4
min
Image de Hervé Mazoyer

Hervé Mazoyer

2395 lectures

734

Qualifié

Une ferme dans la Beauce en grande banlieue Parisienne. La petite Stéphanie joue dehors avec ses poupées. Le vent taquine ses longs cheveux noirs. A l’intérieur sa mère la regarde en souriant.

Au loin se forme un nuage de fumée ; une voiture approche.
Arrivée devant la bâtisse, 4 hommes en sortent.
Attendez-moi ici dit l’un des quatre aux trois autres.
Il se racle la gorge puis frappe à la porte.
Une jeune femme vient lui ouvrir.

— Bonjour Madame, Officier André Morgon de la police ; pourrais-je parler à Pauline Forestier ?

— C’est ma sœur. C’est à quel sujet ?

— Je viens pour éclaircir certains faits avec elle ce ne sera pas très long.

Je vais la chercher je vous en prie installez-vous.

Morgon prit un siège puis scruta la maison. Un feu crépitait dans la cheminée avec une marmite dispensant ses effluves de poireaux de céleri et de pommes de terre. C’est le genre de bicoque qui ne paie pas de mine mais dont la solidité et le confort lui conviendraient parfaitement quand sonneraient les jours paisibles de la retraite.

Un bruit le chassa de ses pensées. Pauline Forestier pâle et tremblante fit son entrée dans la pièce.

— Bonjour Monsieur l’officier que puis-je pour vous ?

— Il y a certains points dont je dois m’entretenir avec vous Madame.

— Certainement voulez-vous une tasse de café ? Ma sœur Alexandra va vous servir.

— C’est très aimable à vous merci beaucoup.

Les volutes de la tasse brûlante passaient devant le visage impassible de Morgon.
Un silence glacial s’installa. Puis l’officier but une gorgée et reprit la conversation.

— Puis-je demander à votre sœur de sortir s’il vous plaît ?

Les deux sœurs échangèrent un regard inquiet.

— Alexandra, va jouer avec Stéphanie dehors pendant que je parle avec l’officier Morgon.

La porte d’entrée claqua. A nouveau un silence lourd et pesant régnait dans la pièce. Morgon regardait Pauline droit dans les yeux avec une insistance qui la mit mal à l’aise.
Puis il rompit à nouveau le silence.

— Parlez-moi de vous Madame.

— De moi... Il n’y a pas grand-chose à dire vous savez. Depuis le décès accidentel de mon mari je vis ici avec ma sœur et ma petite fille Stéphanie. Nous travaillons ici à la ferme en nous occupant des cultures et des bêtes. Nous vivons du revenu de leur vente et des denrées que nous produisons ici. Ce n’est pas tous les jours une vie facile mais nous ne nous plaignons pas. Les temps sont durs vous savez.

— Je vois... Avez-vous des passions ? des rêves ou des aspirations dans la vie ?

— Voilà une drôle de question... Quel rapport avec l’affaire qui vous amène ici ?

— Répondez-moi Madame c’est tout ce que je vous demande.

— Eh bien en fait j’adorerais voyager, plus précisément je n’ai jamais pris le train et pour ma fille ce serait une découverte extraordinaire j’en suis sûre.

— Parlez-moi de feu votre mari...

— C’est douloureux de revenir sur ça. Il est mort dans un accident de voiture l’an dernier. Il me manque cruellement si vous saviez. Heureusement l’affection de ma sœur m’a aidé à traverser cette épreuve. Je ne pourrais jamais la remercier assez pour cela.

De nouveau Morgon porta la tasse à ses lèvres. Son attitude décontenançait Pauline qui se mit à trembler légèrement. Lui semblait particulièrement apprécier la situation.

— Le nom d’Antoine Ducier vous dit-il quelque chose ?

— Non... rien... pourquoi je devrais le connaître ?

— Et les époux Ringer vous les connaissez ?

— Jacques et Pascaline ? Oui du temps où nous habitions Paris c’étaient nos voisins de palier. Des gens très sympathiques. Jacques est notaire je lui ai demandé conseil lors de la vente de notre appartement. Pascaline est infirmière. Elle est en congés pour élever ses deux enfants.

Morgon scruta le fond de sa tasse. Il était vide, ce qui semblait le contrarier. D’un coup il la souleva et la reposa violemment sur la table. Pauline poussa un cri d’effroi.

— Madame Forestier, savez-vous qu’aujourd’hui c’est mon anniversaire ?

Paniquée Pauline rougissait de plus en plus. L’attitude pour le moins énigmatique du policier la stressait au plus haut point.

— Et il est d’usage d’offrir un cadeau à ceux qui fêtent leur anniversaire. Alors voilà le cadeau que je désire : la vérité. La vérité toute nue brillante comme du cristal, pure comme l’eau.
Vous voyez ce que je veux dire ?

Pauline ne put articuler un seul son.

— Je vais vous la dire la vérité. Car vous n’avez pas arrêté de mentir avec un aplomb qui m’a laissé stupéfait. Vraiment. Pour commencer votre prénom n’est pas Pauline mais Esther et votre fille s’appelle Rachel et non pas Stéphanie. Loin d’être mort, votre mari est en Suisse où il vous attend vous et votre fille. Problème pour y aller il vous faut des papiers. C’est pour cela que vous êtes entrée en contact avec Antoine Ducier. Celui-ci imprimeur de profession arrondit ses fins de mois en fabriquant de faux papiers.
Arrondissait puisque nous l’avons arrêté la semaine dernière avec des passeports prêts à être délivrés. En voici d’ailleurs deux trouvés chez lui . Vous reconnaissez les deux femmes sur ces photos ?
Oui c’est vous et votre fille. C’est grâce à ces faux documents que nous sommes remontés à votre vraie identité. Et Ducier n’a pas mis longtemps avant de cracher l’endroit de votre nouvelle habitation. Car vous êtes partis de votre appartement non pas pour le bon air de la campagne mais parce que vous vous êtes méfiés de vos voisins les Ringer. Ils semblaient vous épier depuis leur habitation d’en face. Vous avez d’ailleurs eu raison d’être prudente puisqu’ils sont venus il y a quelques jours pour nous parler de vos us et coutumes qu’ils ont repérés au cours de l’année dernière.
Votre mari, qui a dû partir dans la précipitation, vous a donné une adresse qu’il avait récupérée auprès de relations à lui. C’est ainsi que vous vous êtes retrouvées ici vous et votre fille en attendant que Ducier vous fournisse les papiers. Ici hébergées et protégées chez Alexandra Forestier dont c’est le vrai nom et qui n’a donc jamais été votre sœur.
Est-il utile que je continue ?

— ...

— Voilà ce que nous allons faire. Si tout ce que je viens de dire est exact opinez du chef.
Mais attention si vous essayez de mentir à nouveau, je serais contraint avec mes hommes d’interroger votre fille et votre amie Alexandra. Et croyez-moi nous saurons les faire parler.
Vous ne voulez pas d’une telle alternative n’est-ce pas ?

Les larmes coulaient le long du visage de Pauline. Après quelques minutes de réflexion elle hocha la tête.

— Veuillez me suivre Madame après avoir réuni vos affaires et celles de votre fille.

La semaine qui suivit Esther et Rachel prirent effectivement le train. Direction la Pologne.

Nous sommes le 14 septembre 1942 et, pour elles, ce serait un aller simple...

PRIX

Image de Automne 2018
734

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Cathy Grejacz
Cathy Grejacz · il y a
Bien mené. J’ai cru tout d’aBord à une histoire contemporaine. J’aime et peut être viendrez vous ce lire aussi.
·
Image de Lyriciste Nwar
Lyriciste Nwar · il y a
Super bien le texte j'en suis fan
Prière de lire mon texte pour la finale du Prix Rfi jeunes écritures
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/plus-quune-vie?all-comments=1&update_notif=1546656533#fos_comment_3201198

·
Image de Chantal Noel
Chantal Noel · il y a
L'enfer en effet... Très beau texte qui donne des frissons.
·
Image de Eowyn
Eowyn · il y a
Glaçant et superbement mené.J'ai beaucoup aimé. Je vous invite à découvrir mon dernier récit ,Le Clan des Ombreux, en lice pour le prix Imaginarius.
·
Image de Habysse
Habysse · il y a
Bonne chance !
·
Image de Brigitte Bellac
Brigitte Bellac · il y a
Formidable et terrible... Bravo Hervé. Comme promis je vais lire votre autre teste? Bonne chance!
·
Image de Robert Pastor
Robert Pastor · il y a
J'ai particulièrement apprécié le cynisme du dénommé Morgon. Cela m'a rappelé cet acteur Christopher Waltz dans le film Inglorious Bastards.
·
Image de Randolph
Randolph · il y a
L'enfer...
Merci Hervé...je soutiens ce texte

·
Image de Prijgany
Prijgany · il y a
Excellent Hervé.
·
Image de Corinne B612
Corinne B612 · il y a
Une chute bien cruelle. Merci pour ce texte.
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un grand bravo pour ce mini polar, Hervé ! Je clique sur j'aime.
·
Image de Adlyne Bonhomme
Adlyne Bonhomme · il y a
Bonjour, mon poème est en final merci de revoter
·
Image de Irvinrtr
Irvinrtr · il y a
Un texte fort.
·
Image de PierreYves
PierreYves · il y a
Du solide, et une nouvelle de pure tradition avec sa chute ! J'arrive un peu tard pour voter... mais je clique.
·
Image de Christophe Auberthier
Christophe Auberthier · il y a
Merci pour cette tension en mots. Mon vote.
·
Image de Ardillon
Ardillon · il y a
triste souvenirs qui me laisse un malaise mais je vote quand même pour lui
·
Image de Mirgar
Mirgar · il y a
Mes voix pour ce texte implacable qui ressuscite une période bien noire .
·
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
c'est effectivement bien mené
arrivé à faire parler cette femme semble assez facile pour cet homme qui sait déjà toute la réelle situation, il me semble pourtant que la fin pourrait être plus étoffée, enfin la chute qui est évidemment bien surprenante puisque nous nous croyons dans une simple enquête policière, aurait mérité selon moi un plus grand aménagement ... votre texte m'a cependant séduite et je vous offre mes voix

·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Je prends en compte vos remarques. Si vous avez aimé ce texte et si vous le souhaitez vous pourrez à nouveau le soutenir en votant pour lui à partir de demain jour où commence la finale. Tres amicalement.
·
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Soyez vigilant à ne pas trop nous solliciter les uns et les autres
Souvent je vous ai vu sous le texte de certains de mes camarades et vous ne parliez que de vous et de votre grande envie de gagner . . . Je comprends votre enthousiasme mais n’oubliez pas qu’une fois les résultats tombés les textes en lice reprennent et c’est sans fin. Vous pourrez remarquer aussi que les lecteurs et auteurs sont plutôt agréables et viennent lire les nouveaux arrivants mais trop de sollicitations vous nuira.
Je me permets cette remarque suite à votre demande renouvelée
Je vous souhaite une belle journée

·
Image de Sylvianni
Sylvianni · il y a
J'ai bien aimé votre récit à saveur policière,bravo
·
Image de Eliza
Eliza · il y a
Puissant ! On ne se s'attend pas à ça, pas du tout. Bravo pour votre sens du suspense.
·
Image de Haïtam
Haïtam · il y a
Simple, rapide comme le train et efficace, même si la fin se dessine trop vite au fil des lignes. Bravo en tout cas pour ces deux textes en tête!
·
Image de Flore
Flore · il y a
Votre "Train d'enfer" talonne votre autre texte en compétition, je l'avais lu, apprécié, je n'avais pas commenté donc pas noté. Votre nouvelle est bien construite, un train que l'on voit avancer au fil des lignes jusqu'à une fin qui laisse sur place. Bravo pour ce doublé de textes en tête actuellement. Mes voix. Bonne chance.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Vous êtes libre de vos choix c est vous qui choississez. Merci pour ce commentaire.
·
Image de Blin
Blin · il y a
Très brillamment construit. Il y a du scénariste dans votre façon d'écrire. C'est une belle réussite. Vous avez mes 4 voix avec plaisir.
·
Image de Claire Bouchet
Claire Bouchet · il y a
Je n'imaginais absolument pas cette fin tragique jusqu'à la dernière phrase, pensant à tort que l'histoire était contemporaine et composait par exemple avec une énième falsification de documents pour échapper à rappel à la loi (escroquerie à l'assurance, intimidation de personne vulnérable...). Un texte très bien mené.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Merci beaucoup. Ce texte en compagnie du péril vert et le ridicule ne tue plus sont qualifiés pour la finale. Si ils vous plaisent vous pourrez à nouveau les soutenir à partir du 31 août. Très amicalement.
·
Image de Dranem
Dranem · il y a
Je viens de relire cette histoire... exprimée avec toute votre sensibilité... comme une scène de film... ce train pour l'enfer me rappel tous les trains de cette époque... Le train du film Amen de Costa Gavras et puis ce film peut être moins connu de 1973 avec Trintignant et Romy Schneider : " Le train ". vous avez mon soutien !
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Si vous le souhaitez vous pourrez de nouveau le soutenir dans quelques jours car il est qualifié pour la finale ainsi d ailleurs que le péril vert que vous avez peut être déjà lu aussi. Merci beaucoup pour votre commentaire.
·
Image de Marie Kléber
Marie Kléber · il y a
L’interrogatoire semble banal au départ. La fin est glaçante - l'horreur a son comble.
Mes votes pour votre texte.

·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Une histoire d’autant plus glaçante que l’interrogatoire a toutes les apparences de la banalité. Mes votes, « pour ne pas oublier ».
·
Image de Iron06
Iron06 · il y a
Très bon.
Remember le début de "Unglorious basterds" de Q. Tarantino ....Le colonel Hans Landa (Christoph Waltz) de la SS, surnommé « Le Chasseur de Juifs » ...c'est étouffant d'horreur.

·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Oui on m a fait la remarque sûrement une inspiration inconsciente. Ce texte ainsi que mon autre nouvelle le peril vert et le très très court le ridicule ne tue plus sont bien partis pour être en finale. Si vous le souhaitez soutenez les à nouveau. Très amicalement.
·
Image de Yaroll
Yaroll · il y a
On est tenu en haleine jusqu'à la fin...quand la chute fait froid dans le dos. Mes 4 votes!
·
Image de Sufenta
Sufenta · il y a
Ne jamais oublier!Mes votes
·
Image de Mathilde de Lagausie
Mathilde de Lagausie · il y a
Bravo ! Je n'avais pas deviné la fin dramatique dans le ton assez léger et la surprise m'a fauchée
·
Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
Une histoire rondement menée. Très belle soirée,
·
Image de Sandrine Davin
Sandrine Davin · il y a
Très beau récit … Mes voix ...
·
Image de Jcjr
Jcjr · il y a
Belle chute et le souvenir d'heures très sombres. mes voix
·
Image de Irene
Irene · il y a
J'ai découvert votre étiquette dans les commentaires de Line Château.
Horrible époque qui a permis à certains de montre leur bassesse ! Des le début, on a l'impression qu'il y a une musique derrière les mots, une musique qui angoisse. Je donne mes voix

·
Image de Marsile Rincedalle
Marsile Rincedalle · il y a
L'attitude peu orthodoxe du policier laissait présager le pire. Crainte confirmée. Bravo ! +5*****
·
Image de Annaick Granier
Annaick Granier · il y a
Percutant et nous rappelant que la barbarie n'es jamais loin ! Bravo !
·
Image de Robert Grinadeck
Robert Grinadeck · il y a
Le fait que vous ne situiez pas l'histoire dans le temps vous a permis de conserver le mystère du pourquoi jusqu'au bout, et la chute, sans être totalement inattendue (une possibilité parmi d'autres) clôt de façon dramatique un récit fort bien construit. Je vous accorde donc mes quatre voix (je ne fais pas encore partie des privilégiés qui disposent de cinq voix) sans l'ombre d'une hésitation.
·
Image de Noels
Noels · il y a
Surpris par la chute. Moi aussi j'ai pensé à la séquence introductive d'Inglorious bastards.
J'ai juste été gêné par le passage du présent au passé simple quand Morgon est installé. Mes voix.

·
Image de Bernard Baudour
Bernard Baudour · il y a
Sujet difficile et troublant. Exercice difficile dans un format aussi court mais réussi. Je salue le courage.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Il m en a fallu...
·
Image de Jonathan H
Jonathan H · il y a
Une situation qui semble simple et normal. Un premier rebond dans l expression de verite de l inspecteur, presque troublant au vu des questions precedentes. Puis un rebond final qui fait l effet d un seau de peinture jeté et colorant tous les blancs, le contexte, les personnages. Bravo :)
·
Image de John R.
John R. · il y a
On se laisse trop innocemment porter par votre plume jusqu'à l'implacable dénouement. Un joli tour de force.
·
Image de Marie No
Marie No · il y a
Je ne m'attendais pas du tout à la chute, qui fait froid dans le dos... Félicitations pour cette nouvelle saisissante et pour votre maîtrise du récit.
·
Image de Irkomtheseb
Irkomtheseb · il y a
J'aime beaucoup, le twist final amène aux premières minutes d'Inglorius Bastards.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Oui on me l a dit....une inspiration invonlontaire...et vous avez utilisé le mot twist.....
·
Image de Irkomtheseb
Irkomtheseb · il y a
Pas de souci pour l'inspiration. Si vous aimez les twists n'hésitez pas à écouter le rappeur slameur Lyonnais Eurêka ... C'est génial !
·
Image de Jennyfer Miara
Jennyfer Miara · il y a
La chute est percutante. Vous avez mes voix !!
·
Image de Sourisioux
Sourisioux · il y a
Une belle idée d'écriture tout en sous-entendu. La toute dernière phrase fait son effet !
·
Image de Nico49
Nico49 · il y a
Un récit très fort. Une lecture qui ne laisse pas indemne.
·
Image de Evaprud
Evaprud · il y a
Très surprise par la chute, le décor est vite planté et on entre tout de suite dans l'histoire -Bravo
·
Image de Violaine Biaux
Violaine Biaux · il y a
Bravo Hervé, votre texte est magnifique et la chute surprenante ! Bonne chance et au plaisir de vous lire !
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Une chute qui n a rien de fictionnelle hélas...
·
Image de Christine Jean
Christine Jean · il y a
On ne s'attend pas à la chute. Bravo pour la surprise. Mes votes !
·
Image de Potter
Potter · il y a
Bravo !!! j'ai voté bonne chance pour le concours
N'hésite pas à venir m'encourager pour mon dessin finaliste !!!!!! ( Poudlard )

·
Image de Rtt
Rtt · il y a
Pardonner, peut-être, oublier JAMAIS!
·
Image de PG Léger
PG Léger · il y a
Un récit parfaitement bien réussi, qui tient en haleine jusqu'à une fin inattendue. Une belle maîtrise de votre part. Bravo.
·
Image de Skimo
Skimo · il y a
Police de Pétain. On comprend qu'il trouve la maison intéressante. Une réquisition ferait bien son affaire. Bravo, je ne m'attendais pas à la chute. Un petit détail : la"soeur" d'Alexandre ne savait pas que l'inspecteur s'appelait Morgon. Mes voix.
·
Image de Veranda
Veranda · il y a
Amicalement
·
Image de Bruno M
Bruno M · il y a
Surprenant
·
Image de Odile Duchamp Labbé
Odile Duchamp Labbé · il y a
Superbement raconté! Bravo Hervé. On voudrait croire que ces heures sombres sont derrière nous, mais l'Histoire ne se renouvelle pas vraiment.
·
Image de Flo Deau
Flo Deau · il y a
Et pourtant je ne croyais plus supporter les histoires de cette dernière guerre....bravo et merci!
·
Image de D.B
D.B · il y a
Impressionnant ! Bravo
·
Image de Diane Sakakini-Châtillon
Diane Sakakini-Châtillon · il y a
Mes 5 voix Cher Hervé pour ce dialogue mené de main de maître entre tension et dénouement inattendu!
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Merci de tout mon coeur
·
Image de Nikotris
Nikotris · il y a
Un très beau texte captivant comme je les aime. Ce n’est qu’en lisant les prénoms Esther et Rachel que j’ai réalisé qu’il n’y a pas d’indication de date au début de votre nouvelle. Je vous donne mes voix, bravo et merci
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
C est moi qui vous remercie...
·
Image de Francis Etienne Sicard Lundquist
Francis Etienne Sicard Lundquist · il y a
Mes 5 étoiles pour ce texte si profond et pour la maîtrise d'une écriture très sure et particulièrement envoutante...C'est une magnifique page d'hsitoire et de l'histoire. Bravo. FE Sicard
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Ce compliment me touche sincèrement....
·
Image de Intimeane
Intimeane · il y a
Excellent! Prenant à souhait!
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Très difficile de captiver le lecteur en si peu de temps. Très bien écrit aussi : Bravo !
·
Image de Esteban
Esteban · il y a
Un nuage de fumée qui ne cesse s'étendre... bravo à vous ! Je n'ai rien vu venir.
·
Image de ESM
ESM · il y a
Intrigue très bien construite. Ce n'est qu'en approchant de la fin que l'on commence à comprendre l'horrible destin qui attend cette femme et sa fille. Ma voix pour vous
·
Image de Ventdautomne
Ventdautomne · il y a
Poignant. Du suspense aussi, c'est ce qui renforce l'émotion finale.
·
Image de Aliénor Oval
Aliénor Oval · il y a
Bouleversant. Je n'avais pas vu venir la fin, j'ai été très touchée.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Merci...qui ne le serait pas...
·
Image de Cruzamor
Cruzamor · il y a
Comme d'hab, hyper bien écrit, et bouleversant... la tension monte et on sait que ça finira mal mais on espère encore un miracle... Cependant, si dieu il y a ... il n'en est pas friand.... dommage ! et juste tu as ma voix et ma tristesse en prime ! bonne continuation !
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Puisque tu me tutoies moi aussi. Tu es l une de mes lectrices les plus fidèle et pour cela je te remercie beaucoup. En espérant que la qualité de mes textes mérite ta confiance. Très amicalement.
·
Image de Cruzamor
Cruzamor · il y a
Of course ! lol ! je te tutoie car finalement comme on est voisins ! lol ! sais-tu qu'actuellement aux Indes, des groupes nazis prennent une importance inquiétante et douloureusement efficace, hélas ... tu devrais t'y intéresser et nous pondre lek bons récits faciles, hélas, à prédire ... Ce qui me fait mal c'est que j'ai un couz que j'aime bien qui était, enfin qui est encore très en admiration de ces Indiens, de ces êtres à la philosophie profonde et particulière qui moi m'ont si souvent choquée par leurs attitudes (((castes, mépris de la femme, etc. Ex d'action similaire : en Chine, j'ai vu un bébé fille parfaitement constitué mais jeté dans un sac plastique sur les bords d'une rivière à Tianjin. C'est le résultat de l'oblig. de l'enfant unique : un /garçon/ qui est sensé vous entretenir plus tard ..., résultat aussi de l'interdiction d'avorter qd on porte une fille -c'était moindre mal non ?- et pire de l'arrestation et emprisonnement de toute femme fouillée et qui aurait dans son sac ... des préservatifs ! CQFD de l'action ou non action de parents coincés dans le fait de s'occuper d'un enfant-fille, le laisser mourir plutôt que d'aller jusqu'à le tuer. Est--ce moins bouleversant ?))). Tu vois j'ai vraiment apprécié les gens là-bas en Chine mais ce sont leurs dirigeants, les nantis qui sont horribles ... En Inde, ... je ne sais trop ce qui est pire...
·
Image de La plume arc-en-ciel
La plume arc-en-ciel · il y a
Glaçant... La fin m'a percutée, émue, bouleversée... je ne m'y attendais pas du tout. J'ai senti la tension montée au fur et à mesure de la lecture... Moi qui ne suis pas fan des polars, j'avoue que l'intensité des émotions vécues en vous lisant m'a comme réconciliée avec le genre. Bravo.
·
Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Quelle horreur ! Votre récit, très bien mené, laisse croire au début à une énigme policière, puis... j'en ai la gorge nouée...
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Je n écris pas que des drames. Si vous souhaitez un texte humoristique allez voir en Ttc le ridicule ne tue plus... grand merci pour vos commentaires élogieux...
·
Image de Coco47JL
Coco47JL · il y a
J'ai déjà voté, mais je l'ai relu avec plaisir !
·
Image de Diamantina Richard
Diamantina Richard · il y a
Un texte bouleversant pour ne jamais oublier, c'est super bien écrit Hervé. Bravo
·
Image de FannyLisaB
FannyLisaB · il y a
Un chef d'œuvre. Sincèrement, les mots me manquent pour décrire ce que j'ai ressenti en lisant votre texte. Que dire, sinon que votre talent me rappelle celui des grands auteurs dont les écrits m'ont bouleversée étant plus jeune ? J'ai eu l'impression de "revivre" la lecture des romans qui m'ont le plus touchée. Bravo pour ce chef d'œuvre (je me répète, mais je n'ai pas d'autre mot hélas) tout aussi captivant qu'émouvant !
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Croyez bien que votre commentaire me touche au plus haut point surtout si l on s interesse à ce drame horrible. Merci encore merci.
·
Image de Blue_771
Blue_771 · il y a
Félicitations pour ce texte Hervé ! Je me suis laissée embarquer comme tous les autres dans une histoire policière sans me douter un seul instant de cette fin tragique. Bravo !
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Merci à vous pour votre lecture....
·
Image de De l'Air !
De l'Air ! · il y a
Bien écrit et très efficace.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Efficace n était pas le but recherché mais s il a retenu votre attention tant mieux...
·
Image de De l'Air !
De l'Air ! · il y a
Au début, on n'est pas obligé de comprendre. A la fin on comprend et on est horrifié. Pour, à la fois, narrer la terrible scène qui se déroule et la chute extrêmement brutale, j'ai trouvé ce texte efficace, ce qui bien sûr ne lui enlève rien de sa dimension humaine et de l'horreur qu'il suscite.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Comme vous avez raison....
·
Image de Saskia
Saskia · il y a
C'est très bien emmené : j'ai vu ce que j'ai lu.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Tres joli compliment...
·
Image de Chloé James
Chloé James · il y a
Chute fracassante, je ne m'en remets pas...
Et quelle écriture, un grand bravo à vous!

·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Oui un texte qui a été dur à écrire...
·
Image de Valérie Labrune
Valérie Labrune · il y a
Une fin glaciale qui sonne le glas.
·
Image de Hervé Mazoyer
Image de Pierre87
Pierre87 · il y a
Vraiment j'aime beaucoup! Le texte est si bien écrit et la fin si glaçante de réalité. Bravo.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
C était malheureusement bien réel....
·
Image de Yellowsub Maurin
Yellowsub Maurin · il y a
Votre texte est terrible: le lecteur passe d'un interogatoire façon Maigret à une scène qui rappelle le Tarentino de Inglorious Basterds. Merci pour l'émotion que vous créez de si belle façon.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Oui après coup j ai revu cette scène du début du film...c est troublant de ressemblance. Le talent de Tarentino en moins.
·
Image de Rachel Weintraub
Rachel Weintraub · il y a
J'aurai mis du temps à passer mais me voilà enfin !
Je suis restée figée face à la chute ô combien surprenante et frappante ! Moi qui voyait la fin approcher sans savori où toute cette enquête absurde menait. Je suis pourtant bien placée pour connaître l'origine du prénom Rachel... Tous mes compliments sincères et tout mon soutien.

Côté écriture, votre plume est d'une délicatesse certaine. Une surprise néanmoins : votre usage très minimaliste de la virgule ! J'ai peut-être tendance à en abuser, mais vous quasiment pas ! Simple remarque, cela ne nuit pas vraiment au texte, simplement, on respire moins, et je me suis surprise à mentalement rajouter des virgules là où cela m'arrangeait ! Amusant ^^.

Je terminerai en notant que le titre est magnifiquement choisi : entre le train qui mène au camp de concentration ou d'extermination, et la rythmique infernale de ce récit, c'était plus que bien trouvé !

Sur ce, je vous retourne l'invitation et vous convie à passer lire l'une de nouvelles en concours : "Demain La Paix" (https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/demain-la-paix). Au plaisir de vous lire ultérieurement !

·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Ce texte a ete écrit sur un tel portable où l usage de la virgule est bien moins intuitive...Rachel c est le prenom de ma grand mere....prénom d origine hébraïque effectivement... je vous remercie du fond du coeur pour votre commentaire.
·
Image de Jarrié
Jarrié · il y a
Texte sur un sujet, hélas, très ''tendance'' traité avec votre talent habituel.
Une anomalie ? Peut-être....Je ne pense pas que vous ayez porté votre regard sur un de mes écrits ! Au fond il vaut mieux peut être qu'il en soit ainsi, vous risqueriez d'en sortir déçu.

·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Je suis en vacances et je cours apres mon petit démon. Non seulement je ne vous oublie pas mais vous faites partie de mes auteurs preferes. Comptez sur ma fidelite absolue.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Et vous savez ce sujet ne sera jamais tendance... on ne s habituera jamais à cette barbarie insoutenable...dans son chef d oeuvre Ferrat disait à propos de ce sujet qu il twisterait les mots s il fallait les twister...d autre part je rends hommage à une partie de mes origines...très amicalement.
·
Image de Maia Acklins
Maia Acklins · il y a
Très beau texte, plein de rebondissements, et une chute qui plombe le cœur.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Toujours d actualité mais sous d autres formes...
·
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Ça commence comme une enquête ordinaire. Je me suis demandé si Pauline n'avait pas assassiné son mari. Et subitement, on est plongé dans l'Histoire la plus sinistre du XXe siècle.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Et oui nuit et brouillard...
·
Image de MCV
MCV · il y a
C'est étrange. J'apprécie votre courage: il en faut pour aborder la question des déportations, et j'ajoute que vous l'avez bien traité, avec toute la sècheresse voulue. Mais d'un autre côté quelque chose me gêne. Sans doute est-ce exactement ce qui m'a empêché jusqu'ici de toucher à ces sujets... Comme dit Emsie dans le commentaire précédent, c'est très personnel.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Aujourd hui encore vous avez des consignes de securité à la sortie des synagogues....pour assister à certaines fêtes ou cérémonies il faut montrer patte blanche...c est fou quand même....je l ai ecrit parce que cette communauté que je connais reste la cible d attaques tout comme les musulmans et les homosexuels à l est de l europe. Ca me desespere...
·
Image de MCV
MCV · il y a
Oui, je sais. Hélas.
·
Image de Emsie
Emsie · il y a
J'ai lu ce texte à sa sortie et je n'avais ni voté, ni commenté, car j'avais préféré la flamboyance du style du "Péril vert". Evidemment, je comprends que le sujet choisi (déjà primé en Grand prix d'été) ne se soit pas prêté à la même écriture, comme vous l'expliquez sur le forum. Donc un petit bémol pour moi, mais c'est très personnel. La preuve, votre nouvelle est très appréciée par ailleurs, alors bravo à vous !
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Je respecte votre avis à 100%.
·
Image de Anne Maurice
Anne Maurice · il y a
triste mais bien mené, mes voix!
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Triste mais réel....
·
Image de Evadailleurs
Evadailleurs · il y a
Une chute inattendue...
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Pour le moins....
·
Image de Evadailleurs
Evadailleurs · il y a
si vs aimez l'histoire , je vous invite à lire ''Origines'', nouvelle que j'ai écrite il y a un an...
·
Image de Pingouin
Pingouin · il y a
Une bonne nouvelle sur un fond historique
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Une histoire encore d actualité même si les formes sont différentes.
·
Image de Blandine Butelle
Blandine Butelle · il y a
J'ai beaucoup aimé. Toutes mes voix!
·
Image de Laeti Montastier
Laeti Montastier · il y a
Bien écrit, on ne s'ennuie pas, on se pose des questions...et la fin est bouleversante...
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Vous avez le mot juste...bouleversante
·
Image de Dona
Dona · il y a
Mes 5 voix !! On ne comprend le contexte historique qu'à la fin... Triste mais texte bien mené !
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Triste oui oh combien
·
Image de Fried
Fried · il y a
Jusqu'à la fin on se demande ce que cache cette femme puis on comprend de qui elle devait se cacher. Bravo
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Très bon récit; la chute saisissante est préservée jusqu'à la fin ! Est ce que vous vous êtes inspiré du personnage de l'officier allemand au début du film de Tarantino "Inglorious bastards" ? Sinon, regardez-le la similitude est troublante. Mes voix d'enfer Hervé !
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Inconsciemment peut être...je revois la scène vous avez raison....c est troublant...le mien est français pour rappeller que les forces de l ordre françaises ont participé à cette apocalypse...
·
Image de Valukhova
Valukhova · il y a
Beau texte, bien mené pour entrer "illico presto, mais pas tout de suite" dans le contexte de 1942. Il y aurait tant à débattre encore aujourd'hui, sur la mentalité humaine (française) si on avait une guerre. Je suis née en 1943, au pays "du Franciscain de Bourges", sa tombe est juste à côté de celle de mes grands-parents à Saint-Doulchard. Recherchez le film. En tous cas, bravo pour la tournure... qui va tout droit à Treblinka, je crois bien !
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Merci merci pour ce commentaire...
·
Image de A. Nardop
A. Nardop · il y a
On se demande où va cette histoire jusqu'à cette chute brutale qui nous ramène à l'horreur pourtant humaine.
Certains embarquent maintenant sur des bateaux parfois sans arrivée ni retour.
Merci de ce rappel.

·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Vous avez tout à fait raison j aurais pu écrire un texte actuel sur les migrants ou sur le sort des homosexuels dans certains pays.
·
Image de Sylvie
Sylvie · il y a
Tous mes votes pour celle belle chute inattendue et vraiment triste...
·
Image de JACB
JACB · il y a
Voilà une histoire très bien construite Hervé; le debut fait monter la tension et nous promène un peu ; le scénario se construit d'un seul coup et les deux prénoms nous soufflent l'apocalypse. Un plaisir de lecture, merci. +5
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Sarah Rachel Mohamed ou Alain je ne vois là que des êtres humains qui construiront notre demain....
·
Image de Morgane lafee
Morgane lafee · il y a
Un récit glaçant très bien amené. Mes votes
·
Image de AP3
AP3 · il y a
Un texte fort et original en peu de mots... bravo !
Petite question : l'absence de virgules est-elle volontaire ? J'en aurais apprécié quelques-unes en première partie de texte, mais c'est mon goût.

·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Oui plusieurs remarques sur les virgules. J ai utilisé un téléphone pour ce texte où elle est moins intuitive. Mes excuses.
·
Image de AP3
AP3 · il y a
Alors je comprends et cela n'enlève rien à la qualité du texte
·
Image de Valukhova
Valukhova · il y a
J'avais bien remarqué aussi le manque de virgules. Je suis très virgule, car cela donne un relief à un texte. J'aurais dû prendre pour pseudo "Madame Virgule" et... circule... Mon vote Hervé.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
J ai répondu juste au dessus
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Une histoire bien écrite et une chute inattendue... un rappel de ces destins que l'horreur a rattrapé... Merci et bonne chance :)
·
Image de Valukhova
Valukhova · il y a
Bonjour Lélie, toujours fidèle à la lecture des "short édition". Oui, un rappel, car l'on ne peut pas oublier ce qu'ont fait certains de nos concitoyens pendant la guerre ! Des voisins sournois cela existe encore. Et ça se voit tout de suite !
·
Image de Sophie
Sophie · il y a
Belle histoire, bien que dramatique, parfaitement menée. On comprend mieux le titre avec cette chute. Tout à fait saisissant.
·
Image de Hervé Mazoyer
Image de Mimi38
Mimi38 · il y a
Merci beaucoup pour vos votes. Une histoire simple en apparence mais avec une intrigue bien menée, style vraiment intéressant. Bravo!
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Une nouvelle dramatique, bien construite, et émouvante. Il ne faut surtout pas oublier ce train de l'enfer, cet aller simple, et tous ces crimes contre l'humanité. Ce partage est tout en votre honneur.
C'est avec plaisir que je vous soutiens. Si le cœur vous en dit, n'hésitez pas à venir me découvrir, je concours dans la catégorie faites sourire jeunesse https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/souquez-souquez-egypte-en-vue Merci d'avance, au plaisir Hervé !

·
Image de Lepetitclown
Lepetitclown · il y a
Une histoire haletante dont on n'imagine pas la chute. Ceci arriverait encore aujourd'hui pour beaucoup de gens qui veulent fuir des situations compliquées et dont parfois le passé les rattrape. Bonne chance
·
Image de Coco Mondesir
Coco Mondesir · il y a
Belle chute on ne s’y attend pas.
·
Image de Henri Calicheno
Henri Calicheno · il y a
Texte bien mené avec une fin que l'on n'attend pas
·
Image de Th. de Saint-Val
Th. de Saint-Val · il y a
Une scène bien construite. Inutile, en effet, d'écrire toute la pièce.
·
Image de EmmaBlue
EmmaBlue · il y a
Quelle chute réussie, tout prend une autre dimension quand on arrive à la fin
·
Image de Djany
Djany · il y a
Et bien que dire .. Une grande qualité d'écriture qui tient en halaine jusqu'au bout ... Et quelle fin ... Tous mes votes... Merci pour votre passage sur ma page
·
Image de Luis19
Luis19 · il y a
Grandiose la fin ! Ca a des relents de Shoa, de flics collabos…D'Enfer... Félicitation pour l'idée et l'histoire bien menée.
·
Image de Mary Benoist
Mary Benoist · il y a
Texte terrible. Jusqu'au bout j'ai espéré un happy end mais non !
·
Image de Mathilde
Mathilde · il y a
Touchant et bien écrit : mes voix.
·
Image de Dominique Alias Suna Descors
Dominique Alias Suna Descors · il y a
Un écrit touchant évoquant la séparation affective... et le trouble de devoir se cacher et fuir... l'instinct de survie... et puis la traque de ce policier et votre titre signé la direction de ce train : l'enfer..
Ça le fait... whouahhh..

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bel écrit, dramatique, qui traite d'un sujet, dont il ne faut point oublier : ce train d'enfer, cet holocauste, ces crimes contre l'Humanité, nous nous devons, d'être gardien du devoir de mémoire.
Merci pour ce beau partage,
Mon site si vous voulez me découvrir et mon vote.
Amitié de plumes,
Roserimes
https://short-edition.com/fr/auteur/roserimes

·
Image de Corinei
Corinei · il y a
Mes 5 voix et je partage votre texte sur mon fb Merci
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
De plus je reviens de votre page où se trouve un texte sur votre enfance l Isère et Morestel. Si vous êtes du coin vous avez peut être entendu parler du concours d ecriture assez réputé de cette ville ?
·
Image de Corinei
Corinei · il y a
morestel, j'allais à la piscine ... Trept et bien pas du tout pour le concours d'écriture
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Merci et ce partage sur votre facebook c est tres gentil vraiment..vous êtes concernée de près ou de loin par ce drame epouvantable ?
·
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Prenant et fort :)
·
Image de Philippe Clavel
Philippe Clavel · il y a
Ca débute comme un fait divers et se termine en holocauste
·
Image de Stephane
Stephane · il y a
triste histoire..... dont le contexte n’apparaît qu'à la toute fin. Bravo.
·
Image de Aliénorane
Aliénorane · il y a
dure est la chute!
(PS: avez-vous quelque chose contre les virgules? j'en ai trouvé si peu dans votre texte...)

·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Pour ce texte j ai utilisé mon smartphone où les virgules sont beaucoup moins intuitives....
·
Image de Aliénorane
Aliénorane · il y a
ah ok, si vous me permettez c'est un peu dommage pour certaines phrases, d'un autre côté, ça rend la lecture plus "haletante" et c'est bien pour votre sujet
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Je vais corriger cela
·
Image de Sabrina Guerreiro
Sabrina Guerreiro · il y a
Excellent texte !!!!
·
Image de Franfran
Franfran · il y a
Texte très pregnant. Hélas celà se passe encore comme ça dans trop de pays...
·
Image de Martine Doyat
Martine Doyat · il y a
Une page d'histoire où la souffrance le dispute à l'errance. Cette histoire ravive bien des plaies pour les gens d'hier et ceux d'aujourd'hui. Belle écriture
·
Image de Coco47JL
Coco47JL · il y a
Un récit superbe , une intrigue qui nous tient en haleine pour une chute rappelant une époque douloureuse...Bravo !
·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
On ne lâche pas jusqu'au bout ..c'est fort et prenant ...c'est triste et on vit vraiment ce que vivent les personnages ...
Joli texte, Hervé ...on peut pas être indifférent

·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Personne ne le peut enfin malheureusement quelques uns l ont été.
·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
l'essentiel c'est que les autres le sentent le vivent et que vos mots soient là pour le dire ...après ...mon Dieu ...on ne peut effleurer toucher raconter et faire comprendre à tout le monde ...mais le dire est si important ...moi, je vous dis Merci ...votre texte est beau ..;et ce mot là pour moi a une vraie résonnance ..une empreinte ...une trace ..vous l'avez donnée
·
Image de Mireille.bosq
Mireille.bosq · il y a
Au moment où on célèbre l'horrible anniversaire de la rafle du vel'd'hiv, cette courte histoire résume bien bien des drames similaires. Vous avez sans doute désiré faire un travail de mémoire...
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
La moitié de moi a du sang juif...aujourd hui encore il y a des recommandations de prudence dans les synagogues. Le sort réservé aux homosexuels notamment en europe de l est est insupportable. Et quel avenir pour les musulmans moderés un jour assimiles à des terroristes ? Oui les mauvais jours sont de retour...
·
Image de Blue_771
Blue_771 · il y a
Superbe histoire courte où crescendo monte la tension ; en si peu de lignes, c'est une prouesse ! Mes voix bien évidemment !
Quelle chute qui plus est ! Félicitations Hervé ! Très amicalement !

·
Image de Akénoby
Akénoby · il y a
Je trouvais facile qu’on accepte aussi aisément et sans plus de détail ou d’émotion un « interrogatoire » mais la fin explique tout. Tres belle chute, puissante, qui aurait pu à mon avis être encore plus puissante avec de la suggestion en ne laissant que la destination et/ou la date. Mes voix biensur
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Encore merci...
·
Image de Lilytop
Lilytop · il y a
On se laisse prendre par le déroulement de l'enquête bien que la fin vous refroidisse...
·
Image de T. Siram
T. Siram · il y a
Triste période qui a laissé des traces indélébiles...
·
Image de Barbara Reibel
Barbara Reibel · il y a
Bravo pour le dénouement même s'il est cruel, et bonne chance !
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
...superbement horrible , mes voix !
en lice poésie ' Adieu léthargie ' et ' Des rêves d'Iran ' si vous aimez

·
Image de Polotol
Polotol · il y a
Bel épisode des heures sombres de la période occulte tant décriée. A+
·
Image de Gérard Aubry
Gérard Aubry · il y a
Quelle fin!!! C'est le cas de le dire! Et cela s'est tellement produit souvent, hélas! J'ai des exemples. Pour avoir un peu plus le sourire vas donc lire mon "A l'abordage" cela te revigorera! G.A.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Apres ce texte on a besoin de sourire...
·
Image de Margue
Margue · il y a
douloureux mais superbe
·
Image de Ernestinemontblanc
Ernestinemontblanc · il y a
Un interrogatoire glaçant, comme l'Histoire qu'il rapoelle.
·
Image de Cristobal
Cristobal · il y a
Vous tenez en haleine par un dialogue soutenu dans une atmosphère pesante et puis le coup de massue dans la dernière phrase. l'horreur en quelques mots...on suppose en quelques maux. Bravo. Mon vote.
·
Image de Fofi
Fofi · il y a
Je suis d'accord avec Audrey, la toute dernière phrase est inutile. D'autant que le reste du récit est au cordeau et très maîtrisé.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
C est vous qui avez raison...lors d une réecriture peut être...
·
Image de Audrey Hutmacher-Cointet
Audrey Hutmacher-Cointet · il y a
Le point final après Pologne aurait suffit.
Terriblement vrai et effrayant. Il ne faut pas arrêter d'écrire sur cette horreur indescriptible. Il y a trop d'endroits où ces agissements se reproduisent...

·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Vos avis comptent beaucoup pour moi et vous avez sans doute raison la dernière phrase est peut être superflue. A ceux qui pensent un texte de plus sur le sujet je repete qu aujourd hui les vents mauvais sont de retour...
·
Image de Maud Thomas
Maud Thomas · il y a
Très bien écrit. La dernière phrase m’a donné la chair de poule !!
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Merci...c est normal...elle terrifie tout le monde.
·
Image de Lux Malefoy-Rose
Lux Malefoy-Rose · il y a
Merci pour vos votes sur mon histoire Astrances et Boutons d’Or ! Voici le mien ! Quelle histoire. Très bien écrit, et la fin.. c’est bouleversant ! Bravo à vous et bonne chance !
·
Image de Ktou14
Ktou14 · il y a
Très beau texte, poignant et touchant. On aimerait croire que ce policier-là est différent des autres ! Des mots pour le passé mais qui résonnent avec des accents d'un présent auquel nous ne sommes peut-être pas assez "présents". Bravo !
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Faut il le préciser un policier français...
·
Image de Loodmer
Loodmer · il y a
Nuit et brouillard n'en finit pas de nous empêcher de dormir, surtout avec ces regains de racisme et d'homophobie
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Vous avez tout compris...à ceux qui disent que c est du passé qu on en parle trop regardez ce que deviennent la Hongrie la Pologne et même l ıtalie...regardez le sort reservé aux homosexuels à l est de l Europe...demain ce seront peut être d autres religions d autres minorités... qui peut regarder cela et rester de glace...
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Les dialogues de ce texte renvoient à des images insoutenables . Avec le recul , les mots horreur et atrocités ne suffisent plus pour décrire les événements historiques et ce que l'humain a été capable de faire. Simone Veil disait que les rescapés n'osaient plus en parler de peur de n'être pas crus . Il vous a fallu beaucoup de maîtrise de vous-même.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Oui j avoue le seul texte qui a été douloureux à écrire...
·
Image de Dyonisos
Dyonisos · il y a
J'ai nombre de fois écrit sur ce terrible sujet, mêlant ignominie de certains policiers, lâcheté de certains voisins et voyages sans retour au seul motif d'être juif... Votre petit texte Hervé m'a touché, c'est donc qu'il fut écrit à l'encre du cœur avec sincérité... Inutile de vous dire que mon vote vous est acquis... Amitiés.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Vous ne pouvez pas savoir à quel point. J aurais ecrit pareil pour le massacre actuel des homosexuels en tchetchenie...
·
Image de Eric Chomienne
Eric Chomienne · il y a
Glaçant au possible avec ce policier qui joue avec sa victime, sadique.
·
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Je dirais que tout est dans la dernière phrase ! Alors, le récit revient...
·
Image de Florence
Florence · il y a
Toutes me félicitations. La chute est glaçante. Bravo. Je vote
·
Image de Fanny Gravillon
Fanny Gravillon · il y a
5 voix. Bravo. Même si la fin est terrifiante.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Il ne peut en être autrement...
·
Image de Fanny Gravillon
Fanny Gravillon · il y a
Le choix c'est la liberté. ;)
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
La chute explique tout et prend aux tripes. Un beau récit.
Je suis en finale du prix "faites sourire" avec un conte de fée "marin" que je vous invite à aller lire. Merci.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/a-labordage-2

·
Image de Trez
Trez · il y a
Bravo pour ce magnifique texte. La chute est terrifiante !
·
Image de Francine
Francine · il y a
Je trouvais le ton et le vocabulaire désuet, la chute explique cela. Texte dérangeant, le passé n'est pas encore digéré.
·
Image de Catherine Perrin
Catherine Perrin · il y a
Je n'ai pas vu arriver la chute. Bravo
·
Image de Alain Lonzela
Alain Lonzela · il y a
Au départ on est du côté de l’inspecteur mais la chute nous détrompe et nous compatissons avec les innocentes victimes.
Très bien amené et texte poignant.
Bravo

·
Image de Hervé Mazoyer
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Thème malheureusement "classique" mais que vous abordez de manière originale, en dirigeant le lecteur sur une fausse piste au départ, même si peu à peu, avec l'indice supplémentaire du titre, on commence à deviner la chute possible.
·
Image de Line Chatau
Line Chatau · il y a
Je n'ai pas vu arriver la chute! j'en ai eu des frissons d'horreur! Quelle triste période! Merci pour ce beau texte Hervé
Ma voix

·
Image de Tillie Tacker
Tillie Tacker · il y a
Je me doutais du dénouement. Quelle horrible page de l'histoire, pourtant il ne faut pas l'oublier. Ce texte est très beau, merci
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Suspense garanti jusqu'au dénouement tragique... mes voix
·
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Je vous souhaite de panser vos blessures au mieux, très beau texte, tout a été dit sur la chute !
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Je n ai pas ete touché directement par cette tragédie je n ai pas de blessures personnelles mais cette cruauté m a marqué au plus haut point. Mais j aurais pu ecrire sur ce qui se passe en tchetchenie avec les homosexuels aujourd hui.... les années passent la barbarie reste....
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
En complément à ce texte une boulversante vidéo d un géant de la chanson et de son histoire...j avoue j ai chialé....
https://youtu.be/-grLeJ5CMJk

·
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Bien écrit même si le thème a été souvent abordé.
·
Image de Topscher Nelly
Topscher Nelly · il y a
Une succession de sentiments et une chute vraiment glaçante. Mes voix.
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une chute tout à fait inattendue pour cette œuvre originale, Hervé ! Mes voix ! Une invitation à venir découvrir “Didi et Titi” qui est en lice pour le Prix Faites Sourire Catégorie Jeunesse 2018. Bonne lecture et merci d’avance !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/didi-et-titi

·
Image de Keith Simmonds
Image de Lyne Fontana
Lyne Fontana · il y a
La chute est complètement inattendue. On s'attend à une banale escroquerie. Et puis, la date, ça change tout. Très réussi.
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Ce texte est tres particulier pour moi....je ne m etendrai pas plus mais c etait un devoir de le faire. Merci....
·
Image de Kyou
Kyou · il y a
La chute nous glace, effectivement. Vous réussissez à provoquer chez nous des sentiments successifs à l'égard de Pauline-Esther, mais je n'avais pas sentir venir la dernière phrase ! Bravo !
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Merci le seul texte que j ai ecrit avec un noeud à l estomac
·
Image de Alexienne Duplessis
Alexienne Duplessis · il y a
Quelle chute glacée! Mes voix ;)
·
Image de Joëlle Brethes
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Oui ce texte n est pas une fiction...
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

« Université de New-york, Vendredi 15 février 2019. Il est 10 heures du matin heure de la côte Est. Je m’appelle David Epstein et je vais consigner dans cet enregistrement ...

Du même thème