Nom d'une pipe !

il y a
2 min
163
lectures
30

Toute ma vie a été bercée par la littérature, la poésie, et le théâtre. J'ai pris la plume très tôt, et bien que légère elle donna du poids à mes mots, qui devinrent des récits, des ... [+]

Sur les conseils de mes amis, j'ai décidé, pour mes vacances, de visiter Saint-Claude.

—Tu verras, m'ont-ils affirmé, c'est une ville géniale, c'est la capitale de la pipe ! Les pipes de Saint-Claude sont réputées dans le monde, et dans cette ville, ils n'arrêtent pas d'en tailler ! Tu peux te faire tailler une pipe à partir de dix euros ! Mais si tu veux une pipe de qualité, ça te coûtera aux environs d'une centaine d'euros ! Ils font ça du matin au soir aux yeux de tous ! Tout le monde ne parle que de ça ! La pipe, la pipe, la pipe, ils n'ont que ça à la bouche !

Il n'en fallait pas plus pour me convaincre ! J'ai immédiatement annulé mon voyage en Thaïlande. J'ai aussitôt délaissé mon agence de voyages, avares de renseignements. Ils se sont bien gardés de me filer l'info. évidemment, suis-je bête ! Leur intérêt est de vendre des billets coûteux vers de lointaines destinations. Vendre un simple billet d'autocar, ça ne les arrange pas. Ils se sont bien foutus de moi ! M'envoyer en Thaïlande pour des pipes de Thaïs alors que tout près de chez moi, je pouvais avoir la même chose pour moins cher ! une centaine d'euros par tête de pipe ça place la pipe en tête des ventes, et ça doit être des ventes de taille !

C'était une grande nouvelle pour moi, une nouvelle de taille ! J'étais tout excité ! J'avais décidé de n'en piper mot à personne. Le lendemain, j'étais dans le car. Il était bondé. J'avais à côté de moi un monsieur d'un certain âge. J'ai immédiatement engagé la conversation :

— C'est comment Saint-Claude ?
— C'est génial, mais faut aimer la pipe ! C'est votre première fois à Saint-Claude ?
— Oui, je suis tout excité ! Je sens que vais aimé ça !
— Vous ne vous êtes jamais fait tailler une pipe auparavant ?
— Au paravent non, ni derrière un mur. C'est comment ?
— Du sur mesure ! C'est à la tête du client !
— C'est-à-dire ? Je ne vous suis pas !
— Il faut se montrer patient et sympa pour avoir droit à une bonne pipe ! Si vous avez une tête de nœud votre pipe vous l'aurez dans le...
— J'ai compris, n'en dites pas plus ! Et ça fait quoi, qu'est-ce qu'on ressent pendant qu'on se fait tailler une pipe sur mesure ?
— La première fois on recrache tout, on a du mal à avaler, mais après ça devient naturel, c'est comme la respiration. On la garde à la bouche toute la journée, sans avoir la tête qui tourne ! Tenez, prenez ! C'est un bonbon au miel. Sucez-le tranquillement et laissez-le fondre dans votre bouche. Le précieux nectar vous évitera de tousser pour votre première fois.
— Ce n'est pas dangereux au moins ?
— Non, vous ne risquez rien, vous ne risquez pas de casser votre pipe !
— Comment vous remercier ?
— N'y pensez pas, c'est normal !
— Avec la tête tournée ça doit être difficile de tailler une pipe !
— Ne soyez pas inquiet, si vous n'aimez pas la pipe qu'on vous a taillée, vous pouvez toujours la rendre !
— La rendre ? C'est hors de question, je ne pourrai plus en prendre une autre en bouche !
— Alors, vous pourrez vous rendre au casino, pour vous détendre. Vous verrez, au casino de Saint-Claude, même les dés sont pipés !

Une fois rendu à Saint-Claude, je me suis rendu compte que j'avais fait fausse route ! Très en colère, j'ai appelé mes amis. Je les entendais rire et se foutre de moi à l'autre bout du fil :

— Alors Félicien, c'était comment les pipes ?
— Nom d'une pipe ! Arrêtez de vous foutre de moi ! Vous me le paierez cher !
— Hé, Félicien : pour Saint-Claude... une p'tite pipe, hourra !

30

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Ndèye

Jennyfer Miara

Moi je suis différente. Je l'ai toujours été. Pour ma mère, c'est comme si j'étais une extra-terrestre. Elle me le répète à longueur de journée, que je l'étonne, qu'elle ne me comprend pas ... [+]