Ode à la pluie

il y a
1 min
179
lectures
22
Le ciel bleu se teinte de gris. Le jour devient menaçant et imposant.
Le vent froid s’emmêle dans le feuillage des arbres qui semblent chanter sous sa caresse.
Une pluie fine tombe sur les passants qui serrent contre eux leurs chauds manteaux.
Des feuilles mortes esquissent une lente danse sur les trottoirs de la ville.
Tout le paysage s’assombrit avec pour musique le tonnerre qui gronde au loin.
Enfermés dans une salle de classe, les élèves regardent le déluge qui frappe les carreaux des fenêtres.
Ils devinent l’hiver qui les attend à l’extérieur.
Une accalmie apparaît, tentant timidement d’éclaircir le ciel.
Mais des trombes d’eau tombent par-delà les nuages gris, rompant la promesse d’un soleil.
À travers une vitre entrouverte, l’odeur de terre mouillée se fait sentir.
Les élèves cessent d’observer la pluie ruisseler au-dehors, et étouffant pour la plupart un bâillement, ils portent leur regard sur le professeur au visage aussi triste que le temps.
22

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Noblesse ordinaire

Mairken

« La réalité est une illusion que nous passons notre vie à étayer. »
Paul Watzlawick
Versailles, mercredi 14 juillet.
Ahhh ! Depuis le temps que j’en rêvais, ça ... [+]