1
min

LE TESTAMENT (d’après Maupassant)

Image de Charles Dubruel

Charles Dubruel

11 lectures

3

LE TESTAMENT (d’après Maupassant)

Mon ami René Carrère
Avait deux frères :
Jean et Paul de Marly.
Vu leurs noms différents,
J’ai cru longtemps
Que René était d’un autre lit.
Un jour, je lui ai demandé :
-Êtes-vous né
D’un premier mariage
De madame votre mère ?

Il me fit sans ambages
Cette confession singulière :
-Ma mère, Mathilde de Marly
A été rudoyée sans répit
Par celui qui aurait dû être mon père.
...Mais lui, préférait Suzon,
La fille de son fermier !

Simon Carrère,
Mon véritable père,
Venait souvent à la maison.
Il aima ma mère et en fut aimé
Or, ma mère avait prudemment déposé
Son testament chez un notaire.
René tira de son secrétaire
Le document, le déplia et lut :
Je, soussignée, Mathilde de Croixlus,
Épouse de Gontran de Marly,
Saine de corps et d’esprit,
Exprime ici mes dernières volontés.
Toute ma vie, j’ai connu l’anxiété
Et la souffrance. Mon mari m’a opprimé.
Mes fils ainés ne m’ont jamais aimé
Je pense ne rien leur devoir après ma mort.
Et n’en ai aucun remord.
C’est Donc, Simon Carrère qui héritera
De mes biens, de ma fortune, et cetera...
Je saute trois lignes : J’aurais maudit la vie
Si je n’avais compris,
Dans les bras accueillants
De mon tendre amant,
Que Dieu n’avait voulu créer, former
Les êtres humains que pour s’aimer.

Thèmes

Image de Nouvelles
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
C'est ce qu'on appelle sans doute "mettre les pendules à l'heure"...
·