Une femme de ménage... qui déménage....

il y a
2 min
19
lectures
0
Une femme de ménage... qui déménage....

Hier est venue chez moi une femme de ménage...

Qui remplaçait l'habituelle...

Celle-ci avait eu un accident domestique causant un arrêt de travail temporaire...
La nouvelle qui est arrivée s'appelait Christel. Une petite brune aux yeux vifs et aux formes suggestives...

J'étais fatigué et elle s'est mise au travail pendant, qu'allongé sur mon lit je faisais une sieste pour ne pas la déranger...

J'ai entendu tout le tintouin qu'elle a fait pour me montrer qu'elle était une vaillante besogneuse...
Jusque là vous me direz... rien de plus normal...

Malgré cette présence féminine aucun désir ne venait effleurer mon inconscient libidinal...

Je me suis mis à lire un polar qui m'a entraîné à mille lieux de cette assez ravissante créature... En elle... dans le comportement... rien de vraiment provocant...
En moi... rien de vraiment convaincant...J'étais dans une tenue négligée...pas de quoi attirer les foudres de la tentation...

Elle a fini son travail plus tôt que prévu...

Il demeurait encore une heure à faire suivant la convention que j'avais passée avec l'organisme qui l'employait...

"Que vous reste-t-il à faire ???"
"Faites le repassage... lui ai-je suggéré...il y a dans la corbeille plein de linge que j'ai passé à la machine..."

A ma grande surprise, et à la vôtre j'imagine, elle a maugréé...
"J'aime pas repasser" m'a-t-elle rétorqué...
"Ah bon pourquoi???"
"C'est casse-pied et je ne réussis jamais ce que je veux"...

Manifestement elle avait envie de se tirer ou de faire autre chose...
Je l'ai placée d'autorité devant un fer... Quel tyran!!! direz-vous... Non... mais qui paie???

Et elle a commencé à repasser mes chemises plutôt bien et plutôt vite car elle était assez experte...
Elle a continué avec le reste du linge d'une manière efficace en peu de temps et quand je suis arrivé il ne restait plus que les slips à faire... Elle a protesté...

"Les slips d'homme ça ne se repasse pas!!!"
"Quoi?!?... celle qui vient d'habitude les repasse sans rechigner!!!" Ai-je objecté avec férocité...
La moutarde m'est montée au nez!!!

"Vous ne repassez jamais vos string???" lui ai-je lancé d'un ton de défi...
Cette question...ça l'a amusée "je ne porte pas de string" m'a-t-elle indiqué...
On entrait dans son intimité...

D'un seul coup l'atmosphère s'est détendue... En parlant de choses si triviales une espèce de complicité s'est instaurée entre nous...
A moi ça m'est arrivé peu ce genre de truc où brusquement avec un autre être humain on entre dans un autre monde...
Ici le monde de l'érotisme...
Je ne sais pas si cela vous l'avez déjà vécu mais ça je vous le souhaite...c'est spécial de chez spécial...

"Vous ne portez pas de string???"
"Non je ne mets que des petites culottes!!!"
Ce mot a fait tilt...
"Je parie que la vôtre est rose...!!! ai-je lâché au hasard"
"Gagné!!!" m'a-telle répondu illico...


Enhardi par la décontraction des propos, je ne sais ce qui m'est passé par la tête mais je lui ai demandé de me la montrer...
Vous trouvez ça sûrement incroyable mais dans la vie il y a des millions de surprises... et celle-là en fut une...
Car...elle baissa son jean et me la montra...d'une manière... émoustillante...
Le désir enflammé venait de s'allumer... la chaudière s'est mise à tourner à plein régime...

Manifestement elle avait une concupiscence que je n'avais pas évaluée... caresses en tendresse... entrées répétées dans son antre... fureur dans son ventre... allume l'écume... jouer à jouir...
... ça a sacrément déménagé... nos méninges...

Comme quoi dans la vie tout peut arriver...
Même par un banal après-midi d'hiver...Qui a été plutôt chaud...Je vous l'assure... malgré le froid extérieur...
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

La Bretagne

Wynn

15 août 1606, Combrit, Bretagne, dans un champ de blé
La terre est lourde, le soleil cogne contre sa nuque. Encore et toujours, inlassablement, dans cet immense champ. C'est comme s'il en... [+]

Nouvelles

La Terrasse

Hermann Sboniek

C’est une terrasse en bois au-dessus de la jungle Birmane. Elle ceinture une maison construite à flanc de colline. Sa partie la plus large semble posée sur des frangipaniers en fleurs. Puis le... [+]