1
min

Renard agacé en vaut 3

16 lectures

1

Lorsque l'ennemi vous guette en pensant être votre ami, le drame n'est pas loin. La mort le guette, l'ennemi qui pensait qu'en faisant le canard, le renard ne le verrait pas.
Sauf que le renard n'est pas celui qu'il pensait, le renard est celui qui observe, observe le loup faire son numéro au milieu de sa meute.
Le renard courbe l'échine mais ne quitte et ne baisse jamais les yeux. Là au moment propice, le loup se balade avec sa louve, sans sa garde, sans crier au loup, le renard furtif et vicieux, attaque de sang froid.
Le renard n'a qu'un ami, le temps, le temps prépare la vengeance.
La préméditation du crime parfait, laissant couler toute sa haine dans la gorge de ses ennemis.
Méfie toi "AMI", t'es péchés ne te sauveront pas!
Renard blessé laisse toujours le sang derrière lui.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de J.M. Raynaud
J.M. Raynaud · il y a
une nouvelle rapide à lire comme je les aime. Vous m'avez donné envie d'ouvrir mon fablier pour voir si les Maîtres du genre ont utilisé le renard assoiffé de sang.
·