6
min

Rencontre inattendue

Image de rabab

rabab

1154 lectures

660

Toute histoire commence un jour, quelque part; la mienne débuta le jour où j'ai décidé de quitter Montpellier. Je voulais oublier ma douloureuse vie. À la mort de ma femme toute mon existence a basculé dans la tristesse, la solitude et l'isolement. Le premier endroit auquel je voulus rendre visite avant de partir fut la forêt. J'aime y aller, elle est déserte, calme, paisible et près d'un lac.

Arrivé sur place, je me garai, et sentis une larme chaude couler tout au long de ma joue, je croyais qu'en venant ici j'arriverais à me changer les idées mais ce n'était pas le cas, tout me renvoyait à elle. Je me souvenais même du jour où j'avais gravé sur le tronc d'un arbre dans un gros cœur : « Christophe et Cristal ». Ils méritaient d'être mentionnés. Nous nous appartenions l'un à l'autre.

Quelques minutes plus tard, je décidai d'aller une dernière fois au lac, si calme. C'est là que j'aperçus une ombre noire dans l'eau et je sentis mon cœur battre plus fort.

Paniqué, j'enlevai mes chaussures et me jetai à l'eau en espérant que la personne que j'ai vue soit en vie.

* Deux semaines plus tard, la mystérieuse jeune femme que j'avais repêchée n'était toujours pas réveillée, me revoilà pour la dixième fois en visite à l'hôpital où elle se trouvait, attendant son réveil. Pourquoi je faisais ça ? Je n'arrivais pas à la laisser seule, elle était au centre de toute mon attention en me faisant oublier ma peine. J'avais trop de questions qui me taraudaient. Pourquoi et comment avait-elle pu finir dans un lac? Au début je pensais à un suicide mais les médecins avaient trouvé des traces de coups de couteau partout sur son corps… Une semaine avait passé et personne n'avait signalé son absence. Elle ne s'était toujours pas réveillée.

Un mois s'était écoulé depuis cet accident, j'avais laissé mon numéro de téléphone et mon adresse à la jeune femme, si elle se réveillait, elle pourrait me contacter et ne pas se sentir désorientée et abandonnée.

J'étais arrivé à l'aéroport, direction New York. Comme j'étais entrepreneur j'avais enfin accepté de recommencer à travailler là-bas. À mon arrivée, mon meilleur ami m'accueillit chaleureusement dans son hôtel, on avait discuté de tout et de rien.

Une fois dans ma chambre, je me laissais tomber sur le matelas moelleux pour me reposer, et tout d'un coup mon regard fut attiré par la superbe vue depuis la fenêtre de ma chambre. À ce moment-là, une idée me vint de nulle part: je voyais déjà les plans d'une maison magnifique, et cela me rappela cette inspiration de jadis qui tracé mon avenir et m'avait fait remarquer parmi d'autres. J'avais alors connu le succès, j'étais le meilleur, jusqu'à ce que je perde ma femme.

Mais comme j'étais quelqu'un de motivé, je décidai de recommencer à zéro, malgré la difficulté, parce que c'est dans l'effort que l'on trouve la satisfaction.

Une semaine plus tard, il était presque 20h00 quand je commençai à ressentir une petite faim. Je décidai de descendre au restaurant de l'hôtel, puis, le repas terminé je me dit que j'allais me balader un peu dans les rues de New York, "la ville qui ne dort jamais" ! Et c'est à ce moment-là en passant dans cette rue que tous les souvenirs me revinrent, mon ancienne maison, ma jeunesse, mon succès. Tout à coup une femme cria :

« Hey! Poussez-vous! »

Sans cette femme je ne serais plus en vie, la voiture en pleine vitesse ne s'était même pas arrêtée. Une main se tendit vers moi:

« Pouvez-vous vous lever? Vous allez bien? »

Une femme m'aida à me relever et quand je la vis, mon cœur rata un battement. Elle ressemblait tellement à ma femme! Mêmes cheveux blonds, mêmes grands yeux noisette, même teint de porcelaine et grain de beauté sur sa peau lisse. Tout chez elle me rappelait Cristal. Je la regardais attentivement et je la reconnus: c'était la jeune femme que j'avais sortie du lac !

« Monsieur, voulez-vous qu'on aille s'asseoir quelque part? Je voudrais vous parler. »

J'acceptai. Nous marchâmes silencieusement jusqu'au parc, nous nous installâmes sur un banc et elle commença à m'expliquer :

« Je ne sais pas si vous vous souvenez de moi, je suis celle que vous avez aidée ; je m'appelle Miranda, j'ai changé, quand vous m'aviez vue j'avais des bleus partout, mon visage était gonflé, maintenant je vais bien comme vous le voyez… Quand je me suis réveillée les médecins m'ont donné votre lettre, j'ai trouvé votre nom et votre adresse alors j'ai cherché sur Google et j'ai trouvé votre photo, et je suis venue pour vous remercier, je suis en vie grâce à vous. »

- Ce n'est rien, nul besoin de me remercier, puis-je vous poser une question?

- Allez-y

- Comment vous êtes-vous retrouvée dans ce lac dans cet triste état et est-ce que vous êtes en danger ?

Elle répondit en essayant de ne pas révéler toute la vérité, ce que je comprenais parfaitement bien, c'était la première fois que l'on se parlait, c'était donc tout à fait normal.

- J'ai dû affronter mon pire cauchemar, je n'ai pas eu une vie facile, et pour votre deuxième question , je répondrais « oui » surtout s'il sait que je suis vivante. C'est ma première nuit à New York, je voulais prendre une chambre d'hôtel pour lui échapper et voilà que le hasard nous a réunis.

Je n'avais pas pu la laisser seule, je lui ai proposé qu'elle prenne le même hôtel que le mien, ce qu'elle a accepté avec joie, on a discuté, on aurait dit que je la connaissais depuis longtemps, je lui ai même dit à quel point elle ressemblait à ma femme, que j'avais tant aimée.

- Votre femme ?

- Hélas, elle est décédée des suites d'une maladie. Elle ne dit rien mais je remarquai bien qu'elle cachait un secret et ne vouait pas le dévoiler, elle ne donnait pas sa confiance facilement.

Le lendemain matin, elle vint me dire qu'elle avait besoin d'aide. Elle avait reçu un appel de quelqu'un qui la harcelait. Je lui demandais de me faire confiance et de me raconter son histoire. Ce qu'elle accepta difficilement. J'ai dû déployer des trésors de diplomatie pour qu'elle accepte de se confier :

- Je suis journaliste, j'écris tout ce que je vois, ce que je découvre, pour ouvrir les yeux des gens, donc je suis en danger, je suis visée personnellement. J'ai un secret et si je le révèle je détruirais cette entreprise, j'ai des preuves contre eux c'est pour cela qu'ils veulent me tuer. J'ai répondu sans hésitation:

- Que puis-je faire pour vous aider ?

- Ces gens-là ne plaisantent pas, ils feront l'impossible pour sauver leur entreprise.

Je ne pouvais pas la laisser seule, sans aide. À chaque fois que je regardais ces beaux yeux, j'avais l'impression de revoir ma Cristal, Elle avait le même but que Miranda, elles étaient vraiment courageuses.

- Je n'oublierai jamais ce que vous faites pour moi, merci beaucoup Christophe, dit-elle, en retrouvant un peu de gaieté.

J'étais heureux, en la voyant heureuse mais je ne voulais pas le montrer, je décidai de me concentrer pour trouver une idée qui l'impressionnerait.

Après un bon moment, j'ai appelé un ami à moi, un informaticien, je lui demandai de pirater le logiciel et le système informatique de cette entreprise pour pouvoir accéder à d'autres informations afin de les utiliser contre eux. Puis j'ai appelé mon ancien garde du corps, (la célébrité m'avait permis de me payer ce luxe), et un ancien Marine de l'Air Force pour la protéger.

Je tournai la tête pour voir ce que Miranda faisait, et à ce moment-là, elle me dit qu'elle a déjà préparé la prochaine étape. J'aimais bien cela chez elle, prendre des initiatives. Elle ne perdait pas son temps, en fait nous faisions une très bonne équipe…

- J'ai une très bonne idée, dit-elle. Je ferais semblant d'avoir peur et décider de tout arrêter; je leur donnerait ce que j'ai contre eux et je garde la copie pour moi.

- Et moi je vais chercher d'autres arguments, répondis-je.

On avait décidé de les piéger en utilisant toutes les nouvelles que l'on avait reçues et collectées et en leur faisant croire que le sous-directeur avait trompé le directeur en diffusant les informations dans le but de prendre sa place. Et au cas où ils en doutaient et continuent de la harceler, elle enregistrerait leurs échanges téléphoniques.

Notre plan fonctionna à la perfection. Il y avait eu des problèmes entre eux, des soucis et même un manque de confiance flagrant, ce qui a provoqué la chute de l'entreprise. Ils ne savaient pas que créer une entreprise est quelque chose de sérieux, et qu'il ne fallait surtout pas reproduire les mêmes erreurs que les autres sociétés.

Nous avons su tous leurs secrets, comme le versement de pots-de-vin pour décrocher des contrats internationaux juteux, pour faire référence à un produit ou obtenir un budget publicitaire, sans parler du blanchiment d'argent et de lots de terrains dans des quartiers huppés…

Ils ont essayé d'intimider Miranda en lui faisant peur mais ils n'ont pas réussi, elle avait tout enregistré et envoyé copies à l'adjoint du procureur.

Grâce à son acharnement, Miranda a été promue rédactrice en chef du journal où elle travaillait.

- Chéri, devine ce qui se passe maintenant.

- Je te manque peut-être ?

- Oui, mais plus sérieusement !

- Je ne sais pas, à toi de me dire!

- Je viens juste d'être promue.

- Oh, je suis tellement fier de toi !Je savais que tu étais la meilleure ! On doit fêter ça comme il se doit.

Nous étions maintenant en couple, réunis par cette mission.

* Trois ans plus tard

-Papa ! Maman ! Pourquoi m'avez-vous appelée ainsi ? Que veut dire Cristal ?

- C'est une longue histoire, c'était l'idée de ta maman, elle savait que ce prénom signifiait beaucoup de choses pour moi.

- J'aurais bien voulu en savoir plus, mais bon…

PRIX

Image de 2019

Thèmes

Image de Nouvelles
660

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Samia.mbodong
Samia.mbodong · il y a
Magnifique histoire
et je vous invite sur cette page à donner votre avis
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/zohra-ma-cherie

·
Image de Laurent Martin
Laurent Martin · il y a
Voilà une très belle histoire !
J'aurais aimé qu'elle dure plus longtemps mais on est dans un format court :-)
J'arrive un peu tard pour les votes mais le 'coeur' y est ;-)

Si la curiosité vous en dit, je vous invite à découvrir et soutenir mon oeuvre:

https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/paillasson-le-herisson

Laurent

·
Image de tepoyboy
tepoyboy · il y a
La fin est très rigolote xD très bien écrit bravo !
·
Image de Corinne Vigilant
Corinne Vigilant · il y a
L'histoire d'une rencontre peu ordinaire, très détaillée dans la façon dont vous l'avez construite. On devine aisément le lien qui se met en place entre vos deux protagonistes. La fin est assez jolie et j'aime beaucoup le premier paragraphe !
·
Image de Valukhova
Valukhova · il y a
Je ne vois pas de confusion dans votre texte. C'est du cousu de fil blanc sur fond noir, dès le début. C'est bien écrit et décrit. Juste deux trois fautes de frappe. Mais, mais, mais... c'est un peu court et on saute un peu trop facilement d'une image à l'autre. C'est scrupuleusement analysé et observé, d'une manière quasi rhéthorique, par Michel Baudry, le guitariste et l'écrivain qui a sûrement plus d'une histoire et de cordes à sa guitare ! Dialogue enrichissant, à suivre de près, sans faire trop "d'ombres noires"... Soyons vigilants sur le développement suivant ! Votre texte est très onirique et ça passe comme des nuages !... Il faut accepter la critique, c'est cela qui fait que nous devons toujours être attentifs à nos écrits, lorsqu'ils deviennent publics ! On n'est pas tous parfaits, même si on a de bonnes idées qui nous traversent l'esprit ! Allez, zou, mieux la prochaine fois ! Je passerai visiter Michel Baudry un de ces moments !
·
Image de Le Vrai Monde NC
Le Vrai Monde NC · il y a
J'adore le fantastique ! Votre texte est feuillu, mais il est riche ! Mes 5 voix pour vous ! :)
·
Image de Pierrotdu84
Pierrotdu84 · il y a
Un peu trop confus à mon souhait, c'est dommage ! Encouragements à mieux faire, à mieux construire un récit : même fantastique, il y faut tout de même une charpente un peu plus solide que celle-là. Bien cordialement
·
Image de Michel Baudry Guitariste Écrivain
Michel Baudry Guitariste Écrivain · il y a
Il y a de l'idée dans votre texte, mais la construction et la cohérence sont à revoir. Le héros se promène près d'un lac dans lequel il distingue une ombre (noire) inutile de préciser la couleur. Phrase suivante, l'ombre est devenue une personne, Paragraphe suivant, c'est devenu une jeune femme que le héros a secourue. Un peu raccourcie votre description. On ne sait pas si l'eau est froide ou si le corps est loin de la berge, si cette femme respire encore, par conséquent la bouche hors de l'eau, si elle est vêtue, détails qui auraient renforcé votre récit. Le héros pense à un suicide, mais le corps a des coups de couteau sur tout le corps et des bleus. Votre héros n'est pas très observateur et votre victime est drôlement solide. Par la suite le héros se promène dans New-York. Une femme le prévient de se pousser et ligne suivante on apprend qu'il a évité une voiture qui apparaît dans le texte sans prévenir. Le héros reconnaît la victime et silencieusement ils font quelques pas. On se demande bien ce qui les pousse à marcher ensemble dans ce cas. Soudain, elle lui dit " Je ne sais pas si vous vous souvenez de moi, je suis celle que vous avez aidée". Cela voudrait donc dire que cette femme l'a suivi parce que sinon, le hasard de cette rencontre est un peu gros. En revanche, elle possédait le numéro de téléphone et adresse de son sauveteur. Elle aurait pu l'appeler et le rencarder au parc, vous ne trouvez pas ? Je ne m'étendrai pas sur la suite avec cette entreprise qui apparaît comme par enchantement. En tout cas, sans chercher à vous offenser, vous devez vous lire et vous relire jusqu'à ce que vous pensiez réellement que votre texte soit logique et crédible pour qu'il mérite de figurer sur ce site. Je pense que vous lisez de nombreux textes des autres auteurs en les flattant dans le but qu'ils viennent lire les vôtres pour obtenir des votes. Cela ne vous fera pas progresser ni reconnaître en tant qu'écrivain. Le vrai travail se trouve dans l'écriture et la relecture. Cherchez dans les livres ce qui rend un texte construit et cohérent. Amicalement,
·
Image de Christ-Al
Christ-Al · il y a
*Cristal*!!!
·
Image de Keita L'optimiste
Keita L'optimiste · il y a
Je vous donne mes trois voix s'il vous plaît votez pour moi sur ce lien https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/apparait-maintenant votez
·