Souvenirs 5

il y a
2 min
57
lectures
16

Un texte c'est comme une vie, il naît, il grandit mot après maux, il vit à travers ses lecteurs et il s'achève brutalement par un point final. Mais un bon texte c'est comme une bonne personne, il  [+]

Quand je suis entrée, je n'en revenais pas. Je ne t'aurai jamais vu comme un artiste. Il y avait des tableaux de partout, aux murs, sur la table, sur des chevalets, à même le sol... Et c'était magnifique, des paysages, des portraits, des scènes de vie.



-Waouh !



-Tu aimes ?



-C'est extraordinaire, c'est toi qui as fait tout ça ?



-Non, je les ai volés au musée du coin.



J'ai ignoré ton sarcasme parce que je sentais que tu étais nerveux.



-C'est vraiment superbe. Tu les as déjà emmenés dans une galerie ?



-Personne ne les a jamais vus.



-Jamais ?



-Non.



-Pourquoi tu me les montres ?



-Je ne sais pas.



-Celui-là est magnifique.



-Je l'ai peint la nuit dernière. C'est la vue depuis la colline.



-La ville est bien plus belle de là-haut.



-On allait souvent pique-niquer là-bas le dimanche quand j'étais petit. Mais moi, j'ai toujours préféré y aller la nuit. Avec les étoiles et les lumières de la ville, ça semble presque irréel. Et quand on y va avec une jolie fille, c'est encore mieux.



-Tu devrais les montrer.



-Un jour peut-être... Tu veux boire quelque chose ?



-De l'eau s'il te plaît.



-J'habite en haut de l'atelier si tu veux bien te donner la peine.



Là encore, j'ai été surprise. J'ai découvert un magnifique appartement, clair, spacieux, chaleureux. On entrait par la cuisine avec un îlot central en bois clair, des tabourets beiges autour. La cuisine ouverte donnait sur un grand salon. Le canapé rouge mettait un peu de couleur. Dans un coin, un piano et au-dessus un tableau représentant une mer déchaînée. Près de la télévision, une guitare tenait en équilibre contre le mur. A l'opposé, un bureau en bois où se trouvaient un ordinateur et plusieurs croquis.



-C'est très joli. Tu en joues ? Demandais-je en pointant le piano.



-Non, mais j'aimerais apprendre.



-Et la guitare ?



-J'en joue parfois, me répondit-il en me tendant un verre d'eau.



-Merci.



-Et toi ?



-Je fais un peu de piano, mais ça se limite à deux chansons. Je n'ai jamais pris de cours alors je m'en contente pour le moment.



-Quelles chansons ?



-Lettre à Élise de Beethoven et In the end de Linkin Park.



-Tu m'en joues ?



-Laquelle ?



-Les deux.



Je me dirigeais vers le piano et commençais par Beethoven, ma préférée.



-Je peux parler ou ça te déconcentre ?



-Non, vas-y.



-Tu fais quoi dans la vie ?



-J'étudie.



-T'étudies quoi ?



-Je viens d'avoir mon diplôme en Lettres. Mais je me tourne vers la photo.



-Tu photographies quoi ?



-Un peu tout, les gens, les paysages, les objets... J'aime capter l'instant parfait, celui qui traduit un sentiment, une pensée, tu vois.



J'enchaînais avec Linkin Park.



-Tu te photographies parfois ?



-Je déteste les photos.



-Tu te moques de moi ?



-Non, j'aime être derrière l'objectif, c'est tout. Avant ça ne me dérangeait pas.



-Pourquoi tu n'aimes plus ?



-Je ne sais pas, je préfère les prendre. Il est quelle heure ?



-Presque six heures.



-Le jour va se lever...



-Tu sembles déçue.



-Non c'est juste que je n'ai pas vu passer la nuit, ça faisait longtemps.



-Tu n'aimes pas la nuit ?



-Non.



Tu ne m'as plus posé de questions sur moi ce soir-là. Sans me connaître vraiment, tu me comprenais déjà. Tu as toujours évité les sujets trop sensibles. Comme une photo, tu ne cherchais que les instants magiques. Je ne te l'ai jamais dit, mais en rentrant, j'ai regardé toutes les photos que j'avais de moi. Un tas de photos de groupe qui immortalisaient une soirée entre amis. Il y en avait beaucoup avant cette nuit sur la plage, beaucoup moins qui dataient d'après. Je les ai regardées attentivement, cherchant un signe, un changement physique de ce qui était arrivé. Je me regardais, mais je ne me reconnaissais pas. Ce n'était pas moi cette fille aux yeux rieurs, au sourire innocent. J'étais heureuse. Sur les plus récentes, mon sourire est plus accentué. Un sourire forcé, de façade comme tu le disais si bien. Mais ce sont mes yeux qui ont retenu mon attention. On peut se composer un sourire, faire semblant d'être heureuse, mais on ne peut pas changer ses yeux. Et les miens semblaient si vides, presque éteints. Je ne comprenais pas comment personne ne l'avait remarqué avant. Je devais être une bonne actrice. Menteuse. Ce terme est resté dans ma mémoire depuis. J'étais une menteuse. Une foutue bonne menteuse.

16

Un petit mot pour l'auteur ? 24 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Encore un des ces dialogues dont tu as le secret.
Sous un air banal de discussion on plonge dans mes méandres de notre identité et ces foutus questionnements qui font que, finalement, une remise en question de temps en temps est vitale.
Bravo Johanna, pour ton sens de l'observation et ton talent à mettre en mot la vie.

Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Merci beaucoup, l'identité est une question qui m'intéresse vraiment, ce qui nous construit, ces remises en question nécessaire qu'on oublie parfois...
Merci pour ta lecture !

Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Les yeux vides révèlent un grand désarroi souvent.
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Oui tout à fait, c'est jamais bon signe.
Image de Robert Shennon
Robert Shennon · il y a
Un joli texte... mais je reste sur ma faim... pourquoi ses yeux sont-ils vides, presque éteints ? Une suite ?...
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
En fait cela s'explique par le chapitre précédent, mais il y aura bien une suite ! Merci d'être passé.
Image de Montse
Montse · il y a
Seuls les yeux ne peuvent mentir...c'est le miroir de l'âme...Plus je te lis, plus je me vois... c'est drôle, nous avons tous un sosie ,un double littéraire ,artistique, ou autre
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Je suis entièrement d'accord, pour moi les yeux c'est très important, on peut y lire tellement de choses que la personne ne peut dissimuler. Merci pour tes lectures et tes commentaires toujours sympa !
Image de JPM
JPM · il y a
Un bon shampoing et hop plus de pellicules !
Et tes yeux riront de te voir ainsi !

Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
J'y avait pas pensé, merci pour cette bonne idée ;)
Image de F. Chironimo
F. Chironimo · il y a
les yeux... la porte de l'âme...
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Exactement !
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J'aime beaucoup cet "instantané"...
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Merci pour cette lecture et l'appréciation !
Image de Mick
Mick · il y a
Je suis toujours plus époustouflé par la qualité et le soin que tu apportes à ce texte en comparaison avec les autres. Non pas que les autres soient mauvais, mais tu as tendance à les partager vite, sans grande relecture et sans recul. Ici, on sent que c'est plus travaillé, tes dialogues sont impeccables, je rejoins Luc là-dessus. Tes descriptions, notamment ici de son appartement, est géniale et très immersive. J'ai beaucoup aimé l'échange, les questions un peu gâteau qui en disaient pourtant suffisamment. C'est une façon intelligente de créer le lien, c'est aussi crédible. Et quand on écrit du réalisme, être crédible et faire les choses avec cette intelligence et ce soin, c'est indispensable. Et de ce point de vue là, ton écriture est vraiment impeccable. Bravo ! ;)
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Je ne sais pas trop quoi répondre après un commentaire pareil, un grand merci Mick ! Je suis très touchée qu'on ressente le travail que j'apporte à ces textes, ce projet me tiens vraiment à cœur et j'y passe beaucoup de temps depuis longtemps déjà. Bien sûr il y a encore mille choses à améliorer mais je suis vraiment ravi que ce soit réaliste et que tu l'apprécie. Les dialogues c'est vraiment pas mon point fort et je craignais un peu que ça se ressente, c'est aussi pour ça que je les préfère court. Encore merci beaucoup pour tes encouragements !
Image de Mick
Mick · il y a
Crois-moi, mes dialogues sont infiniment moins bons que les tiens et les tiens sont de très bonne facture.
Comme j'ai pu te le dire précédemment, on sens le soin que tu portes à ce texte, il est singulier dans ta collection de textes, on sent pleinement tout le coeur à l'ouvrage. Et c'est normal de t'encourager, je continuerai de le faire aussi longtemps que possible ;)

Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Je me répète mais merci encore :)
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Une belle rencontre, avec un autre, avec soi...
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Il y a parfois des rencontres qui changent tout, merci pour cette lecture !
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
La photo d'une rencontre qui en dit long sur les acteurs.
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
Merci pour ce joli commentaire.