1
min

UNE AVENTURE PARISIENNE (D’après Maupassant)

Image de Charles Dubruel

Charles Dubruel

5 lectures

2


Cette petite provinciale avait jusqu’ici
Vécu sans avoir rien connu de la vie
Sinon ces occupations régulières
Qui constituent le bonheur des ménagères.
Alors elle se fit inviter une semaine
Par sa cousine qui logeait rue de Paradis,
Quartier réputé à Paris
Pour ses marchands de porcelaine.

Le lendemain, en entrant vers dix heures
Chez l’un d’eux, elle demanda au vendeur :
-Quel est le prix
De cette jolie statuette ?
Elle ne porte pas d’étiquette.
Le marchand, surpris,
Répliqua « Quinze cent. »
-Je la prends.
Un client élégant alors se retourna,
Dévisagea cette femme de haut en bas.
Et elle, venait de reconnaître
Un des grands maîtres
Des romans d’amour. Elle osa lui dire :
-Permettez-moi de vous offrir
Ce bel objet car je vous lis avec passion.
Acceptez-le en témoignage
De ma fervente admiration.
L’écrivain refusa.
Elle insista.
Il résista davantage.
Alors, elle demanda au vendeur
L’adresse du célèbre auteur
Et dit : « Je vais la lui livrer de ce pas !
L’écrivain, l’ayant entendu, la rattrapa
Puis dans le fiacre prit place à côté d’elle
Et lui dit : « Mademoiselle,
Je n’accepte aucun cadeau de votre part.
Alors, elle cria au cocher : « on part ! »
Et proposa au romancier :
-Je le garde si vous acceptiez
De répondre à mes questions
Amusé par une telle persévérance,
L’écrivain accepta par bienséance.
-Alors, faites bien attention :
À cette heure-ci que faites-vous ?
-Je me promène jusqu’au soir.
-Allons au Bois, et pas d’histoire !

Quand la nuit fût tombée, elle s’enquit :
-À cette heure, que faites-vous ?
-Je prends l’absinthe. « Allons-y ! »
Au Café du Lac, très proche, ils entrèrent.
L’écrivain rencontra quelques confrères
Et fit les présentations.
Bientôt elle posa une nouvelle question :
-Est-ce l’heure de votre dîner ?
-Oui. « Voulez-vous m’inviter ? »
Ils dînèrent. Et à la fin du repas
Elle questionna :
-Et à l’heure actuelle,
Que faites-vous ? » « Eh bien, mademoiselle
Je vais au théâtre parfois. »
-Oh, emmenez-moi !
La représentation finie, elle lui dit :
-Que faites-vous à cette heure-ci ?
-Mais...mais...je rentre chez moi.
Bien que prise d’un certain émoi
Mais voulant aller jusqu’au bout,
Elle ajouta : « Allons chez vous ! »

À peine arrivée chez l’écrivain,
Elle se dévêtit et se glissa dans le lit.
Il tenta de la retenir mais en vain
Alors, il se coucha...et s’endormit !
À l’aube, il s’éveilla et lui demanda :
-Pourquoi donc avez-vous fait tout cela ?
Je n’ai pas compris.
Elle lui répondit franchement :
-J’ai voulu connaître la vie à Paris
Tout simplement... !

Thèmes

Image de Nouvelles
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
un petit bijou qui brille de mille saveurs et de bonne humeur. Bravo Charles, continuez à nous régaler, cela fait toujours plaisir!
·