Image de Chloé Millet

Chloé Millet

619 lectures

192

Qualifié

Je me réveille à plat ventre sur le carrelage de la cuisine, les cheveux collés sur le visage.
J'ouvre les yeux. Une douleur intense me traverse le crâne. Je vois le rose-orangé de l'aube couvrir le ciel à travers la porte vitrée de la véranda. Le jour ne va pas tarder à se lever.
J'essaie de m'asseoir... J'ai le vertige, des courbatures, mal partout. Je suis au bout de ma vie.
Je ne me souviens pas comment je suis rentrée hier soir, ni ce que j'ai fait. Je ne me souviens de rien après le choc.

À minuit, on a sorti le champagne pour célébrer la nouvelle année. On a trinqué, mis de la musique et on s'est mis à danser.
Et puis, j'ai glissé sur le tapis – foutus escarpins ! Je me suis cramponnée à ma coupe de champagne pour ne pas en renverser. Ingrid m'aurait fait une scène si j'avais cassé une flûte qu'on venait de lui offrir pour Noël.
Du coup, je me suis violemment écrasée contre le mur et je n'ai pas pensé à protéger ma tête. Un bruit sourd. Ensuite, je n'ai plus aucun souvenir de la soirée.
Je devrais peut-être passer aux urgences ? Mais pas dans cet état, je dois vraiment avoir une tête de déterrée.

Je parviens enfin à m'asseoir.
Tiens, j'ai de la terre sous les ongles, j'en ai même un qui est cassé.
Ma robe est déchirée et tachée, toute pégueuse. C'est quoi ? Je passe mes doigts sur la tache, les renifle. Il me semble reconnaître l'odeur métallique du sang... Eh ben, je ne me suis pas ratée, j'ai dû me fracasser le crâne ! Mais non, je n'ai pas de plaie à l'endroit qui me fait mal. Peut-être ailleurs...

Je me lève lentement et me dirige vers la salle de bain. Je retire ma robe, mes collants et je m'inspecte sous toutes les coutures devant le miroir.
J'ai quelques feuilles accrochées à mes collants filés, quelques bleus sur les genoux mais pas de blessure. Ce sang n'est pas le mien.
Mais enfin, qu'est-ce qui a bien pu se passer hier soir ?

L'eau chaude de la douche me fait un bien fou. Ça va un peu mieux maintenant. Je m'habille avec des vêtements confortables – jean et pull large – et je ramasse mes vêtements sales. Panière à linge ou direction poubelle ?
Je vais chercher un sac poubelle. Je regarde à nouveau la tache sur la robe avant de la jeter et je commence à avoir du mal à respirer...
J'espère que je ne suis pas rentrée en voiture dans mon état – pourvu que je n'aie pas causé d'accident, qu'on m'ait raccompagnée ou que je sois rentrée à pied !

Je retourne dans la cuisine en titubant. Où est mon portable ? Dans la poche intérieure de mon sac à main, avec un morceau de papier plié – c'est un ticket de l'EuroMillions pour le tirage du Nouvel An. Je laisse échapper un rire aigu. Les chiffres me disent vaguement quelque chose, pourtant je suis sûre de ne pas avoir acheté ce ticket. Tout le monde sait bien que les jeux d'argent, c'est truqué et de toute façon, je n'ai jamais de chance. Je ramasse le sac poubelle, j'y jette le ticket ainsi que mon collant filé.

J'entre mon code secret sur l'écran de mon portable. 10 appels en absence, 15 textos. Le premier est de Sarah : « Bonne année ! Tout le meilleur pour 2019, ma Lili. Dis, tu as besoin de ta caisse aujourd'hui ou tu me la laisses encore un peu ? »
Ouf ! Je n'ai pas conduit hier soir. C'est la première bonne nouvelle de l'année.
Je survole les autres textos. Meilleurs vœux, bla bla bla. Je les lirai plus tard.

Je sens encore le goût de l'alcool dans ma gorge. Il me faut un café pour combattre la gueule de bois. Je sors ma tasse, je fais bouillir de l'eau mais... je n'ai plus de café. J'espère que je vais pouvoir trouver un magasin ouvert le 1er janvier.

Je mets mes bottes. Une petite balade va m'aider à me rafraîchir les idées...
J'enfile ma veste, je prends mon sac, mes clés, le sac poubelle et je sors dans la rue déserte. Tous les fêtards dorment encore.
Bye bye petite robe noire, tu étais si jolie ! Heureusement, c'est bientôt les soldes.

Je marche à pas lents mais décidés. J'arrive au Corum. Je me sens héroïque d'être dehors si tôt, quelques heures seulement après un réveillon mouvementé.

Mon téléphone sonne. Ah non, ce n'est pas ma sonnerie... ça vient de la poche de ma veste.
D'où sort ce portable ? Je ne l'ai pas volé, quand même ? Je n'ose pas répondre mais j'écoute le message qu'on vient de laisser vu que le portable n'est pas bloqué : « Hé frérot, dis-moi que t'as joué hier ! Dis-moi que t'as jouéééé ! Rappelle-moi ! »
Je ne reconnais pas la voix.

Je continue de marcher le long des voies du tram direction les Aubes, puis la Pompignane.
Je ne sais pas pourquoi j'ai pris ce chemin, c'est plutôt mort, ces quartiers-là. J'aurais plus de chance de trouver du café du côté de la Comédie.
Je m'arrête sur le pont qui traverse le Lez. Est-ce que je suis passée par là tout à l'heure ? Ça me dit quelque chose...
Je jette machinalement le portable inconnu dans la rivière puis je me dis que c'est idiot. Peut-être que j'aurais pu découvrir à qui il appartenait et le lui rendre.
Je ne comprends plus rien. Qu'est-ce qui m'arrive ?

Cette fois, c'est bien ma sonnerie – la chanson Get Lucky de Daft Punk. Je décroche le téléphone avant de me rendre compte que je n'ai envie de parler à personne.

C'est Ingrid. Est-ce que Mathieu est avec moi ? Non, c'est qui ? Le grand brun typé méditerranéen avec des lunettes. Apparemment, j'ai passé la moitié du réveillon accrochée à son bras et on est partis ensemble. Ah oui, ce gars-là. Non, je suis rentrée seule chez moi. Je ne sais pas où il est. Pourquoi ?

Ingrid a l'air affolé car Mathieu ne répond pas au téléphone. Sa mère et son frère ont cherché à le joindre.
Mathieu aime les jeux d'argent et remplit toujours une grille de Loto ou de l'EuroMillions pour les super cagnottes – vendredi 13, Noël, le Nouvel An – c'est son truc. Et hier soir, ses numéros porte-bonheur sont sortis. Carton plein, même les numéros complémentaires.
Sa mère espère toujours qu'il va gagner alors elle regarde les résultats des tirages. Elle a laissé plusieurs messages sur son répondeur hier soir mais il ne l'a pas rappelée. Elle commence à s'inquiéter.

Mon téléphone glisse de mes mains et tombe à mes pieds. Tout me revient comme dans un flash. La promenade au clair de lune, les feuilles crissant sous nos pas, la douceur de la mousse sur les pierres dans le sous-bois.

On s'est assis. Mathieu voulait regarder quelque chose sur internet. Il a sorti son portable, pianoté sur le clavier puis il s'est mis à crier. Il était fou de joie. Il m'a embrassée. Il m'a parlé de tout plaquer, de voyages, de l'Australie. Il m'a demandé si je voulais l'accompagner. Il parlait vite. J'ai ri, je n'ai pas tout compris mais j'ai ri jusqu'à ce qu'il sorte le ticket de l'EuroMillions de son portefeuille. Il me l'a montré. Sa date de naissance, ses numéros porte-bonheur – il jouait toujours les mêmes.

La pierre couverte de mousse était lourde et a fait un bruit sourd contre son crâne. Je ne sais pas pourquoi j'ai fait ça. C'était comme un réflexe. Je n'étais pas en état de savoir ce que je faisais.

J'ai commencé à creuser la terre avec les mains. J'ai creusé longtemps. Il respirait toujours quand je l'ai poussé dans le trou, mais le trou n'était pas assez grand ni assez profond alors j'ai continué de creuser la terre pour cacher ses pieds qui dépassaient.

La seule chose à laquelle j'ai pensé pendant tout ce temps, c'était que moi, je n'ai jamais de chance.

PRIX

Image de Hiver 2019
192

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Chloé Millet
Chloé Millet  Commentaire de l'auteur · il y a
Inspirée de faits réels,"Lucky" m'est venue en tête dans l'après-midi du 1er janvier 2019.

Je souhaite sans plus attendre clarifier de quels faits réels il s'agit car toute ressemblance avec un crime quelconque qui se serait déroulé au bord du Lez ce matin-là ne me concerne pas.

1) J'avais l'intention de jouer à l'EuroMillions pour la cagnotte du Nouvel An mais j'ai oublié d'acheter un ticket. Je m'en suis rendue compte après minuit, trop tard. Je n'ai jamais regardé les résultats donc j'ignore si j'aurais gagné...
2) Je me suis bien tapé la tête contre un bureau lors du réveillon... en faisant glisser le pouf années 70 sur lequel je m'étais assise un peu lourdement. J'ai eu mal au crâne mais je me souviens de toute la soirée ;)
3) Je suis rentrée à pied en longeant le Lez dans le froid. "Je suis au bout de ma vie" est une pensée qui m'a traversé l'esprit au moment où j'ai commencé 2019. Je prends ça pour un bon signe pour la nouvelle année : je vais en profiter pour célébrer la vie à fond ! J'ai de la chance :)

·
Image de Christopher GIL
Christopher GIL · il y a
L'atmosphère est bonne, le suspense bien présent.. et la chute bien trouvée, bien joué!
J'ai un De Vinci si ça vous tente!

·
Image de Chloé Millet
Chloé Millet · il y a
Merci Christopher :)
·
Image de De margotin
De margotin · il y a
J'aime
·
Image de Chloé Millet
Chloé Millet · il y a
Ravie que "Lucky" vous ait plu. Merci, De margotin !
·
Image de Edmond Dantes
Edmond Dantes · il y a
Ecriture très agréable et suspense garanti avec cette amnésie passagère : mes voix ***** J'ai moi aussi une histoire à vous raconter : https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-militant-1
·
Image de Chloé Millet
Chloé Millet · il y a
Merci Edmond :) Et bonne chance !
·
Image de Mollie Scarlett
Mollie Scarlett · il y a
Ça se lit bien ! Bravo et bisou !
·
Image de Chloé Millet
Chloé Millet · il y a
Merci pour ton soutien, Mollie :)
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Un bien étrange récit . La nouvelle année commence vraiment de façon atypique !
·
Image de Chloé Millet
Chloé Millet · il y a
En effet, Ginette ! 2019 nous réserve bien des surprises...
Merci pour votre commentaire.

·
Image de Teddy Soton
Teddy Soton · il y a
Le suspens est tenu jusqu’à la fin et votre récit est bien écrit, bravo +5
En plus le titre est l’une des chansons de ma chanteuse préférée :)
Je suis en finale avec Frénésie 2.0 merci pour votre soutien :)

·
Image de Chloé Millet
Chloé Millet · il y a
Merci Teddy :)
J'ai beaucoup aimé votre récit de SF. Bonne chance pour la finale !

·
Image de Teddy Soton
Teddy Soton · il y a
Merci Chloé :)
·
Image de Samia.mbodong
Samia.mbodong · il y a
L’histoire de votre narratrice un lendemain de réveillon est incroyable et nous tient en haleine jusqu’au bout. Une belle écriture agréable à suivre, le personnage central et sa psychologie est parfaitement campé,
C’est excellent Merci et Bravo
Amicalement Samia

·
Image de Chloé Millet
Chloé Millet · il y a
Merci pour vos encouragements, Samia !
·
Image de Moniroje
Moniroje · il y a
Mais... vous n'avez aucune pitié pour vos lecteurs !
Enfin, vous les conseillez : si on gagne au loto, faut se préserver des femmes !
Encore !!!

·
Image de Chloé Millet
Chloé Millet · il y a
Ha ha, ce n'était pas le message que j'avais en tête à la base... mais je ne sais pas trop ce que j'avais en tête quand j'ai écrit cette nouvelle, le dénouement est venu comme ça !!! Merci pour votre commentaire, Moniroje :)
·