Offrande

il y a
1 min
5
lectures
1
Réveillée aux aurores, elle s'est laissée entraîner à rêver...
Comme si je ne l’avais pas entendue venir,
Elle voulut m'appeler pour m'offrir cette déclaration:


« Je m'ouvre volontairement à toi, mon cœur et mon corps,
comme une écolière,
je vais à l'école de l'amour et je demande à mon Maître:
étourdis mon esprit, fais battre mon cœur,
fais frissonner mon épiderme,
fais vibrer mon ventre, mes seins, mon corps, embrasse-moi à l'infini...
possède moi de la tête aux pieds, pénètre moi jusqu'à l'extase...
par le vagin , l'anus, par ma bouche, par mes yeux, jusqu’à mon cœur, ma tête tu es déjà dedans.
Je me donne à toi, je te désire, je veux t'appartenir, être la servante de tes plaisirs qui deviendront mes plaisirs.
Rends-moi fière d’être ta muse, apprends-moi à l’être encore plus.
Je veux être ta vestale, et la prêtresse de tes désirs, offre-moi la musique que tu aimes,
fais-moi lire ce que je ne connais pas, punis-moi si je suis mauvaise élève, et accepte que je te punisse
si tu ne t’abandonnes pas à moi comme moi à toi.
Je veux devenir ta Salope la plus sublime, ce mot est comme une caresse.
Laisse-moi le bonheur d’être aussi, parfois, Ta Maîtresse...
je rêve de te combler,
te surprendre en étant la maîtresse de ta queue, de tes couilles,
la maîtresse de tes tétons que je veux martyriser de mes baisers,
et si je vais trop loin, je sais que tu sauras reprendre la main,
exerce ton autorité, je n’ai qu’une seule peur : te déplaire.
Punis-moi, attache-moi d’un lien de soie ou de ta ceinture,
Non, pas ta ceinture, comment pourrais-tu alors cingler mes fesses ?
Ne te laisse pas attendrir, pas trop, par mes gémissements,
fais-moi pleurer, regarde mes yeux rougis, sens mon excitation
quand tu me forces à m'agenouiller et à tendre mes fesses...
Jouis de mes fesses, j'en jouirai moi aussi... »
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marie Galante
Marie Galante · il y a
je ne sais pas qui a écrit cette belle offrrande, mais j'aurais pu l'écrire
Image de Troubadour
Troubadour · il y a
si cela vous a inspirée, n'hésitez pas!

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Prémonition

M. Iraje

Bernard Poissard était un homme optimiste, par nature. Être expulsé du domicile maternel à sept mois, sans préavis ni respect pour le bail implicite habituel, le cordon ombilical autour du cou... [+]


Nouvelles

Rouge baiser

Thierry Covolo

Combattre le mal par le mal. C’était ma priorité absolue à l’issue des vacances. Un guerrier ne reste jamais sur une défaite ! Surtout si c'est son premier combat.
Tout au long de... [+]