Rendez-vous

il y a
1 min
620
lectures
37
Qualifié

Mon roman "L'héritage du docteur Moreau", uchronie steampunk, est sorti en novembre 2018 chez Nestiveqnen. L'univers s'est enrichi d'un recueil de 10 nouvelles : "L'envol de Moby Dick et autres ... [+]

Image de Grand Prix - Automne 2015
Image de Très très courts
Terrible miroir. C'est que je me ferais peur. Gris, le visage chiffonné. C'est toujours pareil ! Quand les angoisses me taraudent, je passe une nuit blanche. Je me crève les yeux sur Internet. Mes poumons ne sont plus qu'un nuage de fumée. Foutu trac !
J'ai dormi tant bien que mal deux heures, lumière allumée. Il faut que j'y arrive bon sang. Chasser cette anxiété, vaincre cette timidité maladive qui m’anéantit...
Je ne veux pas la rater, ce n'est pas possible, non, je ne dois pas la rater, pas cette fois...
Ne pas se laisser submerger par l’émotion. C'est terrible ce nœud au ventre, comme une peur de l'inconnu, comme si j'allais être impuissant. Il faut que je franchisse le cap. Ce n'est pas si compliqué.
Allez ! Un effort ! Soigner sa présentation. Rasage de près, douche, ça détend. Après-rasage, une pointe de parfum, c'est important le parfum. Un coup de peigne. J'aurais dû aller chez le coiffeur. Ah ! J'ai l'air moins glauque. Un autre homme ! Rassurant, enfin un peu.
Comment m'habiller ? Décontracté : jean, pull marin, chaussures de marche, caban, mes chaussettes bleues avec les poissons pour la touche de fantaisie. Voyons. Acceptable, ou presque, ça devrait aller. Et puis tant pis.
Fermer les yeux. Serrer les poings. Inspirer un grand coup. Souffler. Je suis encore fébrile mais j'y arriverai, j'y arriverai.
Le dernier détail, le plus important, ah non vraiment je ne dois pas la rater, bien vérifier qu'elles sont toutes là, les balles dans le chargeur.

37

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !