4
min

Magie

Image de Jigé

Jigé

15 lectures

4

Paul est seul face à son verre. Puis Benjamin arrive. Ils sont alors deux face à un seul verre. Mais Benjamin commande un verre. Ils sont, donc, maintenant, deux autour d'un verre chacun. Églantine arrive à son tour. Elle embrasse Paul et Benjamin puis s'assoit. Les deux hommes lui propose de prendre un verre. Elle accepte volontiers et à son tour commande un verre. Lorsque le serveur a servi Églantine, ils se retrouvent, alors trois autour d'un verre chacun.
Églantine dit qu'elle a rendez-vous avec Micheline une amie et qu'elle ne s'attendait pas à rencontrer Benjamin et Paul. Elle vient juste de terminer sa phrase lorsque Micheline entre dans le café. Celle- ci cherche du regard Églantine qui lui fait un signe de la main, l'invitant à la rejoindre. Ce qu'elle fait. Aussitôt Églantine lui présente Benjamin et Paul. D'après ce qu'ils disent, ils sont tous les quatre enchantés de se rencontrer.
Paul et Benjamin sont amis depuis très longtemps. Paul a été amoureux d' Églantine mais c'est de l'histoire ancienne. Benjamin a été amoureux de Paul et réciproquement et c’est toujours leur histoire actuelle. Églantine aime d’une belle et forte amitié Micheline qui pour sa part éprouve pour son amie un sentiment un peu différent....
Un verre est commandé pour Micheline et les voilà donc tous quatre autour d’un verre.
Ainsi une conversation amicale et conviviale s'installe comme il est de coutume autour d'un verre. Il est fort probable qu’ils vivent un petit moment de bonheur.
À un moment donné Églantine cesse de parler avec les trois autres et même de les écouter car elle vient de voir entrer dans le café un homme grand, très brun avec de magnifiques yeux bleus et une barbe drue mais bien taillée. Il est entièrement vêtu de noir à l'exception d'une chemise blanche et d'un nœud papillon rouge. On pourrait dire que la jeune femme est subjuguée par cet homme en noir. Micheline le voit entrer également mais elle poursuit la conversation avec les deux hommes. Ces derniers, absorbés par leur échanges, n'ont pas fait attention à l'arrivée de l'homme en noir. Celui-ci, tout de suite, dès son entrée, a remarqué Églantine. Il reste dans un premier temps au fond de la salle fixant intensément ses yeux bleus. Puis il s'approche lentement de la table où sont installés les deux hommes et les deux femmes. Il les salue fort aimablement et demande s'il peut se joindre à eux qu’il trouve fort sympathiques autour de leur verre...
Églantine s'empresse de dire : «Avec plaisir !! » Les deux hommes sont un peu surpris de la proposition et restent cois un instant, puis ils acceptent la demande de l’homme en noir.
Églantine accepte également et même avec enthousiasme tandis que Micheline se contente de faire un signe de tête très légèrement approbateur .
L'homme en noir décline l'offre de boire un verre mais en revanche leur adresse une requête :
« Puis-je me permettre de vous demander d'accepter que je fasse devant vous un rapide tour de
magie ? »
Personne ne s'attendait à cette demande mais cela n'empêche nullement Églantine de dire : 
«  Belle idée originale, Monsieur. Qu'en pensez-vous les amis ? » 
Les amis masculins se regardent et se consultent du regard et Paul dit:
« Monsieur, il est vrai que votre proposition est surprenante et inhabituelle mais comme nous sommes des gens à l'esprit curieux, nous vous disons pourquoi pas ? N'est-ce pas, les amis. »
Les amis répondent affirmativement en souriant sauf Micheline qui cette fois fait une moue dubitative voire réprobatrice ce qui amène Églantine à la questionner :
«  ― Cela te dérange que monsieur fasse un tour de magie ? 
― Bof , si cela peut vous faire plaisir.... !!
― Oui cela nous fait très plaisir. » répond Églantine et elle enchaîne sans laisser à ses amis le
temps de répondre  et dit en s'adressant à l'homme en noir :
« Allez-y monsieur, nous vous en prions !! »
Le magicien remercie puis il exécute quelques passes au dessus des verres en mouvant ses mains qu'il a très longues et très belles : Ce que n'a pas omis de remarquer Églantine de plus en plus fascinée par cet homme en noir. Simultanément à l’exécution des passes, il prononce une formule qui pourrait être considérée comme secrète et magique. C'est la raison pour laquelle elle n'est pas révélée au lecteur. Cette formule déclenche un rire moqueur chez Micheline mais absolument pas chez Églantine qui est de plus en plus séduite. Dès que le magicien a interrompu ses passes et achevé de prononcer sa formule, en un éclair, les verres disparaissent et ils n'étaient pas vides.... !!!
Micheline, Paul et Sébastien sont fortement surpris mais aussi très irrités par cette disparition : Par le fait, ils ne sont plus réunis autour d'un verre. Le charme est rompu et ils décident par conséquent de partir sans plus attendre. Tous les trois se lèvent brusquement. Quant à Églantine, elle reste assise, les yeux rivés sur les mains du magicien. Micheline l'invite amicalement mais fermement à se lever et à partir avec eux. Elle n'en a aucune envie mais ne voulant pas froisser son amie, elle se lève à contrecœur. Maintenant, ils se dirigent tout les quatre vers la sortie du bar. Églantine ferme la marche à quelque distance des trois autres. Lorsqu'ils sont dehors, Églantine les interpelle :
« Les amis, je suis désolée mais vous allez continuer la soirée sans moi car je dois retourner dans ce bar. »
Paul et Benjamin sont stupéfaits.Micheline presque en colère colère rétorque :
—  Mais pourquoi veux-tu retourner dans ce bar ?
― Parce qu'il le faut. Pensez ce que vous voulez, il faut que j'y retourne impérativement, il le faut » affirme Églantine sur un ton qui n'appelle aucune opposition.
Elle fait un demi-tour brusque, énergique et déterminé et rentre dans le café. L'homme en noir est désormais au bar. Aussitôt qu'il voit la femme, il est ravi et extériorise ce ravissement par un très léger sourire, ce qui suffit à émouvoir la jeune femme. Il se dirige alors vers elle d'un pas posé et ferme. Il l'invite à s’asseoir à une table. Elle accepte cette invitation sans dire un mot mais tout son être exprime une félicité sans borne. Lorsqu'ils sont assis face face, ils se trouvent mutuellement très beaux et se plaisent énormément et réciproquement. Le magicien procède à nouveau à des passes au dessus de la table tout en prononçant une formule magique. Dès que le rituel est achevé, deux grands verres emplis d'un cocktail d'une splendide couleur bleue apparaissent. Cette apparition est accompagnée d'un large sourire du magicien. Ce sourire découvre une dentition parfaite et d'une blancheur éclatante qui pourrait bien éblouir Églantine. Puis il s'adresse à elle avec une voix qui n'est pas loin de la bouleverser :
« Il est vrai que nous sommes certainement, franchement et parfaitement bien, là, les yeux dans les yeux que nous avons tous deux bleus comme ces cocktails qui viennent de surgir entre nous. N'est-ce pas que nous sommes bien à deviser tous deux autour d'un verre, n'est-ce-pas ? »
Dans un souffle troublé et troublant Églantine susurre « Oui ... »
Puis elle fait lentement le tour des verres avec son doigt. Marque un très court temps de suspension... et embrasse la bouche du magicien.

­
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Miraje
Miraje · il y a
Il suffit effectivement quelquefois d'un verre ...
·
Image de La  luciole
La luciole · il y a
Une ambiance où l'on s'attend à une perdition, une manipulation hypnotique mais au final qui charme vraiment l'autre ? :)
·
Image de Jigé
Jigé · il y a
Chère Luciole,
Merci pour ce commentaire qui rend parfaitement l'esprit que j'ai voulu évoquer

·
Image de Ardillon
Ardillon · il y a
églantine ...le genre de femme qui finit en gratte-...
·
Image de Jigé
Jigé · il y a
Remarque pas magique mais piquante nonobstant...
·
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Le style d'écriture m'a un peu rappelé celui du nouveau roman. Je m'attendais cependant à une fin plus surprenante. Bravo !
·
Image de Jigé
Jigé · il y a
Merci pour votre commentaire et notamment pour la référence au nouveau roman.
Bien sûr la fin pourrait être plus surprenante comme vous le suggérez. J'avais pensé à faire disparaître Églantine mais je m'y suis attaché...

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur