5
min

Tourne sol

Image de Menomix

Menomix

21 lectures

2

Je vivais au milieux des autres tournesol dans un vaste champ. Toute la journée je regardais le soleil. Contrairement à vous autre humain je ne me brûlais pas les yeux. Du matin au soir je suivais sa course. Il se levait d'un côté et se couchait de l'autre. Tout les jours qu'il soit caché par des petits ou des gros nuages, par des blancs fin ou par des énormes de pluie je le contemplais et je savais le trouver. Je me demandais souvent si lui aussi de sa majestueuse aura il me regardait.
Me distinguait-il? Une question bien présomptueuse. Je devrais déjà me demander si il pouvait distinguer mon champ parmi les autres? Ou même savait-il que nous tournesol l'admirons toute la journée?
Toutes ces questions me trottinent dans le tête. Toute la nuit car quand cette astre apparaissait je n'avait d'yeux que pour lui. La nuit quand il disparaissait je le faisais vivre dans mes pensées en baissant la tête. Cette nuit je ne sais pas pourquoi j'eus une sensation étrange, un vide. Quelque Chose n'allait pas. Je ne pouvais pas l'expliquer mais je le savais il lui était arrivé un malheur. Le soleil ne reviendrais pas demain j'en avais la certitude.

Quelques graine tombèrent de mon œil. Les humains se réveillèrent tous surpris ce matin là. Le soleil avait disparu. Je les entendais s'affoler. Mais je ne pouvais rien faire je me trouvaient aussi désemparé qu'eux.

L'agriculteur qui s'occupait toujours de nous avait l'habitude d'écouter la radio dans son tracteur. Un flash spécial nous interpella des scientifiques avait monté un expédition pour partir à la chasse au soleil. Ils expliquaient qu'ils avait le matériel pour le ramener mais pas le moyen de le trouver. Une phrase qui me révolta toute ces journée à l'observer si quelqu'un pouvait le retrouver c'était bien moi!
La colère m'emplit et je me redressais. En levant la tête je fus surpris de voir tous ces points brillant dans le ciel. J'avais toujours pensé qu'il n'y avait qu'un seul être brillant dans le ciel. Toute ces lucioles ne rivalisaient cependant pas avec mon astre.
L'agriculteur me voyant dressé au milieux du champs s'arrêta il me mit en pot pour m'observer de plus prêt.

Après un certains temps au téléphone des scientifiques arrivèrent pour m'examiner . Ils avaient enfin compris que nous ces plus grandes observatrice nous pouvions aider les hommes. J'embarquais avec plusieurs frère et sœur tournesol. Il avait tous la tête baissé.
" - Lever la tête les amis regardez le ciel fouillez le! Nous devons retrouver notre soleil! Notre joie de vivre! "
Je continuais sur ma lancée afin de motiver mes troupes. Le décollage réussit on fouilla de notre œil l'infinité pour le retrouver.
Pour le moment nous indiquions tous la même direction persuadée qu'il se cachait derrière la grosse planète aux anneaux. Une fois sur place on fus tous déçu. Il ne fallait pas compter sur notre raison mais sur nos instincts. Je fermais l'œil je me concentrais sur une direction d'abord hasardeuse puis elle se précisa doucement.
J'en était sur il se trouvait par là. Tout les autres tournesol indiquaient parfaitement à l'opposé de moi vers un endroit brillant de l'espace. Ils venaient de se faire leurrer par je ne sais qu'elle reflet d'une voie lactée quelconque.
Ils ne voulais pas m'écouter ils devenaient fous et incontrôlable. Je m'adressais directement au capitaine de la navette.
"- Capitaine! Nous devons aller par là ce reflet n'est pas le soleil écoutez moi s'il vous plaît !
- La majorité des fleurs indiquent le sud suivons cette direction. Ordonna-y-il a l'équipage. Celles-ci doit avoir perdu les pédale murmura-y-il."

Pourquoi les humains ne font aucun effort pour nous comprendre! J'indiquais désespérément le nord mais personne ne voulais écouter. Je baissais la tête, je ne le rêverait jamais. Une chaude lumière me caressa dodo. La navette débarqua sur une planète avec un soleil énorme. Notre planète très certainement car il n'y avait que des tournesols.
Les humains qui nous accompagnaient nous laissèrent dans la fusée. Ils sortirent explorer. Ils firent quelque pas avant de se faire arrêter par des tournesols géant. Ces derniers vinrent fouiller le vaisseau et nous découvrirent. Le chef des tournesols géant me questionna, s'inquiétant de ma santé :
"- Je ne comprend pas vous êtes libre ici, il y a deux magnifiques soleil qui se relaient pourquoi être triste?
- Mon monde n'est pas composé que d'un seul soleil et il me suffit. Je ne veux pas vous manquer de respect mais il est jaune orangé il est magnifique il est le plus beau.
- Pourquoi l'avoir quitté?
- Il a disparut durant le nuit comme à son habitude mais il n'es pas revenu le matin. Je pense qu'il a été enlevé.
- Ou alors il s'est enfuit pour réchauffer une planète plus méritante!
- Il ne m'aurais jamais abandonné! La sève me montais a la tête.
- Ce n'est pas la peine de s'énerver. Tu semblais proche de ton soleil. Je vais vous relâcher pour que vous puissiez continuer votre quête. Seulement je ne chasserais personne de ce refuge, sache que si tes sœurs veulent rester ici tu repartira seule."

Il libéra mes compagnons humains et leur fit part de sa décision. Il ne comprirent pas le langage tournesol. Il utilisa des signes pour qu'ils sachent que si ils voulaient rester ils étaient les bienvenues.
Tout mes compagnons tournesol restèrent une botaniste humaine aussi. Il n'y avait plus que moi pour les guider dans l'immensité.
J'indiquais ma dernière direction, qu'ils furent bien obligée de suivirent. J'avais aussi l'impression que depuis leur entre vus avec ce tournesol géant ils me manifestaient plus de respect. Le capitaine surtout il me parlais et chercher même a me comprendre. Je réajustais sans cesse ma direction pour leur indiquait le plus précisément l'endroit où je le ressentais.
Le capitaine désespérais de retrouver le soleil et surtout de pouvoir rentrer sur Terre. Le manque de carburant et de provision se faisait ressentir. Une éternité s'écoula avant que je puisse revoir toute sa splendeur. La moitié de mes pétales était tombé mais je le voyais énorme superbe lumineux. Il me réchauffait de nouveau de ses grand bras.
Le capitaine en personne vient me donner un baiser et m'amena dans une salle d'où je pouvais mieux l'admirer. Comme pour nous saluer une éruption eu lieu.
Tellement content de le voire et en même temps si curieux de savoir pourquoi lui qui était si fidèle avait fugué. Je prononçais ma question en langage tournesol. Il se déforma légèrement je pense qu'il me répondait en langage soleil. Je ne le connaissais pas si seulement nous avions tous une unique langue.
Les instruments s'affolèrent et les micro grésillèrent. Une voix se distingua enfin. Une voix compréhensible de tous.
" - Je ne vous ai pas abandonné plusieurs autre soleil on fait comme moi ils vont bientôt arriver et vous comprendrez."
Il ne dit plus rien on attendu pendant des heures je perdu encore quelques pétales. Quand ils arrivèrent tous différent ils commencèrent une danse. D'autre jaune et orange arrivèrent. Il se placèrent autours du premier groupement. Tout prenant forme. Il confirma se que l'on voyait.
"- Dans le ciel il y a toute sorte de constellation représentant ce qui a disparut où alors ce que nous aimons. Seulement aucune ne reprennent ceux qui nous observent depuis toujours car oui a chaque planète avec un soleil vous êtes là mes chère tournesol pour nous rappeler qu'un être ou un objet ne peu exister sans le regard d'un autre."

Mon dernier pétale coula sur mon œil. J'avais l'impression qu'il souriait. Il changea de couleur plusieurs fois. Il parlait de nouveau le soleil mais cette fois-ci je le comprenais.
" - Tu es devenus soleil et nous tournesol rejoint nous que l'ont puisse t'observer a notre tour.
- Je devins soleil, je maîtrisais par la même occasion le même langage qu'eux je pu utiliser ce dont pour demander au capitaine de sortir temporairement de la navette."

Je me retrouvais dans un champs de soleil. Ils me regardaient tous avec admiration. Je les saluais poliment en inclinant mon pédoncule. Je rejoins alors mon soleil. Il me parla dans le langage des soleils pour m'expliquer que j'allais me transformer moi même en soleil.
" - Après tout tu le mérite tu a sus braver tes peurs lever la tête la nuit pour regarder le ciel. Tu a même éclairé le chemin des hommes jusque ici. Tu deviendra un grand soleil tu t'occupera bien de ta planète.
- Je vais éclairer une planète?
- Comme nous tous bien sur. Tu ne sera cependant pas en charge de n'importe qu'elle planète. Tu éclairera la Terre.
- La Terre mais pourquoi ?
- Je me fais vieux, tu me remplacera je resterais ici en compagnie de ces vieux soleil pour te soutenir. "
- D'une éruption une graine sorti de lui et ce logea sur moi. Je sentais la chaleur émaner de moi.
" Tu ne vas cesser de grandir et de chauffer à partir de maintenant. Rentre prend ma place tu t'en sortira ne t'inquiète pas."

J'avais déjà doublé de taille. Je ne pouvais pas trop me rapprocher d'eux sans risquer de les brûler mais je ne pouvais pas les laisser au milieux de ce champs de soleils. Leur système de tractation de soleil.
Le capitaine m'accrocha au lasso et je put les ramener jusqu'à notre système solaire. Je le traversais rapidement. Je continuais de grossir. Le lasso ce décrocha à l'approche de la Terre. Je pus gagner ma place je grossit encore pendant quelque minute avant de me stabiliser enfin. Je regardais les planètes qui m'entouraient. Elles avaient énormément d'humour. Peut être même plus que mes anciens frère tournesol. Je n'en m'ennuierais pas ici.
Je regardait au-dessus de moi. La constellation du tournesol. J'étais petit tournesol observant un grand soleil je suis maintenant un petit soleil observant un tournesol géant.
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un régal de lecture !
·
Image de Philippe Sophie
Philippe Sophie · il y a
Poétique. Le tournesol devrait être la fleur poétique par excellence !
Oublions la rose, la vaniteuse toujours courtisée ! Intéressons-nous bien plutôt à lui, le tournesol, amoureux transi du soleil !

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur