Rêver demain.

il y a
2 min
15
lectures
2
Rêver demain

En baillant, Juliette, assise dans son lit, s'étire en songeant :
« Pfff, quel sujet ! « Rêver demain ».... »
« Pour quel avenir, sur quel passé, y-a-t-il un demain ? »
« J'suis vannée, je dors et promis, on verra ça demain. Et pour être sûr de m'y mettre j'ouvre la page et inscrit le titre. »
Sur cette bonne résolution, Juliette, dans son PC portable, ouvre son traitement de texte, tape son titre, repose son ordi sur le coté de son lit, se love dans sa couette, avec une moue d'infinie plaisir se blottie la tête dans son oreiller et fini par s'endormir...
A coté de son lit le PC Portable affiche la page blanche avec juste le titre tapé de la nouvelle qu'elle doit écrire le lendemain : «  Rêver Demains ».....


7h15. Le radio-réveil s'allume et émet la petite musique qui accompagne le réveil en douceur de Juliette.
« Brrr, 'fait pas chaud ce matin »
En frissonnant, elle sort de son lit et regarde vers la fenêtre. « tiens c'est curieux cette lumière si forte ? » pense-t-elle en s'approchant.
« Mais ? Qu'est ce que c'est » s'exclame-t-elle en voyant l'épaisse, la très épaisse couche de neige qui recouvre son jardin, la pâture derrière, la campagne environnante.
«  De la neige en plein mois d'août ? Mais quelle température fait-il je grelotte ! » elle s'encourt vers la station météo sur son buffet et regarde la température extérieure : -25°
« C'est de la folie, je rêve ou quoi ? »


7h15. Le radio-réveil s'allume et émet la musique destinée à réveiller Juliette.
Elle sort les draps de son lit, et s'étire de tout son long. Son bras gauche tape sur quelque chose à coté d'elle, ou quelqu'un, plutôt.
« AAAAH ! Qui c'est ce mec ? Mais qu'est-ce qu'il se passe ? » hurle-t-elle en s'éjectant du lit.
Dans le coin de la chambre un landau, un bébé, qui s'éveille et crie !!
« Mais c'est une blague ! Où suis-je ? « 


7h15. Le radio-réveil s'allume et le prof sur son estrade crie :
Mademoiselle Juliette, Réveillez-vous et venez au tableau répondre à ma question ! »
Juliette sursaute complètement surprise et par réflexe, se jette de son lit et se tient debout, devant son pupitre, en plein milieu de la classe... totalement nue, au grand plaisir de ses petits camarades qui entament une immense vague d'éclats de rire...
« mais je suis folle, je suis toute nue à l'école ? »

7h15. Le radio-réveil s'allume sur la musique tonitruante du groupe super-méga-metal Iron-Maidallica.
Les tympans complètement explosés Juliette est littéralement expulsée de son lit par ce tintamarre. En titubant, elle essaye en tâtonnant d'éteindre son radio-réveil, mais à chaque fois qu'elle appuie sur le bouton , le volume monte d'un cran.
« Mais c'est fou, ça mon réveil est complètement déréglé, je rêve ! »

7h15. Le radio-réveil s'allume, le léger clapotis de l'eau dégoulinant du plafond éveille Juliette. « tiens, la musique a changé », pense-t-elle. En baillant, elle s'étire, puis jette un pied hors de son lit et le pose dans l'eau qui arrive au raz de sa couette.
« Il y a de l'eau partout, qu'est-ce qui arrive ? je rêve ou quoi ? »
7h15. Le radio-réveil s'allume, la marche nuptiale s'entame,
Grandiose les notes de l'orchestre embrasent la cathédrale, rebondissant de voûte en voûte.
Juliette s'éveille au bras du prince charmant haut en grandeur et importance dans son bel uniforme blanc.
« Mon dieu qu'il est beau, quel bonheur ! C'est un vrai rêve !


7h15. Le radio-réveil s'allume et aucun son ne sort du haut parleur.
Son subconscient donne l'alerte et Juliette s'éveille d'un coup. Elle regarde le réveil ; « Tiens il n'a pas sonné ? »
Juliette s'étire, fait craquer son dos, ses articulations et sort de son lit. Encore un peu endormie, elle se dirige vers la porte de sa chambre, qui est loin, si loin, tellement loin et qui recule au fur et à mesure de son avancée.
« Bon, c'est quoi, là, cette porte, elle va se calmer, oui ou non, je rêve ou quoi ? »

7h15. Le radio-réveil s'allume, les craquements sinistres font échos dans la pièce noire et froide.
Juliette péniblement se retourne sur son lit et de coté se lève. La fenêtre complètement explosée laisse entrer des volutes de poussières.
Tremblante, Juliette s'approche et contemple le paysage d'apocalypse qui a remplacé sa douce campagne.
« ........ C'est un cauchemar ! »




On ne mesure jamais assez les conséquences que peut avoir une simple faute de frappe sur son traitement de texte.

Juliette, avant de s'endormir a tapé le titre de sa nouvelle « Rêver Demains » Malencontreusement elle a ajouté un « S » à « Demain ».

Qui sait combien ce simple « S » représente de Demains différents ? Dix ? Cent ? Mille ? Un million, un trillion ?

Juliette s'est endormie et rêve.
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Approche

Yves Le Gouelan

L’approche s’avère délicate. Le bras d’arrimage est trop court. Le caisson droit vient cogner contre le quai. Le vaisseau rebondit et repart en arrière. Bon sang. J’enclenche le propulseu... [+]