Mise en attente

il y a
4 min
25
lectures
3

Instants de vie d'une trentenaire! Impression de déjà vu, vécu, mes observations se transforment en émotions. Ça vous dit de passer un moment en ma compagnie? Ouvrez la porte(sans toquer)  [+]

Comme pour n'importe quel rendez vous ou situations dans notre quotidien nous connaissons toutes et tous la joie immense que nous procure le fait d'attendre. Attendre l'heure, quelqu'un, son transport en commun ou qu'un feu passe au vert, attendre sans rien attendre, attentes qui s'avèrent infinies pour les moins patients d'entre nous...

L'attente la plus marquante pour moi est celle qui se fait dans ces petits endroits plus ou moins chaleureux et accueillant communément nommés "les salles d'attentes". Avez vous remarqué que ces lieux sont rarement magnifiques. C'est vrai, pourquoi c'est tellement moche ces endroits? Dans ma courte expérience de trentenaire "Salle d'attendeuse", j'ai dû côtoyer d'infimes espaces qui ne donnaient aucunement envie d'être consulté.

"Je vous laisse patienter en salle d'attente quelques instants"...

Quand je suis la première à arriver tout me semble vide, livide. Ce sentiment m'est d'autant plus renforcé quand la déco est défraichie avec pour seules œuvres d'arts les propagandes du ministère de la santé sur le dépistage colorectal ou encore les crises hémorroïdaires. Je suis à peine rentrée que je me trouve déjà d'autres symptômes "Et si j'avais ça moi aussi?" Il y a tellement de chaises que je ne sais laquelle choisir (encore trop de choix punaise!). Alors j'agis stratégiquement et me dégote LA place idéale...Pas trop loin pour entendre quand on m'appelle ni trop près pour ne pas faire celle qui va bondir sur le médecin dès qu'il fera apparition. Je m'en fou je suis seule je tâte le terrain!

Oh putain, j'ai encore choisi la bonne planque! Tout est calme sauf qu'en levant la tête le néon me pique les yeux. J'ai l'impression d'être prise en photo toutes les secondes avec le bruit "chlic chlic" dès que Mister néon active son flash...Je suis une vedette! Bon je me concentre sur autre chose. Tiens je vais bouquiner. Oh non c'est pas vrai il n'y a que des magasines sur la santé! Déjà que dés que l'on a un pet de travers on va fouiner sur internet pour s'auto-consulter en s'inventant des maladies qui n'existent pas encore, non mais là ça suffit! Hourra! il y a un Chasse et pêche dans le tas! Allez je vais le feuilleter ça va me changer les idées d'en savoir un plus sur la vie de la truite saumonée. Attendre, attendre sans aucun bruit...Y'a quelqu'un au moins là dedans?

La sonnette de la porte d'entrée retentie, ouf un autre contaminé! La poignée de la salle d'attente pivote et une petite tête de mamie voit le jour dans l'entrebâillement. "Bonjour Madame"! Brinquebalante, elle cible du bout de sa canne un petit coin douillet pour son fessier. Je me sens moins seule...Quoi que l'on dise c'est quand même mieux d'être accompagné. Avec les autres nous pouvons échanger des regards, des sourires, quelques mots...Le temps passe plus vite. La mémé a ses mi bas qui tombent mais même souffrante est très élégante. Elle fait pendouiller avec sa main droite un énorme sachet de médicaments, cela en deviendrait soporifique! Elle me dit qu'avec tout ces comprimés elle ne sait plus qu'est-ce qui agit sur quoi. La sonnette retentie de nouveau!

Une jeune maman accompagnée de ses trois enfants, chouette de l'animation! La marmaille fait une entrée digne d'un spectacle de cirque! Ils ont déboulés dans la salle triomphant tels des saltimbanques surexcités de faire leur entrée. L'un s'est assis au fond, l'autre au milieu et le dernier dans la poussette qui faisait tomber son hochet dès que l'occasion se présentait. La maman n'en pouvait déjà plus et devait appréhender cette attente avant même d'avoir franchie le pas du bureau d'accueil. Elle rappela sa jolie troupe qui vint s'asseoir auprès d'elle. A côté de moi il y a une caisse avec un seul jouet dedans, un petit train qu'il faut tirer avec la ficelle. Les deux loustics se sont jetés dessus et l'enthousiasme communicatif des deux bambins se transforme alors en une cohue gigantesque. A mon avis le petit train va devoir passer chez le mécano dans pas longtemps! Et bah voilà, il y en a un qui s'est pris un wagon dans la caboche! Ca pleure, ça crie mais moi j'aime ça, il y a de la vie et en plus je n'entend plus le néon!

Un autre patient fait apparition, ah non deux, c'est un couple! Le mari semble être la victime. Ils ont élu domicile vers la petite lucarne qui est minuscule mais en plus floutée. La femme est exubérante et parle fort. Son époux est tout gêné car on entend tout ce qu'elle raconte: "Ca t'as gratté hier, ne dis pas non car je t'ai vu te gratter!". Il se rapproche d'elle et lui répond tel une petite souris: "Oui et alors, ça m'a gratté, alors j'ai gratté!". Il était tellement agacé qu'il se mettait à chuchoter fort! Sa dulcinée semblait en avoir ras le pompon d'accompagner son mari :"La prochaine fois tu pourra bien y aller tout seul, tout ça parce que ça te gratte!". Moi curieuse comme pas deux dans ma tête je me dis: "où ça, ça gratte? " Vous savez bien qu'avec mon imagination débordante je me suis dirigée vers ses coucougnettes et me suis fait un scénario pas possible! Lui se grattant de démangeaisons toute la nuit, sa femme le choppant en train de s'astiquer les balloches qui dédoublaient à vue d'œil d'où la consultation d'aujourd'hui! Allez Adaline, reviens sur terre! Quoi, faut bien s'occuper quand on attend!!

Mais que c'est long! Il doit je pense y avoir quelqu'un dans le cabinet du docteur, j'entends des brouhaha. Faites que ce ne sois pas un hypocondriaque! Ah ça y est un bruit de chaise qui bouge, il y a du mouvement c'est bon signe! Ca va être mon tour!

J'entre dans le cabinet, le médecin m'ausculte en deux temps trois mouvements, me demande expressément ma carte vitale et 23 euros!: "Je ne vous retiens pas plus longtemps ma petite demoiselle, vous êtes en parfaite santé, allez hein à la revoyure comme dirait l'autre!"J'ai attendu trois quart d'heure pour un renouvellement de pilule effectué en deux secondes!

Je repasse alors dans la salle d'attente, dis au revoir à tous ces merveilleux protagonistes que je ne reverrai peut être jamais et qui heureusement étaient là, que je ne connaissais pas... Car sans eux cette mise en attente aurait été interminable mais aussi moins haletante et enrichissante !

Et après tout... du décor on s'en fou!

3

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marine Besson
Marine Besson · il y a
J'adore!!!
Image de Mamadine
Mamadine · il y a
Merciii ^^
Image de Chantane P.
Chantane P. · il y a
un bon moment de lecture
Image de Grenelle
Grenelle · il y a
Si vous n'avez rien de mieux à faire dans votre salle d'attente. Vous pourrez aller voir sur ma page j'avais écrit aussi mon texte "c'est pas marrant de vivre dans une salle d'attente".
Voilà maintenant on est deux. Je vous cède volontiers ma place.

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Avant la nuit

Thibaut78

Juste avant la nuit, j'ai voulu voir une dernière fois les quais de Saône. Savourer la beauté des derniers rayons de soleil qui se noient en éclats dorés au-dessus des eaux glauques, colorant... [+]