12
min

Quel temps est-il ? Nouvelle Chasse aux S...

Image de Caelie

Caelie

102 lectures

50

Chasse aux Salles – Prémices

Bonjour, lecteur, lectrice

Je dis bonjour, mais… le ciel se parsème de pourpre et d’or. Alors, si tu préfères… Bonsoir !
Sans doute te demandes-tu qui je suis ? Eh bien, pour le découvrir… tu dois t’approcher. Vois-tu la pelouse devant toi ? Oui ? Sur ta route, il y a la maison d’Hagrid, notre garde-chasse. Rapproche-toi encore un peu. Là, c’est bien. Regarde. Les rayons du coucher de soleil ricochent contre mes vitres anciennes, contre mes hautes tours au toit pointu, contre mes murs en pierre, contre mes cours extérieures.
Y es-tu lecteur, lectrice ? Oui ?
Je me nomme Poudlard, comme tu l’auras probablement deviné !
Je n’aime pas beaucoup les énigmes, contrairement à mes filles et à mes fils. Oui, j’ai des enfants, tu ne savais pas ? Un sacré inconvénient, si tu veux mon avis… Après tant de siècles, ils vivent encore chez moi. Et j’irai même plus loin encore : ils font partie de moi !
Nous avons tellement d’histoires en nous… Je pourrais te les raconter moi-même, mais… en ce moment… je n’ai plus aucune notion de temps. J’ai dit siècle comme j’aurais pu dire année, mois, semaine, jour, heure, minute, seconde. Enfin… Tu as saisi. Voilà tout mon problème aujourd’hui. Le temps. Cette notion colle parfaitement avec le titre, n’est-ce pas ?
Le temps m’est flou. Flou et distendu. Si je sais encore qui je suis, je ne sais plus où j’en suis. Les moldus appellent cela, démence sénile, je crois. Peut-être est-ce même Alzheimer ! Non, non, pas la personne. La maladie.
Suis-je malade alors ? Je n’ai pas l’impression… mais alors… comment expliquer mes pertes de mémoire ?
J’aimerais beaucoup te dire lecteur, lectrice, que je sais dans quel temps nous nous situons. Bien sûr, ce n’est pas une question de conjugaison ! En utilisant le terme temps, je parle d’époque. Et par cette époque, j’aimerais te décrire les innombrables joies que nous avons vécues avec mes enfants. Les joies, les désastres, les peines, les pleurs, les pertes, mais surtout, les triomphes !
J’aimerais tellement… Seulement… pour être nostalgique, encore faudrait-il que je me souvienne !
Veux-tu bien m’aider lecteur, lectrice ? Car, le sais-tu ? Nous avons de la chance ! Ces instants, emplis d’émotions que j’ai vus de mes propres fenêtres, sont bien gardés quelque part dans mes entrailles. Oui. Nous avons de la chance. Cette mémoire appartient également à mes filles et à mes fils. Eux se souviennent. Eux savent.
Je me répète ? Hum…
Alors, voilà, lecteur, lectrice, ce que je te propose, c’est d’aller leur dire bonjour ou bonsoir, comme tu le souhaites, vraiment. Tu collectes un maximum d’informations. Tu les fais bavarder. S’ils résistent un peu, tu peux même leur tirer les vers du nez. Sois agile. Intelligent. Débrouillard. Inventif !
Une fois que tu penses avoir assez d’indices pour débloquer mes neurones engourdis, reviens me voir. Nous analyserons ensemble les fruits de ta récolte.
Bon courage jeune sorcier !
Que la force… Ah non… non… Pardon… C’est autre chose cela…

 **

Chasse aux Salles – Pièce n°1

Moui, bonjour. Bonsoir, plutôt, non ? Que fais-tu ici, à une heure si avancée de l’après-midi ? Ne devrais-tu pas être en train de rédiger les parchemins que ma locataire t’a donnés en devoir ? Ah ? Pardon, oui, tu ne suis pas encore les cours de ma locataire…
Tu souhaiterais parler de… ma mère ? Ah… Oui. Bien sûr. Ma locataire avait prédit ton arrivée.
Bon. Allons à l’essentiel veux-tu ! Que réclame encore ma chère mère ? De l’aide ?    Elle quémande un peu d’aide pour savoir à quelle époque nous nous situons ? Et ce que nous avons vécu pour en arriver là…
Hum… Encore des questions sur le présent et le passé. Ici, c’est l’avenir que nous dévoilons. Je suis lasse. Combien de prophéties ai-je entendu entre mes murs ? Tu ne sais pas, jeune sorcier… Non. Bien sûr. Tu ne peux pas encore savoir. En quelle année es-tu ? Première ? Alors c’est normal. Il y en a une, une prophétie que tu dois connaître… Tout le monde la connaît. Celle qui a été dévoilée pendant la période trouble… Lorsque ce nom célèbre n’était encore qu’un bébé… Mais je ne vais pas te parler de celle-là. Ce soir, nous sommes loin du Chaudron Baveur.
Voici ton premier indice. À cette autre époque où ce nom célèbre avait alors bien grandi, ma locataire l’avait gardé un peu plus longtemps après un examen. Il devait être en… troisième année, je crois. Quelle soirée ! Ma locataire aurait pu s’exclamer haut et fort : « Enfin ! Enfin un spectateur à une de mes nombreuses transes ! »
Seulement, elle n’en a eu aucun souvenir. Rien. Rien du tout. Je me suis bien gardée de la mettre au courant, d’ailleurs… La divination est une matière bien obscure pour qui ne sait voir.
Enfin… Voilà que je parle comme ma locataire. Ses rideaux, ses tableaux, ses boules de cristal… Toutes ses affaires transpirent la lecture de l’avenir. Je mentirais si je disais que ce culte mystique ne m’atteint pas.
Ah, oui, pardon, excuse-moi jeune sorcier. Oui. Je dérive moi aussi. Je te parlais donc de cette époque trouble. Elle ne notait pas encore le retour de tu-sais-qui, mais l’air ambiant commençait à sentir le soufre, crois-moi. La belle époque s’envolait tranquillement, sans prévenir. Quoi que… Ce n’est pas exact… surtout, si nous décidons d’observer de plus près les prophéties de ma locataire…
Sais-tu qu’elle a même failli être renvoyée ? Heureusement, ce cher et majestueux Dumbledore lui a permis de rester et de conserver mes quartiers. La pauvre. Poudlard est vraiment sa maison… Enfin. Elle sera dans quelques années ton professeur de divination ! Il me faut conserver la distance que tu devras respecter !
Je n’en dirai pas plus. Je suis sûre que tu as deviné de quelle période je parle, et que tu commences, tout doucement, à comprendre.
Je te conseille de la suivre. Mais oui, ma locataire, de qui parlerais-je si ce n’est d’elle ?
Il me semble qu’elle est à la recherche d’un objet qu’elle a dû cacher pour ne pas être humiliée.
Oui, suis-la, dépêche-toi, elle part là où tu trouveras toujours ce dont tu as besoin.
Et… n’oublie pas… la divination est une notion floue, mais très claire pour qui sait regarder.

 **

Chasse aux salles – Pièce n°2

Besoin. Besoin. De quoi a-t-il besoin à votre avis ? D’une pièce pour ranger des objets perdus ? Vous croyez ? Peut-être pas lui, nous nous trompons. Oui, nous nous trompons, c’est sûrement cette professeure qui a besoin de cette pièce ! Pouvons-nous lui ouvrir ? L’incendie ? Ah oui, c’est vrai. L’incendie que nous avons essuyé. Nous nous souvenons maintenant. C’était il y a… Combien de temps déjà ? Si nous remettons la main sur ces élèves, nous… Que ferons-nous ? Sont-ils encore élèves pour commencer ? Nous ne le savons pas… Si ? Nous savons ? Tu es sûr ? Nous savons ? Regardons. Il y a encore des élèves. Et celui-là devant nous, devant moi, que veut-il ? Ils disent que nous… que je suis malade. Schizophrénie disent-ils… Pfff. N’importe quoi.
Bonjour… non. Notre voix est trop aiguë. Bonjour… Oh noonn… trop fort ! Bonjour ? Ah voilà, une sonorité à peu près correcte, douce, pas trop suave, ni trop sucrée, ce qu’il faut.Qui suis-je vraiment ? Quel est mon but ? Où est ma vraie place ? Quelle pièce, quelle étagère, quelle porte, quel passage secret me représente ?
J’aurais dû dire bonsoir, ah bon ? Ne te moque pas jeune sorcier ! Je n’aime pas que l’on se moque… Personne ne reconnaît mon utilité… Je suis une… et des milliers à la fois… Regarde donc autour de toi ! Regarde cette pauvre professeure Trelawney… À chercher son rapeltout… J’ai des visites, comme celle-là, des centaines de fois par jour !
Tu ne le sais pas encore, mais viendra le jour où je cacherai ta honte ! Tu peux en être sûr ! Du moment que ce ne sont pas encore des pots de chambre…
Pessimiste ? Moi ? Oui. Tu as sans doute raison. Il s’est passé tellement d’évènements extraordinaires ici. Je me souviens de ces jeunes, fiers et décidés à en découdre pour un avenir meilleur.
En parlant d’avenir, ma soeur, la tour de divination me passe le bonjour ? Ah. Oui. Merci bien. Comme nous sommes éloignées l’une de l’autre, nous ne nous donnons pas beaucoup de nouvelles.
Que te racontais-je ? Ah oui, mes plus grandes années. J’ai été témoin d’élèves farouches envers les injustices et avides d’apprendre à se défendre. Il y a même eu une armée entre mes murs sais-tu ? Oui. L’armée de Dumbledore. J’en ai encore des frissons.
C’est étrange. Je ne suis pas aussi bavarde d’habitude. Ai-je été bavarde ? Le suis-je encore ?
Vois-tu ces ombres qui ondulent vers nous ? Non ? Ah non. Non. Je dois me tromper. Non. Je ne suis pas du tout malade, pourquoi dis-tu cela ?
Voudrais-tu du thé ? C’est bon le thé. Nous aimerions pouvoir en boire, sentir l’odeur, verser le liquide brûlant dans une tasse.
Mmmh. Nous avons un peu froid.
Pardon ? Oui. Ah ? Tu pars ? Tu es là depuis longtemps ? Tu ne veux vraiment pas rester ?
Oh dommage. Bon. Bonne nuit. Ce n’est pas encore la nuit ?
Dommage…
Bonsoir alors.
Tu t’en vas ? Oh dommage… Tu ne voudrais pas un peu de thé avant de partir ?
Bonjour…

**

Chasse aux salles – Pièce n°3

Mèèère ! Queee veeuux-tuuu à laa fiin ? Quee jee ceesssse ? Nooon mèèèree ! Tu aaas engendrééé ceelaa touuttee seulleee ! Assuummeee-en les consééqueencess ! Laaa chaaambrree des secreeets à touuut à faiiit saaa plaaaceee icciii ! Dééébarrasser le plaaanncchherr de ceeet immooonnddde squeeelette ? Jaaamaiiis mèèère !! Jaaaamaiiis ! Il faiit partiie de moiii depuiiis deess annééeeess ! Oùùù as-tuuu miss ses crooochhettss ! Voleuuuuse ! Voleuuuuse !

Qui es-tu toi ? Ne me dis pas ! Encore un petit élève qui souhaite connaître les évènements sanglants qui ont eu lieu dans cette chambre, et qui ne comprend pas un mot de Fourchelang ? As-tu mérité le récit de cette histoire ? Es-tu digne que je te la conte ? Tu hésites ? Alors tu n’as rien à faire ici ! Ici, les seuls qui ont survécu ont fait preuve d’un grand courage et d’une grande loyauté ! Ici, seuls les grands peuvent entrer ! Ici, tu n’as pas ta place ! Alors déguerpis ! Remballe ta baguette et va couiner ailleurs !
Précieux crochets… Il m’en reste encore, heureusemeeennt. Préciieuuux. Précieux crochets…
Tu es encore lààà ! Tu veux me voler mes crochets, c’est ça ! Va-t’en ! Voleur ! Voleur !

**

Chasse aux salles – Pièce n°4

Que fais-tu ? C’est pratiquement l’heure du dîner, tu n’as rien à faire ici !
Pourquoi grelottes-tu ? Tu trouves qu’il fait trop froid ? Vraiment ? Et tu oses me demander pourquoi ! À ton avis jeune avorton. Je te laisse réfléchir à ta question si stupide. Bien évidemment qu’il fait froid dans les cachots ! Il ne serait pas cachot sinon !
Arrête donc de trembler et parle ! Parle-moi de l’objet de ta visite. Pourquoi es-tu en capacité de parler avec moi tout d’abord ? Car, ma mère, t’as spécifiquement demandé de chercher les bribes de sa mémoire chez ses enfants ?
Ben voyons. Encore à venir fourrer son nez partout celle-là. Bon, je n’ai pas le choix, j’imagine. Sinon, je vais l’avoir sur le dos. Sauf, si elle ne se souvient pas ! Ahah !
Ça ne te fait pas rire ?
L’ancien professeur qui vivait auparavant ici aurait ri, lui… Son cynisme nous manque terriblement. Et puis, il avait du goût. Le noir est la meilleure couleur. De nombreux problèmes de cheveux, certes, mais quelle intelligence ! On n’en fait plus des comme ça… Quand je vois les professeurs actuels… Enfin, n’en parlons plus. Ça me déprime. Et, je réponds à ta question de surcroît !
Retourne dans ta tour dorée jeune Gryffondor !

**

Chasse aux salles – Pièce n°5

Jeune Gryffondor, bonsoir. Tu m’as l’air bien contrarié. Viens donc t’asseoir près du feu. Et raconte. Raconte à cette vieille tour tes tourments. Tu as été mandaté par mère pour collecter des informations sur le temps, passé, présent et peut-être même futur… Mmh. C’est une fort belle idée. Je me souviens, oui, elle voulait mettre ça en place. Je suis ravie.
Quelles pièces as-tu déjà visité ? La tour de divination, oui, mais encore ? La salle sur demande, très intéressant. La chambre des secrets ? Oh ! Il fallait oser, bien très bien. Et les cachots. Pas une mince affaire les cachots n’est-ce pas ? La voix unique qui les représente peut être glaciale. Est-ce cela qui te tracasse ?
Oui ?
Enlevons cet air sinistre accroché à ton sourire. Regardons ce qu’ils t’ont appris. Ils t’ont parlé du professeur Rogue. Feu professeur Rogue…
Voilà le positif. Derrière ses airs abjects et répugnants, se cachait un homme aimant, le savais-tu ? C’est cela que tu dois retenir.
Voyons maintenant ce que je peux t’apporter à mon tour sur le passé. Je mets de côté le présent. Car celui-là, tu le vivras toi-même de plein fouet en foulant le sol de cette école au cours de tes sept années d’étude. Tu pourras ainsi te faire ta propre idée.
Le passé, donc.
Bien des choses se sont déroulées ici, jadis. Bien des choses.
Je ne pourrai jamais effacer les pertes et les blessures béantes que notre maison a subi. De nobles pertes… lorsque la dernière bataille a éclaté entre les murs de cette école, de notre mère. Chacun d’entre nous, chacun de ses enfants a essuyé de nombreux dégâts.
Mais… passons de l’autre côté de la barrière, veux-tu bien ? Avant cela, je te mets néanmoins en garde, il ne faut pas oublier ! C’est pourquoi nous devons passer de l’autre côté, car par ces moments d’allégresse, la mémoire sera restituée.
Ici, ont eu lieu d’extrêmes joies portées par les personnes emblématiques de cette maison. Je ne parlerai pas du nom le plus célèbre. Je suppose que tu as déjà entendu parler de ses exploits. Non. Je préfère parler des autres. Je préfère parler des jumeaux Weasley, par exemple. Je préfère parler de leur panache. Comment, à eux-seuls, ils ont su rassembler les élèves de notre maison autour de festins gigantesques. Pas toujours dans la légalité, certes… Mais parfois, il faut sortir du cadre pour réellement savourer l’instant. Gardons cette idée dans un coin de ta tête.
Il y a aussi cet élève, qui est aujourd’hui professeur, et, qui malgré ses nombreuses maladresses étant plus jeune, a prouvé sa bravoure et son courage à de multiples reprises.
Ce ne sont que des exemples parmi tant d’autres. Je crois qu’il ne me reste pas assez de temps pour continuer, surtout si tu veux parcourir d’autres pièces avant le dîner. Nous aurons le temps d’en rediscuter plus tard.
N’oublie jamais, que chaque personne qui a vécu ici, a apporté sa pierre à l’édifice, d’une manière ou d’une autre.
C’est encore un peu flou, n’est-ce pas ?
Pour être tout à fait honnête, c’est tout à fait voulu. Il te reste encore beaucoup de choses à découvrir. Et pour continuer, car tu vas continuer jeune Gryffondor, n’aie pas peur.
Tu devrais aller rendre visite à une de mes soeurs. Cette maison qui se trouve non loin des cachots. C’est bien dommage d’ailleurs que tu n’en aies pas profité à ce moment-là. Mais je peux comprendre que tu aies préféré rejoindre ton foyer.
Te voilà de nouveau revigoré ! Je le vois dans ton regard !
Va. Va vers Serpentard. Le passé est chargé dans cette maison. Le passé est chargé, mais je n’ai nulle inquiétude, la noblesse de ton coeur saura faire la part des choses, et rester, indubitablement, dans la justesse et non dans le jugement.
À tout à l’heure jeune Gryffondor !

**

Chasse aux salles – Pièce n°6

Pourquoi laisserais-je entrer un Gryffondor dans notre maison ? Pour ? Des informations sur mon passé… Mmh. Mère t’a mandaté… Ah. Bon. Etrange, tu ne trouves pas ? Nous ne défendons pas exactement les mêmes valeurs…
Pourquoi as-tu l’air si inquiet ? Tu as peur de venir me voir. Tu as peut-être raison. Pourtant, je crois qu’il est temps de casser ces murs, ces mythes qui nous séparent, non ?
Même durant la grande bataille, nous avons été écartés, nous, Serpentard… Il faut dire que certains sorciers qui habitaient ma maison souhaitaient le livrer, lui, ce visage si précieux pour le monde de la sorcellerie. Je peux comprendre la rancoeur qui anime encore les autres maisons…
Comment dépasser cela alors, à ton avis ?
Personnellement, je suis d’avis qu’être un Serpentard ne doit plus être une honte… Je ne dis pas que ça l’était à l’époque… Au contraire, le problème était peut-être là. L’aveuglement. L’aveuglement de jeunes endoctrinés par certaines grandes familles servant le seigneur des ténèbres.
Ma nuance aujourd’hui, jeune sorcier, c’est de te montrer que nous avons une histoire commune. Et que personne ne grandit sans les autres.
Tout n’est pas noir, et tout n’est pas blanc. Il nous faut observer la nuance, l’appréhender, et puis s’en servir.
Tu as l’air septique. Tu t’attendais peut-être à beaucoup de haine de ma part, n’est-ce pas ? Tu pensais sans doute que j’essayerais de te ranger aux vieilles causes de Salazar Serpentard, n’est-ce pas ?
Non. Pas aujourd’hui. Aujourd’hui, il est temps de remettre les choses à leur place. L’âme la plus noble ne se trouve pas forcément où tu la crois.

**

Chasse aux salles – Pièce n°7

Non. Non. Ce ne sont pas les bons coups, jeune sorcier ! Ou devrais-je dire, jeune Gryffondor. Pourquoi veux-tu donc entrer chez les Poufsouffles ? Ne me dis rien. Je crois que j’ai deviné. Tu souhaites connaître nos coutumes et nos savoirs, c’est cela n’est-ce pas ? Tu devrais déjà tout savoir des vertus de la nature ! La nature, par définition… Pardon ? Ton but est tout autre ? Le passé ? Ah oui. Mère… Elle m’a prévenue que quelqu’un viendrait me voir. Je ne pensais pas que ce serait toi, et, c’est sûrement prétentieux de ma part d’ailleurs…
Si je devais te parler d’un seul nom… un seul nom provenant de cette maison. Ce serait sûrement celui-ci : Diggory… Cédric Diggory.
Pauvre garçon… J’ai suivi son parcours avec intérêt à l’époque. Il serait devenu un sorcier d’exception, cela ne fait aucun doute. Très respectueux, aimant et loyal… Voilà, comme était ce jeune homme. Qui plus est, assez joli garçon, je ne le nierai pas. Enfin… Sauf si tu décides d’aller observer cette figure visuelle utilisée par les moldus pour le représenter. Il valait mieux en faire un vampire, c’est une évidence ! Ce n’est pas très fairplay de ma part…
Mmmh. Tous ces souvenirs… Ils rouvrent une plaie béante. Jamais complètement cicatrisée, tu sais… Comme les pertes des autres maisons j’imagine… Oui, dans ta maison aussi… Cette chère Gryffondor ne t’a rien dit ? Il manquait les détails… Ah...
Tu la questionneras plus tard…
C’est trop pour moi, ce soir…
Peut-être devrais-tu monter voir ma soeur, dans sa tour. Elle aura sûrement plus de mots et d’enthousiasme pour répondre à ta question.
Va. N’hésite pas à revenir me voir. J’espère alors être plus joyeuse. Pardonne-moi.

**

Chasse aux salles – Pièce n°8

Bonsoir. Que fais-tu par ici jeune Gryffondor ? Viens-tu rendre visite à un ami ? Tu sais que tu devras répondre à une question pour entrer, n’est-ce pas ? Ah. Tu es au courant. Bien. Alors, voici, ma question : il est… Comment ? Tu ne souhaites pas entrer ? Tu souhaites seulement t’entretenir avec moi ? Oh ! Je vois. Je vois. Oui, je répondrai volontiers à tes questions. Les périodes troubles sont derrière nous à présent. Je suis heureuse de voir que l’entente entre les maisons se reconstruit.
Surtout entre Gryffondor et Serpentard. C’est important.
La seule chose que je pourrai te dire, c’est qu’il est essentiel que tu te questionnes, non pas sur le passé, le présent ou le futur, mais sur la sagesse. Et la place qu’elle porte dans tes décisions. Je sais que tu es encore jeune, mais, tu ne devras pas l’oublier. Tu devras t’y cramponner quoi qu’en pensent et en disent les personnes qui t’entourent. La sagesse. La curiosité. La créativité. Voilà ce que tu dois cultiver. Je sais bien que ce sont des qualités liées à ma maison, mais ce serait beaucoup trop réducteur. Tout cela peut se mêler aux autres foyers.
Je te laisse y réfléchir.
Tu devrais rendre visite à la tour d’astronomie. Le ciel va être magnifique ce soir. Savoure.
Bonne soirée jeune Gryffondor, Serdaigle te remercie de ta visite.
Que ta nuit soit douce.

**

Chasse aux salles – Pièce n°9

Bonsoir jeune sorcier. Tu as vu, il fait nuit maintenant. Les étoiles sont magnifiques depuis cette tour. C’est là que tu auras tes premiers cours d’astronomie. J’ai eu vent de ce qui t’amène. Bien sûr, de nombreuses histoires se sont déroulées entre mes murs, et j’ai l’impression que tu as déjà beaucoup d’informations, n’est-ce pas ?
Pour ma part, je vais seulement te proposer le silence.
Le silence… et l’observation. Les étoiles nous apprennent beaucoup sur le passé, le présent et l’avenir. Les centaures l’ont bien compris. Imitons-les donc, par ce silence. Observons. Observons et méditons.


**

Chasse aux salles – Aboutissement

Bonjour jeune sorcier,
Mon nom est Poudlard. Comment ! Tu sais déjà cela ? Nous nous sommes parlés, il n’y a pas deux heures ? Ooooh, oui, je me souviens maintenant ! Alors jeune sorcier, as-tu retrouvé des bouts de ma mémoire perdue ? Sais-tu où nous nous…

  –  Bon. Arrêtez-moi ça Neville, ordonne la directrice de l’école.
  –   Finite incantatem ! Minerva, voyons, le concept ne vous plaît pas ? Faire parler l’école me semblait être une bonne idée, s’étonne le nouveau professeur en abaissant sa baguette magique, ce n’est qu’un essai, avec, en exemple, un Gryffondor, mais chaque élève aura une vision différente en fonction de sa maison d’appartenance… Je voulais aussi associer le jeu dans l’apprentissage afin de…
  – L’idée me plaît, l’interrompt la directrice, mais je crains que nous ne puissions la mettre en oeuvre avec les emplois du temps actuels de nos élèves ! Même si cela me séduit, je ne peux mettre sur pied un tel projet pour le moment…
  – Je trouvais ça intéressant que nos jeunes aient accès à ce savoir. Qu’ils vivent le passé à travers les fondations même de cette école. Poudlard a tellement de vécu ! Je ne veux pas que la prochaine génération oublie… continue tout de même Neville.
  –  Ce ne sera jamais le cas, Neville… réplique doucement la directrice, nous sommes les premiers garants de cette mémoire, ne l’oubliez pas. Toutefois… je dois reconnaître que c’est un travail remarquable de métamorphose… Je n’y suis pas insensible, vous le savez bien. Mais vous me convaincrez plus tard. Dans l’immédiat, des affaires plus urgentes nous attendent… Je venais de recevoir un hibou de la ministre de la magie lorsque vous êtes venu me chercher. Suivez-moi.
  – Je vous suis Minerva, acquiesce le jeune homme.

Dans un bruit feutré de capes, le professeur Londubat et la directrice McGonagall rentrent dans l’école. Trop occupés par le contenu de la lettre en provenance du ministère, ils ne voient pas les torches qui s’allument sur leur passage, n’entendent pas les murs qui ronronnent et ne sentent pas le sol, sous leur pas, qui vibre. Ils ne prêtent pas non plus attention à ces sourires, accrochés aux poignées des fenêtres.

 

PRIX

Image de Harry Potter 2018

Thèmes

Image de Fanfiction
50

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Caelie
Caelie  Commentaire de l'auteur · il y a
Petite coquille : "Mais je ne vais pas te parler de celle-là. Ce soir, nous sommes loin du Chaudron Baveur." Salle n°1
Ce n'est pas au Chaudron Baveur, mais à la Tête de Sanglier que Sibylle Trelawney a énoncé la Prophétie liant Harry Potter et Lord Voldemort, devant Dumbledore qui était venu l'auditionner pour un poste d'enseignante. ^^

Autre chose pour toi lecteur : à ton avis, le travail de Neville est-il vraiment de l'ordre de la Métamorphose ou alors plutôt de l'ordre des Sortilèges ?
(Donnez vos avis en commentaire ! :))

·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Mes encouragements :-)
·
Image de Caelie
Caelie · il y a
Merci :)
·
Image de Coraline Parmentier
Coraline Parmentier · il y a
Très original récit, intéressant et amusant à parcourir, quelle aventure ! Bravo pour cette idée !
·
Image de Caelie
Caelie · il y a
Merci pour ces mots et le passage. ^^
·
Image de Alizée Le Pocher
Alizée Le Pocher · il y a
C'est super ! Quelle idée originale de faire parler les salles, ça ne me serais jamais venu à l'esprit , bravo !

Je participe aussi, mais côté Fanart, si ça t'intéresse de jeter un œil ;)
https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/cetait-un-poil-de-chat-7

·
Image de Caelie
Caelie · il y a
Merci beaucoup, j'irai faire un tour ;).
·
Image de M'ellatrix
M'ellatrix · il y a
J'ai beaucoup aimé cette découverte de Poudlard à travers ses salles. Et encore plus la fin :)
·
Image de Caelie
Caelie · il y a
Merci beaucoup !
·
Image de Domitille Charpine
Domitille Charpine · il y a
J'adore l'idée de parcourir pièce par pièce l'enceinte du château, c'est un des texte les plus original au niveau de l'écriture que j'ai lue, j adore !!
Je t'attribue toutes mes voix d’encouragement avec grand plaisir !!
Je participe également au concours mais dans la catégorie FanArt : https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/magic-world-of-harry-potte
Si tu souhaites jeter un petit coup d’œil =)

·
Image de Caelie
Caelie · il y a
Merci beaucoup. ^^
Je vais aller y faire un tour de ce pas.
Merci encore du passage et du petit mot.

·
Image de Camille Dubois
Camille Dubois · il y a
J'ai adoré essayer de découvrir les pièces avant que tu ne l'écrive, les multiples enfants de Poudlard sont vraiment intéressant à lire! Neville a eu une merveilleuse idée que voilà, et pour moi ce serait plus du sortilège effectivement!
En tout cas, l'idée que Poudlard soit une mère, une entité tellement vivante, est évidente avec ton texte! Bravo tu as mes votes!
Si tu veux je participe aussi avec https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/nos-chemins-vont-se-recroiser-a-nouveau-norbert-dragonneau n'hésite pas à me dire ce que tu en penses!

·
Image de Caelie
Caelie · il y a
Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me lire ! Je suis ravie d'avoir réussi à rendre Poudlard vivante ! (Est-elle juste féminine ? mmmhhh).
J'irai volontiers parcourir ton texte !
Merci encore.

·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Originale et bien menée, cette œuvre ! Mes voix ! Une invitation à venir découvrir “Didi et Titi” qui est en lice pour le Prix Faites Sourire Catégorie Jeunesse 2018. Bonne lecture et merci d’avance !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/didi-et-titi

·
Image de Caelie
Caelie · il y a
Merci beaucoup Keith ! :)
J'irai faire un tour. ^^

·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Merci d'avance et à bientôt, Caelie !
·
Image de Potter
Potter · il y a
Très original mes votes !!
N'hésite pas à venir jeter un coup d'oeil à mon dessins : Poudlard

·
Image de Caelie
Caelie · il y a
Mercii ! Oui, avec plaisir !
·
Image de Potter
Potter · il y a
N'hésite pas à venir m'encourager pour mon dessin finaliste !!!!!! ( Poudlard )
·
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Sacrément bien conçu ce jeu de piste interactif, ça me laisse assez admiratif :o
J'ai bien aimé l'idée de ce poudlard narrateur qui interpelle le lecteur, j'aime encore plus la manière dont tu le justifies en fin de nouvelle :) Franchement, j'ai beaucoup aimé ton texte !
Merci et bravo, Caelie :)
Je concours également dans la catégorie fanfiction ("Voir les Sombrals") et fanart ("Fumseck : de plumes et de flammes"). Si tu le souhaites, n'hésite pas à passer :D
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/voir-les-sombrals
https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/fumseck-de-plumes-et-de-flammes

·
Image de Caelie
Caelie · il y a
Je suis contente alors. ^^
Merci beaucoup !
J'irai voir ce que tu as produits de ton côté. :)

·