Réinitialisé (partie 2)

il y a
4 min
58
lectures
14
C'est trop réaliste. Ça cache forcément quelque chose. Si je fais des recherches sur mon ordi, non seulement les informations seront falsifiées, mais en plus ma puce donnera l'alerte. Non, ce n'est pas une bonne idée. Il faut d'abord que je pirate mon implant, puis que je fuis.
Une fois que j'aurai rejoint un endroit sûr, je ferai des recherches sur un ordi qui n'appartient pas au gouvernement et si l'histoire de ce jeu est belle et bien réelle, je fonderais un groupe de rebelles et je sauverais le monde.

Et puis quoi encore ? Je suis juste un écrivain, gameur à ses heures perdues ! Dans un V-RPG ça aurait été bouclé en une partie avec peut-être quelques pv perdus, mais IRL c'est infaisable. Et surtout, IRL je n'ai qu'une vie.

Je n'y avais pas fait attention avant mais... Qu'est-ce que ce jeu faisait chez
moi ? Sur mon bureau ? La seule personne qui aurait pu le mettre là simplement et sans attirer l'attention est James... Je vais lui demander en essayant d'être discret. J'ai confiance en lui mais mieux vaut éviter d'éveiller les soupçons de quiconque.
- James !
- Ouais ?
- Viens deux secondes s'te plait.
- Humf...J'arrive...

Il a l'air fatigué...Un peu trop pour quelqu'un qui ne fait rien de ses journée.

- Qu'est ce qu'il y a ?
- C'est toi qui a posé ça sur mon bureau ?
- Ah, oui ! Je l'ai trouvé sur mon lit hier. Je pensais que c'était toi qui l'y avais mis.
- Tu veux dire que ni toi ni moi ne l'a amené ici ?
- Ben du coup, ouais.
-...
- Personne ne t'a rendu visite ?
- Non, toi non plus je suppose ?
- Non, personne...À part peut-être...
- Qui ?
- Hey ! Calme toi ! Tout ça pour un RPG au scénario douteux...
- Tu y as joué ?!
- Que voulais-tu que je fasse d'autre ?
- Laisse tomber. Qui est venu ?
- Tu me caches quelque chose. Dis-moi tout et je te dirais tout.
-...
- Tu veux savoir ou pas ?
- Tsss... Bon, très bien. Je pense que ce jeu a été créé par quelqu'un qui veut, ou qui voulait, révéler un secret au monde. Ce secret est celui que l'on découvre et qu'on tente de divulguer.
- Ok... Tu dors bien la nuit ?
- Je suis sérieux. Tu es allé jusqu'où dans le jeu ?
- Jusqu'au moment où on essaie de révéler la vérité au monde entier mais qu'on se fait arrêter puis tuer.
- Tu as donc choisi de résister et refusé l'alliance...
- Évidemment !
- Je t'ai dit ce que je savais, dis-moi ce que tu sais.
- Un livreur de pizza est venu hier soir, vers 3h du mat'...
- Qu'est ce que tu fais d'assez important pour commander une pizza à 3h ?!
- Rien.
- Écoute, si on se cache des choses, on n'arrivera à rien.
- À quoi voudrais-tu qu'on arrive ?
- À renverser le gouvernement, enlever tous les implants mémoriels et dévoiler au monde entier les crimes de cette bande de salauds.
- Rien que ça ?
- C'est ambitieux mais pas impossible.
Enfin je crois, ajoutai-je dans ma tête.
- Très bien, je te suis. Il faudrait commencer par retrouver ce livreur.
- Je peux compter sur toi pour le reconnaître ?
- Je pense.
- Tu ne m'as toujours pas dit ce que tu faisais pour commander une pizza à une heure pareille...
- Plus tard, si on tarde trop, il aura le temps de partir.
-... Je te préviens, je le saurais tôt ou tard.
- Mais oui, North, mais oui.

Il m'appelle toujours comme ça quand il veut me faire comprendre que je n'aurais pas ce que je veux. Tout ça parce que c'était mon pseudo dans l'un des deux seuls jeux que je n'ai jamais fini ; 24Hours to stay alive.
Un jeu de survie impossible à finir. Non seulement il est en temps réel donc il faut rester connecté 24h d'affilée, mais en plus il est extrêmement dur.
À peine connecté, tu es au beau milieu d'une ville où tu n'a que des ennemis.

Ni provisions, ni matériel de qualité et le seul moyen d'en obtenir est d'en voler. Comme si ça ne suffisait pas, tu es recherché et si tu te trompes d'alliés, ils te dénoncent et empochent la prime de ta capture.
Même pour moi, c'est infaisable.

Pendant que tous mes désagréables souvenirs de défaites remontaient à la surface, James s'activait ; il remplissait son sac de divers provisions et vêtements de rechanges et semblait en mettre assez pour survivre des semaines, voire des mois.
En le voyant faire, j'étais d'abord étonné, mais j'ai surtout réalisé que si deux personnes ayant autant de réinitialisations à leur actif sortent comme ça pour aller on ne sait où, ce n'est pas très discret. En fait, quand on y réfléchit, c'est même extrêmement louche.

Il a raison, on ne pourra pas revenir. J'attrape le jeu, toujours à côté de moi, et le mets dans mon sac. Ce serait encore plus compromettant pour nous de le laisser ici mais surtout, quelque chose me dit qu'il pourrait nous être utile. Je vois 24Hours to stay alive sur l'étagère près de la porte, je le prends aussi. Pourquoi ? Je n'en ai aucune idée, mais, jusqu'ici, mon intuition ne m'a jamais trompé.

Je mets moi aussi quelques vêtements dans mon sac, toute la nourriture possible et un couteau suisse. Je ne sais pas ce que je vais en faire, mais ça peut servir.
J'efface aussi l'historique de mon ordinateur et de mon téléphone. Ils en restaureront les données sans problème mais ça Leurs fera perdre quelques précieuses minutes.
Mais...Pourquoi je les appelle comme dans le jeu ? Remarque, ça donne un petit côté mystérieux assez cool... Je suis vraiment en train de penser que le surnom de ces tarés est cool là ? Ah...Les nuits blanches, c'est définitivement pas mon truc.

- Hey, James...
- Ouais ?
- On devrait pas pirater nos puces avant de sortir ?
- Si mais pas maintenant, si l'alarme est donnée trop tôt, on se fera arrêter à peine sortis.
- Ouais, mais tant qu'on les a, Ils peuvent nous tracer...
- C'est vrai mais, si on sort comme ça, on sera considérés comme "louches" alors que si on craque nos implants, on est direct' classés "coupables".
-...Tu penses qu'on devrait suivre le scénario du jeu à la lettre ?
- J'en ai aucune idée. Effectivement, c'est le scénario de départ du jeu, mais je me demandais...
- Tu te demandais quoi ?
- Si ce jeu ne peut pas nous permettre de gagner la partie IRL. J'ai fait une copie du jeu avant de le mettre sur ton bureau et j'y ai joué pendant plusieurs heures, de 4h à 10h pour être précis, histoire de tester toute les combinaisons.
- Et ça a donné quoi ?
- On ne peut pas dépasser la scène de l'hôpital.

14
14

Un petit mot pour l'auteur ? 14 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Vous êtes en train de développer tout un univers ! ;)
Image de linn O'needeez
linn O'needeez · il y a
Bonjour, bonjour !
Comme dans la première partie, je précise au cas où quelqu'un ne comprenne pas :
pv = point(s) de vie et IRL = In Real Life
Si il y a d'autre mots pas très clair, vous pouvez me le signaler dans les commentaires.
Bonne lecture et bonne journée !

Image de Aym Ric
Aym Ric · il y a
Classe ! Ça tombe bien je viens juste de finir Hunger Games et bientôt U4 ! Vivement la trilogie ;)
Image de Mandoline Thonnart
Mandoline Thonnart · il y a
Quelle suite !😊
J'ai beaucoup aimé !
J'espère qu'ils vont s'en sortir !😀

Image de linn O'needeez
linn O'needeez · il y a
Même moi je ne sais pas encore...On verra dans la suite ;)
Image de Mandoline Thonnart
Mandoline Thonnart · il y a
😀😁😊
Image de Yamina
Yamina · il y a
Oh la la ! ça devient terrible car comme il est dit dans ton texte LInn, on n'a qu'une vie. J'espère que l'auteur va pouvoir les sauver.
Image de linn O'needeez
linn O'needeez · il y a
P'tête ben qu'oui, p'tête ben qu'non 🤷🏻‍♀️🤔
Image de Yamina
Yamina · il y a
Le suspense s'épaissit ! Le
parallèle entre la "vie réelle " et les phases du jeu continue à être bien mené. Où tout cela a-t-il nous conduire ? A l'hôpital ? 🤗

Image de linn O'needeez
linn O'needeez · il y a
Si ils ne meurent pas avant, peut-être ;)
Image de Folken Jag
Folken Jag · il y a
Olalala il va falloir écrire la suite !
Image de linn O'needeez
linn O'needeez · il y a
et oui !
Image de Pechie Dez
Pechie Dez · il y a
Linn encore un texte palpitant (même si certaines subtilités m échappent...J attends la suite avec impatience....bravissimo
Image de linn O'needeez
linn O'needeez · il y a
elle arrive ! ( je crois )

Vous aimerez aussi !