5
min

Matières grises

940 lectures

650

FINALISTE
Sélection Public

Je rencontrai Hassan dans le club de sport que je fréquentais assidument chaque semaine. Je n’appréciais pas tellement ce genre d’endroit ni les exercices qu’on y pratiquait, mais j’avais décidé de renforcer ma musculature, moi qui suis chercheur et passe la plus grande partie de mon temps de travail assis devant un ordinateur, ou encore dans des salles de réunion, des voitures ou des trains. À bientôt 40 ans, voir dans un miroir mon corps amolli me donnait la nausée. L’élément déclencheur fut une photo de vacances, prise sur une plage, sur laquelle mon profil alourdi et des « poignées d’amour » disgracieuses m’avaient fait honte.
Dès la rentrée, je m’étais donc inscrit dans une de ces salles de sport qui pullulent dans les grandes villes : des appareils appropriés invitent à se muscler en travaillant avec précision les biceps, triceps, quadriceps, adducteurs, abducteurs, grand droit, fessiers, ischio-jambiers... et j’en passe. C’étaient pour moi des instruments de torture. Pour compléter l’entraînement, je parcourais des centaines, que dis-je, des milliers de kilomètres sur des vélos d’intérieur sophistiqués me concoctant des parcours variés avec des côtes dignes des plus grands cols des Alpes. Je sortais de chaque séance fourbu, courbatu, tout le corps douloureux des efforts fournis, démoralisé à la pensée que je n’arriverais jamais à retrouver ma silhouette et mes capacités sportives de jeunesse.
Je côtoyais, bien sûr, des pros de la musculation : ceux qui jouent avec aisance de leurs muscles bien gonflés et parfaitement dessinés, qui arborent fièrement leur corps d’athlète, le sourire satisfait, une serviette négligemment jetée sur leurs épaules luisantes de sueur tandis qu’ils déambulent entre les appareils et devisent avec le coach d’égal à égal. Je ne pouvais pas, je ne pourrais sûrement jamais me mesurer à eux... Je regardais par contre avec sollicitude et bienveillance les gringalets qui venaient tenter de gagner quelques centimètres de muscles et les grassouillets qui suaient sang et eau pour perdre quelques centimètres de tour de taille. À côté d’eux, au moins, je me sentais beau et fort !
Et puis il y avait Hassan, cet homme de taille moyenne, la peau tannée par le soleil, qui ne rentrait dans aucune des catégories précédentes. Il avait le corps sec, tout en muscles denses et serrés, sans une once de graisse. Discret, mais efficace. Il soulevait les poids, tirait sur les avirons du rameur, pédalait, avalait les kilomètres sur le tapis de course, tout cela avec une concentration rare, les yeux fixés sur un horizon qu’il était seul à voir, gardant quoi qu’il arrive une dignité qui contrastait avec les autres sportifs de la salle, et avec moi sans aucun doute. Certains exercices nous tiraient en effet souvent plaintes, soupirs bruyants, jurons, rugissements pendant l’effort, cris de victoire lorsque nous avions battu nos propres records...
Le hasard fit qu’un soir, il sortit en même temps que moi de la salle. Je tentais d’engager la conversation :
— Bonsoir, je m’appelle François.
— Hassan.
— Pas trop dur ?
— Non, ça va.
— J’avoue que pour moi, ce n’est pas facile. Pas de sport depuis des années, la cigarette, la sédentarité... Enfin la routine, quoi, comme pour beaucoup...
— ...
— Moi je suis sociologue dans un organisme de recherche. Je ne bouge pas beaucoup pendant mes heures de travail.
Et j’ajoutai dans un rire censé détendre l’atmosphère :
— Seulement les neurones qui travaillent, la matière grise !
— ...
— Et toi, tu fais quoi ?
Il eut un vague sourire ironique avant de répondre :
— Moi ?... Matière grise... aussi...
— On va boire une bière pour faire connaissance ? J’ai remarqué que tu venais régulièrement à la salle de sport...
— Non, pas le temps. Je commence tôt demain. Bonsoir.
Il me sourit, me tapa familièrement sur l’épaule et tourna les talons. Je rentrai chez moi, troublé. Cet homme était décidément surprenant. Avait-il mal interprété l’intérêt que je lui portais ? Mes questions avaient-elles été trop personnelles ? Cela faisait bientôt deux mois que je venais au club deux ou trois fois par semaine, et je ne m’étais fait aucune véritable connaissance, aucun ami. Hassan était juste la seule personne du club de sport à laquelle j’avais envie de parler, peut-être à cause de sa discrétion et de son acharnement à progresser qui forçait mon admiration. C’était peut-être un grand timide ? Pourtant, avec son regard franc et perçant, sa voix claire, son port droit, la façon dont je l’avais vu demander des conseils au coach, rien ne semblait indiquer qu’il fût timide. Un taiseux, sans doute, peu enclin à parler de lui et à donner des informations personnelles à un inconnu. J’avais remarqué son léger accent, ses intonations qui trahissaient une origine étrangère. J’en conclus qu’il maîtrisait peut-être mal notre langue et ne tenait pas à engager de conversation qui risquerait de mettre en défaut sa compréhension du français.
J’oubliais Hassan et la salle de sport quand une réunion de travail m’amena en banlieue, dans une tour de bureaux nouvellement construite, jouxtant de vastes espaces encore en chantier. Des grues tournaient pour déplacer des palettes de parpaings ou des dalles de béton, des tractopelles gigantesques manœuvraient, des marteaux-piqueurs défonçaient d’anciens trottoirs, des camions déversaient des matériaux divers à grand fracas, ciment, gravier, sable, des bétonneuses tournaient sans relâche... Et bien sûr, des hordes d’ouvriers s’affairaient, dans un bruit assourdissant et des nuages de poussière qui irritaient les yeux et empêchaient littéralement de respirer. Je m’arrêtai quand même un instant pour observer ce ballet diabolique qui donnerait naissance à d’autres tours toujours plus hautes.
Soudain, je n’en crus pas mes yeux. Un peu plus loin, à côté d’une baraque de chantier près de laquelle quelques ouvriers prenaient leur pause, je reconnus Hassan. Il venait d’ôter son casque de chantier et allumait une cigarette. Aucun doute n’était possible, c’était bien lui, j’en étais absolument sûr. Son visage anguleux, sa mèche brune sur le front, son air altier malgré la tenue de chantier. Je me sentis presque indiscret et repris mon chemin vers mon lieu de réunion. Je n’étais resté qu’un instant, il ne m’avait pas vu.
Quelques jours plus tard, lors d’une nouvelle séance à la salle de sport, je m’arrangeai pour sortir en même temps que Hassan.
— Hassan ?
— Oui.
— Je... je t’ai vu l’autre jour, enfin... il me semble... sur un chantier...
Il se planta devant moi et me regarda droit dans les yeux :
— Ah oui ? Tu m’as vu ?
— Oui, je crois. Est-ce que... tu travailles sur un chantier ?
— Oui, tu as sans doute bien vu.
— Mais... pourquoi viens-tu à la salle de sport, alors ? Tu dois avoir assez bougé dans la journée sans aller le soir faire encore du sport...
— Parce que travailler sur un chantier, tu appelles ça faire du sport ? Et parce qu’on n’aurait pas le droit de venir en salle de sport si on est ouvrier sur un chantier ?
— Non, non, bien sûr, ce n’est pas ce que j’ai voulu dire...
— Et qu’as-tu vu, François, sur ce chantier, à part moi ?
— Euh... j’ai vu... un chantier, quoi... des ouvriers... du béton, des engins de chantier...
— Et c’était de quelle couleur, tout ça ?
— ...
— Oui, globalement, c’était de quelle couleur, tout ce que tu as vu ?
— Eh bien... je crois que c’est le gris qui dominait, avec toute la poussière en plus...
Hassan triomphait.
— Voilà, c’était gris. Le ciment, le béton, les parpaings, les ronds à béton, la poussière, tout ça, c’est gris. Et moi je suis dans une équipe qui s’occupe de couler le béton. Tu comprends maintenant pourquoi je t’ai dit, l’autre soir, que moi aussi je travaillais avec de la matière grise ?
J’en restai sans voix. Hassan était en train de m’expliquer qu’il avait un travail harassant, toute la journée dehors dans la poussière et le bruit, et il trouvait le moyen de jouer avec humour sur l’expression « matière grise »... Alors que moi, j’avais utilisé ce terme pour évoquer au contraire une activité intellectuelle, qui me semblait à l’exact opposé de la situation de Hassan. Je ressentais de la honte à présent, je craignais de l’avoir vexé, d’avoir voulu marquer une prétendue supériorité avec ma « matière grise » qui n’avait rien à voir avec la sienne...
— Mais tu sais, François, avant, moi aussi je travaillai avec la même « matière grise » que toi...
— Comment ça ?
Une ombre voila son visage et, pour une fois, il baissa les yeux et sa voix trembla un peu.
— Je viens d’un pays en guerre, un pays où j’ai tout perdu, ma famille, mes amis, mon emploi... Moi aussi j’étais chercheur... mais tu vois, j’ai dû me reconvertir... pour survivre... Changer une matière grise pour une autre... Et la salle de sport, c’est aussi pour ne pas perdre la tête pour de bon, pour essayer d’oublier tout ce que j’ai vu et que je n’aurais pas dû voir... et pour pouvoir, un jour peut-être, retravailler avec ma matière grise à moi.

PRIX

Image de Hiver 2018 - 2019
650

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Firmin Kouadio
Firmin Kouadio · il y a
Quelle plaisir de vous lire ! J'aimerais vous relire...
·
Image de Lyriciste Nwar
Image de Marianne
Marianne · il y a
une très jolie nouvelle ; on est vite happé et la chute est très réussie !
·
Image de Françoise Mornas
Image de Dimaria Gbénou
Dimaria Gbénou · il y a
Apparence trompeuse. L'air ne fait pas la chanson. Je like et m'abonne. Je vous invite à lire et à soutenir si cela vous plaît, mes deux oeuvres en compétition que sont " Sous le regard du diable ". https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/sous-le-regard-du-diable
Et
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/malchance

·
Image de Adjibaba
Adjibaba · il y a
A lire absolument !
J'aime bien votre histoire car elle est simple et très facile à comprendre.
Je vous encourage donc à continuer dans cette lancée car c'est un réel plaisir de vous lire.
Vous avez tout mon soutien.
Je vote et je m'abonne à vous.
Prière de lire mon oeuvre présentement en compétition et de voter si toutefois elle vous plaît : https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/entre-justice-et-vengeance

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bien inspiré très original j'aime bien votre histoire. Félicitation c'est bien écrite. Puis-je vous inviter à me lire dans la catégorie des nouvelles, "jeunes écritures" (Ma petite histoire écrite en vers rimés et si cela vous plait, de voter) ?
https://short-edition.com/fr/auteur/assmoussa

·
Image de Corinei
Corinei · il y a
et oui les gens ne savent les reconversions des personnes venant des pays en guerre +5 en espérant que des milliers de gens liront ce texte
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Corinei !
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
Belle leçon d'humilité
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Sylvie !
·
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Mon soutien à nouveau pour ce texte touchant :)
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Aurélien !
·
Image de A. Nardop
A. Nardop · il y a
Ne jamais en rester aux apparences.
·
Image de Françoise Mornas
Image de Pherton Casimir
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci à vous Casimir !
·
Image de Pherton Casimir
Pherton Casimir · il y a
Je vote... Bonne chance.
Allez déguster la "Friendzone" hyper intéressant.https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/friendzone votez pour moi.
Merci

·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Je renouvelle mes voix en finale Françoise !
Le tableau indiquait seulement «lu », heureusement j’ai vérifié que j’avais bien déjà voté une première fois , voici mes voix !

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup Fred !
·
Image de PLP
PLP · il y a
Une pointe d'humour pour un sujet pas si drôle.
·
Image de Françoise Mornas
Image de Louise Sbretana
Louise Sbretana · il y a
Matière grise et exorcisme musculaire, à brûler des calories peut-être que les souvenirs partiront en fumée ! + 4 voix
La dignité n'est pas fanfaronne, votre texte montre bien que derrière un taiseux, il y a souvent une leçon de vie, simple, dure et courageuse.
SI vous passez sur ma page, j'espère que vous apprécierez "La demande en humanité".
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-demande-en-humanite

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Louise. Je vais aller voir votre page.
·
Image de Vinvin
Vinvin · il y a
On mésestime l'importance de l'intelligence corporelle. Des siècles que l'on dissocit le corps et l'esprit.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Vinvin ! Oui, dans le monde occidental au moins, la santé du corps et de l'esprit sont trop souvent dissociés.
·
Image de Thara
Thara · il y a
Bonne chance à votre nouvelle dans cette finale...
+ 5 voix !

·
Image de Pherton Casimir
Pherton Casimir · il y a
Allez me supporter.
Une histoire très intéressante.https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/friendzone
Merci.

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Thara de votre soutien !
·
Image de Laurence Bourgeois
Laurence Bourgeois · il y a
Françoise, j'avais aimé vos "matières grises" avant la finale ; je renouvelle ! Et..; merci d'avoir voté pour ma Guylaine dans "La piscine" ! A bientôt, Laurence
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup Laurence ! J'ai beaucoup aimé votre piscine !
·
Image de rabab .
rabab . · il y a
j'aime! C'est brillant, bonne chance, mes voix
Merci de me lire et de me soutenir, j'espère que l'histoire vous plaira, Votre avis me rendra heureuse
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/rencontre-inattendue-11

·
Image de Claire Bouchet
Claire Bouchet · il y a
J'avais tellement apprécié ce texte en première lecture que je ne suis pas étonnée de le retrouver en finale. C'est amplement mérité. Bonne finale Françoise.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup Claire, votre enthousiasme me touche !
·
Image de Guy Pavailler
Guy Pavailler · il y a
Quand la réalité nous saute à la figure, quand cet homme empreint de dignité se tait et sait se reconstruire sur autre chose pour simplement survivre.Mes voix pour votre texte.
·
Image de Françoise Mornas
Image de Mapie
Mapie · il y a
Mes voix pour cette histoire réaliste!
si vous le souhaitez, dites moi ce que vous pensez de "La dernière note" ou "le secret de l'univers"

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Mapie, je vais aller voir vos textes dès que possible.
·
Image de Gerard Hicés
Gerard Hicés · il y a
Bel écrit.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Gérard !
·
Image de Hamza DIB
Hamza DIB · il y a
Sacré hassan il a donné une bonne lecon ba son ami . mes votes
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup !
·
Image de Clarabt
Clarabt · il y a
Instant de vie, leçon de vie et plaisir de lecture
Je vote pour

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Clarabt !
·
Image de Moniroje
Moniroje · il y a
C'est beau, ces seigneurs...
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Moniroje, beau commentaire !
·
Image de Doria Lescure
Doria Lescure · il y a
Je vous renouvelle mon soutien !
·
Image de Françoise Mornas
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Bravo ..voilà ..ce sera mon mot ! J'ai aimé ..beaucoup beaucoup
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup... beaucoup !
·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
Il en fallait de la matière grise pour décrire si joliment la vie de deux personnes dans une situation ordinaire, unis par un jeu de mots extraordinaire.
Merci pour ce merveilleux conte social, pour la force et la morale que vous avez su donner à un texte, à deux histoires, à une histoire, en toute simplicité sans aucun artifice. Je suis nouveau, je vous donne mes 3 voix et je m'abonne pour mieux vous lire.
Merci de soutenir mon tout premier texte en compétition https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-droits-de-lame

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup Félix de votre vote et de votre commentaire qui me touche. Je vais bien sûr aller découvrir votre texte.
·
Image de Sandi Dard
Sandi Dard · il y a
Sport espoir. ..
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Sport bon pour le corps comme pour l'esprit ! Merci de votre soutien Sandi !
·
Image de JARON
JARON · il y a
Bonjour François, je découvre une belle leçon de vie dans votre texte que j'ai eu beaucoup de plaisir à lire. Mon soutien pour la suite. Jacques
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci pour votre vote et votre commentaire.
·
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Très bon texte, subtile analyse psychologique. Je vote pour !
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup, Paul !
·
Image de Marie-Françoise
Marie-Françoise · il y a
Joli texte ms j’avais déjà compris sans le trop plein d’explications... mes voix. Je suis en lice avec le Lapin Brun si le cœur vs en dit merci...
·
Image de Françoise Mornas
Image de Chantal Noel
Chantal Noel · il y a
J'avais beaucoup aimé ce texte, vraiment. Alors 5 voix avec grand plaisir.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup Chantal !
·
Image de Loodmer
Loodmer · il y a
J'avais peut-être bien raté le 1er tour. Contrairement à ce qu'on voudrait nous faire croire, nb de réfugiés ont des compétences et sont une aubaine pour notre économie si l'on veut bien les employer dans une fonction en rapport avec leurs compétences.
·
Image de Françoise Mornas
Image de Manodge Chowa
Manodge Chowa · il y a
La matière grise fait grise mine ces temps-ci. Le feu en appétit de plus en plus insatiable car notre intellect parasité par l'argent facile et non au service de notre créativité.
Mon soutien à vous une fois de plus.

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci à vous de votre soutien !
·
Image de jc jr
jc jr · il y a
Re avec le plaisir de l'avoir relu.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
A nouveau merci !
·
Image de Melinda Schilge
Melinda Schilge · il y a
Mes voix renouvelées 😊
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci à vous Melinda !
·
Image de Brigitte Bellac
Brigitte Bellac · il y a
Un beau texte merveilleusement écrit dont la chute étreint la poitrine... merci... bravo!
·
Image de Françoise Mornas
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Relu et revotU avec le plus grand des plaisirs pour ce texte chaleureux et empathique.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Miraje ! Et je suis passée sur votre page avec grand plaisir !
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
Une rencontre chaleureuse
Entre deux cultures
Autour dun même but
Sculpter son corps
Pour libérer son esprit ^^+5

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Bertrand de votre vote et de votre beau commentaire !
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
Avec plaisir
À bientôt 🌸🌸

·
Image de Pascal Gos
Pascal Gos · il y a
Content de vous voir en final. mes voix encore et encore
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup Pascal de votre vote et de votre commentaire enthousiaste !
·
Image de Doum
Doum · il y a
La persévérance paye. sinon super texte qui mérite un encore meilleur classement....
·
Image de Françoise Mornas
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
Texte à méditer...pour qui se dit humaniste. Bonne chance.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci à vous Jarrié !
·
Image de Anne Marie Menras
Anne Marie Menras · il y a
Re-voté et bonne chance pour votre Matières grises en finale !
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Anne Marie !
·
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Joli ce parallèle entre les matières grises, je revote !
Et vous invite à lire mes deux textes en finale, les noces de Linette et la fourchette d'or, merci...

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Chantal. Je vais aller sur votre page !
·
Image de Christiane Mornas-Zalinski
Christiane Mornas-Zalinski · il y a
Bravo Françoise pour ce très beau texte .En finale !Felicitations .
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Christiane de ton soutien !
·
Image de jusyfa ***
jusyfa *** · il y a
Bonjour Françoise, content de vous voir en finale, je vous réitère mon soutien avec plaisir et admiration.*****
Julien

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup Julien !
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Un beau texte . Je vous souhaite une bonne finale .
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Ginette de votre soutien !
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
à nouveau mes voix , Françoise !
en finale Poésie avec ' De sa vie en rose ' si vous aimez, ainsi qu' Imaginarius

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Zouzou ! Je vais aller voir votre page !
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
ce sont les Droits de l'Homme , et pas Imaginarius , pardon !
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
C'est bien votre texte sur les droits de l'homme que je suis allée lire :)
J'ai aussi posté un (modeste) texte dans le cadre du prix sur les droits de l'homme... https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-droit-d-user-de-ses-droits

·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
bien! je vais aller vous lire , bien sûr ; aujourd'hui , je me suis plongée dans le pris Hiver ..belle soirée, Françoise !
·
Image de Marsile Rincedalle
Marsile Rincedalle · il y a
J'ai découvert des muscles dont j'ignorais l'existence. Mais ce n'est pas cela qui fait que votre nouvelle est excellente. :-)
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci de votre soutien ! Un cours d'anatomie en prime :)
·
Image de Phil
Phil · il y a
Je renouvelle mes encouragements pour ce texte. Félicitations pour cette étape.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci de ton soutien et de tes encouragements !
Un autre texte en lice dans le cadre du prix consacré au thème de la déclaration des droits de l'Homme (ça n'arrête pas !) : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-droit-d-user-de-ses-droits

·
Image de Mome de Meuse
Mome de Meuse · il y a
Je vous souhaite bonne chance pour ce texte plein d'émotion.
·
Image de Françoise Mornas
Image de Champolion
Champolion · il y a
Félicitations pour cette place en finale Françoise!
Mes voix et tous mes voeux pour "Matières grises"
Image de Françoise Mornas
Image de Emsie
Emsie · il y a
Bravo, Françoise ! Mon soutien sincère à votre beau texte, tellement bien vu.
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
J'avais beaucoup aimé. Toutes mes voix avec grand plaisir ! Bonne chance :)
·
Image de Françoise Mornas
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Mes votes à nouveau, Françoise
Bonne finale !

·
Image de Françoise Mornas
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Félicitations pour cette FINALE, Françoise ! Je vote pour cette œuvre.
“Grappes de Raisins” est aussi en Finale. Merci d’avance.

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci à tous ceux et toutes celles qui ont soutenu ce texte et lui ont permis d'accéder à la Finale. J'ai été en particulier touchée des commentaires montrant que l'histoire portait une émotion et un message qui vous ont parlé. Peut-être aurez-vous envie de soutenir à nouveau ce texte pour la Finale ?
·
Image de Aubry Françon
Aubry Françon · il y a
Bonne finale à vous Françoise !
·
Image de Françoise Mornas
Image de Anne Marie Menras
Anne Marie Menras · il y a
Magnifique récit Françoise, il aurait pu faire partie des oeuvres en lice pour le prix Déclaration universelle des droits de l'homme ! Mes *****voix.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Anne-Marie. Oui c'est vrai que le thème est en rapport !
·
Image de Magalie F.
Magalie F. · il y a
D'une situation tout à fait banale, on en arrive à une autre, plus dramatique. je m'interroge souvent quand je prends les transports en commun sur ce que les têtes autour de moi peuvent renfermer comme images. De notre petit univers préservé, On a peine à imaginer des histoires telles que celle d'Hassan. Ce texte m'a touchée, il m'a émue.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Magalune de votre vote et de votre commentaire qui me touche. Comme vous, je me demande parfois quelles sont les histoires de vie des gens que je croise, personnes inconnues ou quelquefois plus proches mais dont on ne connaît pas toujours tous les secrets.
·
Image de Manuel Wilkens
Manuel Wilkens · il y a
J'aime votre écriture : simple mais juste. Et l'histoire est plutôt bien menée, bravo ! Ma voix ;-)
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Manuel de votre vote et de votre commentaire !
·
Image de Michèle Thibaudin
Michèle Thibaudin · il y a
Mes 5 voix pour un texte superbe et touchant.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup Michèle !
·
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
Pan dans le mille de la réalité Françoise ! Vous participez, à votre manière, à l'éveil des consciences. Et en + : Super bien ''construit''. C'est béton !
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Jarrié ! Votre commentaire me touche.
·
Image de Aliénor Oval
Aliénor Oval · il y a
Un texte très bien construit et très touchant.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup Aliénor de votre vote et de votre commentaire qui me touche.
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
Mes voix pour la ténacité du continuer à vivres pour ces migrants..
Sur ma page quelques Poésies et un texte en compétition , si vous aimez

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Zouzou, je vais aller lire vos oeuvre sans tarder !
·
Image de Champolion
Champolion · il y a
j'avais commenté et...oublié de voter!
Voilà qui est fait
Image de Françoise Mornas
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Un excellent texte. Le jeu sur les mots "matière grise" est génial, et c'est assez éblouissant de lire une nouvelle basée sur ce simple quiproquo, avec autant de finesse. Les personnages sont très bien campés, et le texte habilement construit pour maintenir un suspense constant. J'ai bien aimé aussi cette ambiance de salle de fitness. Mais surtout, j'adore la manière d'aborder l'épineuse question des réfugiés étrangers qualifiés, dont l'expertise n'est pas en adéquation avec le pays hôte, et qui souffre de leur déracinement et des horreurs de la guerre. Ce texte est un bijou de pédagogie en ce sens : chapeau bas ! :)
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Oh là là, merci Aurélien de ton commentaire si positif ! C'est vrai que je suis sensible à ce drame particulier des gens qui ont parfois de hautes qualifications dans leur pays, et qui sont obligés de tout abandonner en raison de la guerre qui les pousse à fuir. J'ai en tout cas essayer de ne pas tomber dans le misérabilisme pour parler de cela mais de garder un peu de recul. Merci mille fois !
·
Image de Guy Pavailler
Guy Pavailler · il y a
J'ai beaucoup aimé cette histoire de deux hommes au parcours si différent mais pas indifférent l'un à l'autre.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Guy de votre vote !
·
Image de Catherine Perrin
Catherine Perrin · il y a
Une idée originale pour approcher un thème d'actualité.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Cathy de votre soutien !
·
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Une façon très subtile d'aborder le sujet des migrants et de leur déclassement lorsque, dans le meilleur des cas, ils parviennent a travailler dans la pays d' "accueil". le jeu de mot sur matière grise est parfait pour évoquer ce déclassement mais aussi pour figurer l'espoir, à force de ténacité, de remonter la pente.
·
Image de Françoise Mornas
Image de Arletyna
Arletyna · il y a
Le sujet est intéressant et d'actualité et l'on imagine vraiment les deux personnages.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Arletyna de votre vote et de votre commentaire.
·
Image de Djany
Djany · il y a
une bien jolie histoire qui nous rappelle que l'habit ne fait pas le moine... Merci pour votre passage sur ma page ..Je me suis abonnée au passage
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Djany de votre vote et votre commentaire.
·
Image de Nicnen
Nicnen · il y a
Facile à lire et plaisant sur la descriptions démarche.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci de votre commentaire très positif mais... pas de petit vote pour concrétiser l'intérêt que vous avez porté à cette lecture :) ?
·
Image de Nicnen
Nicnen · il y a
Je croyais l'avoir fait, j'espère que c'est maintenant corrigé.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Oui c'est pris en compte, merci beaucoup et désolée de vous avoir ainsi relancé !
·
Image de Melinda Schilge
Melinda Schilge · il y a
Une rencontre, où les deux personnages s'expriment, chacun à leur tour. Cette matière grise les aura rapproché finalement. Un bel échange.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci à vous Melinda ! Ce qui pourrait être une cause d'éloignement peut rapprocher les êtres.
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Hassan, rempli de force et de détermination, offre une belle leçon de vie
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Isabelle de votre vote et de votre commentaire. La force et la détermination sont en effet les seules choses qui restent pour certains...
·
Image de jusyfa ***
jusyfa *** · il y a
Chercher à oublier et se reconstruire avec ce qui est mis à disposition, l'activité physique intense permet d'entretenir la volonté d'exister.
Un très beau texte Françoise, +5, merci pour l'invitation, sans elle, je n'aurais pas eu le plaisir de le découvrir.
à bientôt.
Julien.

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup Jusyfa de votre vote généreux et de votre commentaire. Il est vrai que les "invitations" sont parfois agaçantes... mais elles me permettent, à moi aussi, de découvrir de nouveaux textes et des auteurs que je ne connaissais pas. Merci à vous.
·
Image de jusyfa ***
jusyfa *** · il y a
je vous rejoins dans votre remarque, ce fut un réel plaisir.
Julien.

·
Image de Yoann Bruyères
Yoann Bruyères · il y a
Jolie conclusion, on oublie trop souvent le parcours des gens ! J'ai bien aimé le jeu de mot avec "matière grise" mais j'ai trouvé dommage que ce soit à ce point expliqué vers la fin, vu que je l'avais déjà compris avant, ça faisait un peu de trop :)
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Yoann de votre commentaire, vous n'êtes pas le premier à noter une chute qui peut être ressentie comme trop insistante. C'est un choix en effet : soit laisser plus de liberté au lecteur, soit préciser davantage en ajoutant quand même des informations complémentaires... Mais même pas un p'tit vote pour encourager ce texte :) ?
·
Image de Yoann Bruyères
Yoann Bruyères · il y a
Oui c'est toujours un choix difficile, il faut que ce soit bien compris, et selon les lecteurs trop en sera dit alors que pour d'autres pas assez :) j'avoue que j'ai trouvé le début un peu long avant d'en arriver au coeur du sujet : découvrir réellement Hassan, en résumé je dirais qu'il y a une belle idée mais que je n'ai pas accroché au rythme et à l'intrigue
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Et merci Yoann de votre vote !
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci de votre réponse détaillée.
·
Image de Noël Sem
Noël Sem · il y a
Beau texte délicat.
·
Image de Françoise Mornas
Image de Alain Chenoz
Alain Chenoz · il y a
Joli traitement sur le regard biaisé qu'on porte parfois sur autrui !
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci à vous Alain !
·
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
belle histoire réaliste et émouvante.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Patrick de votre passage !
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Un récit empreint d'émotion et qui donne à penser.
Je suis en finale du Prix Imaginarius avec le conte que vous avez déjà soutenu. Irez-vous lui renouveler votre soutien ?
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/larmee-des-ombres

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Virgo de votre vote généreux et de votre commentaire. Et soutien renouvelé pour Imaginarius !
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Merci à vous.
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Rencontre sur un terrain que l'on pourrait croire neutre, celui de la salle de sports, mais là encore les inégalités persistent... Et puis, la relation se construit, les non-dits finalement en disent longs... Et reste cette idée nécessaire du respect de l'autre. Un texte fort tout en délicatesse. J'ai aimé celui-ci aussi :)
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Lélie de votre vote et de votre commentaire.
·
Image de Aubry Françon
Aubry Françon · il y a
Une chute subtilement amenée avec nuance et tact. Bravo
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci à vous pour votre vote et votre commentaire !
·
Image de Sylvie Martorell
Sylvie Martorell · il y a
Quel beau texte! Un texte qui nous fait réfléchir... et surtout méditer.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Sylvie de votre vote et de votre commentaire élogieux.
·
Image de Judith Fairfax
Judith Fairfax · il y a
Un revers de situation tres bien mene qui nous entraine vers cette fin bouleversante. Fort et pudique a la fois.
·
Image de Françoise Mornas
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Qui sont ceux que nous côtoyons tous les jours ? Un texte intense , fort et d'une grande maturité .
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Ginette de votre vote, et votre commentaire me touche.
·
Image de Claire Bouchet
Claire Bouchet · il y a
La rencontre de deux univers, de deux mondes, de deux vies. Le contact s'établit sur une incompréhension mais on peut imaginer que ces deux-là pourront sympathiser et s'apporter mutuellement des choses. J'aime beaucoup votre texte Françoise.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Claire de votre vote et de votre commentaire.
·
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Une belle émotion dans cette opposition toute en pudeur et sobriété.
·
Image de Françoise Mornas
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une œuvre bien écrite, prenante et avec une chute admirable ! Mes voix !
Vous avez voté une première fois pour “Sombraville” qui est maintenant en Finale !
Merci de venir renouveler votre soutien si vous l’aimez toujours ! Bon week-end !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sombraville

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup Keith !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
A bientôt, Françoise !
·
Image de Didier Lemoine
Didier Lemoine · il y a
Très bon texte, mes voix sans hésiter.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup Didier !
·
Image de Emsie
Emsie · il y a
Au-delà d'un texte rondement mené et d'une écriture fluide, une réflexion tout en subtilité sur un thème grave et, hélas, d'actualité. Toutes mes voix, Françoise.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup Emsie de votre vote et de votre commentaire .
·
Image de Josselyne Davy
Josselyne Davy · il y a
Deux mondes de "matière grise".Merci pour ce joli texte.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci à vous Josselyne !
·
Image de Marie Cécile
Marie Cécile · il y a
On ne sait jamais ce que les autres affrontent au-delà des apparences... Un récit touchant.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Marie de votre vote et votre commentaire.
·
Image de Pascal Gos
Pascal Gos · il y a
Merci Françoise
Récit bien mené. Un scénario en béton. Mes 3 voix pour vous.
Venez me lire et m'encourager.
https://short-edition.com/fr/auteur/pascal-gos
Le bonheur des choses imparfaites

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci à vous Pascal. Je vais découvrir votre texte sans tarder.
·
Image de Phil
Phil · il y a
Un regard pertinent sur des lieux où on se croise sans se connaître. Un récit rempli de bienveillance. Merci,
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Phil de ta lecture fidèle et de ton commentaire.
·
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
J'imagine qu'ils vont boire un verre après ces confidences, enfin, j'aimerais bien...Je vote !
Aimerez-vous ma fourchette d'or ou mon soleil nocturne ? Merci au cas où...

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Peut-être vont-ils sympathiser finalement ! Merci Chantal de votre passage !
·
Image de Michelle Musiques
Michelle Musiques · il y a
Original, le rapprochement entre le béton et le cerveau .... à méditer !
·
Image de Françoise Mornas
Image de Alain Lonzela
Alain Lonzela · il y a
Ouaou, concis, précis et un discours efficace...
La chute est d'un excellent niveau et nous interpelle...
Bravo

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci de votre vote et de votre commentaire !
·
Image de Doum
Doum · il y a
Très bon texte avec une chute très originale. Bravo
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup Doum de ton vote et de commentaire, je suis contente que ce texte t'ait plu !
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Un récit astucieusement mené qui nous interpelle sur la manière dont nous regardons et considérons les autres. J'ai beaucoup aimé la psychologie des personnages et la chute qui remet les choses à leur juste place et incite chacun à réfléchir. Bravo Françoise et au plaisir !
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Francine de votre vote et de votre commentaire, je suis heureuse que l'ensemble du récit pour ait touchée.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci à vous, je vais aller voir votre texte.
·
Image de El bathoul
El bathoul · il y a
Très beau et les dialogues si justes...Bravo.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci El bathoul de votre vote et de votre commentaire.
·
Image de Marie
Marie · il y a
Avec un zeste de suspense,une once d’originalité,une cuiller de sensibilité et une pincée de vérité,bref un gâteau à dévorer à pleines dents....je l’ai dégusté
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Marie ! Merci de ta dégustation !
·
Image de Randolph
Randolph · il y a
J'ai vraiment apprécié ce texte, bravo !
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup Randolph !
·
Image de Marie Gauvin
Marie Gauvin · il y a
Très original, intrigant... et beau message... un plaisir. Bravo
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Marie. le texte est fait pour intriguer avant de livrer son explication, en effet.
·
Image de Maria Angelle
Maria Angelle · il y a
Texte superbe. Agréable à lire et plein d'enseignement.
·
Image de Françoise Mornas
Image de jc jr
jc jr · il y a
Tout en découverte relationnelle et en surprise, votre texte, qui démonte bien ce jugement facile réservant les salles de sport aux gens de bureau. Mes voix. Viendriez-vous me voir ?...
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci à vous. j'étais déjà venue lire L'essentiel et voté pour ce beau texte émouvant.
·
Image de Susy
Susy · il y a
J'ai beaucoup aimé. C'est très bien écrit, ce personnage qui a piqué ma curiosité, la chute m'a surpris. Mais le jeu de mot est bien trouvé. Une conclusion un peu triste mais en somme un texte bien agréable à lire. Vous avez mon vote ! Bravo :)
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Susy. La conclusion est triste mais néanmoins porteuse d'espoir.
·
Image de Invictus
Invictus · il y a
Une belle métaphore pour nuancer nos a priori.
·
Image de Françoise Mornas
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Nouvelle très réussie. Hassan combat le désespoir à sa façon, espérons qu'il retrouve un jour sa place première...
·
Image de Françoise Mornas
Image de Fabrice Bessard Duparc
Fabrice Bessard Duparc · il y a
bonjour; j'ai donné 4 voix sur 5. pourquoi avoir expliqué le double sens de matière grise? le lecteur le devine en lisant ; c'est en tous cas ce que j'aurais fait. je me serais arrêté juste là, au moment ou il lui demande la couleur dominante sur un chantier. c'est la chute pour moi; ensuite l'explication du pays en guerre est , pour ma part, de trop. par contre le côté narratif me plait dans cette nouvelle. bien écrit.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci de votre vote et de votre commentaire circonstancié. J'ai été d'autant plus intéressée par votre remarque que je me suis effectivement posé la question du moment où interrompre le récit. Je trouve d'ailleurs que c'est une des difficultés des nouvelles, trouver la bonne chute au bon moment !
·
Image de Fabrice Bessard Duparc
Fabrice Bessard Duparc · il y a
l'ellipse, tout est là . ne pas tout dire, juste assez pour créer la curiosité ; telle est ma devise concernant les nouvelles de ce type.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
C'est une option possible en effet. Pour le texte en question, j'assume quand même mon choix. D'ailleurs il n'y a peut-être pas forcément une seule et unique solution... Merci en tout cas de votre remarque qui fait réfléchir. Bonne soirée.
·
Image de Chantal Noel
Chantal Noel · il y a
Une triste réalité, un sujet compliqué. Si seulement le monde pouvait ouvrir les yeux.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci à vous Chantal !
·
Image de Florane
Florane · il y a
Sujet difficile très bien mené.
Sinon, à force de se chercher, ces deux, ils vont finir par se trouver. C'est sûr.

·
Image de Françoise Mornas
Image de Manodge Chowa
Manodge Chowa · il y a
C'est d'une criante actualité et percer leur monde un peu plus. Ils ne sont pas une entité abstraite. Ce sont des êtres doués d'émotions comme chaque humain, mais leur monde n'est plus. Il leur faut réapprendre à vivre puisque la vie triomphe toujours.
·
Image de Françoise Mornas
Image de Aëlle
Aëlle · il y a
La conclusion est très belle, elle explique bien le drame vécu par certains migrants.
·
Image de Françoise Mornas
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Un récit réaliste, en phase avec la société actuelle .
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Evadailleurs. En effet c'est d'actualité...
·
Image de KAMEL
KAMEL · il y a
J'ai particulièrement apprécié les transitions verbales, d'un décors à un autre, en souplesse et en finesse.
Bravo l'auteure

·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci Kam de votre vote et votre commentaire.
·
Image de KAMEL
KAMEL · il y a
A mon tour de vous inviter à commenter ma prose au : https://short-edition.com/fr/auteur/kam-5
·
Image de MCV
MCV · il y a
Je reprends entièrement à mon compte le commentaire de Fred. Bravo et bon vent pour Hassan et ses matières grises.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci MCV, heureuse que mon texte vous ait touché.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un récit bien mené, d’une écriture parfaite, vous nous emmenez exactement où vous voulez et je ne me suis doutée de rien. Pour un texte sur le drame de l’exil forcé et du déclassement des immigrés, ce n’est pas larmoyant ni mièvre. Cette cause est servie avec finesse, et la petite leçon de morale dans le discours de Hassan reste discrète. Toutes mes voix Françoise pour cette belle histoire dont je suis heureuse d’inaugurer le score — qui j’en suis sûre, va grimper bien vite.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Merci beaucoup Fred pour votre vote et votre commentaire positif et détaillé. Je suis heureuse que le texte ait fait mouche !
·
Image de Joëlle Brethes
Image de Françoise Mornas
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Et bien… me voici de retour pour un nouveau soutien : Bonne chance !
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
A nouveau merci Joëlle de votre soutien !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Jean est mort. « C’est fini, Madame ». Les mots de l’infirmière ont claqué, froids comme les néons du couloir de l’hôpital. Henriette n’a pas bougé, elle s’est crispée,...

Du même thème