Manuscrit échangiste - 5

il y a
2 min
6
lectures
0
Les mots s'envolent, les écrits tachent
Par ces mots, les amants inconnus se retrouvent
se regardent, se reconnaissent, se sourient et s'espèrent
Révéler au grand jour leur désir d'amour qui couve
le confier, le construire, l'attendrir de lumière

Le regard complice, les sens en éveil
leurs corps fusionnent de plaisir
brûlent, s'animent, crient de merveille
se calment, se lovent pour mieux jouir.
« Il y a des moments où mes pensées s'en vont vers vous,
Il y a des moments où mon corps se met en éveil à cause de vous. »

Ton corps est éveillé parce que (aussi) ton esprit bouillonne,
Parce que ta sensualité cérébrale bande intensément.
A l'orée de la nuit ou au petit matin,
je me serais glissé près de toi...

« Me souhaitez-vous hâtive, pour mieux frustrer mon envie de vous et ce plaisir que j'aurais à me laisser profondément pénétrée ? »

Derrière toi pour humer les parfums de ta nuque.
Pour glisser mes mains sous ta nuisette,
(en portes-tu ou dors-tu nue ?)
Effleurer la fleur de tes seins, en me gardant de les saisir.
Poser mes mains au milieu de ton ventre.
« Dites-moi si mon souffle dans votre cou vous ferait bander comme jamais.
Dites-moi quels sont les mots que vous aimez entendre
de la bouche de la petite novice que je suis alors que je m'activerais entre vos jambes.. »

Les mots, les mots d'amour, les mots doux, les mots tendres, susurrés au creux d'une oreille, les jeux de mots, mots pour rire, mots d'esprit, mots pour mots, mot à mot.
Ces pauvres mots accolés les uns aux autres sont bousculés, intervertis, rectifiés, ils sont mélangés les uns aux autres, collés, groupés, espacés, accordés.

Nous les remplaçons, les combinons, à notre idée, élucubrations, délires, fantasmes.
« Il y a ces moments où vos mots s'immiscent en moi et me font tressaillir.
Faisant de moi une femme ouverte aux désirs de sexe
Lire et sentir les frissons me remonter le long de la colonne
Faire s'ouvrir mes cuisses, se cambrer mon dos...
Faire s'ériger mes seins, se fermer mes yeux...
Avoir des sensations de plaisir dans mon ventre
Sentir les spasmes venir dans mon antre
Vous êtes le diable
Qui met le feu dans mon corps
Qui enflamme mes folies retenues
Qui met en alarme tous mes sens
Je désire vos caresses
Je recherche vos baisers
Je souhaite vous recevoir en moi
À vos mains je m'offre
À vos doigts je m'ouvre
Butinez ma fleur
Buvez mon lait
Fouillez mon ventre de vos doigts
Donnez-moi le plaisir attendu
Celui de jouir de vous.

Dîtes-moi, sentez-vous mon souffle ardent chercher vos fesses pour que vous vous sentiez femme juste le temps...
Le temps que ma langue émue... découvre vos saveurs inconnues...
le temps de vous enfoncer délicatement mon petit doigt béotien dans cette cavité charmante ? »
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !