1 lecture

0

D'un destin brillant, dessein d'un divin romain à trident, des siens étrillant, de cieux aux traits longs traînants comme traînée de nuée centrée sur sillons cendrés.
D'étoiles "vieillardes" s'essoufflent, s'effilent, se défilent enfilent panoplie de feuilles d'or pour que du dehors chaque filament en paraisse fièrement ardent, finement allant, au travers de l'étoile qui fulmine, jubile jusqu'à s'enfuir pour limer les liens de raison illuminant les sillons de la passion, miroiterie d'éternel espoir au firmament signant.

Étoile filante, étrillée traînant parallèle au sol, luciole éphémère origine de sourires de l'âme d'enfant saint Exuperien, d'enfant gardons l'âme à subjuguer chaque drame sans état d'âme, à en risquer notre joie à un jeu de dames.

D'un réel à l'irréel exil, d'extraordinaire lendemain bien que loin n'en demeurera que certainement bien. Chacun se doit de blinder son espoir certain de pensées telles que l'Homme ambitionne se tapissant à l'ombre de la morale briguant le capitole, tant qu'étoiles papillonneront guidant l'esprit de chacun à réaliser sa personnelle légende.

Adam, à l'âme en flammes de passion embrasée depuis l'âge où rêves s'enflamment sans brasiers. De contrées loin de toutes haines à tasser, de l'échiquier de la vie Adam excelle de façon sensationnelle.

Tout Aspect de pensées architecturées, il en a très tôt eu la vertu à peine sevré. Sévèrement servi par le sort hardi d'épreuves il en est sorti grandi, brandi chaque soir un breuvage d'un subtile dosage à l'homme qui l'illumine ravivant les mats de ruelles d'éruptifs photons à foison, contrôle habituel de la centrale électrique actionnant une turbine réanimant les actions humaines mises aux mains du temps d'attente de la dilettante aubaine d'un perpétuel renaissant.

Porteur de radieux présage, l'homme qui rennait à chaque déclin de Rà, à chaque fil d'ombre de la sombre, régulateur de dynamique estudiantine d'Adam fut le pourvoyeur de lumières comme voyelles sonnent aux consonnes pour qu'entonne le sens à chaque mot qu'on donne.

Denrée ratifiée en son monde Adam s'en trouvait privilégié des largesses d'affection livré d'influx éclairant pour l'affable Adam affublé de conquérant.

À présent le dit conquérant sans ce bras droit adroit du lampiste n'en serait de catégorie conquistador, cesserait de se leurrer serait sergent de régiment d'une milices marines sans vaisseaux à hélices qu'épaves en ruines.

Adam ruinait son énergie à gérer légères et entremêlées affaires de guerres de sceaux d'eau d'hier aux conflits d'anciens qu'on lui confiere.

Conféré comme mécano des conflits les plus confus, apaisant les plus obtus trop fiers, toujours les mots bienvenus telles clefs enclins aux durs il su s'en défaire à coup sûr.

Ces faits en ont fait leur diplomate Conquérant au Fameux "French Flair". Adam devenu aux yeux des belliqueux l'homme à qui ne pas avoir à faire.
Expert de se défaire même du fil de fer sa vie il en fit une affaire d'ouvrière sans dés à coudre d'une professionnelle Singer.

Professionnel ingénieur d'ingérence entre belligérants. Sa gestion de nouveau genre porta son nom par delà des frontières.
Embarqué en ville capital à la dame de fer, aux dômes fiers, en pays à renommé culinaire, aux mets interstellaires jusqu'aux desserts spécialités fromagères finement habillées de flots aux cépages girondins, de franche compté effluves sans compter sur le nectar mettant le monde en émoi de son berceau rémois.

Il débarqua là où la région l'accueilli une année en champagne et le voilà parisien franchement recueilli. Sa volonté telle que sa farouche ambition l'orientaient vers les facultés y éclabousser du succès ses facultés non moins occultées.

Recruté par les partisans émissaires de commissaires en gouvernance du pays de son enfance.
Le voilà maintenant lancé officiellement sensé dénoncer, enfoncer les ignominies de leur "soit disant" droit canon. En catimini s'éprît des lumières des scènes, désormais prêt à se balancer en homme canon des cirques de l'autre siècle amoral obscène.

D'un passé d'autre temps, autres dimensions aux réalités d'autres articulations mentales, briguant les manettes pour action, son talent d'éloquence qu'entend le peuple sans qu'il n'ait à s'employer bien longtemps.
Le conquérant s'offrant un rang postulant en ring capable même sans gants.

Grand est son champs d'actions maintenant en position de mener dissolution ou obtenir absolution. Distinctions gouvernementales en médailles vaillamment vrillantes sur son poitrail.
Parterre de garants cautions d'avancement de successeurs ambitieux, conquistadors, conquérants de nouvelle génération.
Seule l'élocution d'Adam en dit désormais long sur l'élan prit en terre de panneaux d'Elans.

Depuis bien longtemps, trop longtemps, très
Longtemps qu'il n'est plus du même créneaux pour donner son temps. Rendre l'investissement qu'en termes de temps on entend, tendre la main comme le lampiste su de sa droite chaque lendemain illuminer le conquérant, rallumer l'ambition à chaque moment errant.

Digne d'une rigueur de Téhéran, il n'entend que peu tarir d'élogieux propos à son encontre e n chaque canton.
Issu d'univers plafonné de cartons plaqués de contreplaqués laqués qui par le nombre de capes informera du rang de l'habitant.

Exubérant, l'irrévérencieux audacieux s'est mit en tête "d'angeliser" un ange né "du Diable embrassé", coutumes dialectale légendaires d'être aux becs de lièvres sensés purger une vie passée marqués à présent du difforme rictus de Lucifer le déchu, le banni.

Livré à lui même un père veuf de son amour se meure à chaque regard croisant celui du fils au sourire maléfique, se mure en assourdissant silence plongeant dans le bleu azur légué de la défunte mère à l'ange au sourire amère.

Rendre fiers les fidels de son fief devenue son issue de crise morale, déflagra sa catarsis mentale dérivant aux sentiers célestes lui permettra de trouver son sommeil à moindre mal.
S'infligeant l'opération rédemption, notre conquérant s'inscrivant dans les charitables aux titres ronflants.

Scarifié d'une vie à endosser le masque de la joie du Malin ce jeune marqué de près épouvantait les gens peu lettrés considéré comme pestiféré ébouillanté.
Ébruitée son histoire sensée glorifier l'acte d'Adam la nouvelle élite pour qui voter, véritable personnalité des mieux dotés de concitoyens souvent appâtés par les histoires racontées aux jeunes en blanches nuitées.

D'utilité pointée du sceau du lionceau devenu roi, le Lancelot à l'hydrocarbure en guise d'excalibur. D'actes de bravoure en bravades à chaque bande de barons à cravates, cravache contre l'état lâche en état de ranch.
Archange du petit damné abandonné d'un rien à l'imparfaite génétique, au prélude d'avenir attriste, prédit que peu radieux mais à raison sporadique aux lendemains plus que tristes.
L'acharnement du sort sur le fiston d'un homme pétri de dons, béni malgré l'irrégulière lune labiale tare d'hédoniste.

Trame de shortliste ces tâches enchéries d'Adam à se sentir moins triste, plus prisé de son iris, le regard angélique au sourire diabolique est la relique du bonheur d'Héloïse, médecin sans frontières.

Effrontée contre les porteurs d'horlogeries suisses et ceux qui les suivent, confrontée aux ruses diplomatiques dignes de systèmes successifs décisifs russes.

Affronter ces frontières ethnico-sociales doublement limitées, séparée du droit d'oser rêver, distancée malgré son droit d'aller et venir avec son laisser passer, elle s'est prise d'affection pour l'ange. À ce que l'archange s'y prenne sans esquisse de prémices hameçonné de phéromones il en devin damné à s'y pâmer.

Poudrée aux joues chromatiques du lac du pays au doigt d'Afrique, aux drains magiques, un brin philanthropique, à visée altruiste, tellement magnétique qu'Adam s'en trouva harponné au cœur tombé sous une pluie de flèches mutines sans probables rustines, juste à contenir le palpitant en son emplacement battant pour elle presqu'à en s'extirpant.

Saisissant le conquérant sous soumission d'emprise de l'Héloïse, sans permission prit ses pas au cœur, cockpit du démagogue pépite politique au pays à tradition mahométique, leurs leaders aux noms prophétiques, à morales apophatiques.

Adam sorti d'écrans de contrôle étatique dés sa sortie des crans du contrôle, issu extatique à l'issue stratégique d'époque d'esprits vifs virés euthanasiés.

Extralucide l'anti candide, intercédant pour autrui aux services cédant, introspectif pour penser épousa ce dispositif.

Électif la porte d'Heloise ne s'ouvre qu'exceptionnellement, au perron essoufflés couramment ses prétendants aux chants à sa fenêtre goulûment bruyant braillant.

Brillamment organisé du billet au billard, l'ange noir patiente drapé du bleu hospitalier Lutécien, désormais Adam dispensé du critère de prétendant qu'Heloise s'enlise dans l'espoir de l'avoir un soir attablée à l'écouter chercher à l'émouvoir.

Il l'eut fallu qu'Adam se foudroie d'Héloïse pour affirmer que "Les tambours sont vraiment moins mélodieux de près". Prêchant son église du pouvoir il s'en est perdu casi incandescent spontané. Parti pourtant de très loin, jusqu'à très loin, loin des siens pour le meilleur lendemain.

Améliorer la vie du fils d'un homme sans femme, pour l'amour d'une femme sans homme. S'adonnant à l'usage de pouvoir discrétionnaire, sabordant les actes d'usage comme dessein rectifier le dessin du pauvre au visage sans sourire.

Ce fils de l'homme sans femme, d'apparence si ferme pourtant de la veine des fiables. Faiseur d'étincelles à chaque nuit venue, convenu vers lui les foyers se confient envers l'habituel courant discontinu devenu capricieux aux heures gourmandes mal venues.

Le père de l'enfant pourrait exiger une paternité du succès dAdam, sans qui la vie du conquérant n'aurait pas autant d'allant, d'entrain ni de mordant.

Adam s'aperçut du porteur de lampes magiques, sans qui son destin voué qu'à être plus tragique. Logique d'analyse analogique se serait terré s'auto-suggéré de ne plus rien gérer.

Nostalgique d'adrénaline annonciatrice de moments d'aiguiser ses visses, sceller ses sacrifices de consentis efforts pour que du succès il s'enlise. S'ensevelisse d'émotifs apéndices valises du vice qui l'en aurait condamné d'office.

Prudence de mise pour que bonté soit devise du lampiste interventionniste éclaireur de piste d'Adam envers les sims des strates de rangs qui honoré d'incarner le protagoniste qu'Heloise il cherchera choyer, d'offrande temporelle, ce temps pour qu'elle
lui rappelle malgré la grandeur du geste qu'il l'a gênait en attendant qu'éprise sans lâcher prise cède au stratagème.

Syndrome du j'aime à outrance, Adam s'infligea la plus lente des souffrances, nuisible pour son ego, jalonné enclavé d'enclos que même un bourreau s'en émeut en sanglots.

Sanglé de grandes griffes de maroquiniers, âpreté à présenter le nouvel Adonis reparé de son naquit vice. Faciès nacré des flashs que médias l'ensevelisse.

Héloïse fière d'Adam et son engagement, engrangements de valeureuses intentions, de l'intervention héroïque succomba à contre tout entendement. Jusqu'au jour où le lampiste entra en piste.

Grappillant les prémices d'indices, triste il s'en excuse auprès de son bienfaisant, compile à foison à combler son irrémédiable passion des juste faisant. S'exclamant haletant casi beuglant, meuglant à court de souffle grognant:

-/-

"Les grands pêchés sont ceux qui jettent la plus grande ombre."

-/-

Le glas des justes s'ajuste au pas des injustes, rajoutera ces joutes jalonnées de "moments où jamais" aucun n'aura pensé l'extinction de sa chandelle, valeur du jeu qu'il entreprit pour postula du choix qu'il l'anima à devoir régner sans reine.

Cette bien aimée n'était qu'ustensile facilitatrice d'interstice d'où le conquérant vit par son esprit pétri de tant de talents qui lui aie reconnu la faculté de création d'occasions même aux pires moments.

Héloïse de son autorité incontestée, aux intentions immaculées. Utilisée flouée par Adam feignant l'effet de l'emballement du palpitant, d'un mal divin qu'aucun divan ne lui en aura donné les moyens de cette ambition. Il en vint au choix de l'enfant bien qu'incertain de l'éloignement nécessaire du père, cet homme même qui s'avéra être l'éclaireur des sentiers d'incertitudes du jeune conquistador.

Du riche métal en valait plus que son pesan, postulant comme charitable aux meilleures intentions, en voulait qu'au galbe de la cicatrice du petit sans vices. Renaissant à chaque éveil matinal jusqu'à sa mort dans l'âme à la croisée du premier reflet qu'il damne.

le peitit éprouvé des cieux, pensait en avoir fini du masque disgracieux. Miraculé de la grâce de Dieu revenu auprès du valeureux père lampiste des viscères des bourgs des gens des terres.

Le sexagénaire, jamais ne désespère, du jour où fut la lumière sur son petit bout d'être, cru á son retour au soutien divin jusqu'à ce que le petit ne paraisse que plus triste sans bec.

Jusqu'à présent sa seule enveloppe charnelle était dénaturée mal formée. Quant à maintenant lunelle irrégulière glissa jusqu'au flanc du petit être. Au sourire manquant du visage se reporta omniprésent sur son côté droit du tronc.

L'opération du politique démagogue n'était au réel que fumisterie, diversion immonde, machination "Kasparovienne". Manigance de nouveau genre, d'un autre temps, d'anciens gens gênants.

Ses faux semblants finiraient évidents comme fusillade à tirs à blanc. Aux dépends de l'accompagnatrice au titres doctorants, caution morale de l'immorale immonde action d'Adam des esprits bel et bien le conquérant.

L'enfant de sa particularité difforme était par sa compatibilité d'ADN l'unique enfant aux reins saints.
Recensé comme chaque petit du pays, référencé en fit ce qui le perdit. Produit clef de survie de l'enfant d'Adam né prématuré, tardivement développé très tôt gâté. Manquant de rien, portant défaillant d'un rein .

C'est ce RIEN que l'œil ne verra point qu'en swichant le "e" du "i" le discernement du dessein d'Adam on saura. O
Le supposé charitable n'était qu'un suppôt charognard pilleur du flanc de l'enfant et de son organe dévidoir.

Dérisoire hormis ce mécanisme de survie propre à son fils naquit démuni, il prétexta la labio-plastie donnée comme eucharistie. Sous masque léthargique s'opère l'impair tragique, l'organe octroyé sans consentement de l'enfant hélitreuillé offrande du flanc magique au fils du politique prodigue maléfique.

Horrifique l'idée si pure d'Adam statufié s'avèrera si dure à clarifier de ses intentions du rein sacrifié.
Crève cœur à fur et à mesure que le stratagème germe, ses "j'aime" gaiement distillés pour l'Heloise s'envolèrent dès que l'idée de son héritier à éventrer pour le réparer s'entremêlait au regret de n'en avoir pas pu trouver autre don consenti que celui du fils de son lampiste à étriper, génie électrique qui l'émula quand ses rêves court-circuitaient sa curiosité éclectique.

Il décida de prétexter donc réparer la souffrance du petit aux lèvres incomplètes pour s'épargner que le sort lui fronce le regard noir, lui assombrisse l'esprit fort, lui frise l'horizon pessimiste. La perte de son fruit d'ADN l'aurait ramené à sa condition humaine.

Adam briguant d'un rang d'un nouvel ordre, décida de beaucoup prétendre rendre en réalité usa de peu pour prendre de son pouvoir su s'étendre.

Pour son exutoire, Adam s'enfermera où le temps s'écroulera dans un perpétuel présent, désormais sans besoin de consommation accumulative ni de revendication limitative.
Ça sera l'attente de la faux, s'écoulera le temps latent sans goût ni projection, attendant son compte venant imagé d'une "Tumulte à rebours".




-----------

Clef de voûte du cœur d'Heloise:

" Si de L'empereur tu en as le nom, d'impératrice viking tu auras le surnom.
Si de ton nom tu en tiras l'ampleur, de ton surnom tu cicatriseras toute douleur.
Je conçois que cela puisse être dur à perte, ni à gober ni sous aucune dent à se mettre.
Mais permet moi d'irriguer mon émoi de ressort d'intrigue à la vue de ta picturale qui te sème l'effroi.
Peu importe si j'adhère, je suive ou désespère, l'essentiel n'y est-il pas avant nous même dicté, référencé et prêt à être.
Le nom de notre moitié éphémère ou que dire, celui de nos enfants, nos progénitures ont tous été gravés dans L'ADN de chaque être pétrie de bonté ou de haine.
Le grand puissant, pourtant nous en aura prévenu, parlé, à présent jamais probant toujours éprouvant, à chaque étape attendue idyllique, s'étend étant homérique jusqu'au questionnement empirique.
Qui sommes nous pour juger, jauger, jalonner ou jubiler.
Tant qu'on se jure intiment, qu'on se jauge acharnement, qu'on se jalonne humblement pour jubiler honnêtement.

Enigmatique est l'éternelle force du questionnement du croyant, celui qui croit que le déroulement quel qu'il sera aura valeur de chapelle ou les sentiments auront valeur du sacrifice de celui qui mourut sur une croix.

Je ne promet rien, ni aujourd'hui ni demain. Pour ayant été éprouvé plus qu'il en soit prévu j'en ai résolument plus le besoin de revanche qu'il n'en disconvient.

Je m'en remet à mon futur, ou réduisant toute attente à une somme de riens, m'éreinte chaque jour qui court jusqu'au moment du grand retour.

Donc conçois ma Chère que la vie sera toujours pour moi pérenne. Que j'en sois digne ou pas, seul le guide des âmes, pas même même, le saura au meilleur moment opportun.


Adam, dit le conquérant.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,