Littéralement coupable

il y a
1 min
459
lectures
59
Finaliste
Jury
— La parole est à la défense.
— Non, mesdames et messieurs, je dis non. Oh, vous pouvez bien sûr penser qu’il s’agit d’un affront pour vous dont le niveau d’exigence est immense, vous qui vous attendiez certainement à quelque chose de ciselé, quelque chose de superbe. Au lieu de ça, vous avez... ça. Et je comprends, c’est peu, ça ne ressemble à rien.
Mais non, je vous le dis, et même je l’affirme, l’auteur n’a absolument pas voulu se moquer de vous. Je le connais bien, il n’est pas comme ça.
Mais alors, me direz-vous, pourquoi se permet-il ce genre de comportement, cette insoutenable désinvolture, cette légèreté presque coupable ? Sait-il, qu’en agissant ainsi, il n’apporte rien à la littérature, au contraire, il se peut même qu’il la desserve ?
Vous pourriez même imaginer le pire, qu’il a, pourquoi pas, pris un certain plaisir en rédigeant ce... texte, voire qu’il a souri et pourquoi pas qu’il a ri. Et vous auriez raison, mesdames et messieurs. Il a ri, mais ce n’était pas par moquerie, non.
Comment peut-on se comporter ainsi me direz-vous également ? Avec si peu de sérieux, sans aucun respect. Va-t-on le laisser faire?
Et puis, qui est-il ? De qui est-il l’élève ? De personne sûrement. Dans quel mouvement doit-on le classer ? A-t-il beaucoup lu ? Ou mieux, a-t-il tout lu ? Non bien sûr.
Tout cela, vous avez le droit de le penser, de le dire, vous avez aussi le droit d’être déçus et même en colère, mais finalement, mesdames et messieurs, pourquoi n’aurait-il pas tout simplement le droit de renoncer à écrire un texte prétentieux, maniéré (il l’a fait plus jeune) ? En appeler aux grands auteurs qu’il connaît ou qu’il ne connaît pas et faire comme eux ou différemment ?
Il aurait pu se mettre en tête qu’écrire est important et se proclamer écrivain ?
Et puis quoi encore ?

Et bien non, mesdames et messieurs, auteur sans prétention, il a juste voulu passer un bon moment en rédigeant ces quelques mots.
Alors, a-t-il des circonstances atténuantes ? Peu importe.
Faut-il le condamner ? Bien sûr, sinon comment voulez-vous qu’il s’évade ?

Verdict : Coupable.

59
59

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lou
Lou · il y a
Trop bien. Continuez.... Signée : une fan