1
min

livide

Image de Torpeur

Torpeur

7 lectures

1

Ton entourage voyait grand pour toi. Peut être un peu trop grand. Et peut être un peu trop à ta place. T'avais des dons, parait-il.


Tu veux pas devenir comme lui. Un gras du bide, rebut de l'humanité. L'alcool lui a donné les yeux gonflés et la tête bouffie. Odeur repoussante, et toujours une bouteille à la main, comme si l'un et l'autre s'étaient jurés fidélité jusqu'à la fin. Du genre qui flingue toutes ses allocs dans les courses de chevaux, combats de boxe... Qui passe son temps au bar avec d'autres paumés, à faire des concours de fléchettes et de billard. Avec en fond sonore le boulevard tout près. Environnement de merde, c'est tous les jours la même. Tu veux pas devenir comme lui. Non, sûrement pas. Autant se jeter dans la Loire ou passer sous le tram, ce genre de chose. D'ailleurs quand tu le croises, ce voisin, tu lui dis plus bonjour depuis longtemps. Alors, pourquoi y'a ça dans ton sac. L'avenir est triste, la vue est bouchée. Tu rêves d'être un autre toi, et dans un autre univers. Faudrait tout bousculer. Tout jeter. Mais dans cette dimension, où que t'ailles, ce sera pareil. Tu peux pas t'échapper, t'es piégé. Ils disent tous de faire avec, de s'accommoder, qu'un jour ou l'autre, on s'y fait et on n'y pense plus. A peu près mot pour mot.


Toujours à chercher la solution, à se cogner la tête contre les murs. Que veux tu, le silence t'a englouti. Broyé par le système. Au début on se bat, puis c'est si fort et si intense et si persistant dans le temps qu'on ne tient plus. Et c'est là. Que tout change. Dur de s'accrocher. Vois pas comment fournir des efforts dans un moment pareil.


et 2017 se termine comme ça.

Thèmes

Image de Nouvelles
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,