Ma muse

il y a
6 min
1365
lectures
607
Finaliste
Public
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Instant de vie artistique capturé, cette nouvelle évoque la sensualité d'une esquisse de modèle nu. Entre l'approche artistique sublimant les

Lire la suite

Curieux de la vie, jamais rassasié  [+]

Image de Hiver 2018

Elle est entrée et je l’ai suivie, un peu gêné.

Devant les escaliers, j’ai hésité. « C’est au dernier étage, lui dis-je, trois volées à s’enfiler, désolé. »

Et avant d’avoir le temps de me montrer galant et de la précéder, je ne pus faire autrement que de la voir s’élancer dans la montée, pas le moins du monde contrariée, ignorante des ravages provoqués par son naturel mouvement de balancier.

Marche après marche, subjugué par tant de grâce et de féminité, je ne pouvais m’empêcher de porter les yeux là où ils souhaitaient se poser et, pour la première fois, j’ai regretté que ces escaliers ne continuent au-delà du grenier.

Elle montait à pas posés, se retournant pour s’assurer que je la suivais toujours, avant de s’élancer à nouveau, gravissant quelques marches pour s’arrêter encore, de continuer et de m’attendre.

Entre deux paliers, la bride de l’un de ses escarpins a glissé de son talon tandis que son pied, dégagé, se mettait à nu. Elle s’est arrêtée, en équilibre sur un pied, se tenant à la rampe, fléchissant le genou pour se chausser, mollet levé, embarrassée par l’exiguïté de sa jupe moulante qui l’empêchait de se mouvoir comme la situation l’exigeait.
J’en fus grandement ému.
Réajustée, elle s’est élancée comme pour rattraper les quelques marches perdues durant sa pause.
J’étais sur sa piste. Elle trottait menu, mes pensées ne s’arrêtaient plus.

S’arrêtant devant une porte tout en haut de l’escalier, elle me demanda doucement : « Est-ce ici ? »
Je lui ai dit « Oui », j’ai joué au gars blasé et j’ai sorti ma clé.
— Voici l’atelier, me suis-je joyeusement exclamé.
Je ne voulais pas me précipiter, ne pas la brusquer. Je me suis effacé, l’invitant à entrer dans une pièce d’à peine dix mètres carrés et j’ai refermé la porte derrière nous pour la conserver.
— Ce sera cinquante euros pour la séance de pose, me dit-elle une peu trop brusquement, d’une voix mal assurée, dès la porte refermée.
Je me suis étonné de la méprise et j’ai rectifié.
— Souvenez-vous, j’ai réservé l’après-midi. Quatre heures avec pauses. Il est possible que ce soit plus long, je vous paierai en fonction. Cinquante euros de l’heure, comme discuté à l’Académie. Êtes-vous toujours d’accord ? me suis-je inquiété.
— Excusez-moi, me dit-elle, c’est la première fois, vous savez. Je n’ai jamais posé pour un artiste auparavant.
— Vous verrez, il suffit de garder la pose tandis que je crayonne et que je fais mes esquisses. Voulez-vous que je branche le convecteur ?
Et de l’allumer.
— Il fera vite chaud. Voulez-vous un thé ? Autre chose ?
Elle déclina mon offre.
— Quatre heures avez-vous dit ?
— C’est bien exact. Quatre heures au moins. On s’arrêtera pour vous permettre de vous reposer. Ça vous va ?
Elle ne me répondit pas, regardant autour d’elle, animée d’une subite curiosité, attirée par les croquis, esquisses et toiles accumulées.
— Est-ce vous qui peignez ceci ? demanda-t-elle
— Oui, celles que vous voyez-là et toutes les autres, dis-je en souriant.
— Je peux regarder ? Vous savez, c’est la première fois que je pose... J’ai besoin d’argent. Vous ne serez pas trop exigeant, n’est-ce pas ?
— Je ne le serai pas. Je n’en ai aucune envie.
Elle me regarda en rougissant.
— Vous faites toujours des nus ? Vous avez de jolis modèles, j’aime vos toiles. C’est joli, vous avez du talent. Est-ce ici que je m’installe ?
— Oui, dis-je, c’est bien là. Comment vous appelez-vous ?
— Françoise... Et vous ?
Je le lui dis...
— Voulez-vous une tasse de thé ?
— Eh bien oui, si vous insistez.

Et tandis que je m’active, elle se regarde dans le miroir, se remaquille et passe du rouge sur ses lèvres, hésite, se tourne, n’ose prendre la décision de tomber ses vêtements. Enfin, elle dégage son chemisier et entreprend de se déboutonner.
— Vous ne vous occupez pas du thé ? demande-t-elle tandis que je ne cesse de l’observer.
— Si, si, bien sûr...
Je mets l’eau à chauffer.
— Lait ou citron ?
Et elle enlève le haut.
La voilà en jupe et soutien-gorge au milieu de l’unique pièce, suspendant son chemisier au dossier de la chaise.
— J’ai un peu froid...
J’augmente le convecteur tandis qu’elle s’enserre dans ses bras, masquant sa poitrine de ses avant-bras.
— Tenez, ceci vous réchauffera.
Je lui tends une tasse de thé.
— Vous seriez gentil de la déposer... là ? fait-elle en me désignant un guéridon du menton et de se rapprocher du convecteur, les bras toujours refermés comme si elle craignait de les décroiser. Vous savez...
— Déshabillez-vous à votre aise, ne vous en faites pas, vous trouverez un drap dans le tiroir de la commode, si vous souhaitez, vous vous sentirez plus à l’aise.
Je me retourne alors, craignant qu’elle ne renonce et ne s’en aille.
— Vous êtes très attentionné.
— Vous trouvez ? C’est bien normal.
— Oui, vous êtes charmant. Ce drap-ci ? demande-t-elle tandis que je ne la regarde pas.
Je jette un œil par-dessus mon épaule, je ne vois que le drap tendu à bout de bras.
— Oui, c’est bien celui-là.
Elle fait glisser ses vêtements et les entasse sur la chaise.
— Vous pouvez vous retourner, maintenant.

La voilà drapée. Les cheveux relevés, elle peaufine son chignon m’offrant sa nuque et ses glabres aisselles au regard.
Ravissante. Elle a gardé ses talons.

Sur la chaise, un soutien-gorge noir conserve ses formes et je meurs d’envie d’en humer la dentelle. Est-ce la chaleur ? Est-ce son corps nu ? Il me semble que son parfum délicat envahit la pièce et me submerge de senteurs de vanille poivrée.

Je joue à l’artiste blasé.
— Je pense vous demander de poser à genoux, lui dis-je. Cela vous va ?
Elle me semble plutôt satisfaite.
— Pas debout, alors ?
Comme si cela l’inquiétait.
— Non, plutôt de trois-quarts arrière, pour compléter une composition destinée à la couverture d’un livre.
— Un livre ? Ah, bon ? Vous écrivez aussi ?
Et de laisser tomber le drap, se mettant nue devant moi.
Je ne sais que répondre, je reste sans voix. Elle s’en aperçoit, et se joue de moi.
— Un livre ? répète-t-elle...
Je ne peux détacher mon regard de ses seins et de la courbe de ses hanches offerts maintenant.
— Comment ?
— Un livre, disiez-vous ?
Trouvant subitement une aisance que je ne lui pensais pas.
— Oui, un livre, je vous en parlerai si vous voulez.
— Peut-être pourriez-vous même m’en lire quelques passages lors des interruptions ?
— Je n’y pensais pas, mais pourquoi pas.
— J’aimerais beaucoup, insiste-t-elle.
— Pourriez-vous tourner sur vous-même ? je lui demande, rêveur.
Elle s’exécute sans hésiter et m’achève...
— Oui, comme ça, tournez sur vous-même, s’il vous plaît.
Elle s’exécute encore, docile et amusée, maintenant que les barrières sont tombées.
— Je vous plais ? s’enquiert-elle innocemment tout en souriant.
— Oui, euh, oui... certainement. Vous pouvez vous installer sur l’estrade, si vous le souhaitez. Je pense que nous pourrions commencer par quelques esquisses tandis que vous serez assise sur vos talons. Oui, asseyez-vous sur vos talons. Voilà, comme ça. Laissez-vous glisser. Vous permettez ?
Et de lui faire prendre la pose, la tirant doucement par une épaule pour provoquer une légère rotation du tronc.
— Parfait ! Ne bougez plus.

D’une main hésitante, je trace quelques lignes sur ma feuille de dessin, corrige, arrache et recommence jusqu’à ce que le trait me vienne entre les doigts et suive la courbe de son dos. Vingt fois je recommence, corrige, change une position, observe, tourne et guide la novice qui, complice, se plie à mes caprices d’artiste.
— Pourriez-vous garder cette pose et lever les bras de sorte que votre sein se dégage et que je l’aperçoive ?
Les bras autour de la tête elle cherche la position la plus adéquate, semblant s’amuser de mon regard. Je la dessine sous toutes les facettes, tournant et retournant autour d’elle tandis qu’elle s’amuse et me sourit.
— Vous m’avez promis ! me dit-elle.
— Quoi donc ?
— De me lire quelques extraits...
— C’est vrai...
Et de lui lire quelques passages.
— Ce que vous écrivez me touche. J’aime beaucoup. Tout autant que vos toiles et dessins, me dit-elle en rougissant.
La pause terminée, je m’enhardis.
— Pourrais-je maintenant vous demander de vous mettre à quatre pattes ?
— Êtes-vous sûr ? s’étonne-t-elle, soudain plus grave.
— Plus que jamais...
— Mais...
— Il s’agit de la couverture de mon livre...
— En ce cas !
Elle s’exécute.
— Ne bougez plus...
— Vous m’en lirez d’autres passages ?
— Autant que vous le souhaitez mais, voyez-vous, je dois me concentrer.

La cambrure de ses reins s’esquisse peu à peu faisant ressortir l’arrondi de ses fesses. Il suffit de peu de choses pour modifier le dessin et lui donner la forme exacte offerte à mon regard. À force de tâtonner, de multiplier les traits, je finis par en dégager toute la sensualité que je ressens à la contempler ainsi, offerte.
— Suis-je bien ?
— Je trouve que c’est assez réussi... Je vais vous croquer encore. Pourriez-vous vous cambrer davantage, je vous prie ? Voyez-vous je cherche à rendre le désir, l’envie.
— Comme ceci, peut-être, s’enquiert-elle, creusant encore les reins et faisant saillir ses jolies fesses que je m’empresse de corriger à nouveau, passant et repassant inlassablement ma main sur l’esquisse...
— Parfait, gardez la pose, je vous prie.
Et elle, de se complaire dans son indécence qu’elle affiche en toute innocence tandis que je me régale de tant de complicité.
— Souhaitez-vous une autre tasse de thé ?
— Pas maintenant, je vous remercie, vous ne m’avez pas finie, je suis sûre que vos croquis seraient bâclés.
— Soit. Au départ de cette position, pourriez-vous fléchir vos bras afin que vos épaules soient plus basses que vos hanches ?
Elle rit.
— Que me faites-vous faire, là ?
— Rien qu’une approche artistique, je vous assure.
Elle ajuste quelques coussins et s’exécute néanmoins.
— Comme ceci ?
— C’est encore mieux que je ne l’espérais...
Je m’applique.
— Ne préféreriez-vous pas que j’écarte un peu les genoux, je pense que la pause serait plus naturelle, moins guindée.
— Peut-être, mais il faudrait que je me place derrière vous pour en juger.
— Cela vous plaît-il ?
— Beaucoup, vous aviez raison.
— Je peux essayer autre chose si vous le souhaitez.
— Nous le ferons, mais je vais d’abord vous croquer.
— Comme vous voudrez, je ne suis pas pressée...
Malheureusement, l’après-midi avance et, la gorge serrée, il me faut annoncer :
— Voilà. J’ai terminé.
— Déjà ? Je n’ai pas vu le temps passer...

Elle se rhabille à son aise, flânant nue dans la pièce. Au moment de partir, elle me tend alors ses lèvres pour un chaste baiser.

— Cela m’a beaucoup plu de poser nue pour vous, merci.
— Moi aussi lui dis-je, ému... Reviendrez-vous ?
— Peut-être, me dit-elle d’un ton espiègle, le voudriez-vous ?
— Je le souhaite plus que tout... dis-je la regardant au plus profond des yeux.
— Alors, peut-être, pourrions-nous...
Sa phrase resta en suspens et, s’approchant de mon oreille, elle me fit, le rouge au front, quelques suggestions.

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Instant de vie artistique capturé, cette nouvelle évoque la sensualité d'une esquisse de modèle nu. Entre l'approche artistique sublimant les

Lire la suite
607
607

Un petit mot pour l'auteur ? 231 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Isabelle Isabella
Isabelle Isabella · il y a
Beaucoup de classe de finesse , de sensualité très jolie lecture , j’ai beaucoup apprécié.Bravo.
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Une bonne lecture
Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Bonjour Isdanitov, je reviens vers vous car J'ai eu le plaisir d'apprécier votre belle plume et vous avez été sensible à certains de mes écrits.
Si vous en avez l'envie, Je vous propose une nouvelle (policier/ thriller) en lice du GP été :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/sofia-4
Si vous êtes déjà passé(e), je vous prie de m'excuser et de ne pas tenir compte de ma proposition.
à bientôt.
Julien.

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Une très agréable et très belle rencontre ! Un moment inoubliable bien sûr ! Un texte bien mené et touchant j'aime !
C'est mon premier concours je vous invite à passer découvrir ma "Caverne" (catégorie des nouvelles. Une petite histoire écrite en vers, et si cela vous plaît de voter !)
https://short-edition.com/fr/auteur/assmoussa

Image de Charlette
Charlette · il y a
Les dessous d'une rencontre entre l'artiste et son modèle. Agréable moment de lecture !
Image de Nicole Mallassagne
Image de El bathoul
El bathoul · il y a
Félicitations :)
Image de Alain Maréchal
Alain Maréchal · il y a
Il m'avait échappé...bravo. Un texte à la sensualité drapée de faux semblants. Belle performance.
Image de Angel
Angel · il y a
Félicitations, votre texte a été remarqué, estampillé.
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Merci à vous, j'adore les macarons.
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Merci à ceux qui ont soutenu ce texte!
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un texte procurant un agréable moment de lecture. Bravo, Isdanitov ! Vous avez mes cinq votes.
Image de Bernard Boutin
Bernard Boutin · il y a
Quand le peintre et son modèle se prêtent peu à peu au jeu du chat et de la souris, dans une version sensuelle ! Sera-t-elle sans suite ?
Image de Emmanuelle Solac
Emmanuelle Solac · il y a
Beaucoup d'humour et de sensualité, tout est dans la suggestion, c'est très habile. Mais au fond il ne se passe rien, le texte aurait mérité une chute plus percutante. Cela dit j'ai bien aimé et vous ai soutenu de deux voix.
Image de Berceuse Violente
Berceuse Violente · il y a
Autobiographique, alors!? Il m'a manquée une surprise sinon apprécié l'ambiance et le phrasé.
Image de Manita
Manita · il y a
On imagine très bien l'ambiance de l'atelier. Bravo.Je vous invite à me lire
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-mots-sont-revenus

Image de Angel
Angel · il y a
Mon soutien pour avoir aimé votre nouvelle.
Image de Marie
Marie · il y a
Sensuel et délicat. La dernière phrase n’est peut-être pas utile...
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Ça c'est parce que vous ignorez ce qui me fut dit... :-)))
Image de Marie
Marie · il y a
Ah, voilà que s’amorce le véritable suspense ! Une suite, alors ? ;-)))
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Demainpeutetre
Demainpeutetre · il y a
Ce serait donc, tel est pris qui croyait prendre ! Coquin avec un ton badin mais bien écrit
Image de Hamza DIB
Hamza DIB · il y a
Merveilleuse histoire - ça me fait penser à l'inspiration d'un écrivain. Bien menée - Mes votes
Image de Didier Caille
Didier Caille · il y a
Une bien belle peinture ;) et si le coeur vous en dit je vous invite à découvrir mon univers http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/les-plumes-du-plaisir?all-comments=true&update_notif=1512411494#fos_comment_2269162, belle journée.
Image de Klelia
Klelia · il y a
L'attirance de l'artiste pour son modèle qui est pris à son propre jeu...
Image de Ludmila Constant
Ludmila Constant · il y a
:_) L'amateur qui se paye un modèle...:)
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
C'est une fiction. Peut-être bien un fantasme.:-))
Image de Ludmila Constant
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Félicitations! Très beau. J'ai peint une trentaine de toiles à l'huile et des aquarelles. Je me contente actuellement de petits croquis dans mes carnets de pêche et je suis passé à l'écriture, plus rapide et davantage compatible avec mes activités mais la peinture reste une véritable passion.
Image de Ludmila Constant
Ludmila Constant · il y a
J'ai arrêté il y a 6 ans déjà: saturation.
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Vos toiles sont très belles et vos portraits tout particulièrement. Je compte m'y remettre plus tard.
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Faubourgs, Fin d'été et la robe verte sont magnifiques. J'épingle ces toiles mais les autres sont tout aussi admirables. Vous avez un beau talent et un vrai style.
Image de Ludmila Constant
Ludmila Constant · il y a
Merci.Je voudrais voir les vôtres.
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Je vais essayer d'en mettre l'une ou l'autre en publication libre, peut-être. N'hésitez pas à passer sur ma page pour vérifier.
Image de Ludmila Constant
Ludmila Constant · il y a
On peut voir votre peinture?
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Je n'ai rien à disposition immédiate. La photo de présentation est un croquis de mon attirail de pêche. Je suis totalement amateur.
Image de Ludmila Constant
Ludmila Constant · il y a
De notre temps, les peintres ne font plus de croquis mais des photos. C'est plus vite. :-))
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
C'est vrai mais c'est une histoire qui date un peu;-))
Image de Ludmila Constant
Ludmila Constant · il y a
En fait, même depuis les siècles, les peintres qui ont réussi faisaient les croquis par les apprentis.
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
C'est pour ça que je suis passé à l'écriture...;-))
Image de Ludmila Constant
Ludmila Constant · il y a
Salut, collègue!
Personnellement, j'ai choisi un métier alimentaire plus sûr. :_)

Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Oui, exactement et je passe mes journées dans mes rêves.
Image de Ludmila Constant
Ludmila Constant · il y a
Les rêves, ça n'assure pas la retraite....
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
j'adore sensuel en retenu bravo mes votes
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un texte plutôt joli, presque érotique. La toute fin me plaît moins. Bravo et mes votes.
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
J'aurais supprimé la dernière phrase...Sinon j'ai beaucoup aimé le lente progression vers la décontraction puis le désir, mon vote enthousiaste !
Je suis aussi en finale avec une nouvelle, le refuge, si le cœur vous en dit...

Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Une texte subtil, coquin et bien écrit ! Merci pour le partage. Bonne chance Isdanitov pour la finale ! +4 voix
Image de Slavia
Slavia · il y a
C'est joliment sensuel.
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
tous mes revotes avec plaisir pour votre muse qui m'amuse
Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Bonjour Isdanitov, vous avez soutenu ma nouvelle, " un petit coeur collé sur un portable " à ses tous débuts, elle est aujourd'hui en finale du grand prix hiver 2018. Je reviens vers vous ( avant la date butoir ), avec l'espoir d'un soutien nouveau, d'avance , je vous remercie.
Après " le chiffonnier de l'océan " mon vote de soutien pour cette place en finale. +5*****

Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Un joli texte , vraiment , très joli . Une grande délicatesse dans cette sensualité . Mes votes
Image de Horizon
Horizon · il y a
De la dentelle érotique. Je suis aussi en finale avec La der des ders si vs souhaitez me lire.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Vous inventez l’innocence coquine et la chaste audace. Vos personnages qui restent toujours en deçà de ce que l’on attend ou craint sont délicieux. Décidément Isdanitov, vous changez de style avec grâce ! Belle découverte en finale, tous mes votes.
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un escalier dont on ne se lasse ... Conduira-t-il jusqu'au podium ... ?
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
J'aime toujours autant ce texte très élégant !
Image de Jl Herrbé
Jl Herrbé · il y a
Très bien suggéré ..
Image de Silvie DAULY
Silvie DAULY · il y a
D'un érotisme délicat. Tout mon soutien!
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
Votes renouvelés avec grand plaisir.
Image de Iqueen
Iqueen · il y a
Génial ! J'ai été captivée, bravo : mes voix !
Image de Sandra Dulier
Sandra Dulier · il y a
Ouf ! je me souviens de cette subtile sensualité... Je revote avec plaisir. Bonne chance pour la suite. Finaliste moi aussi côté poèmes.
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Soutien renouvelé pour cette finale. Aimerez-vous mon "Tropique" en finale lui aussi ?
Image de Jipe GIRAULT
Jipe GIRAULT · il y a
Délicieux embarras. Je vote. Si ça vous dit de jeter un oeil sur "Sauvagement Ordinaire" finaliste aussi
Image de Teddy Soton
Teddy Soton · il y a
Victoire à la muse ! +5
Avez vous lu ma Frénésie ?

Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Toutes mes voix pour cette muse.
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
Sans ambages…. bonne chance.
Image de Virgo34
Image de Jean-Francois Guet
Jean-Francois Guet · il y a
Bravo ! Mes voix pour une belle finale
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bravo, de belles émotions artistiques et humaines.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bravo, de belles émotions artistiques et humaines. +4
Image de Zouzou Z
Zouzou Z · il y a
re -mes 5 voix ! Moi , j'ai mes 'vendanges tardives ' !
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
A nouveau mes voix pour cette muse enchanteresse
Image de Fabienne BF
Fabienne BF · il y a
Cette place en finale donne le plaisir de relire votre muse. Mon vote
Image de Bertrand Pigeon
Image de Alain d'Issy
Alain d'Issy · il y a
Mon vote renouvelé - bonne soirée
Image de Petitpoizonrouge
Petitpoizonrouge · il y a
Je vous souhaite une belle dernière ligne droite
Image de Denys de Jovilliers
Denys de Jovilliers · il y a
Bravo pour cet accès en finale !
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Heureuse de voir votre muse en finale, bonne chance et à bientôt Isdanitov !
Image de Dan Leydier
Dan Leydier · il y a
beaucoup de sensualité esquissée par un artiste plus timide que son espiègle modèle
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Une muse pas si timide que ça
Image de Hortense Remington
Image de Flora Martinez
Flora Martinez · il y a
encore mes 5 voix bonne chance!
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Votes confirmés !! Bonne chance !
Image de Doria Lescure
Doria Lescure · il y a
Voici à nouveau mes voix pour cette belle muse !
Je suis également en finale avec "L'étrange boutique des métamorphoses" alors, si cela vous tente, votre soutien sera le bienvenu !

Image de Dona
Dona · il y a
J'avais déjà voté avant, je revote toutes mes voix pour la Muse ! Bravo !
Image de Alain Derenne
Image de Aurianne Baclet
Aurianne Baclet · il y a
On sent de manière assez douce la tension et le désir croissant de l’artiste pour la muse. Ça donne envie de connaître les pensées de Françoise car elle ne semble pas si ingénue que ça ^^
Image de Sandra Dulier
Sandra Dulier · il y a
Délicatement et subtilement écrit. J'ai apprécié.
Image de Sandra Dulier
Sandra Dulier · il y a
Je vous invite à découvrir le poème Boréale http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/boreale. En vous remerciant pour votre lecture.
Image de Ody
Ody · il y a
Ma muse m'amuse en pose comme en pause, nue comme un vers, je prose et ose d'une mine exquise, une esquisse, un dessin, un destin, l'originale, mon origine du monde...
Image de Gisny
Gisny · il y a
Comme le précise Roxane : tout en délicatesse !
Image de Haruko San
Haruko San · il y a
Je vous découvre avec plaisir, rares sont les textes "erotiques" suggestifs où la vulgarité ne trouve de place aussi je vous invite ne serait-ce que pour le plaisir sur ma page en vous souhaitant d'agréables lectures..mon vote +5 -:)))
Image de Roxane Soixante-treize
Roxane Soixante-treize · il y a
Mes voies pour ce joli récit, sensuel, mais tout en délicatesse...
Image de Marie Hélène Peneau
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Beedoune
Beedoune · il y a
Pour le plaisir de l'exercice que constitue une académie - de nu - jusqu'à ce que le trait s'affirme et confirme un éventuel talent...
Une pensée pour le modèle de l'atelier, très professionnelle, où je pratique. ;)

Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Oui, ce n'était probablement qu'une amatrice... ;-))
Image de Beedoune
Beedoune · il y a
Ou une coquine ;)
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Mon petit modèle,


Le jour baissait doucement, la nuit allait étendre son manteau sur la terrasse au-
dehors, les oiseaux eux allaient se mettre au chaud dans leurs petits nids, et moi
assis devant mon chevalet, je me hâtais devant ma toile ou ma main promenait
fiévreusement le pinceau, mais l'ouvrage sur lequel je travaillais, n'avait que peu
avancé cet après-midi-là.
A mesure que je posais une touche de peinture, je l'effaçais, les tons ne se fondaient
pas selon mon goût, le dessin, l'esquisse se déformait au lieu de se marier, le nue
ne prenait pas vie comme je l'avais espéré, la nuance de la chair, la carnation ne
me semblait pas assez naturelle.
Et là, «paf», voilà que tout à coup, un mélange sur ma palette et je venais de
trouver la teinte exacte, et ça, juste à la dernière minute du travail infructueux de
la journée, juste au moment où le crépuscule planant déjà au-dehors je n'allais
plus que poser mes pinceaux.
L'aube envahissait mon petit coin de travail en posant l'obscurité qui gentiment
embrouillait le désordre où gisaient pêle-mêle des toiles barbouillées à même le
sol un peu sale.
Par la fenêtre, le ciel gris plaquait son reflet à terre et sur le petit muret de l'autre
côté de la terrasse.
Je m'acharnais sur mon tableau en dépit de cette obscurité croissante, enfin au
bout d'un instant je dus m'arrêter, n'y voyant décidément plus grand-chose.
Dès que j'eux déposé ma palette, mon petit modèle quittant la pose, se leva un
petit bout de femme mignonne avec des formes délicieuses, quoique frêles, un
teint doucement pâle avec une chevelure blonde, à laquelle le crépuscule donnait
une couleur de blé doré et qui ondulait sur ses reins en venant mourir au bas de
ses hanches magnifiques.
Dans le masque blafard de son visage gracile, mais peut-être était-ce le demi-jour
qui lui donnait cette apparence, s'épanouissaient les fleurs bleues de ses yeux et le
rouge carmin de sa bouche, comme de jolis pétales...
J'eux alors pour elle un regard d'affectueuse sollicitude.
_ Rhabilles-toi vite! Tu vas attraper froid.
Il y avait maintenant presque quatre heures qu'elle posait.
_ Oh! Me répondit-elle, en réponse avec un sourire doux, quelques minutes de
plus ou de moins.
Elle vint voir la toile en cours, pour voir l'avancée du travail.
Elle s'y trouva plus jolie qu'elle n'était réellement, pourtant elle s'y vit comme
elle se rappelait avoir été autrefois, oh! Il n'y avait pas si longtemps! L'été
précédent, quand nous nous étions rencontré, en ce temps-là, elle ne posait pas...
Elle sentit poindre une petite toux et alla reprendre ses vêtements abandonnée sur
une chaise.
J'étais de nouveau absorbé par ma peinture, j'examinais sévèrement mon travail
approuvant ici, critiquant là, notant les modifications à faire sur un petit carnet
avec tous les perfectionnements à apporter pour du parfais et non de l'à-peu-près.
Une fois mon examen terminé, la nuit était presque là, et mon petit modèle enfin
rhabillée se tenait derrière moi.





Sous l'indécise nuance de ses cheveux maintenant tordus et relevés sur la nuque,
l'ovale pur de son visage avait une expression très douce, et l'heure vint de nous
quitter pour ce jour, mon petit et joli modèle me donna un baiser pour le travail
sur la toile, elle était radieuse, heureuse , je lui rendis son baiser et nous nous
souhaitâmes une bonne nuit et nous donnâmes rendez-vous pour le lendemain...

Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Eh, oui, très joli. S'appellait-elle Françoise?
Image de Alain Derenne
Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Moi aussi je m'amuse de ce texte alors un petit +5 en récompense...
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
je vous ai donné deux voix pour ce beau récit
P.S : comme vous, je suis curieux de tout !

Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Merci ! Et on prétend qu'il s'agit d'un défaut... Peut-être apprécierez-vous aussi mon TTC à l'adresse ci-dessous? Merci pour vos commentaires. http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-chiffonnier-de-locean-1
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Votre Françoise est une fausse ingénue mais ça n'est manifestement pas pour déplaire à l'auteur :)
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de F. Chironimo
F. Chironimo · il y a
Des comme ça, On en redemande! +5
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Bjr, Chronimo, j'ai beaucoup de textes à proposer...
Image de Bertrand Pigeon
Bertrand Pigeon · il y a
Un récit sensuel
d'une douce ambiguïté
une écriture souple et colorée
qui laisse passer la lumière ^^+5

Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Skimo
Skimo · il y a
Beau texte. Cependant je me suis dit, ça va plaire aux hommes, mais les femmes vont penser qu'il s'agit d'un fantasme masculin. Je vois avec plaisir que les commentaires des lectrices sont très positifs, elles ont su apprécier le style et la construction progressive de la suggestion. Pas facile en plein scandale Harvey Weinstein. Mes votes
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Merci. J'ai cherché à écrire un texte d'un doux érotisme au départ des choses qui m'émeuvent. Je dois être très visuel mais, au final, ces choses sont très simples : le plaisir des sens aiguillonné par la vue et les parfums, le toucher des courbes sur la feuille de papier, la recherche de la pose et de la forme, la douceur de la voix et des paroles, le goût de la vanille poivrée et du thé alliés à la douceur des sentiments et la complicité. Je pense que l'érotisme réside dans la suggestion, pas dans la vulgarité des descriptions. A ce titre je reprendrais bien le dernier passage pour le rendre moins explicite mais les textes me brûlent les doigts et je publie rapidement.
Image de Haruko San
Haruko San · il y a
excellent votre commentaire dans lequel je m'insinue me plait beaucoup...l'érotisme comme il me plait de l'écrire sans vulgarité... je vous invite sur ma page avec plaisir, soyez-y le bienvenu!
Image de Marguerite A
Marguerite A · il y a
Une muse qui amuse, tu parles d'une muse !
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Marguerite A
Marguerite A · il y a
Une muse qui amuse, tu parles d'une muse !
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
sensualité des poses
doucement sans empressement le désir monte pas pas
j'aime votre plume en délicatesse en tendresse ou l’érotisme est doux écrit avec subtilité mes votes

Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Quelle belle plume... Monté l'escalier à vos côtés. Désir contrôlé, douceur, jeu érotique subtilement "fausse ingénue" de la part de Françoise. J'ai aimé du début à la fin. Quoi mettre sinon un 5 !
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Effectivement. Merci por votre vote.
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
C'est absolument magnifique !
J'aime la délicatesse de tout, celle des mots, des images, de la féminité, de la masculinité, du désir, de la retenue. J'aime l'art qui est partout et la matière et la candeur et le respect et le thé chaud qui refroidit et la main sur l'esquisse et la lecture des fragments de texte et l'attirance et la nudité et les poses qui mettent un temps infini à se placer dans un axe irréel et le lieu exigu qui est un petit nid pour cette première rencontre d'une tendresse infinie.
J'ai donné toutes mes voix de fée parce que j'ai aimé.
Merci beaucoup

Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
j'aime beaucoup beaucoup la montée des marches, qui révèle un œil attentif et doux, l'érotisme sans douceur c'est un peu comme l'automne sans les couleurs qui rougeoient le tableau, votre texte est une plume qui descendrait doucement en petits tourbillons hésitants
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Votre commentaire me touche et vos voix me ravissent. Merci.
Image de Pascale Perrin
Pascale Perrin · il y a
Sensualité des poses que transpose le jeu des mots... Bravo ! Passez me lire si le cœur vous en dit.
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Je passe règulièrement vous lire.
Image de Jo Theroude
Jo Theroude · il y a
Un récit qui réchauffe... Je rejoins Nelly sur ses critiques et pour ma part j'aurais aimé, comme c'est une nouvelle, être surpris par la chute.
Je vous offre quand même 2 voix d'encouragement.
À bientôt !

Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Excellente nouvelle où l'égérie est à l'honneur. Quelque soit le domaine artistique, la muse est l'essence même de la création. Mes votes avec plaisir. Je vous invite à découvrir mes trois haïkus dont: Matou sans papiers ethttp://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/grand-noir-du-berry
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Vous nous donnez à voir un bien charmant tableau dans cette nouvelle où règne en demi- teinte beaucoup de sensualité. Entre "innocence" et "indécence" le personnage féminin est troublant et le peintre nous livre ses observations par touches successives, faisant durer son plaisir de la découverte et celui du lecteur. . . j'ai apprécié également l'originalité du thème et la maîtrise du récit, mes votes Isdanitov et à bientôt !
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Merci pour ces compliments, je suis ravi que cela vous ait plu.
Image de Hermann Sboniek
Hermann Sboniek · il y a
Bonjour Isdanitov, comme promis, je viens découvrir votre muse. Vous créez une bonne ambiance ( peut être cassée par le passage de la dernière pose ?? j'ai eu l'impression que la délicatesse du début disparaissait un court instant ) qui vous fait gagner mes voix. A très bientôt et bonne chance pour ce concours :-)
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Je l'admets mais, vous savez, en fin de pose on se laisse parfois un peu aller...
Image de Maud Garnier
Maud Garnier · il y a
Peinture et sensualité !... tout pour me plaire !... même si je n'ai jamais utilisé de modèle vivant pour mes peintures :-) vous m'avez lu sur "délivrance" mais il a d'autres textes coquins sur ma page ;-))
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Achille
Achille · il y a
Pour une couverture de livre j'aurais pris des photos ;-)
Belle histoire je vote.

Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Effectivement, mais les photos sont très rapidement prises, le dessin prend plus de temps... ;-))
Image de Achille
Achille · il y a
C'est pour cette raison que j'ai placé un smiley.
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Oui, oui, j'avais bien compris
Image de Achille
Achille · il y a
Il me semblais bien que j'avais compris que vous aviez compris ce que j'avais compris ;-)))
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Dialogues savoureusement ambigus... place à l'imagination
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Leina Cooning
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Je vous remercie pour votre passage. Vos voix nous vont droit au coeur. Merci
Image de Charlotte Talon
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Vous posez la question que je redoutais...
Image de Charlotte Talon
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Je vous ai répondu en mp ;-)
Image de Symphonie
Symphonie · il y a
J'adore ce style et l'approche, tout en sensualité, qui baigne ce texte.
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
J'avoue m'être beaucoup amusé à l'écrire.
Image de Symphonie
Symphonie · il y a
Je m'étais aussi beaucoup amusé sur "illusions perdues" sur un thème présentant quelques points communs avec le vôtre (sauf la chute)
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Une muse sensuelle... qui va croquer l'autre ?
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Peu importe, le plaisir sera partagé.
Image de Didier Poussin
Didier Poussin · il y a
Modèle facile à ........modeler
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Maryse
Maryse · il y a
Merci pour cette jolie découverte !
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Fabienne BF
Fabienne BF · il y a
Votre muse est délicieusement coquine... votre texte aussi et donc la lecture également. Merci pour ce moment :-)
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Coquine, c'est le mot ! S'enhardissant au fur et à mesure...
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Ce badinage sexuel nous tient en haleine jusqu'au bout. j'attends la deuxième séance avec impatience
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
La bienséance m'interdit dans dire davantage ;-))
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Pas de fausse pudeur, comme le modèle dévoilez, dévoilez
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Affaires de coeur, nous sommes entre gentlemen.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
La muse est faussement ingénue et plutot libertine à mon avis .. tout comme l'artiste....:-)
et ceci donne un récit très sensuel et oui, joliment érotique ..

Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
M'aurait-elle dupé? Nous sommes sommes pourtant restés très sages...
Image de Nualmel
Nualmel · il y a
La scène est belle. Emplie de désir et de sensualité et pudique à la fois. Très joli érotisme.
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
La nudité est belle, surtout lorsqu’elle est si bien exprimée, avec érotique pudeur qui fait à la fois sourire et fantasmer !
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Je souhaitais rester dans la suggestion et flirter avec la limite. La description médicale de scène d'amour n'a rien de littéraire ni même, à mes yeux, rien d'érotique. Je trouve cela tout bonnement vulgaire. Vulgaire je peux l'être aussi mais suggérer et faire délicatement rêver est plus difficile. C'est cet exercice qui me tentait.
Image de Suzanne Buck
Suzanne Buck · il y a
J'ai eu du mal à trouver votre muse mais j'ai fini par comprendre qu'il fallait cliquer sur votre pseudo . Quelle surprise que ce texte érotique, il est si bien écrit et vous rêvez si joliment que je me suis trouvée en délit de voyeurisme ! Je vous ai donné mes voix.
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Votre commentaire me réjouit encore bien plus que les voix attribuées. Merci, c'est très gentil de votre part. Notez que vos voix me réjouissent également... ;-)
Image de Suzanne Buck
Suzanne Buck · il y a
si je peux me permettre de vous glisser dans l'oreille une faute de frappe, vers la fin de votre texte, dans la phrase "parfait , garder la pause je vous prie" il me semble qu'il aurait fallu écrire gardez,avec un z, ne m'en veuillez pas, votre texte est parfait à part ça.
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Vous avez raison et d'autres coquilles subsistent. J'ai envoyé un email pour demander comment pouvoir les corriger et j'attends la réponse.
Image de Duje
Duje · il y a
La suite au prochain n° ?
Image de F. Gouelan
Image de Brennou
Brennou · il y a
Charmante, cette petite ! Où la trouve-t-on ? J'ai certainement une couverture à dessiner... enfin, si vous voulez bien partager ce moment charmant !
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
hmmmm... j'veux bien vous aider à trouver la vôtre mais pas à partager la mienne, désolé... ;-)
Image de VeroMezo
VeroMezo · il y a
bien joué, l'artiste!
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Vrac
Vrac · il y a
Je crois que je vais revenir à la peinture. Récit chargé d'émotion... si le désir, aussi pudiquement qu'il s'exprime, est bien une émotion
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
En tous les cas ça vaut la peine de s'y essayer. Merci pour ce commentaire et pour vos voix.
Image de Claudine
Claudine · il y a
Un rendez-vous tout à fait réussi, pudique et facétieux! Merci
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Ravi que ce texte vous ait plu.
Image de Lammari Hafida
Lammari Hafida · il y a
Un texte bien mené , bravo ! Je vous invite à découvrir mes haïkus en lice et bonne journée
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Je viendrai vous lire, soyez en sûre.
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Merci pour votre commentaire. Je passerai lire vos textes, soyez en certaine.
Image de Alain d'Issy
Alain d'Issy · il y a
Merci de m'avoir fait découvrir votre texte joliment construit - vous utilisez habilement la situation et l'émotion est partagée avec le lecteur et monte crescendo - bravo - bon dimanche
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Domy
Domy · il y a
Très joliment érotique, à savourer!
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Vol-au-vent
Vol-au-vent · il y a
Bien croquée, la belle !
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Elle y mit beaucoup de bonne volonté:-)
Image de Chantane P.
Chantane P. · il y a
bon moment de lecture
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Ravi que ce texte vous ait plu
Image de Moniroje
Moniroje · il y a
lecteur devenu voyeur....
Image de Ciruja
Ciruja · il y a
La vérité tu es dans le coquin sans verser dans le vulgaire et la technique de la nouvelle est très bien maîtrisée avec des informations au compte-goutte
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
C'est exactement ça et la frontière est parfois difficile à établir. :-)
Image de Edouard Lebeaupin
Edouard Lebeaupin · il y a
Quelques jolies tournures de phrases, comme, elle s'enserre dans ses bras...
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
+5... quel sera le prochain épisode??... merci pour votre passage sur mon TTC...
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Merci pour vos voix. D'autres textes existent sur le thème mais je ne les ai pas encore présentés ici.
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
un modèle à suivre..
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
C'est savoureux, palpitant, fort bien raconté et sensuel à souhait. Une fort belle lecture, je reviendrai. Mes voix, sans hésitation. Bravo Isdanitov.
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Beau compliment, merci Artemiss
Image de Suzy-lou
Suzy-lou · il y a
L’artiste amoureux de sa muse ou de son œuvre ?
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Christopher Olivier
Christopher Olivier · il y a
récit sensuel très bien écrit
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Merci, c'est très agréable de l'entendre dire
Image de Catherine Denninger
Catherine Denninger · il y a
Jeu trouble et sensuel, qui débute dès les premières marches! Beau texte.
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Je cherchais un ton badin. J'espère l'avoir trouvé.
Image de Christian Pluche
Christian Pluche · il y a
Pas très professionnel ce peintre avec son modèle !
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
Très agréable à lire ! J'aime cette atmosphère ...
Apprécierez-vous ma petite friandise "Quenouille de sucre" ?

Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Ravi que ce texte vous ait plu, j'aime les friandises!
Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
Apprécierez-vous à nouveau ma "Quenouille de sucre " en finale du Prix haïku automne ?
Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
Je n'en doute pas ;-)
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
L'impact de l'artiste sur le modèle. Nouvelle fort bien écrite où nous rentrons dans l'intimité de l'atelier avec bonheur. Vous avez les votes d'Arlo qui vous invite à découvrir son poème *sur un air de guitare* retenu pour le prix hiver. Bonne journée à vous. http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/sur-un-air-de-guitare-1
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Merci pour ce vote, je ne manquerai pas de vous lire.
Image de Zouzou Z
Image de Isdanitov Yves Deschuyter
Isdanitov Yves Deschuyter · il y a
Merci à vous tous pour ces votes, je ne manquerai pas de passer vous lire.
Image de Iméar
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un grand bravo pour ce superbe texte bien construit et bien mené !
Mes votes ! Une invitation à soutenir “Bonheur des enfants” et
“Sous la mousse humide” si le cœur vous en dit ! Merci d’avance
et bonne journée !

Image de Doria Lescure
Doria Lescure · il y a
Récit bien construit, dans lequel on sent monter la complicité sensuelle entre les deux personnages, dans un rythme fluide et agréable à lire. Pour ce joli moment de lecture, voici mes voix.

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Radio In Utero

Nicolas Juliam

L'homme à la blouse blanche est hautement concentré sur les images basse définition de son écran, qui n'a rien de grand ni de plat. À l'heure des smartphones et des tablettes, notre homme de... [+]