompiers ! Super comme récolte ! Il sait qu’un autre territoire, encore plus grand, l’attend : l’Hôpital et tout son personnel. Imaginez, s’il arrive à contaminer quelques soignants de plus. Ils commencent tous à fatiguer, ils seront plus faciles à vaincre. Il pourra même se rendre dans leurs familles. Quel potentiel ! Et tout ça grâce à Mme Gemantape. Elle est vraiment sympa Mme Gemantape, plus que Mme Jékoute en fait.

Mme Gemantape arrive dans une unité de réanimation car son état s’est sérieusement aggravé. Sa santé n’était pas formidable avant, mais là... ce n’est vraiment pas terrible. Malgré la fatigue, les soignants sont très présents à son chevet. Ils ignorent qu’elle ne prenait aucune précaution. De toute façon, ils ne sont pas là pour juger, mais pour sauver des vies en essayant de passer entre les mailles du filet de Mr Covid19.

Dans la forte implication personnelle que demande leur métier, jour et nuit, ils font tout pour que Mme Gemantape s’en remette. Elle qui se dédouane toujours de toutes règles est maintenant dans un état critique. Épuisée, à bout de forces, elle est devenue ce qu’elle redoutait tant : un pantin. Une marionnette désarticulée dans les bras d’un ennemi tout petit mais bien plus fort qu’elle. Mais cette fois-ci, c’est un adversaire qui l’amène directement dans l’antichambre de Mme La Mort.

Dans un moment de lucidité elle se rend compte de ce qui l’attend, et l’idée de rencontrer Mme La Mort la terrorise. Pour la première fois de sa vie elle se sent démunie et pour s’en sortir, elle n’a plus qu’une seule solution : obéir. Pour sauver sa peau, elle va devoir se conformer aux ordres de Mr Docteur, parce qu’à ce stade le plus important est, dans un premier temps, de rester en vie. Les protocoles de soins sont loin d’être doux. Mais parfois dans les situations les plus critiques il faut savoir endurer les pires douleurs, et là, l’excentrique Mme Gemantape va devoir faire ses preuves.

Si elle en réchappe, va-t-elle seulement prendre la mesure de la leçon ? Rien n’est moins sûr. Dans sa révolte contre les règles de vie en communauté, elle a sans doute contaminé bon nombre de personnes dont son enfant, sa famille, ses amis. Mais elle n’a plus la force d’y penser pour l’instant. Elle a perdu. Elle est vaincue, elle a mal et, à défaut de gagner la partie, veut simplement s’en sortir. Après, elle verra. Peut-être changera-t-elle d’ailleurs. Mais après. A la fin du jeu... et encore, c’est à voir...

Dans la maison d’à côté, pour Mme Jékoute, la vie est plus sereine. Face à la terreur de ce mal inconnu, son bon sens a particulièrement bien fonctionné. Elle a vu le camion des pompiers emmener Mme Gemantape et sa famille et même si elle n’a pas d’affection particulière pour cette voisine exubérante, elle ressent un minimum de compassion. Les souffrances endurées semblent être terribles. Aussi, elle préfère rester isolée pour protéger les siens le temps que les choses s’apaisent et que Mr Covid19 s’affaiblisse.

Etre confinée n’est pas facile, surtout avec quatre enfants, mais, en écoutant les consignes de confinement martelées par les médias à longueur de journée, en plus de la sienne, elle aura sauvé d’autres vies. Les pompiers ne viendront jamais la chercher, elle n’aura pas besoin de voir Mr Docteur, et elle ne contaminera personne parce que face à sa vie lisse et tranquille, il n’y aura jamais eu de risques.

Malgré la banalité de sa vie, dans le respect des règles sanitaires de la communauté elle a créé un fossé entre elle et Mr Covid19 et en continuant de la sorte, elle fera certainement partie des finalistes de cet horrible jeu mondial auquel, finalement, personne n’a jamais demandé à jouer.

De son côté, Mr Covid19 redouble d’efforts pour essayer de gagner et satisfaire Mme La Mort. Il comprend que les humains cherchent des parades pour l’éliminer. Il ne perd pas espoir car il veut satisfaire la demande de son amie : lui donner une grande fête. Il doit cependant reconnaître que les Hommes sont de valeureux joueurs.

Peut-être s’est-il trompé de cible en les attaquant ? Ne vont-ils pas devenir plus robustes ? Pour l’instant il a réussi à faire beaucoup de mal mais sans le vouloir, il a aussi donné de nombreuses leçons. Il n’a pas pensé un seul instant qu’avec l’intelligence qui les caractérise, les Hommes allaient comprendre et s’adapter.

Dans ce grand jeu de destruction massive ils ont retrouvé des gestes et des qualités oubliées mais surtout inconnue de Mr Covid19 : solidarité, entraide, soutien, organisation, respect de l’environnement, mutualisation... Avec un seul but commun, s’unir pour survivre.

Le jeu mesquin de Mr Covid19 a provoqué leur colère, ils se sont révoltés et organisés pour combattre. L’humanité est en passe de gagner, même si aujourd’hui ce n’est est pas encore tout à fait ça. Le Chemin est encore long avant l’arrêt de cette folie meurtrière, mais, face à cet adversaire de bas étage le peuple des Hommes lutte et la victoire sera sans doute écrasante. Enfin... si personne ne baisse sa garde...

Une étape cruciale doit encore être franchie, celle du déconfinement. Elle suscite un intérêt tout particulier de la part des Hommes. Devant le chaos et la peur du retour de ce petit jeu pervers, il s’agit de ne pas se tromper. Rester aux aguets et en alerte durant plusieurs mois sera sans doute nécessaire.

L’Homme le sait, sa tâche reste rude, une monumentale reconstruction se profile car au moment de l’apparition de Mr Covid19, la Terre commençait déjà à se rebeller. La fête de Mme La Mort aura fini d’enfoncer le clou, provoquant une faiblesse économique mondiale que chaque continent devra par la suite affronter.

Finalement, dans ce combat contre l’invisible, la santé des Hommes aura été préservée, mais leur façon de vivre ? Pour l’heure, ce n’est pas encore la priorité, il s’agit encore d’être vigilant... Le jeu n’est pas terminé... Loin de là...

L’histoire ne nous dit pas, si Mme Gemantape rentre un jour chez elle. Va-t-elle faire partie des finalistes gagnants ou bien sera-t-elle invitée au bal de Mme La Mort ? On ne se moque pas impunément de la Vie...

2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Une Bonne histoire qui devraient être diffusés car la lutte n est pas finit et il y a beaucoup de Gemantape...
Image de Ange Papiers
Ange Papiers · il y a
Merci Gérald, c'est une analyse juste, car effectivement j'ai été inspirée (si l'on peut dire) par ce que je voyais dans ma rue. Discours moralisateur, peut être, en y réfléchissant. Comme vous le dites si bien, sous le coup de l'émotion les choses peuvent transparaître malgré nous ... Merci d'avoir laissé ces commentaires. De mon côté j'ai vraiment apprécié votre texte.
Image de Gérald Chauvreau
Gérald Chauvreau · il y a
ouais, j'ai oublié, pensez au lecteur qu'il soit surpris, qu'il conçoive son monde à travers le votre, le faire réagir... avec tact bien sûr et tout cela prendra plus de puissance d'autant que votre interprétation des événements récents n'est pas mal, surtout sous le coup de l'émotion que cela a pu suscité, moi sans recule- parfois de plusieurs année - j'en suis incapable. Agréable lecture cependant
Image de Gérald Chauvreau
Gérald Chauvreau · il y a
Il y a des bonnes choses, un peu moraliste à mon sens mais fallait le faire à l'instar d'une fable que d'ailleurs je crois avoir rencontrée ces derniers temps...