Mon regard sur l'agriculture béninoise 2020

il y a
1 min
51
lectures
17

《 Partagé entre agriculture et écriture, ma plume s'est posée sur une terre fertile, et avec elle, rime ma belle vie de polygame. L'écriture est la voie royale vers la discipline où chaque pas  [+]

La grande oubliée de la formation en Afrique reste paradoxalement le plus grand grenier d’emplois de la région, l'agriculture. Seulement 2% des étudiants africains se spécialisent dans les filières agricoles qui concentrent pourtant 60% des emplois disponibles sur le continent, selon une étude de la Banque mondiale, parue début janvier 2020.

Quand je jette un œil sur la situation au plan local, je me rends compte qu'en plus, la formation des agronomes sans remettre en cause la qualité des brillants docteurs et professeurs de nos universités est quasi-théorique. Les rares fois où l'étudiant en agronomie est le plus au contact de la pratique agricole, sont lors des stages de fin d'année, mais là encore... Je vous épargne les détails des déviances qui s'y produisent, surtout chez les plus jeunes.

Dans de pareils contextes, il n'est pas surprenant que seulement très peu d'entre eux entreprennent dans le secteur, à la fin de leur cursus. Entreprendre n'étant déjà pas une mince affaire.

Pourtant, de ces jeunes diplômés, devraient venir les réponses aux défis auxquels l'agriculture béninoise est confrontée. J'en citerai trois qui à mon avis, ensemble, constituent la clef du développement de notre agriculture :

- Le calendrier cultural béninois essentiellement pluvial, avec le dérèglement climatique devient irrégulier et crée l'incertitude auprès des producteurs. Ceci appelle à des solutions durables à la dérives des calendriers culturaux par l'innovation et une agriculture intelligente face au climat.

- Les utilisations abusives, massives et inappropriées d'intrants chimiques, pire prohibés, qui détruisent les sols et les écosystèmes de production. Résultantes de deux facteurs ; de braves producteurs mais en général analphabètes et un gigantesque marché de la contrebande non maîtrisé.

- Le faible accès aux marchés régionaux et internationaux. La digitalisation de l'agriculture, du champ jusqu'au consommateur, aurait été la réponse parfaite apportée par une génération dite
"tête baissée". Avec une amélioration de la compétitivité du secteur agricole, entretenue par l'émulation pour plus de rendement et une meilleure qualité.

Si les appelés à être les forces vives de l'agriculture béninoise ne sont pas mis dans un environnement qui stimule leur génie, leur esprit créatif et d'innovation, pour des solutions favorables à une révolution verte accomplie et durable ;
notre agriculture continuera de montrer ses insuffisances et son retard.
17

Un petit mot pour l'auteur ? 11 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un constat lucide et objectif qui mérite d'être soutenu.
Image de Michèle Mancheron
Michèle Mancheron · il y a
Continuons de lutter !
Image de Dranem
Dranem · il y a
Un problème politique et cependant essentiel pour valoriser la terre de son pays...
Image de Maria Angelle
Maria Angelle · il y a
Comprendre au mieux la terre et le climat pour sauver le monde et les Béninois.
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Un constat qui semble bien étayé. Maintenant il faudrait que les dirigeants dirigent et que le ministère de l'agriculture ne soit pas une chaise vide ?
Image de Sylvianni
Sylvianni · il y a
Intéressant ce texte sur les réalités de l'agriculture de l'enseignement aux défis du climat et à l'utilisation de produits chimiques interdits dans d'autres pays au vu de leur toxicité sur l'environnement. Ça prend du courage pour oeuvrer dans ce domaine.
Image de A KM
A KM · il y a
Beau résumé
Image de Didier Poussin
Didier Poussin · il y a
Le monde d'un avenir incertain
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Un texte qui ouvre nos yeux aveugles d'occidentaux privilégiés.
Image de A KM
A KM · il y a
En général l'agriculteur africain est celui qui est le plus touché par le dérèglement climatique sans en être le vrai responsable. D'où le terme d'inégalités environnementales
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Je comprends. Je crois, j'essaie. Merci, A KM

Vous aimerez aussi !