Rêve éveillé

il y a
5 min
1119
lectures
43
Qualifié

Bonjour, Je vous souhaite une bonne et belle lecture. Bisous  [+]

Image de Harry Potter 2016
Image de Fanfiction Harry Potter
Harry Potter n'est pas un garçon comme les autres, c'est un sorcier et en tant que tel, il a des pouvoirs magiques que les Moldus (des êtres humains sans pouvoirs magiques) n'ont pas. Il est élève à Poudlard, l'école de magie la plus connue et la plus réputée du monde magique pour la qualité de son enseignement.

Un matin, Harry ouvre les yeux et reste perplexe. Il est certes à Poudlard mais quelque chose n'est pas normal. Il ne se sent pas très bien. Peut-être que son gargantuesque repas d'hier soir en est la raison ? Il écarte les rideaux, met ses lunettes et découvre qu'aucun de ses camarades n'est là. Normalement, il partage sa chambre avec cinq autres camarades. Il s'inquiète car normalement, Ron dort encore à cette heure-là. Une drôle de sensation le saisit.

- Où sont-ils donc tous passés ? se demande-t-il à voix haute.
- Quelque part, répond une voix d'outre-tombe.

Le fantôme de Gryffondor, Nick Quasi-Sans-Tête est en train de le regarder.

- Mais où ? s'inquiète Harry.
- Je ne peux pas le dire.
- Pfffff...

Le fantôme s'en va et Harry s'habille, il est de plus en plus perplexe. Il décide d'aller faire un tour dans la Grande Salle. Ils seront sûrement tous là-bas, leur ventre les y appelle toujours.

Il parcourt les couloirs du château mais ne croise personne, ni élèves, ni professeurs, ni fantômes. On dirait que tout le monde a disparu. Plus il avance, plus il presse le pas et s'inquiète maintenant pour ses camarades. Harry arrive presque en courant dans la Grande Salle, dérape un peu sur le sol bien ciré et s'arrête. Il n'entend aucun des bruits habituels : le brouhaha des conversations des élèves, le raclement des chaises, le tintement des couverts, rien de tout cela. Son cœur s'accélère et craint d'ouvrir les grandes portes.

Il jette un regard autour de lui, ne voit personne, même les armures ont l'air figées. Il inspire un grand coup, pousse sur les portes. Elles s'ouvrent. Et il reste interdit devant ce qu'il voit. Tous les élèves et les professeurs sont là mais ils sont comme statufiés. Pas un mouvement, pas un bruit, rien. Harry s'avance entre les tables, essaye de retrouver Hermione, Ron ou Ginny. Il remonte l'allée et dévisage chacun de ses camarades.

- Que leur est-il arrivé ? Pourquoi sont-ils immobiles ? Se demande-t-il à voix haute de nouveau.
- Rien ne pourra les réveiller, dit une voix d'outre-tombe à nouveau mais, cette fois, c'est le Baron Sanglant qui parle.
- Pourquoi ? Que s'est-il passé ?
- Ce n'est pas à moi de te le dire.
- Mais qui alors ? panique Harry.
- Quelqu'un...

Harry s'arrête de nouveau, regarde autour de lui et se dirige vers la table des professeurs au fond de la pièce. Il espère avoir une réponse là-bas à cette étrange histoire. Plus, il s'approche et plus son angoisse augmente car les professeurs ont l'air tout aussi figés que les élèves. Hagrid, au bout de la table, tient sa cuillère en suspension, la directrice de Gryffondor est tournée vers le professeur Chourave.

Harry est ébahi et de plus en plus inquiet. Son dernier recours : aller voir Dumbledore, en espérant que ce qui touche ses camarades et ses professeurs ne l'ait pas atteint, lui aussi.

Il sort de la Grande Salle, monte les escaliers, évite la marche escamotable, fonce dans les couloirs en évitant une flaque d'eau et arrive en dérapant devant le bureau de Dumbledore. Il faut encore qu'il trouve le bon mot de passe.

- Chocogrenouilles, Sorbet citron, Gâteau à la mélasse.

Rien ne fonctionne, la statue reste immobile.

- Flûte, je ne trouverai jamais le mot de passe, dit-il en se retenant de donner un coup de pied à la statue car il sait d’avance qu'il y perdra.

Soudain, la statue s'anime et ouvre enfin la porte devant Harry qui n'en revient pas. Il monte les escaliers en enjambant les marches pour aller plus vite. Il arrive en haut, complètement essouffler, et s'apprête à toquer quand la porte s'ouvre d'elle-même. Harry sort sa baguette et passe la tête par l'entrebâillement. Et ce qu'il voit, ne le rassure pas du tout. Il entre doucement, en tenant sa baguette en position de combat, s'avance dans le bureau. Les tableaux sont vides des anciens directeurs. Le perchoir de Fumseck est vide aussi, ainsi que le fauteuil de Dumbledore. Il s'avance et observe autour de lui, pour trouver une raison à ce silence, qui devient de plus en plus inquiétant.

Sur le bureau de Dumbledore, un parchemin est posé. Harry s'approche pour en apprendre plus mais celui-ci est vierge d'écritures.

- Revelo, tente Harry en croisant les doigts.

Sur le parchemin apparaît un message assez court : Suis parti à Londres. Urgence. Je reviens ce soir. D.

Harry décide de repartir dans le château pour essayer de trouver un fantôme....ou.... il a soudain une idée.

- Dobby ?
- Oui, Harry Potter? Entendit-il après un petit plop.
- Qu'est-il arrivé aux élèves et aux professeurs ?
- Ils sont pétrifiés.
- Pourquoi ? Qui a fait ça ?
- C'est.....C'est.....Rogue.
- Rogue mais pourquoi ?
- Il vous cherche, il veut..... bégaye Dobby
- Quoi ?
- Que vous rangiez votre chambre et la salle commune.....tonne Rogue en entrant comme une furie dans le bureau de Dumbledore.
- Mais....Mais.... Pourquoi ?
- Car c'est sale et peu digne de votre état de sorcier. Allez, dépêchez-vous....

Rogue poursuit Harry en lui criant dessus tout le long du trajet et en agitant un balai. Harry arrive dans sa chambre qui semble avoir eu la visite d'une tornade, ses affaires sont sens dessus dessous.
Il relève ses manches et s'attaque au chantier. Rogue l'observe et lui ordonne de ne pas utiliser la magie, quelques minutes plus tôt.

Au bout d'un moment, Harry se demande si Rogue ne fait pas exprès de défaire ce qui vient d'être fait car son rangement est totalement à refaire. Il se pose un instant sur son lit. Rogue est parti regarder le paysage par la fenêtre.

Soudain, Harry se réveille.... son cœur bat la chamade.... il est toujours dans son lit à Poudlard. Son cœur s'apaise un peu. Il ouvre les rideaux, met ses lunettes et regarde autour de lui. Il n'y a personne de nouveau. Son cœur s’accélère à nouveau.

Il se lève en quatrième vitesse, se précipite dans la salle commune et entend une explosion. Ce sont ses camarades qui éclatent de rire en le voyant arriver en pyjama, échevelé et essoufflé.

- Que se passe-t-il, Harry ? dit Ron en s'approchant de lui.
- J'ai fait un mauvais rêve, répond-il.
- En lien avec Tu-Sais-Qui ? s'inquiète Ron.
- Non, c'était bizarre....vous étiez tous pétrifiés et Dumbledore était à Londres. Et j'ai croisé Rogue dans les couloirs qui me disait de ranger ma chambre et me poursuivait avec un balai car je n'allais pas assez vite.
- Hum...hum...tu es vraiment fatigué, toi..., rigole Ron.
- Je vais retourner me coucher, je ne me sens pas très bien.

Harry retourne alors dans sa chambre, ferme les rideaux et s'assoupit très rapidement. De nouveau, il rêve de Rogue qui le poursuit avec un balai en lui disant de ranger sa chambre. De nouveau, il a l'impression que son rêve est bien réel.

Il se réveille de nouveau mais il n'est plus à Poudlard. Il se trouve dans une chambre blanche tout seul, des fleurs égayent la petite table dans le fond et des dessins sont accrochés au mur. Où est-il ? Une petite cloche est posée non loin de sa main, il l'agite. Quelques minutes plus tard, une médicomage entre.

- Comment allez-vous ?
- Je vais bien mais où suis-je ? demanda-t-il.
- Vous êtes à Ste-Mangouste.
- Qu'est-ce que je fais là ?
- Vous ne vous souvenez pas ?
- Non, j'ai beaucoup rêvé mais je ne me souviens de rien.
- Tout va vous revenir mais il faudra prendre vos potions.
- Que m'est-il arrivé ?
- Vous avez eu un petit accrochage avec des anciens Mangemorts et vous avez reçu un mauvais sort assez puissant.

Harry se sent mal à cet instant et sa vision se brouille. La médicomage appelle le guérisseur de service et celui-ci fait les contrôles de base. Harry reprend conscience, d'autres personnes sont maintenant présentes dans la pièce. Mais il ne les reconnait pas. Une femme rousse, avec un air très inquiet s'approche de son lit.

- Comment te sens-tu, Harry ? demande-t-elle.
- Assez bien mais.... qui êtes-vous ? répond-il.
- Je....tu...je...Je suis Ginny.
- Ginny ?
- Oui, ta femme et voici tes enfants, ils ont eu très peur.
- Je...Bonjour....dit-il assez hésitant.
- Bonjour papa, disent les enfants, dans un bel ensemble.
- Papa ? Mais...ce sont mes enfants ?
- Oui répond-elle d'une petite voix.
- Ginny, depuis combien de temps suis-je comme ça ?
- Hummm.... je ne sais pas si je dois te le dire... les guérisseurs ont dit d'y aller doucement.
- Je veux savoir....grogne Harry.
- Promets-moi de ne pas t'énerver, dit Ginny
- Promis, tu m'inquiètes là.
- En fait, je voudrais d'abord te présenter aux petits qui attendent là-bas.

Harry hoche la tête. Les petits, qui ne sont pas si petits que ça, s'approchèrent sur un signe de leur mère.

- Voici James Sirius, Albus Severus et Lily Luna.
- Bonjour, dit Harry perplexe.

Il se tourne vers Ginny et lui repose la question.

- Depuis combien de temps suis-je ici ?
- 7 ans....
43

Un petit mot pour l'auteur ? 37 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Léa Gerst
Léa Gerst · il y a
Je ne sais pas tellement quoi penser de ce texte. J'ai beaucoup aimé l'idée du rêve absurde, tout à fait dans la lignée de ceux que Harry a fait plusieurs fois sous la plume de JKR (par exemple dans le tome 1 où Quirell intervient il me semble), j'ai souri à l'évocation de Rogue, c'est tout à fait le genre de Harry de rêver de lui dans ces conditions. Malgré tout, je n'ai pas trop accroché à l'histoire. Le rêve se serait suffit à lui-même je crois sans avoir à rajouter cette chute qui m'a laissée sur ma faim, je n'ai pas tellement compris le but de ce rajout. Du coup, on sent que tu as été limitée par le nombre de signes (et je comprends tout à fait à quel point c'est frustrant, je me suis arrachée les cheveux sur ma fanfic d'il y a 2 ans à cause de ça ^^") et la fin nous fait nous poser beaucoup de questions au lieu de répondre aux précédentes.
En fait, si cette idée était vraiment bonne, l'entrée en matière avec un paragraphe récapitulatif de qui est Harry Potter m'a paru lourde et superflue et le style d'écriture, trop simple et plat à mon goût, ne m'a pas emballée.
Après bon, c'est un avis extrêmement subjectif et le fond, l'idée, est vraiment bon. L'humour est présent par petites touches sympathiques, les personnages (à part sur la fin) sont bien exploités, et l'histoire reste intrigante. Peut-être que tu comptes écrire une suite, pour expliquer un peu ce qu'il s'est passé pour que Harry se retrouve dans cet état ? Dans tous les cas je t'offre tout de même mon vote pour ces qualifs, et je te souhaite bonne chance ! ^^

Image de Zélie Jumel
Zélie Jumel · il y a
Merci pour cet avis très détaillé, je t'en remercie. Qu'entends-tu par style trop plat et trop simple ? J'aimerais bien écrire la suite en effet .... et encore une fois merci :)
Image de Léa Gerst
Léa Gerst · il y a
Alors en fait, je crois que c'est un ensemble de choses qui donne ce résultat ^^" Sans doute à cause de la restriction de signes, le texte me paraît être une succession de phrase déclaratives sur les actions des personnages. La majorité de tes phrases commence par "Il+verbe d'action", par exemple : "Il fait", "Il avance", "Il parcourt", "Il se lève", etc. C'est ce qui fait que, pour moi (parce que bien sûr c'est très subjectif tout ça ^^), le style est plat, les phrases sont à peu près toutes de la même longueur et se suivent de manière assez linéaire.
Peut-être aussi qu'au niveau de la simplicité c'est dû au fait que tu parles de Harry soit avec son prénom, soit avec "il". Il y a toujours moyen de diversifier un peu par exemple avec : le garçon/ l'adolescent/le jeune homme, le sorcier, l'élu, le survivant, le brun (à la limite), etc.
Peut-être que l'usage du présent renforce cet effet également.
Les dialogues ne sont quasiment que fait de répliques courtes, ça doit jouer aussi.
Après j'ai bien conscience que tout ça tient à la limite de signes, aussi je lirai la suite avec intérêt si tu l'écris ! ;-)

Image de Zélie Jumel
Zélie Jumel · il y a
Merci pour ses précisions :) J'essaie de trouver à m'améliorer, je pense qu'un petit dico de synonymes ne serait pas de trop :) Mais je vois bien ce que tu veux dire. En fait, pour Harry Potter, je n'aime pas trop les phrases alambiquées où je ne sais même plus ce qui était dit au départ... tu vois ce que je veux dire ? Mais tu as raison, les phrases sont un peu trop simples...faudrait que je passe à la phase suivante et que je complexifie un peu plus.
Image de Léa Gerst
Léa Gerst · il y a
Il n'y a pas de quoi !
Sincèrement, je crois que je passe toujours autant de temps sur des sites de synonymes ou le nez dans mes dictionnaires de synonymes ou analogiques que sur mon fichier word quand j'écris xD
Je comprends ton point de vue, c'est vrai que l'exercice de la fanfiction, c'est aussi essayer de coller au style de l'auteur ! ;-) Et moi c'est plutôt l'inverse, mon gros défaut ce sont les phrases à rallonge, j'ai toujours trop de choses à dire x) Après, avoir un vocabulaire enrichi, ce n'est jamais perdu ^^
En tout cas j'espère avoir pu t'aider ! ^^

Image de Zélie Jumel
Zélie Jumel · il y a
oui je le pense :) Merci Léa
Image de Léa Gerst
Léa Gerst · il y a
Avec plaisir ^^
Image de Sarah Ouahmed
Sarah Ouahmed · il y a
j'adore ! vachement intrigant ! tu cache bien tes talents ;) continue !
Image de Zélie Jumel
Zélie Jumel · il y a
Merci ;)
Image de Frédéric Bernard
Frédéric Bernard · il y a
Un texte assez angoissant : c'est toujours déstabilisant de parcourir un monde à travers les yeux de quelqu'un qui ne le comprend plus. Si on se met à la place d'Harry, c'est même assez agaçant de voir qu'il est le seul à ne pas saisir la situation. C'est un destin que l'on ne souhaite pas au personnage mais cette chute a le mérite de souligner l'importance des liens entre les membres de la petite famille. En tout cas, ce récit est prenant et rythmé et on ne le lâche pas jusqu'à la fin :-) +1
Image de Zélie Jumel
Zélie Jumel · il y a
Merci beaucoup, c'est un très beau commentaire :) Et il reflète exactement ce que j'ai voulu mettre :)
Image de Frédéric Bernard
Frédéric Bernard · il y a
Il n'y a pas de quoi ! Au plaisir d'une prochaine lecture :-)
Image de T. Brekké
T. Brekké · il y a
Au début, je me suis dit que ce rêve n'allait pas être agréable. Le vide tout autour d'Harry, puis tous les habitants du château figés, font penser à un rêve angoissant. Et puis arrive Rogue et... l'ordre de ranger sa chambre. Là, j'ai bien ri. C'est le genre de rêve absurde qui nous arrive à tous. Et puis il y a ce réveil à Sainte Mangouste et la dure réalité qui frappe de plein fouet, douloureuse. Si je devais faire un reproche à ton texte, c'est le dernier réveil et la présentation des enfants. Mais je suppose que de développer un peu plus l'affaire ne serait pas rentrer dans la limité du nombre de caractères imposés.
En tout cas, ce texte est très bien écrit, tour à tour intriguant, angoissant et drôle. Bref, mon vote ! Bonne chance pour la suite.

Si cxela t'intéresse, je participe avec R.A.B. (texte) et Fondation (fanart).

Image de Zélie Jumel
Zélie Jumel · il y a
Merci beaucoup. En effet, j'aurais pu développer un peu plus le dernier réveil mais je voulais que ce soit court pour arriver à la chute sans trop d'épanchements et à cause du nombre de caractères aussi :) Je vais aller lire et voir tes oeuvres :)
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Très bien écrit!
Image de Zélie Jumel
Zélie Jumel · il y a
Merci :)
Image de Lucie-Ly Mey
Lucie-Ly Mey · il y a
J'ai bien aimé ton texte, en particulier le moment ou Severus poursuit Harry avec un balais... hilarant ! Et la fin... vraiment bien placée, et puis j'imagine la pauvre Ginny et ses enfants devant leur père hébété... Je vote !

Je participe également au concours, si ça te dit : http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/maman-je-voulais-que-tu-voles
Bonne chance !

Image de Camille Dubois
Camille Dubois · il y a
J'ai beaucoup ri en imaginant Rogue poursuivant Harry avec un balais! Et puis la fin! Je ne m'y attendais pas du tout! Donc bravo, c'etait très bien ecrit et on ne voit rien venir!

Si tu as envie donne moi ton avis sur ce que j'ai écris :
http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/j-espere-qu-il-ressemblera-a-son-papa
Bonne journée!

Image de Zélie Jumel
Zélie Jumel · il y a
Merci, je viens d'aller lire ta nouvelle :)
Image de Céline Frtk
Céline Frtk · il y a
Très sympa! Bravo ma belle
Image de Zélie Jumel
Zélie Jumel · il y a
Merci :)
Image de Christian Pluche
Christian Pluche · il y a
Pour la chute !
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Un nouveau souffle mais qui reste dans la lignée, bravo !
Image de Zélie Jumel
Zélie Jumel · il y a
Merci :)