11
min

Saint 4X4 in Du-Baï-Bel (ou "Mon ange en a eu marre, il s'est barré")

Image de Mado Calot

Mado Calot

99 lectures

4

"Ça y est c'est reparti pour un tour de 4X4. Je met le contact, lunettes de soleil, clim a fond, niveau d'essence OK. 50 degrés à l'ombre à 10H du mat' tu sais. Oui je sais que tu sais qu'y s'agit d'pas tomber en panne d'essence au milieu du désert, et puis au pays du Pétrole ça serait bien un comble n'est ce pas?... je te vois te marrer... bah oui ça m'est arrivé... bah oui j'suis blonde... bah oui j'ai trop flippé arrêtée sur le bas côté d'l'autoroute à 10 voies, sans clim dans la voiture et avec les boud'chous à l'abri sous un palmier a l’écart des bolides...
Juin a Du-Baï-Bel, Burning Sun nightmare, F#%*@:-(ing Burning Hell. Je sais je m'en suis sortie comme on sait grâce a toi bien sûr mais bon... on r’met pas ça aujourd'hui. Ni jamais.

C'est OK. J'ai branché le pilote automatique pour le trajet sur le long ruban gris. Je goûte le non-silence des moteurs de clim, bienveillante, salvatrice, pollueuse, bactérienne clim. I love you.

Je deviens folle, je parle toute seule, enfin pas vraiment je parle a toi, mon nouveau Saint Patron dont j'ai fait la connaissance depuis quelques mois. J'ai nommé Saint 4X4, Saint Patron des voyageurs, et par extension des chauffeurs routiers bref de ma nouvelle fonction: 200kms par jour juste pour emmener et ramener les P'tits Monstres à l’école. Alors, on se parle n'est ce pas ? De tout et de rien, des petites choses qui font le quotidien, des grandes choses à découvrir, bref c'est un compagnon de route idéal, qui sait se faire discret à bon escient et est rarement contrariant.
Perfect My Dear.

D'ailleurs j'ai réalisé un truc ya quelques temps en regardant une jeune femme toute seule au feu dans sa voiture. Elle faisait de grands gestes au volant en tripotant les perles en bois de son long collier. Vitres fermées elle était dans son monde, parlant fort, faisant la moue, argumentant, riant...
Y a quelques années je l'aurai prise pour une folle, la regardant du coin de l’œil en rigolant intérieurement; Témoin hilare! Aujourd'hui j'imagine qu'elle a un petit bout de plastique collé dans l'oreille.
A ce moment la, en redémarrant j'ai réalisé que je pouvais à ma guise à présent marmonner, chanter ou faire de grands gestes dans ma voiture en toute liberté avec, ou, encore mieux, SANS oreillette.

Bref , mon Saint Patron, Deal Done!

Justement... la soirée d'hier... je te raconte...

Tu vois on était à ce dîner rempli de gens tous plus importants les uns que les autres (sous entendu que c'est l'opinion qu'ils ont d'eux même; Le Gotha Mondain de cette micro-société, c'est à dire une poignée d'individus s'auto-congratulant de leurs mérites respectifs et grandioses. Tu vas voir d'ailleurs que ça sortira a la prochaine du "Du-Baï-Bel News" entre les pages "Bridge" et "La rencontre Club Anglais".
Bref super ambiance; Top Eclate; Tout moi... y restait plus qu'à ce qu'on nous sorte la montagne de Ferrero et le tableau était complet.
Bien évidemment, vu que tu connais mon activité pas très intéressante (à leurs yeux s'entend , et on est bien d'accord: intéressante en terme de "Réseau" yes le "Réseau" c'est l'Avenir My Dear), bref vu que je ne peux rien leur apporter ni en terme de collectionning de cartes de visite ni en terme de passes-droits, etc..., la question suivant celle de mon identité is... Je te le donne en mille Émile.. :

- "Et... que fait votre mari?..."

Je te passe les détails des étoiles dans les yeux, du sourire carnassier, des doigts qui saisissent déjà la partenaire adorée j'ai nommé Miss Baie-de-jais.

- "..."

A cet instant je retiens toujours mon souffle et la question flotte en suspens dans l'air entre nous, laissant deviner, pour qui veut bien voir, sa grossièreté.

- "... ???..."

Mille réponses s'offrent à moi et j'ai opté pour ma préférée:

- "Il est Clown"

La réponse flotte en sens inverse et croise la question d'un air le plus sérieux du monde...

Au ralenti...

La chute bien sûr allège l’atmosphère et par pitié pour les convives je lève le suspens et révèle le pied de nez...

J'ai ri...avec eux tous... de ce rire grimaçant des clowns tristes...

Bon je me laisse aller mon Ami, j’m'emballe-la.

Attention faut pas que je loupe la sortie sinon je sais pas où je vais me retrouver entre toutes ces autoroutes pas finies. Manquerait plus que je me retrouve à Deira dans le méli-mélo des rues.
Ou bien à l’aéroport?
Pourquoi tu me sors une ânerie pareille?
Je rêve... Et puis si c'est ça je récupère d'abord mes poussins.

Arrête tu me déconcentres, on va se paumer je te dis!!

En plus au niveau copilote, tu sais qu'on peut pas compter sur notre pote qui nous fait la boussole coincé sous le capot, notre nouvelle recrue, Mr.GPS, flambant neuf, comme la voiture est le reflet de la ville: en construction.

Forcément...

Forcément, on peut pas inventer ce qui se construit tous les jours. Tous les jours de nouvelles voies, tous les jours des impasses ouvertes et des 9 voies inaugurées.
"Tiens ils ont fermé la sortie que je prends tous les jours... Tiens ils ont aussi fermé l’accès à la station Essence... Tiens y en a plus avant 50 bornes..." Remember :(

Bref à ce stade je lui coupe le sifflet au Gentil Petit Scout :
- "Turn Left, Turn left"

"T'entend ça?:
... Tourne a gauche qu'il nous dit calmement !!! T'entend ça??"
Il reste d'un calme olympien tu trouves pas ? A sa place je l'aurai déjà assaisonnée cette nana-la: "T'es C*** ou quoi? Qu'est ce que tu F***? Je t'ai dit de tourner a gauauauauauche!!! P*** tu fais C***!!!!!!!!!!! M***!! B***"

En d'autres termes il ne nous emmerde pas mais il ne nous aide pas non plus. Y sert a rien quoi. Du rien. Du décor.
Allez reste sous le capot Gentil petit Nouveau. Y z'auraient pu lui mettre le 'Yes Ma'am" quand on le coupe au moins ça nous aurait fait marrer tu trouves pas?

Ambiance...

Y te fait pas penser à ce tronçon qu’on a vu hier quand on est allés à Jebel Ali par derrière les Ranches? La pancarte?

La pancarte. Image de FarWest...
Je l'entends siffler dans mes oreilles la musique d'"Il était une fois dans l'Ouest", Tin/in/in/in/in-Tin Tin Tin... Clint Eastwood n'est pas loin. Les yeux en lisière du chapeau.

La pancarte. Hissée en hauteur sur deux pieds métalliques et qui se balançait en grinçant. La poussière qui vole. Sur le bord de la route. Face aux dunes de sable.

La pancarte. "Ici bientôt votre maison! Lotissement flambant neuf de 200 villas paysagées, avec des jardins irrigués, une double piscine ombragée, des Gates sécurisées, un mini centre commercial avec le minimum vital : supermarket, pharmacie, Burger, Institut pour ces dames, un Café et un Petshop."
Bref le Paradise quoi.

En attendant, THE Pancarte, un début de trou, un toy de pelleteuse et le Vide.

Du-Baï-Bel incarnée. Ca te rend pas songeur, moi si. Y avait tout dans cette scène:

Y avait:
Le Du-Baï-Bel Pharaonique

Le Du-Baï-Bel Communauté d’expatriés

Le Du-Baï-Bel Champignon

Le Du-Baï-Bel Ruée vers l’Or. One shot: Ville Dorée et son spectre d'un Du-Baï-Bel Ville Fantôme

Le Du-Baï-Bel des seuls émiratis venant du désert, peuple de nomades ayant créé une ville pour les nomades.
Touristes, expatriés, même combat: l'errance; Je viens, je profite, je repars. Les règles sont claires et gare à ceux qui cherchent autre chose; Ils ne sont pas à leur place et les règles de la cite ne sont pas là pour eux

Le Du-Baï-Bel des petites mains qui bâtiront de leur sueur les jolies allées pavées et peupleront en coulisses les luxueuses villas.

Le Du-Baï-Bel Truman Show. Freaky. Frissons. Maisons alignées toutes similaires, de carton-pâte où tout est construit si vite qu'immanquablement tout se fissure, se délabre en 3 ans. N'as-tu pas entendu dire que sur la magnifique Palm, les Ubber Class riverains sont trivialement ennuyés par des problèmes de plomberie, plus exactement de l’évacuation des toilettes?

D’ailleurs petite confidence: pour continuer sur le thème pipi-caca, remember le scandale vite étouffé de L’Usine de traitement des égouts.
L’Usine avec une grand L et un grand U car il n'y en a qu'Une.
Pour toute la ville.

Et que vu que tout fonctionne en fosse septique, ce sont des petits camions qui transportent tout vers L’Usine.
Beaucoup de petits camions.
Beaucoup Beaucoup.
Beaucoup Beaucoup Beaucoup Trop.

Et que l'attente à l’entrée du site se comptait en terme de jours. Et que vu que les chauffeurs étaient payés à la course et non au déchargement, une fois passés le guichet ils repartaient en douce vider les réservoirs dans les canalisations d'eau de pluie. Et elle va où l'eau de pluie?? D’après toi? Elles vont se jeter où les petites rivières??
Dans la mer.
La mer à 32 degrés.
Qui, du fait des remblayages intensifs de la Palm et de The World, est par endroits très stagnante.

"Lalala lalalalala Mycose mon amie, étrons flottants lalalala etc etc etc.

Je suis vraiment mauvaise langue sur ce coup là je l'admet, ok.ok.ok.. Y parait que depuis ils paient les chauffeurs au déchargement !!
Ça a du améliorer l'image Écologique de la Cité auprès des habitants c'est sûr !

Perso au niveau du Bain de Mer, vas y d'abord, je te suis!!

Et pis,( je sais normalement on dit "Et Puis" mais la je te dis "Et Pis" par ce que c'est "Et Pis"), au fait, et le reste, les zones industrielles, les shoppings, les clims géantes pour les pistes de ski, l’éclairage nocturne si intense qu'on voit Du-Baï-Bel du Ciel!

OK dans la scène de la pancarte y avait pas Du-Baï-Bel écologique... Un jour mon Prince viendra...la lalalalala...

Ohhh je te vois venir... Tu tires une tête de 6 pieds de long et je parie que tu vas m'faire ta grosse voix de Courteline
"T'occupe pas du chapeau d'la gamine, laisse flotter les rubans"
Après tout il suffit de le savoir qu'tu peux pas aller a la plage, et, de quoi te plains-tu? Tu as déjà de si jolies piscines!!!???
Arrête de tout critiquer et profite de c'que t'as! C'est une si grande chance d’être la!"
- Ah ouaih??
On change de place ??
Pas sure que tu veuilles??
Tu fais moins l'malin maintenant...

Je regarde le reflet de cette drôle d’équipe dans le rétro... Ferme les yeux encore un peu ma Belle. Bah Non... Pas en conduisant, Banane.
Je corrige: Pas en conduisant ton gros 4X4 qui consomme du 15L au 100... Regarder la Poutre dans l’œil du voisin... Gnagnagna...

Toujours pas sûre...

Parc'que tu vois, c'est vrai, je reconnais, je peux te le dire a toi. Malgré toutes les aberrations, les dysfonctionnements, les galères, les lenteurs, les injustices, les façades, et bien ça force le respect, je suis admirative... Je trouve que c'est Géant.

Regarde ou tu vas...!!!

In extremis j'ai failli louper la sortie!!!

Je te l'ai dit My Dear Saint 4X4, on arrive bientôt! Plus que 10 bornes et on y est...

Géant?? Géant de quoi? D’où c'est que tu trouves ça géant??

Je t'explique... T'imagine ces Dirigeants. Cette poignée à la tête de ce pays, de cette Ville-État disons plutôt. Cet homme, le Sheikh, il porte son projet depuis le début d'une main de maître.

Du-Baï-Bel, l’Émirat le moins nanti en pétrole. Les puits bientôt entièrement pompés. Qu'est-ce qu'il s'est dit le mec? Y s'est dit... On va pas faire la Cigale et chanter tout l’été, on va prévoir notre avenir et je vais pas laisser passer la chance comme ça.

Ses motivations??? Aucune idées, on n'a pas gardé les moutons ensemble quand même, ni étudiés dans les plus prestigieuses université anglophones.
Alors? Grandeur d’âme? Meneur de peuple? Génie Visionnaire? Mégalo? Fou de pouvoir? Un mix de tout ça et d'autres choses qu'on ne peut même pas imaginer dans nos petites têtes de fourmis laborieuses.

Fourmiz... tu connais ? Parce que c'est ce qu'on est, nous, les 90% des habitants de cette Cité: des petites mains pour le Grand Projet, avec des doigts plus ou moins pleins de bagues en or, plus ou moins meurtris sur les chantiers de constructions, plus ou moins collants de la cire des instituts ou plus ou moins collés à leurs volants pour avaler les kilomètres de cette Cité au ruban qui se déroule en même temps qu'on y roule.

Ces 90%, qu'ils soient libanais, égyptiens, pakistanais, philippins, anglais, français, allemands, syriens, tunisiens, sont tous des travailleurs immigrés dont le permis de travail peut être enlevé a la moindre incartade tel un accident de voiture en état d'ivresse, ou accusation d’adultère ou câlins sur la plage ou chèque en bois, etc, etc...
Maison achetée ou pas, 20 ans de Du-Baï-Bel ou pas... qu'a cela ne tienne: By Baï!
En sursis.
Tolérés.

Pas de quoi leur jeter la pierre à cette poignée qui nous gouverne. Juste leur tirer notre chapeau en profonde révérence pour réussir à nous faire marcher ainsi. D'ailleurs ceux qui restent c'est qu'ils y trouvent leur compte. Sinon ils partent. Mais tu vois ça se sent. Dans l'ambiance entre les gens, à la radio, dans les journaux, la culture, la création qui peine à trouver son creuset.

Normal il n'y a pas de souhait d’intégration.

Opposé si flagrant du Brésil.

Société de Touristes.

Camp de vacances géant.

Disneyland Grandeur nature

Méga "Civilisation" version 2025.

Paquebot titanesque de croisière accosté au bord du désert.

Ville Paillettes

Ville Fantôme?

Je ne le leur souhaite pas. Bah en même temps on connaît pas non plus le but ultime? Et si c’était juste de rester ainsi? Sans autre souhait que tenir cet équilibre? A priori ça marche. Pour l'instant.

En attendant je suis où moi? Elle est où ma place? Dans cette voiture? Près de toi? C'est là que je fais le lien entre mes tendres et trimbalées pénates et mes petits bouts semés à l'autre bout de ce monde hostile...

Encore quelques jours et je fais l'Oiseau Migrateur. Je prend les courants ascendants du Vent qui rend Fou et "Je Me Casse"!!!

Je t'ai entendu là...
Vas y répète...
Les Oiseaux migrateurs y partent et... y reviennent...
Ahahaha, elle était trop facile celle la...
J’étais sure qu't'allais la faire...
T'es un P'tit Rigolo toi... ou un grand comique...
A toi d'choisir...

En fait tu commences a m'gaver avec tes reproches incessants et ta morale à 2 balles.
Tu m'saoules en fait.
Ça tombe bien, j'suis arrivée. J'te laisse j'ai une course a faire.
Et t'plains pas parcque t'as d'la chance j'tai mis a l'ombre.
OK... y fait 52 quand même...
Allez fais pas la gueule... les Zanges y s'en foutent y sont auto-réfrigérés non?
A toute.
J'arrive.
Salaam mon Pote.

-...
-...
-...On rentre... détour par les écoles.
Un peu de radio ça nous fera du bien.
-...
T'entend ce qu'il vient de dire le mec? Je te traduis. Heureusement que c'est en anglais et pas en arabe parce qu’avec mes 10 malheureuses heures de cours on était bien avancés!!
Donc : "réduisez vos frais de transport, possédez votre jet a plusieurs"
-...
- Ça laisse rêveur non? Quoi que? Tiens je vais y songer ça... chacun ses petits soucis d’Économat domestique après tout. Yen a bien qui prennent l’hélico pour aller à la plage à Sao Paulo et pas se taper les bouchons alors pourquoi pas le Jet à plusieurs? Ca c'est une idée qu'elle est bonne. On est sur une autre planète ici. On vient d'entendre ça à la radio grandes ondes quand même !

Tiens ça y est on est sortis des bouchons et on rattrape la 18 voies back home.
Le grand plongeon. Entourés de 4*4 rutilants rugissants et de Poids Lourds "42000 Tonnes".

Concentrons-nous.

Les dunes de cailloux défilent. Est-ce que ça peut être desséché un caillou? Bah tu vois, ici, même les cailloux y zont l'air desséché.
La poussière de sable.
La brume de vapeur qui ne ressemble en rien de près ou de loin à de l'eau mais qui ressemble plus à une vibration du sol. Comme s'il tremblait si vite que ça brouille les premiers mètres de sa surface.

Un maigre chameau ou dromadaire g jamais su m’souvenir de la différence, surmonté d'un maigre palmier.
Est-ce que les chameaux se brûlent les sabots ?
Est-ce que les palmiers y peuvent prendre feu au contact du sable si brûlant?
Maman les p'tits bateaux ont-ils des jambes??
Je mirage...
Je dérive...
Rive...
Rivage...
Virage...

Virage!!
Fais gaffe !!

Une voiture arrêtée au milieu des 9 voies et les 5 indiens dedans qui changent de place... Pause pipi?

Ambiance.

Mon Ange?
Tu es toujours là? Tu prends le frais sur le toit?
Merci...
Pour le virage...

C'est l’Échelle sociale, les indiens ont leur propres voitures. En tous cas au moins une pour une grand grande famille de cousins. Les pakistanais n'ont pas de voitures et conduisent les taxis. Et la différence est là, pas au niveau des 4 roues mais au niveau de la famille.

Les pakis, eux, viennent comme des mercenaires ou de la chair à canon ça dépend du côté où on se place, tout seul. 18 mois sans la famille laissée au pays.
Tu m’étonnes que quand tu longes un chantier de construction, et que t'es une fille (enfin quoi que j'ai jamais entendu parler de cas aussi sordides de pédophilie sur les petits garçons qu'ici et de violences sexuelles entre hommes), ils ont les yeux qui sortent des orbites.
D'ailleurs là n'est pas la place d'une dame parce qu'en fait... Ça existe pas les trottoirs!!!

C'est pour ça que notre Adorable Indienne elle rapplique dare dare au couvre feu. Les viols voire les disparitions de petites maid sans familles venues de très profondes contrées d’Asie, qui s'en soucie? Déjà que ses ex-patrons, anglais tout ce qu’il y a de plus british, lui ont piqué son passeport alors...

Parallèle frappant entre le Brésil où le corps est exposé, aimé. Où la sensualité est encensée et le désir souhaité. Où il est facile et bon de satisfaire son envie de chair et de tendresse. Et ici via ces cultures si différentes.

Essayer de ne pas juger. C'est ce que tu vas me dire n'est-ce pas?
Ne pas juger sans connaître.
Oui mais j'ai vu et je sais certaines choses.
Pourtant je ne peux pas tout comprendre. C'est trop diffèrent.

Malgré tout je sais la condition des femmes digne du Moyen Age au Pakistan, et encore on est dur avec le Moyen Age ou alors on parle juste du Moyen Age des ceintures de chasteté mais pas le Moyen Age de l'amour courtois.

Malgré tout j'ai écouté mon Indienne aux Grands Yeux Noirs me parler de ses 26 ans de femme célibataire, outlaw, c'est ainsi qu'elle se ressent. Elle n'a pas de mari. Elle n'en veut pas. Elle n'est rien. Elle peut être chassée du village, mal finir. C'est pour ça qu'elle est partie tenter sa chance au pays de l'Or Noir. la rue vers l'Or j'te dis(neyland :0)

Accepter les règles et tout ira bien pour vous...
Mais... Et si Non?

Je les ai vues mes charmantes compagnes et tu sais que je sais que peu de mes consœurs expatriées n'en n'approcheront jamais d'aussi près. Plusieurs heures, plusieurs jours, plusieurs semaines. Au fil du temps, dans cette salle abritée des regards masculins enlever leurs abayas intégraux et montrer leur gaieté, leur beauté, leur frivolité de parures, l'amour pour leurs enfants et leur époux, laissant transparaître leur position de maîtresse femme au sein de leurs murs.
Profond respect.

J'ai suivi des yeux ces couples d'emiratis si dignement assortis. Vêtus de l'abaya et de la Kipa. Le blanc rehaussant le noir rehaussant le blanc. Sortant côte à côte en famille avec poussettes dans les shoppings le week-end, avec marmaille fashion lookés et bonne traînant savate.
Comme tout le monde en fait, qui se promènerait disons dans un Parly2 Tuné Super Luxe.

Juste vêtus différemment.
Le fait frappant étant que en fin de compte les deux humains sont vêtus de la tête aux pieds. Égaux visuellement.

Car j'ai vu aussi les couples où l'homme vêtu des dernières Nikes, portable I-254000 en poche précède de plusieurs mètres un cortège de plusieurs femmes où certaines portent le grillage et le masque de fer devant leur visage. Les fillettes en rose à la main.
Mon cœur s’est serré à la vue de mes sœurs enfermées. Maman pourquoi tu pleures?
Je détourne les yeux.

Difficile de ne pas juger pour moi humble petite mortelle avec son casier d’européenne élevée à la Libération de la femme depuis sa naissance.

- T'es bien gentille mais et maintenant ? Qu'est-ce que tu fais? Tu critiques? Tu te démènes et tu restes là? Comme un gentil mouton qu'on mène au Méchoui?

Vouloir faire partie de l'endroit où on vit, se sentir citoyen d'un endroit, vouloir s’intégrer, construire pour soi et pour la communauté.

C'est y trouver son compte.

C'est accepter les règles du jeu.
Les règles de la Cité, des communauté d’expatriés, de sa famille.

C'est quoi l'alternative?

Conduire et ne plus penser?

Rêver de partir pour ne pas finir en Rose des Sables?

Penser à Partir?

Partir?

"T’es encore là toi? Jt’entends plus..."

Partir..."

Thèmes

Image de Nouvelles
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Elodie Petito
Elodie Petito · il y a
Encore!! Encore!! J ai bien ri. Excellente nouvelle. On en voudrait 1 roman entier. Et pour avoir visité Dubai c est tout à fait réaliste. Impatiente de lire les prochaines !!
·
Image de Mado Calot
Mado Calot · il y a
Oui ces interminables rubans d'autoroute à 8 voies ... Merci pour ton mot qui donne envie d'écrire encore !
·
Image de Marie Leriche Mastromauro
Marie Leriche Mastromauro · il y a
C'est trop bien jai adorée tout me fait penser des bons souvenirs de dubai et toi GAELLE bisous
·
Image de Mado Calot
Mado Calot · il y a
Contente que ça t'ait plu. Oui que de souvenirs Dubaï...
J'en mettrai d'autres.
Prends soin de toi.

·