2
min

Quelle fin !

Image de Bojanie

Bojanie

18 lectures

8

Toute histoire commence un jour, quelque part. La mienne commence un matin paisible et ensoleillé dans la ville de ngaoundéré plus précisément à Beka. Un nouveau Quartier qualifié par son calme et son air frais.
Dans un coin de ce beau quartier vit un couple nouvellement uni et nouvellement parents et qui au quotidien vit des petites économies de l'époux qui exerce la profession de vigile chez un richissime homme d'affaires de la ville.
En cette matinée, rien d'extraordinaire n'a été remarqué dans leur vie de couple. Tout se passe comme d'habitude. Ensemble, ils exécutent les tâches ménagères et place aux petit déjeuner.
La jeune maman âgée de 30ans est à table pour le petit déjeuner avec M. Nang, son époux et le nouveau né dans la chambre. Dans leurs yeux l'on peut lire de l'amour, de la joie et surtout du bonheur. Tout à coup, la sonnerie retentit et son mari se dirige vers la porte question de répondre à l'appel de la sonnerie. Rien de spécial. Il s'agit de la voisine qui comme d'habitude vient confier sa fille à la jeune maman et ne la récupère que tard dans l'après-midi après le service.
À son retour dans la salle à manger, M. Nang est surpris de voir sa femme allongée à même le sol et quasi-immobile. Sur le regard de la fille de la voisine qui n'a que 3ans, monsieur Nang se lance à la tactique de bouche à bouche. Tactique qui ne sera pas vaine, car après une série de bouche à bouche, la jeune maman ouvre les yeux et reprend conscience. M. Nang la fait asseoir sur une chaise, lui trouve un verre d'eau à boire mais cette dernière ne cesse de signifier la douleur qu'elle a au niveau de son cœur.
M. Nang est pris de panique et décide de la conduire aux urgences. Mais alors où va-t-il laisser le nouveau né et la fille de la voisine? Mieux à qui va-t-il les confier ?
Malgré son état, la jeune maman a la force de dire à son mari de ne pas laisser ces innocents enfants seuls dans la maison. À cet instant, le nouveau né manifeste sa présence dans la maison en poussant des petits cris. Après quelques secondes de réflexion, M. Nang se dirige vers la chambre et en ressort avec le nouveau né.
La jeune maman toute souriante prend le nouveau né des bras de son mari afin que ce dernier aille à la quête du secours. M. Nang va-t-il réussi à trouver de l'aide dans un quartier aussi désert car, peu habité ? Bien sûr que oui.
Après une dizaine de minutes, il revient à la maison accompagné de deux jeunes hommes. Malheureusement ils arrivent trop tard. La jeune maman a laissé le nouveau né sur le canapé et a repris sa position initiale. C'est-à-dire couchée à même le sol. Elle est insensible aux touchés, elle est inerte, elle ne peut plus bouger.
M. Nang est choqué, le nouveau né ne cesse de pleurer, les hommes de bonne foi se demandent s'il faut partir ou bien rester et la petite fille de la voisine dans sa naïveté continue de jouer avec sa poupée.
La jeune maman n'est plus de ce monde laissant ainsi l'éducation et le destin du nouveau né entre les seules mains de son époux M. Nang.

Quelle fin tragique !

PRIX

Image de 2019

Thèmes

Image de Nouvelles
8

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Samia.mbodong
Samia.mbodong · il y a
Bravo c'est Magnifique
·
Image de Borodine Thomas
Borodine Thomas · il y a
Texte tragique! C'est un beau récit. mes 3 voix pour vous et merci de voter pour mon texte en concours
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/un-pere-noel-etranger

·
Image de Bojanie
Bojanie · il y a
Merci bien
·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
C'est triste de perdre sa mère ! Très beau récit ! Je vote 3 voix pour vous ! Je vous invite à lire mes deux textes en concours !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-droits-de-lame
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-braquage-poetique

·
Image de Bojanie
Bojanie · il y a
Vraiment triste !
Merci pour le soutien

·
Image de Catherine Perrin
Catherine Perrin · il y a
Triste histoire mais bien mené.
·
Image de Bojanie
Bojanie · il y a
Merci bien
·