Une dernière journée au Terrier

il y a
9 min
1459
lectures
209
Finaliste
Public

Je me suis inscrit une fois, pour un concours de fiction autour de mon adoré Harry Potter. Et depuis je délaissais ce compte. Aujourd'hui j'ai envie de m'y remettre, alors c'est parti  [+]

Image de Harry Potter 2015

Thème

Image de Fanfiction Harry Potter
Ronald Weasley était préfet, capitaine de l'équipe de quidditch de Gryffondor et tout le monde l'adorait. Ses parents étaient fiers de lui, ses frères jaloux, Percy d'ailleurs s'approchait de lui avec fureur, et commença à le frapper avec un tuyau de cuivre... CLANG CLANG CLANG.
Ron s'éveilla en sursaut. Comme chaque matin depuis une semaine, la goule dans le grenier du Terrier le tirait de son sommeil avec un concert de tuyauterie. Quelle belle façon de retrouver un rythme après ses vacances d'été ! Il était temps d'ailleurs, car demain, il ferait sa première rentrée à Poudlard, la célèbre école de magie.

Ron sorti de son lit en maugréant des menaces contre la goule qui continuait son boucan. Le reste de l'été elle s'était pourtant montrée très discrète, la famille Weasley avait même pensé qu'elle était partie en vacances elle aussi. Mais quoiqu'elle eut fait, elle était bel et bien de retour. Ron s'habilla d'un tshirt orange qui jurait atrocement avec ses cheveux, et d'un pantalon beige, avant d'enfiler une paire de vieilles baskets qui avaient appartenu à Percy. Ou Charlie. Ou bien les deux, il ne savait plus très bien. Il se dirigea tant bien que mal vers la porte de sa chambre, se faufilant parmi les vêtements sales traînant sur le sol, les livres sur le quidditch, son sport favori, et diverses cochonneries entassées tout au long de l'été.
Lorsqu'il arriva à la table du petit-déjeuner, sa mère, Molly, était déjà occupée à sermonner ses frères, les jumeaux Fred et George. Percy de son côté commençait à réviser ses cours pour être prêt à toute évaluation surprise de rentrée, et Ginny, la petite dernière mâchait sans grande conviction une tartine à la confiture.
C'était probablement le dernier petit-déjeuner en famille qu'il prendrait avant un moment, étant donné que demain ce serait la folie pour arriver à temps au Poudlard Express à la gare King's Cross de Londres.
Ron se servit un bol de chocolat tout en écoutant sa mère rappeler à ses frères que c'était elle qui prenait les décisions concernant leur avenir jusqu'à ce qu'ils aient atteint leur majorité, au moins, et se saisit du journal qui traînait sur la table. La une du jour laissait voir le ministre de la magie, Cornélius Fudge, serrer avec engouement les mains des infirmiers de l'hopital Sainte Mangouste. Un petit encadré attira son regard, il avait pour titre « La grande rentrée de Poudlard a lieu demain, y verront nous le fameux Harry Potter ? ». Harry Potter ! Le garçon qui avait survécu à l'attaque du plus grand mage noire de tous les temps. Une vraie légende dans le monde des sorciers. Il était vrai qu'il semblait avoir le même âge tous les deux. Mais on ne savait que peu de choses sur lui, ni à quoi il ressemblait désormais. Des rumeurs sortaient régulièrement à son sujet, tant le garçon était un mystère vivant. Certains se demandaient s'il serait lui aussi un puissant mage noir, et même était tout simplement humain ! Bref, c'était une des raisons de plus pour Ron d'être impatient de faire sa rentrée.
Le petit-déjeuner terminé, Ron pensait pouvoir se la couler douce le reste de la journée, profiter de ce dernier jour de vacances avec ses frères, peut être même faire une partie de Quidditch dans le verger. Mais c'était sans compter Mrs. Weasley qui leur avait préparé un magnifique programme.
« Tout d'abord les garçons, vous allez me faire le plaisir de ranger vos chambres, ce qui vous aidera pour la tache finale, préparer vos valises pour demain ! Ensuite vous me ferez le plaisir de dégnomer le jardin une dernière fois avant votre départ pour que votre père et moi soyons tranquille, puis vous rangerez votre matériel de quidditch – ce qui signifie que vous ne ferez pas de match aujourd'hui.
Non mais non ! C'est encore les vacances M'man ! Protesta George. Tu veux nous tuer avant la rentrée ?
Ce n'est pas ainsi que tu nous garantiras un brillant avenir, Maman, si nous commençons l'année épuisés, nous n'irons pas loin, ajouta Fred.
Tututut. Pas de ça avec moi, répondit Mrs Weasley. Et je doute que quoiqu'il arrive, vous fassiez pire que l'année dernière.
Ben merci pour ces encouragements.
Allez ! Hop ! Sortez de ma cuisine et commencez vos tâches ! Vous aurez la suite de la liste après.
Mais non, mais non ce n'est pas possible, murmura Ron.
Il s'était attendu à tout pour son dernier jour de repos, sauf à une journée de corvée. Et visiblement, ses frères partageaient son opinion. Et encore, pensa-t-il, eux, ils sont deux pour les même taches que moi.

Lorsqu'il arriva dans sa chambre, la goule ne jouait plus, par chance, mais elle ronflait, dommage. Il s'assit sur son lit, et regarda ses posters des Canons de Chudley qui virevoltaient d'image en image. A ses pieds s'étendait ce qui lui semblait être une mer d'immondices. Il se reprocha longuement sa négligence des derniers mois, et commença son tri. Un pile de vêtements sales d'un côté, une pile de propres de l'autre, et au milieu, une pile de « ça va ». Malgré cette première étape de rangement, la chambre ne paraissait pas désemplir. Il soupira bruyamment et se jeta sur son lit, face contre le matelas. Il sentit quelque chose de désagréable sous sa poitrine, qui se débattait, grattait. Ron fit un bond en arrière, de peur d'y voir une énorme araignée.
Oh Croutard ! Dit-il rassuré. Tu m'as fait peur mon vieux. Mais au moins tu réapparais au bon moment, j'imagine que maman n'aurait pas été très contente si nous avions dû te chercher demain matin.
Le rat de Ron était vieux, et particulièrement sale après avoir passé son été en liberté dans la demeure des Weasley. Ron le brossa et le frotta un peu avec un bout de chiffon mouillé par sa salive, et le remis dans sa cage. Il se retourna vers chambre, toujours en bazar. « Je n'y arriverai jamais » se dit-il. Mais côtoyer ses frères depuis 11 ans maintenant lui avait donné la faculté de pouvoir ruser. Il mit sa pile de linge sale d'une corbeille pour l'apporter à la lessive, et déplaça le reste du linge dans son énorme valise, sans prendre le temps de le plier. Le reste qui se trouvait encore sur le sol était composé quasi uniquement de cochonneries, du moins l'espérait-il, car il se contenta de pousser le tout sous son lit, et de laisser dépasser sa couverture pour cacher le tout. Une fois que sa mère s'en rendrait compte, il sera déjà loin !
Ron sorti de sa chambre assez heureux de sa trouvaille, et apporta son linge à sa mère. Les jumeaux avaient, semble-t-il, déjà fini. Ils avaient probablement trouvé une astuce eux aussi. Mrs. Weasley n'en tint pas rigueur, trop occupée par le linge, sa fille, le repas, et bien d'autres taches. Elle prit tout de même le temps de rappeler aux garçons leurs taches restantes en les menaçant de sa cuillère en bois, pendant que sa baguette mélangeait une sauce qui sentait divinement bon dans un chaudron. Ron imagina que sa mère avait prévu l'utilisation inverse de ses deux ustensiles, mais se garda bien d'une remarque, vu les yeux noirs que Mrs. Weasley lançait à tout ce qu'elle voyait. Aussi les jumeaux, Percy et lui se dirigèrent vers le jardin. Percy fit la remarque que l'endroit aurait bien besoin d'une bonne coupe, ce a quoi la voix de sa mère se fit entendre « J'ai entendu Percy chéri, et c'est une très bonne idée, sert toi de... du... de la machine que ton père a ramené et coupe donc ! ». Percy se maudit d'avoir parlé aussi fort, et alla cherché dans la remise une tondeuse à gazon à essence. Les garçons restèrent à ses côtés pour voir comment l'engin allait fonctionner. En effet, Mr. Weasley avait une passion pour les moldus, les personnes non dotés de pouvoir magique, et encore plus pour leurs inventions. Travaillant au ministère de la magie pour le service des détournements de l'artisanat moldu, il ramenait régulièrement des objets ayant appartenu au monde des humains et légèrement modifiés. Une fois un grille-pain avait faillit tous les tuer.
Cette tondeuse ne marchait plus à l'essence, mais un simple coup de baguette magique suffisait pour la mettre en route. Seul problème, personne n'avait encore jamais vu l'appareil en marche. « Je n'entends pas tondre », hurla Mrs. Weasley. Percy sorti sa baguette, et donna un petit coup de baguette sur le capot rouge de la tondeuse. Rien ne se produisit. Sur le réservoir à essence, rien non non plus. Et sur les roues, toujours rien. Agacé, Percy tapota un peu partout avec sa baguette, et tout à coup, la tondeuse vrombit, entraînant avec elle le pauvre Percy. Les jumeaux et Ron restèrent quelques minutes à regarder le spectacle de leur frère aîné traîné par une machine qui ne semblait vouloir en faire qu'à sa tête. Elle allait à droite, puis à gauche, et montait même sur les murs de la maison. Percy hurlait, bien sûr, mais le bruit de la tondeuse était encore plus fort. Les gnomes cachés dans le jardin étaient sorti de leurs trous pour eux aussi profiter du spectacle. Une chance pour les garçons, leur tache se trouvant drôlement facilitée ! Pour se débarrasser des gnomes, il suffisait de les prendre par les pieds, tout en évitant de se faire mordre, et de les faire tournoyer un moment avant de les balancer au loin, par-delà la clôture du jardin. Cela peut sembler cruel, mais les gnomes, qui ressemblent à de grosses pommes de terre, sont très souples, et très mous. Tellement fasciné par le spectacle de Percy et sa tondeuse, les gnomes ne se rendaient même pas compte des garçons qui les attrapaient et les jetaient, se qui facilitait grandement la tâche. Au bout d'une trentaine de minutes, le jardin était dégnomé. On ne pouvait pas en dire autant pour la tonte de la pelouse. La tondeuse était désormais en train de tourner frénétiquement autour de la vieille Ford Anglia, comme une parade d'amour. Par chance, un crac sonore se fit entendre, et Mr. Weasley apparut à quelques mètres de Percy. Il accourut au secours de ce dernier, et parvint aisément à tapoter la tondeuse, qui s'arrêta immédiatement.
Eh bien les garçons ! Vous venez d'assister à un événement extraordinaire ! Un rituel d'accouplement entre une voiture et une tondeuse. On en apprend vraiment tous les jours sur ces moldus et leurs machines. Ça va Percy ?
Moui moui, répondit Percy en titubant. Je vais aller me coucher je pense. Merci du coup de main les gars.
Au plaisir, Perc' ! Dirent les garçons en chœur.
Percy s'éloigna et rentra dans la maison, suivit par le reste de la famille. Le père de Ron demanda beaucoup de détails sur la tondeuse, et si malgré ce coup de foudre pour la voiture, elle avait un peu coupé l'herbe. Il leur demanda également de ne pas en parler à leur mère.

Si Mr. Weasley était rentré, cela signifiait que le déjeuner était prêt ! Mrs. Weasley était curieuse de savoir pourquoi Percy n'était pas venu à table, mais les jumeaux dévièrent la conversation en parlant de la rentrée du lendemain. Mrs. Weasley devait s'absenter l'après-midi afin d'acheter les fournitures scolaires manquantes. Elle avait décidé qu'elle se rendrait sur le Chemin de Traverse en compagnie de Ginny, en utilisant la poudre de cheminette. Cela signifiait que malgré les nombreuses taches ménagères qui attendaient encore les garçons ils seraient libres de faire ce qu'ils voulaient. Ils avaient hâte.
Le déjeuner fut vite englouti, et chacun parti vaquer à ses occupations. Ron prétexta vouloir prendre de l'avance pour ranger la remise, et alla préparer le terrain de quidditch de fortune pour ses frères.
Ils le rejoignirent rapidement, et sautèrent sur leurs balais. Les jumeaux faisaient parti de l'équipe de quidditch de Gryffondor à Poudlard, en tant que batteurs. Leur but était de renvoyer les cognards pour éviter qu'ils blessent les autres joueurs sur le terrain, ou au contraire, de les envoyer sur les membres de l'équipe adverse. Il faut dire qu'ils étaient assez doués. Ron savait à peu près voler sur son balai, mais il restait à l'écart des autres, et pas très loin du sol. Néanmoins, c'était un vrai plaisir de partager ce moment avec eux. Il espérait lui aussi pouvoir rejoindre l'équipe de Gryffondor, mais il lui faudrait encore attendre la 2ème année d'étude à Pourdlard.

Le reste de l'après-midi se passa sans encombre. Percy n'était pas sorti de sa chambre, probablement traumatisé par la tondeuse, et les jumeaux avaient joué une bonne partie de la journée. La remise avait été rangée superficiellement, mais cela devrait contenter Mr. et Mrs. Weasley. Les garçons préparèrent un repas pour le soir, des pâtes, et dressèrent la table. Pour le dernier dîner en famille, il fallait voir grand. Ils essayèrent même de faire une tarte à la mélasse, sans grand succès, mais le cœur y était. Mrs. Weasley et Ginny arrivèrent les premières chargées comme des mules, les bras plein de grimoires et nécessaire à potions, suivies de près par Mr. Weasley. Mrs. Weasley, épuisée, n'inspecta même pas les taches confiées aux garçons pour la journée, et ne désirait qu'une chose, se coucher. Ils mangèrent donc gaiement les pâtes, et avec plus de difficulté la tarte à la mélasse. Percy se montra à la fin du repas, et ses yeux semblaient se méfier de tout ce qui l'entourait. Plusieurs fois Fred et George imitèrent le bruit de la tondeuse, ce qui fit bondir Percy. Ils arrêtèrent ce gag lorsque Mrs. Weasley posa des questions sur le pourquoi de cette blague. Là encore, les jumeaux se montrèrent très doués pour éluder la question, et raconter à Ron comment se passait la cérémonie de Répartition dans les maisons de l'écolde de Poudlard. Ils lui dirent que les élèves étaient appelés un par un dans une salle, face à tous les professeurs et tous les élèves de l'école, et qu'ils devaient exécuter des tours de magie devant l'assemblée, puis affronter un troll des montagnes. Si le troll gagnait, on était sûr de rentrer chez soi, ou pire, aller à Serpentard. L'air amusé de toute la famille, sauf Ginny, qui avait l'air aussi effrayée que son frère, rassura un peu Ron, mais il ne put s'empêcher de sentir ses entrailles se contracter. Ron se dit que finalement, cette dernière journée avait passé bien vite, et qu'elle avait été comme il l'avait espéré au fond de lui. Avec sa famille qu'il aimait, dans ce lieu qu'il n'avait jamais quitté et qui l'avait vu grandir.
Peu avant de se coucher Ginny commença à pleurer car elle ne voulait pas se retrouver toute seule pendant une année à partir du lendemain. Tout le monde tenta de la réconforter, on lui promit des lettres et de revenir à chaque vacances. Enfin tout le monde prit la direction de sa chambre, puis Mr. et Mrs Weasley vinrent souhaiter une bonne nuit à leurs enfants. Lorsqu'ils entrèrent dans la chambre de Ron, ils lui firent quelques recommandations, « Ne t'inquiètes pas cette nuit, et tente de trouver le sommeil, tout ira bien demain, ce n'est qu'un troll après tout. ». Ce ne furent pas les paroles auxquels Ron s'attendait, mais en voyant le sourire de ses parents, il se rassura. Ils sortirent de la chambre, et fermèrent la porte derrière eux, laissant Ron dans la pénombre, seulement éclairé par la lumière de la Lune à travers sa fenêtre. La goule hurla à la mort pendant quelques minutes, probablement sa façon de souhaiter une bonne nuit à la famille Weasley, puis le silence se fit, laissant Ron seul avec ses pensées.
Il pensait au lendemain, à la nouvelle vie qui l'attendait. À ce nouveau monde qu'il attendait depuis si longtemps, loin de tout ce qu'il avait pu connaître jusque là. Il angoissait un petit peu, les cours, les professeurs, que des visages inconnus l'attendaient... Mais il se dit également qu'il allait rencontrer des nouvelles personnes, et que que certaines deviendraient sûrement ses amis pour la vie. Il s'imaginait vivre mille aventures avec ses compagnons, il s'imaginait déjà préfet et capitaine de l'équipe de quidditch de Gryffondor et tout le monde l'adorait...
209
209

Un petit mot pour l'auteur ? 25 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de JMJ.K
JMJ.K · il y a
Très beau ! J'adore
Image de Camille Robert
Camille Robert · il y a
un petit vote en retour +1 j'ai bien aimé ta nouvelle
Image de Baelen Aurélie alias "Gly"
Baelen Aurélie alias "Gly" · il y a
+1 la famille weasley :-)
Ron avant son entrée j'aime beaucoup l'idée on imagine la gare et son quai 9 3/4 ;-) http://short-edition.com/auteur/baelen-aurelie-alias-gly

Image de Eloïse Mokhtari
Eloïse Mokhtari · il y a
Encore un vote pour toi ! Je n'avais pas lu ton texte et je le trouve magnifique ! :D

Je t'invite à aller voir mon fanart si l'envie t'emporte : http://short-edition.com/oeuvre/strips/celle-qui-nous-a-offert-ce-monde

Image de T.L.
T.L. · il y a
voici mon vote une fois encore :)
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Coucou!! juste un petit mot pour te confirmer mon revote, j'adore vraiment ton texte :)

Tu avais voté pour mon dessin lors des qualifs alors je te redonne le lien au cas ou tu souhaiterais revoter pour la finale : http://short-edition.com/oeuvre/strips/une-lettre-de-sirius merci :)

Image de Milya
Milya · il y a
+1 Bravo ! Tu es finaliste et je comprends pourquoi ! ;D
Image de Ilu35
Ilu35 · il y a
merci c'est super gentil de ta part!
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
vraiment sympa! merci d'avoir partagé, sinon je n'aurais pas pu lire ce très beau texte :) mon vote
Image de Nicolas Samyn
Nicolas Samyn · il y a
Bravo à toi. J'ai fait mon devoir de citoyen :)
Bisou

Image de Camille Dubois
Camille Dubois · il y a
c'est original et bien sympa de lire le point de vue de Ron :) +1
si tu as le temps et l'envie de lire la mienne :http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/bienvenue-a-poudlard :)