Un déroulement différent

il y a
5 min
103
lectures
5
Qualifié
Image de Harry Potter 2017
Image de Fanfiction Harry Potter
Cinquième année
Drago était captivé par la jeune fille devant lui, Hermione Granger, une des deux préfètes de Gryffondor. Il se souvint qu'elle l'avait inconsciemment capturé dans ses filets la première fois qu'elle s'était mesuré à lui. Auparavant une fille de moldu sans importance qui avait réponse à tout, elle devint sa proie lorsqu'elle lia une amitié forte avec Harry Potter et Ron Weasley. Sa confiance en elle et en ses amis lors de leurs rencontres l'avait fasciné puis toutes sa personne était devenue digne d'être regarder. Son sang et sa maison n'était plus des obstacles valables. En revanche son père si. La solution pitoyable qu'il avait trouvé lui apportait beaucoup de réconfort et cela, uniquement car il pouvait lui parler quand il en avait envie. Ne pouvant évidemment proférer son amour, il lui crachait à la figure son opposé, tentant de se convaincre lui autant que les autres. Pour eux son illusion fonctionnait parfaitement, pour lui s'était plus compliqué. Mais ne dit-on pas qu'il y a qu'un pas entre l'amour et la haine ? C'était une expression sûrement moldu qu'il lui avait entendu un jour alors qu'elle parlait de leur maître des potions. Il était de notoriété public que son groupe et elle n'était pas en très bon terme avec le directeur des serpentards. Par ailleurs, son attention se reporta sur la jeune fille face à lui qui semblait-il attendait quelque chose de lui. Comme il avait pris un air perdu, elle répéta ses propos. Adorable, elle demandait comment s'était déroulé sa ronde. Son visage devint rouge de colère devant sa réponse odieuse et avant qu'elle n'ait pu lui répondre il l'a percuta en humant discrètement l'air à la recherche du parfum de sa belle. Un vieil adage lui revint à l'esprit : qui aime bien châtie bien.

Harry était pétrifié. Il ne s'attendait pas du tout au spectacle qui se déroulait devant ses yeux. La chambre d'Hermione chez ses parents était pleine à craquer de peluches... Tous les animaux étaient représentés dans l'espace confiné qu'offrait l'endroit. Il ne s'était jamais imaginé l'univers de sa meilleure amie ainsi. Il regretta sa promesse. Ron l'avait en effet persuadé d'aller fouiller dans les affaires de la jeune fille afin de trouver des informations sur elle. Il lui avait expliquer l'avoir vu tenir à plusieurs reprises un journal et il l'a soupçonnait d'avoir des secrets qu'elle ne voulait pas leur dire. Etant tous deux curieux, il avait proposé à Harry de passer la chambre de la Miss-je-sais-tout au peigne fin sous sa cape d'invisibilité tandis que lui la distrayait. Ce que tous deux n'avaient pas prévus c'était le penchant de leur amie pour les animaux en peluches. Il ne fut pas surpris de voir une peluche qui ressemblait à Hedwige sachant que son amie l'avait toujours admiré. Il ne s'étonna pas non plus de la présence d'un chat, d'une loutre, d'un lion, d'un chien, d'un loup, d'un cerf, d'un blaireau, d'un aigle, d'un serpent, d'un hippogriffe ou encore d'un phoenix. En revanche il s'interrogea sur le furet. Plus particulièrement lorsque celui-ci était aussi proche de la bibliothèque, endroit de prédilection de la jeune fille. S'armant de courage ce qui était tout de même l'attribut de sa maison, il sortit sa baguette et après un accio informulé il vit avec sa stupeur la peluche furet lui tomber dans les bras. Palpant l'animal, il se rendit compte que ce dernier était pourvu d'une fermeture éclair qu'il fit coulisser afin de sortir le fameux carnet ainsi qu'un petit mot. Ce qui l'intrigua fut le destinataire du dit-mot qui n'était autre que lui-même. Avide de réponse, il fut prit connaissance du message :
Cher Harry,
Je sais bien que Ronald essaye de percer mes secrets et qu'un jour ou l'autre il t 'enverra toi les découvrir. Néanmoins j'ai enchanté mon journal et aucune autre personne que moi ne peut le lire. De toute façon un de mes plus grand secrets tu l'as découvert en te faufilant dans ma chambre. J'adore les animaux. C'est pourquoi et j'ai honte de l'avouer même à toi que je ressens une certaine forme d'attraction pour Malfoy depuis sa transformation involontaire en furet... Voilà tu n'apprendras rien de plus de ma part. Mais je compte sur toi pour garder ces secrets. Affectueusement,
Ton amie, Hermione.
Harry, livide, plia le mot et le replaça dans le furet avec une pointe de dégoût ? Puis il sortir de la chambre d'Hermione, se demandant ce qu'il pourra inventer à Ron pour justifier son échec car il ne voulait pas vendre sa meilleure amie.


Sixième année
Le début de l'année avait débuté. Les Gryffondor et les serpentards allaient assistés à leurs premiers cours commun de potions. Ils eurent la surprise de trouver un plan de tacle affiché sur le tableau noir de la salle dans laquelle ils entrèrent. Le nouveau professeur, un vieux monsieur un peu rondouillard s'adressa à eux :
J'ai pris l'initiative de faire des binômes en fonction de vos résultats de l'année précédente. A partir de maintenant j'exige une parfaite coopération entre vos deux maisons. J'attends également de grandes choses de vous et j'espère que vous ne me décevrez pas. Allez maintenant à vos places je vais débuter mon cours.
Un brouhaha couvrit le reste de ses paroles. Chaque élèves cherchaient à se trouver sa place pour le malheur de certains. Notamment deux d'entre eux. Drago Malfoy et Hermione Granger serait pour le meilleur et pour le pire des binômes durant toute leur année. Durant les premières semaines la rivalité des deux amoureux cachés atteint des sommets. Puis le professeur qui en avait marre des insultes perpétuels entre deux de ses meilleurs éléments leurs mis une heure de retenue durant laquelle chacun devait faire connaissance de l'autre. Cela changea leur relation, surtout qu'ils se trouvèrent une passion commune pour les oiseaux. Ils devinrent ainsi amis, prenant l'habitude de se donner rendez-vous dans les toilettes pour se parler en se convoquant à l'aide d'un oiseau en papier invoqués par magie.

Hermione était assise dans la bibliothèque de Poudlard, pensive. Depuis quelques temps, son cœur balançait entre deux garçons, vous devinerez lesquels. Aucun des deux ne connaissaient ses inclinations. Le problème étant que chacun l'attirait à sa façon, de plus elle avait développé avec eux des relations particulières et elle craignait de les perdre. Elle oublia la suite de sa réflexion lorsque Ron s'assit brutalement devant elle. Un sourire rêveur aux lèvres il lui parla doucement :
Mione je crois que je suis amoureux.
Alors que le cœur de la jeune fille bondissait de joie dans sa poitrine elle remarque avec effroi les marques rouges qui ne laissaient aucune place à l'imagination qui parsemait le cou de son interlocuteur. Se sentait humilié et furieuse, elle frappa de toutes ses forces la joue de celui qui lui avait plu. Elle prit ses affaires et partit en courant se réfugier comme à chaque fois dans les toilettes du cinquième étage. Vers leur toilettes. Elle eu juste le temps d'envoyer un oiseau en papier que son sauveur survint comme s'il l'avait guetté. Sans dire un mot mais avec un sourire en coin, Malfoy car c'était lui la prit dans ses bras. Tandis qu'il la serrait contre son torse afin qu'elle pleure sur sa belle chemise neuve, il se décida à lui parler :
Alors comme ça la Belette t'a encore fait pleurer ! Ca devient une habitude il ne te mérite pas ! Un lac pourrait s'ouvrir à son nom vu toutes les larmes que tu as versés pour lui.
Alors qu'elle ricana tout en pleurant ce qui donnait un résultat sonore plutôt étrange, Drago passa sa main avec douceur dans son dos, la frottant délicatement contre lui pour la calmer. Le remède sembla fonctionner car le silence remplaça progressivement les autres sons. Prenant son courage à deux mains ce qui n'était pas facile pour lui, il lui murmura au creux de son oreille des paroles douces et finalement il se décida :
Mione écoutes-moi attentivement. Je t'ai fais pleurer plusieurs fois mais maintenant c'est moi qui essuie tes larmes. Et je veux le faire toute ma vie, même si je préférerais que ça soit des larmes de joie. Tu es la seule et unique pour moi depuis plusieurs années, je me moque désormais de ce que pourront dire mes parents. Je ne t'abandonnerais pas.
Devant ces mots tendres, le cœur d'Hermione déborda et doucement elle souleva sa tête jusqu'à atteindre les lèvres de son amour, scellant leur promesses silencieusement.

Lors qu’Hermione ouvrit la porte de la Salle sur demande plusieurs semaines plus tard, elle ne s'attendait en aucun cas à ce qui l'attendait dedans. D'ailleurs les deux personnes à l'intérieur non plus. Ron et Neville car c'était eux ne cessait de regarder avec étonnement la jeune fille, qui était en compagnie galante. Ils le devinèrent au rempart qu'elle forma de son corps devant l'autre comme si elle eut crains que ses deux amis l'attaquent. Puis ils virent briller un éclat dans ses yeux. Un sourire s'épanouit sur son visage tandis qu'elle s'écria qu'elle le savait. Les deux garçons rougirent mais ne lâchèrent pas leurs mains qu'ils avaient entrelacés les unes aux autres. Tous deux étaient assis sur un canapé rouge et leurs lèvres gonflés témoignaient de leur précédente activité. Ils soutinrent le regard d’Hermione et de son surprenant compagnon et Neville confirma d'une voix fière leur relation. Leur amour ne sembla pas choqué la jeune fille mais son partenaire prit la parole d'une vois trainant :
Je n'aurais jamais deviné que la Belette et l'Attardé sortait ensemble. Vous vous accordez bien c'est vrai. Toutes mes félicitations. Bon Hermione il ne nous reste plus qu'à trouver un autre endroit tranquille car celui-ci semble occupé.
Et Drago Malfoy car c'était bien lui entraina à sa suite sa conjointe en ayant pris soin de refermer derrière eux la porte sur l'heureux couple.
5

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Maggy DM
Maggy DM · il y a
Je ne suis pas connaisseuse des Harry Potter et de son univers en général. J'ai bien aimé. L'écriture est sympa et l'histoire est dans l'air du temps même chez les magiciens je suppose. Merci et bonne continuation.
Puis-je vous proposer de venir voir ma page, mon monde ordinaire est en compétition, et aussi pour le plaisir des échanges.

Image de Potter
Potter · il y a
Bravo c'était super !
Si tu veux voir ma nouvelle :
Neville mène la résistance à Poudlard

Image de Monique Antoine
Monique Antoine · il y a
Merci beaucoup!
C'est la première fois que je me lance alors ça me fait plaisir que ça plaise. Je vais aller voir la tienne.