1
min

Pensées schizophrènes

Image de Mg Nadir

Mg Nadir

301 lectures

83

Toute histoire commence un jour, quelque part, et s'achève un temps plus tard... Quelque part. Toutefois, nulle chose ne naît du néant. Tout est relatif.

Dans un monde où l'Homme est emmailloté de ses moult émotions, son esprit; cherchant la tranquillité, tend tant bien que mal à s'en affranchir, quitte à s’échapper dans les tréfonds de l'intrinsèque.

Ainsi, s'amorce son court récit.

Le jour éteignit sa lumière. La nuit alluma son obscurité. Les mortels s'urgèrent à leur sommeil. Tous... sauf «Lui».

Assis; mains entrelacées; pieds croisés, au clair de lune éclairé. À l'allure d'un songeur torturé par ses pensées, d'un innocent victime du monde et de ses pêchés, si ce n'est d'un être de son Nord ôté. Assis, murmurant des paroles censurées au chant d'un Zéphyr harmonieux.

- "Si seulement ses tourments se diluaient de cette tendresse", me dis-je d'un silence honteux.

Et la compassion m'eut câliné, et la peine m'eut chagriné à son égard. Avant même d'une familiarité éprouvée.

- "Quoi de plus cruel qu'une séquestration idéelle ?
Quoi de plus larmoyant qu'une solitude en amont ?
Quoi de plus émouvant qu'une âme élégiaque implorant la paix ? "

- "Rien.", me lança-t-il alors que ses larmes coulaient au rythme des miennes.

Figé et stupéfait je fus, une pléthore de questions envahit mon esprit:
- "Qui est-ce ? Comment a-t-il pu ? Comment a-t-il su ? Pourquoi n'arrive-je pas à parler ?
... Qui est-ce ?"

Le silence régnait sur cette instance lugubre et stérile de propos.
- "Coïncidence hasardeuse !", essayai-je de m'expliquer.

- "L'appelleras-tu coïncidence une nouvelle fois ?", me ricana-t-il.

- "Qui diantre es-tu ?", émis-je promptement.

D'un coup, il s'acquitta de sa posture de démence émotive et répliqua sous un soudain Alizé:

- "Qui suis-je ?
Je suis une personne démunie de sa personne, une ombre sans l'ombre de sa Maîtresse.
Je suis l’atout de l’Histoire qui NOUS est mienne et le souvenir de celle qui est sienne.
Je suis un présent résidant à l'Élysée de son passé.
Je suis, possiblement, l'écrivain d'un destin qui m'ait, de mon encre, confisqué.
Je suis la toile de grands artistes tels: tristesse et chagrin.
Je suis..."

- "MOI !".

PRIX

Image de 2019

Thèmes

Image de Nouvelles
83

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Albertine
Albertine · il y a
Agréablement séduite monsieur le schizo ;)
·
Image de AKM
AKM · il y a
Mes 3 voix pour vous
Je vous invite à lire ma nouvelle et à apporter vos critiques :
« ...- Il m’a embrassé par surprise, je me suis laissée faire comme pour voir jusqu’où il voulait aller, il m’a déshabillé mais avant que le pire ne se produise je me suis sauvée.
Au fur et à mesure qu’elle me décrivait la scène, une peur grandissait en moi, la peur de l’entendre sortir les mots : « J’ai couché avec un autre homme », et à la fin elle laissa bientôt place à des suspicions... »
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/les-mots-du-coeur-1
Merci

·
Image de AKM
AKM · il y a
Mes 3 voix pour vous
Je vous invite à lire ma nouvelle et à apporter vos critiques :
« ...- Il m’a embrassé par surprise, je me suis laissée faire comme pour voir jusqu’où il voulait aller, il m’a déshabillé mais avant que le pire ne se produise je me suis sauvée.
Au fur et à mesure qu’elle me décrivait la scène, une peur grandissait en moi, la peur de l’entendre sortir les mots : « J’ai couché avec un autre homme », et à la fin elle laissa bientôt place à des suspicions... »
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/les-mots-du-coeur-1
Merci

·
Image de Dimaria Gbénou
Dimaria Gbénou · il y a
Bien écrit. Texte vivant et prenant. Mes voix. ***. +3. Je vous invite à parcourir mes textes en compétition.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/malchance
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/achou-lamour-empoisonne

·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
ou quand je me regarde dans le miroir, inversée ; merci Mg Nadir de votre texte émaillé d'opposés
·
Image de Mg Nadir
Mg Nadir · il y a
Merci de m'avoir lu surtout 😊
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Je dois bien avouer que ce texte n'est pas vraiment à ma portée. Ce qui semble s'en dégager c'est que l'on ne se connait jamais vraiment et qu'une vie ne suffira certainement pas à se connaître totalement : ce sont les événements que la vie nous apporte qui nous permettent de mieux nous percevoir, je pense.
·
Image de Mg Nadir
Mg Nadir · il y a
Cette nous donne l'illusion de se connaître. Mais quand on réalise que cette 'vie' est conçue en terme de consensus divers et variés, on est en droit de se requestionner sur nous même.. Tout comme vous l'aviez dit, une vie est tout sauf suffisante pour nous nous connaître. Mais ses évènements sont assez influent pour en apporter une bribe..
Je comprends que les sujets philosophiques poussent à s'arracher les cheveux 😂😂

(Merci de votre lecture et de vos voix)

·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
S'arracher les cheveux : non, pas forcément. C'est même intéressant lorsque j'arrive à les appréhender
·
Image de Mg Nadir
Mg Nadir · il y a
Vous n'avez pas tort !
·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
Vous êtes vous, un très beau texte poétique ! Je vous donne mes trois voix, venez voter pour mes deux textes !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-droits-de-lame
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-braquage-poetique

·
Image de Mg Nadir
Mg Nadir · il y a
Merci
Content que ça plaise aux gens 😊

·
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Rien compris... et je vous donne 5 voix pour ça... c'est si rare!
·
Image de Mg Nadir
Mg Nadir · il y a
C'est l'un des buts recherchés (le fait que cela ne soit pas évident au début)

En fait, il s'agit d'un dialogue interne tantôt nspiré de ma propre histoire personnelle tantôt issu d'un chagrin sentimental; comme le démontre certaines parties du dialogue ainsi que l'introduction. J'ai voulu mettre en oeuvre un concept littéraire qu'est "Le miroir" pour ainsi essayer de donner lieu à une lecture psychanalytique à ce court écrit..

Pour cela, il y a certains propos qui l'explicitent, notamment: "Alizé" et "Zéphyr" (qui sont deux types de vents directionnellement contraires), la synchronisation des larmes mais aussi les différentes postures du reflet qui donnent un lien au titre..

Bien évidemment, l'explication est encore longue pour la simple raison que la thématique est universelle.. Sans oublier qu'il peut y avoir différents niveaux de compréhension et d'interprétation propre à chacun..

J'espère vous avoir quelque peu éclairée sans trop avoir gâché votre lecture ☺️

ET SURTOUT UN ÉNORME MERCI POUR VOS 5 VOIX !

·
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Merci d'avoir répondu si longuement... je comprends - un peu! - mieux.
·
Image de Mg Nadir
Mg Nadir · il y a
Mais de rien voyons !
·
Image de Farese Sadani
Farese Sadani · il y a
Wow je kiff trop en se sont trop a la place de la personne qui la écris
·
Image de Mg Nadir
Mg Nadir · il y a
Merci beaucoup 😁😁
·
Image de Prunette J
Prunette J · il y a
La quête de soi, n'est ce pas une quête existentielle souvent tourmentée de questionnements et de vécus aussi divers et variés ?
J'ai bien aimé l'intrigue et la manière avec laquelle elle est amenée ! 👌🏼

·