4
min

Un Bouleversement Inattendu

Image de Noura Saleh

Noura Saleh

46 lectures

11

Toute histoire commence un jour, quelque part. Ce soir, elle commence celle d’Ella.
Dans sa chambre bien organisée et propre, et après une belle soirée, elle s’est mis dans son coin préféré, elle a pris ses papiers et elle a commencé à lui écrire :

Mon amour,

C’était une très belle soirée avec Toi. Je n’ai vu personne à part Toi.
Je m’étais sentie appartenir à Toi et à Toi seulement, que nous étions proches, que nous formions un couple très sympa, le couple de la soirée...
Je ne t’ai jamais avoué mes sentiments. Quand tu me regardes dans les yeux, tu me troubles, me perturbes. Je ne sais pas où je suis ni qui je suis. Je me perds dans tes yeux...
J’ai l’impression que tu ne vois que moi aussi. C’est impressionnant comment mes sentiments ont été bouleversés par Toi et pour Toi. C’était différent des autres fois où je t’ai vu, auparavant je t’ai vu seulement avec mes yeux, mais maintenant je te vois avec tout mon cœur.

A la prochaine,
Ella
----
” Ah que je suis fatiguée”.
Céline déposa les papiers, ferma son ordinateur et décida de se coucher après avoir trop travaillé sur son nouveau livre. Elle pensa comment peut-elle finir son livre, elle espère de mettre une bonne fin à cette histoire pas comme ses autres livres.
Elle a pensé encore à la manière dont les choses peuvent se dérouler dans cet univers. Comment un jour elle pense qu’elle est intéressée à une personne et découvre que non, ce n’est pas ça qu’elle veut, elle veut ce qu’elle n’a jamais voulu. Elle pensa aussi à toutes les histoires incomplètes qu’elle a laissées “à continuer”. Il y en avait plein. Beaucoup de manuscrites qui attendaient une fin. Dommage que la fin qu’elle avait imaginée pour chacun de ses contes ne s’est pas terminée avec une fin heureuse. Par contre, elle a toujours pensé que les choses négatives existaient sur le chemin qui mène à ce qui est positif. La bonne fin arrivera un jour.

Le lendemain matin Céline se met à écrire quelques lignes avant d’aller à son travail. Elle avoue entre elle la ressemblance qui existe dans le roman qu’elle est en train d’écrire avec la relation qu’elle a eue avec son ancien amant, Edouard. Elle s’avait qu’il ne lisait plus ses romans depuis leur séparation, ce qui lui donne l’opportunité d’écrire ce qu’elle voulait, ce qu’elle a senti un jour et enfin de mettre une meilleure fin que celle a vécu avec lui.

« Ella commença à penser à ce qui s’est passé avec son amant et comment les choses ne marchent pas trop entre eux. Ils se disputent toujours, ils n’arrivent pas à se comprendre et ici réside leur problème. Lui, il a le caractère fort et rigide, tandis qu’elle, elle est souple mais aussi d’une forte de personnalité que lui. Ses mots sont parfois comme...mmm... Comment le décrire ? Ça ne sera pas juste de dire qu’il est une mauvaise personne, mais il n’est pas doux, ce qui est certain.
Elle s’en souvient de cette soirée et comment il a réussi à bouleverser ses sentiments pour lui. Mais rapidement, il a réussi à les bouleversé contre lui.

Un soir dans un restaurant, en parlant il a commencé à la reprocher qu’elle lui dit toujours ses mauvaises qualités ou des qualités que personne ne voit à part elle. Autant qu’elle a pensé au contraire, elle a voulu lui dire ces mots, mais elle n’osait jamais...
Elle a voulu lui dire qu’avec lui elle sentait en sécurité, qu’elle n’a rien à craindre, que le monde est petit. Car lui, il est déjà un monde. Un monde qu’elle n’a jamais pensé à entrer un jour. Elle a voulu lui parler de ses yeux, comment elle s’y perd, de sa douceur quand il parle et de son sérieux quand il travail. Qu’il est vraiment un homme irremplaçable et assez spéciale.
Avec son caractère difficile, elle sait qu’elle devient parfois insupportable. Elle s’est rendue compte qu’elle était en train de perdre son homme et elle a décidé de suivre un autre chemin pour bouleverser les choses pour sa faveur.»

Après quelques jours, Céline reprend le travail sur son roman, elle doit écrire la fin. Elle décida d’écrire la fin qu’elle n’a jamais eu, celle qu’elle a voulu de son cœur.


« Un jour, il a décidé de lui écrire. Un fort sentiment l’avait poussé envers elle, spécialement après avoir senti un changement positif dans son caractère. Il a pensé à lui envoyer un texto, mais soudain il s’est rappelé qu’elle avait toujours une préférence pour les lettres. Il a pris les papiers, son stylo Parker qu’il utilise pour signer les contrats les plus importants et commença à lui écrire.


Ma chère Ella,

Cette lettre a pris du temps pour t’arriver. Ce n’est pas par faute de la poste, mais faute de ma part. Pardon moi ma belle.
Dans mon retour de voyage, mon collègue s’attachait bien à la poignée de la voiture. J’ai toujours pensé que chacun de nous cherchait la sécurité, c’est pour cela tu peux remarquer que les hommes s’attachent fortement à la poignée de la voiture, ça leur donne de la force, un sentiment de sécurité. Par contre les femmes s’attachent à nous les hommes, notre présence leur présente la sécurité, la sérénité et l’assurance.

Pourrais-tu ma chère me croire quand je dis que ta présence est mon calme et ma sécurité ?

J’inspire ma force de Toi....

Bien à Toi. »


Par cette douce lettre Céline décida de mettre fin à son livre « Un bouleversement Inattendu », de laisser les lecteurs imaginer la fin qu'ils souhaitent.

Elle a pensé au cycle des relations humaines et comment cela se passe. Un homme et une femme, ils se marient, en Europe la femme change son nom et prend le nom de son mari. Puis la femme donne la vie à disons un garçon, dans le monde arabe, son nom avec lequel les gens l’appellent changera aussi pour devenir (om + le nom du fils), disons om Mohamed. Dans d'autres familles, la femme perd son nom en public et se fait appeler par le nom de son mari directement. Il existe plusieurs manières avec lesquelles la femme se disparait par l'homme. Elle sacrifie sa vie pour son fils, qui par suite sacrifie sa vie pour une autre femme qu'il aime.

Ce sont nous les femmes qui font les hommes.

Soient étant leur mère, sœur ou épouse. Alors il ne faut jamais se laisser manipuler par un homme, d'accepter d'être mal traitée ou d'être faible.
Après cette réflexion, Céline décide de suivre un nouveau chemin dans sa vie. Un chemin dans lequel elle est forte, heureuse et ne jamais être manipulée par un homme.

PRIX

Image de 2019

Thèmes

Image de Nouvelles
11

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
Les Femmes ont les mêmes droits que les hommes et ne doivent pas se laisser faire, qu'elles soient mères, femmes ou soeurs ! Bravo, vous avez une belle écriture et un style ainsi qu'un point de vue que je défends ! Mes 3 voix ! et je m'abonne !
Merci de passer encourager mon texte en concours ! https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-droits-de-lame

·
Image de Noura Saleh
Noura Saleh · il y a
Merci Felix, je le ferais. Bonne chance à toi aussi :)
·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
Image de Noura Saleh
Noura Saleh · il y a
C’est deja fait ;)
·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
Je vous remercie Noura, Short vient à l'instant de m'éditer un poème, soyez la première à le lire !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-braquage-poetique

·
Image de Mona Fathy
Mona Fathy · il y a
Bravo Noura, très sympa! J ai bien voté pour toi, bonne chance !
·
Image de Noura Saleh
Noura Saleh · il y a
Merci chére Mona :)
·
Image de Nisso Kaokamla
Nisso Kaokamla · il y a
Courage , vous avez mes 3 voix
·
Image de Noura Saleh
Noura Saleh · il y a
Merci beaucoup, j’espére que vous avez passer un bon moment lire mon roman :)
·
Image de Nisso Kaokamla
Nisso Kaokamla · il y a
Si. j'ai aimé, je suis aussi en compétition, ''sans espoir''
·
Image de Noura Saleh
Noura Saleh · il y a
Bon je te laissé ma voix.. bonne chance nisso :)
·
Image de Nisso Kaokamla
Nisso Kaokamla · il y a
Shukran !!!
·