1
min

Ne souffle pas sur la braise

Image de Survivance

Survivance

31 lectures

1

Ne souffle pas sur la braise,
mon âme est loin d’être solide.

J’ai une part d’ombre accrochée aux confins de ma mémoire sur l’autel de mes rêves jadis sacrifiés.

Ne me fais pas ombrage,
fais-moi juste l’honneur de m’affectionner.
Je ne te demande pas la lune,
ne te sacrifie pas pour moi. J’en serai offensée.

Aide-moi à prendre un élan dans ma progression vers la liberté.
Ce que tu m’apportes en ce moment est un délice pour mon cœur.

Le reste m’appartient !

Si je t’affectionne autant, c’est que je sais pertinemment que nos âmes se sont rejointes au cœur même de nos blessures qui nous sont propres.

Nous sommes tellement différents et semblables à la fois.
Je suis jetée à terre par nos similitudes.

Toi, tu es fort et moi, je suis fragilisée. j’arrive quand même à percevoir ton âme les jours de grisaille.
Pourtant, cela ne fait guère longtemps que nous sommes liés.
Ce qui me fait peur et m’attire à la fois.

Allons-nous baisser notre garde et nous abandonner?

Peu de chances, tant que nous sommes mariés. Pour le moment, aimons-nous à distance rapprocher.

Le temps fera le reste, au moment où le destin l’aura décidé.
Respectons pour le moment la distance imposée.
Ce n’est pas demain qu’on cessera de simplement s’aimer.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Georges Marguin
Georges Marguin · il y a
Oui...c'est du survivance, on la reconnaît bien là ! Je vote
·