Marjorie, femme battue

il y a
1 min
2
lectures
0

La passion d'écrire et de partager. Voir aussi mon site : https://bruitsdeplume.wordpress.com . Je suis aussi féru d'astronomie et la pratique de la photo  [+]

Marjorie, dans sa vie, n'est qu'une pauvre fille malheureuse.
Son père est décédé peu de temps avant sa naissance.
Sa mère, une bougresse, s'est détachée d'elle rapidement.
Marjorie a quand même continué à dérouler le film de sa vie.
Plus tard, elle a épousé Romain par pitié et compassion.
Il faut dire qu'il est un peu bancal avec son pied-bot.
C'est un gars bien dans sa tête et surtout courageux.
Mais voilà, il a perdu son travail, ses collègues et amis.
Depuis, il a sombré dans l'alcool, la violence et les non-dits

La grave déchéance de son mari attriste grandement Marjorie.
Un soir de délire, il lève la main et la frappe au visage avec violence.
Il dit que tout ça c'est de sa faute, car elle est bonne à rien.
Marjorie ne comprend plus rien à la haine et l'ivresse de son mari.
Alors elle se réfugie chez Clémentine, sa voisine compatissante.
Laquelle la console et panse ses blessures physiques et morales.
Et lui dit à chaque fois qu'il faut aller voir les gendarmes.

Quand Romain s'est enfin couché, Marjorie, tourneboulée, rentre chez elle.
La tête entre les mains, elle sanglote assise sur le canapé tout défoncé.
La peur au ventre, elle se dit que ça ira peut-être mieux demain.
Le miroir du salon lui renvoie l'image atroce de son visage tuméfié.
Elle se demande encore et toujours ce qu'elle a bien pu faire de mal.
Pourquoi Romain s'acharne sur elle alors qu'elle fait tout son possible.
Marjorie, épuisée, s'endort sur le canapé avec des remords et des regrets.

Le lendemain, au petit matin, Clémentine est réveillée en sursaut.
Des sirènes hurlantes et des lumières bleues l'ont tiré de son sommeil.
Elle regarde par la fenêtre de sa chambre, une femme gît sur le parking.
Le corps baigne dans une mare de sang, Clémentine reconnaît Marjorie.
Elle s'est défenestrée, s'est écrasée sur le bitume six étages plus bas.
Des hommes en blanc s'affairent autour de la pauvre victime.
Prise d'effroi, elle se précipite vers l'appartement du malheur.
Les gendarmes sont déjà là, elle ne peut pas entrer, l'enquête est en cours.
Bientôt, deux hommes en blanc avec une civière se présentent à la porte.
Elle entend un médecin qui déclare que Romain est mort cette nuit.
Il s'est étouffé bêtement dans son vomi pendant son sommeil.

Marjorie ne saura jamais qu'elle était veuve quand elle a décidé d'en finir.
Dommage, elle aurait sans doute pu commencer une nouvelle vie !

Gilles Heuline
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !