ULYSSE lll

il y a
3 min
51
lectures
2
Mon effroi était tel , que mes mains se mirent a trembler, et , de plus en plus fort.
Juste à côté de moi, mes collègues virent mes mimiques , et je voyais leurs sourcils s'élever , et leurs mines interrogatives , à me voir dans cet état.
Puis Marc le plus âgé d 'entre nous, s' approcha de moi , et jeta un œil par dessus mon épaule.
"Que se passe t'il Clémentine ?".
Je n 'osais répondre .
Non , ce que je venais de découvrir là sous mes appareils dépassait l'imagination!!!.
Voyant que je ne saurais répondre, Marc me prit par les épaules , et me fît pivoter , pour prendre ma place .
Il approcha l'oeil , fixa , un moment les éléments que j 'observai , depuis le retour de la sonde spatiale Hermès lll , envoyée par nos grands parents.
Un programme très spécifique , mis au point par nos équipes de scientifiques , pouvaient récupérer les sondes envoyées dans l 'espace il y a , une centaine d'années en arrière.
Mais , quelque chose, n 'allait pas du tout.
Une des sondes revenue sur notre planète ,avait parcouru des milliers et des milliers de km dans l ' espace , avait été interceptée par nos vaisseaux , et ramenée vers "Electra" notre nouvelle planète.
Notre programme de récupération de ces sondes , consistait , à répondre aux questions que nos aïeux , n 'ûrent jamais.
L 'oeil rivé sur l 'appareil , Marc recula vivement, me jetant un regard effaré.
Sous nos yeux , ce que nous prenions pour une simple amibe , se décuplait , à une vitesse vertigineuse, et , ce corps étranger à notre planète , était électrique , l'intensité , augmentait , au fur et à mesure , que l 'amibe grossissait.
Voilà , où nos observations , nous menèrent en cette journée , à marquer d'une pierre blanche.
Marc , prît une grande inspiration , puis lâcha.
"Qu 'allons nous faire?".
Je réfléchissais à la vitesse de l 'éclair, vite! vite !, il fallait trouver une solution rapidement.
"Appelez immédiatement les spationnautes de " l 'invincible", ceux qui ont ramenés la sonde spatiale "Hermès lll ", ils doivent répondre de leurs actes!!!."
Arrivés face à nous, les trois hommes et une femme qui formaient l'équipage de "l 'invincible " , semblaient éberlués !.
Marc prît la parole en premier.
"Messieurs et Madame , nous venons de procéder à la décontamination , de vos combinaisons spatiales , hors , il se trouve que vous avez omis , un principe de précaution immuable , celui de retirer les combinaisons, et, les casques , dans le sas approprié , et de placer sous vide , tous les éléments que vous portiez , mais cette phase , indispensable à notre survie , n'a pas été respectée , seconde erreur , ces éléments contaminés , ont été acheminés vers notre laboratoire , sans cette protection , et les amibes trouvées sous la calotte glacière de la planète " Spectra X L 2" vont nous tuer!!!!".
Le commandant de l'équipage de "l 'invincible" , prît la parole.
"Messieurs et Mesdames , toutes les précautions ont été prises , dès que nous eûmes récupéré la sonde "Hermès lll" et , nos combinaisons ont été placées sous vide , dans le sas de décontamination...nous le jurons !!!".
Un autre membre de l'équipage prit la parole à son tour.
"Puis vous pouvez si vous le voulez , vérifier , nos bandes d 'enregistrements , où vous verrez que le protocole , à été respecté à la lettre"!!!.
Visionnant ces bandes de video surveillance tous ensemble , les scientifiques , les généraux de notre armée galactique et, nos spationnautes , force fût de constater, que les membres de l' équipage procédaient , au sein du sas de décontamination , à la mise sous vide de leurs équipements.
Le mystère était complet.
L 'équipe , qui avait apporté les éléments contaminés , fûrent eux aussi appelés à comparaître , pour répondre de leurs actes.
Ils étaient deux.
Deux hommes , dont le rôle consistait à décharger le sas , avec une combinaison spéciale , et un équipement pour s'oxygener , une fois les éléments récupérés , tout suivait une nouvelle trajectoire , et arrivait , à notre laboratoire , pour étudier , les éléments recueillis.
Scrutant de nouveau , les bandes d ' enregistrement , nous vîmes sous nos yeux , l ' impensable , les combinaisons , pulullaient de ces amibes , et , comme vu sous nos spectromètres , celle çi c'étaient développées si vite , qu elles firent exploser les sacs contenant les combinaisons , puis les amibes s ' enfuirent vers le plafond hors champ de la caméra...... voilà l'explication.
Comment allions nous les détruire?
C ' était la question , comment pourrions nous faire cesser leur croissance exponentielle , comment les contenir ?.
Marc me fixa dans les yeux.
Puis d 'une voix blanche , me dit .
"Clémentine , nos investigations suffisent , rien , n ' est plus urgent , que de nous débarrasser , de ces amibes , celle que nous avons ici , sous nos yeux , et celles restées dans le vaisseau , voilà , une seule solution , s ' offre à nous!!!".
"Et laquelle?"
Répondis je d ' une voix décomposée .
Marc repris
"Les amibes repartent d'où elles viennent , remettons les dans la sonde "Ulysse lll " et propulsons le , par une navette séquable , l 'une part avec la sonde , l' autre se détache et ramène notre équipage , puisque" Ulysse lll" ne peux plus se propulser de lui même".
"Oui oui Marc , il n'y a pas une minute à perdre, elles reprennent le chemin inverse , sinon nous mourrons tous !!!".
Répondis-je.
Marc repris
"Nous ne pouvons le placer sur orbite, il faut introduire "Ulysse lll " dans une autre sonde, et se séparer d ' elle une bonne fois pour toute ".
Voilà la solution , était à portée de mains, nos aïeux nous avaient légués les sondes spatiales,nous avions pour objectifs, de les ramener , et , les étudier , mais notre empressement , faillit éradiquer notre civilisation .
Mais notre meilleur astrophysicien Marc Delannoy , avait prévu de lancer des sondes , capables d 'absorber et de renvoyer dans l'espace , tout danger potentiel , l'exercice serait périlleux , et nous n 'avions jamais encore procédé , à un renvoi d ' une sonde spatiale vieille de cent ans.
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

De Luxe

Konee Sept

A la base je ne voulais pas y aller. Et puis ils en ont parlé aux informations de vingt heures, c'est passé en première page de tous les journaux quotidiens et en quelques... [+]