1
min

Un verre ça va....

Image de Waterlili

Waterlili

15 lectures

0

Il vit de rapines, de "tombés du camion" , de "petits boulots au black".;
Copain avec les flics qui le méprisent.
Il conduit sans permis; ils le savent, ferment les yeux. Il leur est bien utile, parfois..
Il se croit malin, à faire le rebelle, a flirter avec l'interdit.
Souvent, les souvenirs le rattrappent, et il veut oublier.
Alors il noie ses cauchemars sous des litres de bière, ou de vin, ça dépend du contenu de ses placards.
Surtout maintenant qu'elle est partie! Elle a embarqué les quatre gosses! Total: plus d'allocs!!
Donc finis les restaus, le whisky, les potes!!
Que je la croise! elle va voir cette salope!
J'aurais dû lui tirer une balle dans l tête, tiens, ça lui aurait fait les pieds!
J'aurais dû.....j'aurais dû....Bah! bon débarras!

Alcoolique, qu'elle me disait!
Ben , non, c'est toujours comme ça chez nous!
Le vieux, la vieille, on boit, c'est tout!
Ma mère, sa bouteille de blanc au repas... Normal!
Moi, deux, trois bières, vers 10 h du matin..Rien à dire, si j'ai soif!
Vers 11h30 , l'apéro ( enfin deux ou trois, quand même! soyons pas mesquins!)
Et à table, du vin. De l'eau ? pourquoi faire? ça n'a aucun goût!
D'ailleurs, mes gamins, je leur aurai appris à boire! ouais!

Alcoolique! Pffffff...
Parfois, à jeun, il se souvient des coups de pieds dans le ventre avec les godasses à bouts coqués...L'éducation du père.
Et bien d'autres moments qu'il préfère effacer de sa pauvre mémoire.
Vite , un verre, puis deux, puis....
Il sent bien qu'il a raté quelque chose... sa vie peut-être... celle de ses enfants sûrement..
Mais comment donner quand on n'a rien reçu?
Plus élévé qu'éduqué, il n'a pas su saisir sa chance
La certitude d'être une victime, et un raté l'a accompagné tout au long de sa vie.
C'est pas ma faute, c'est les autres...
Belle excuse plutôt que de se prendre en mains!

Il cherche à se détruire puisqu'il n'a pas su se construire.
Parfois une petite lueur de lucidité lui fait redresser la tête.
Alors , il va chercher un travail.
Mais bien vite, la contrainte des horaires et du chef lui font prendre la poudre d'escampette.
Il retourne alors à sa rassurante routine.
La seule qui ne le déçoive jamais: sa bouteille!. Fidèle au poste.

Un jour, peut-être, il comprendra.
Il décidera d'en finir avec tout ça.
Alors ce sera le commencement.
Ou la fin....
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,