L'Index

il y a
3 min
2 160
lectures
39
Qualifié

Je lis, j'écris, je fais écrire, je relis, je corrige, je lis, j'écoute, j'écris, je réécris, j'observe pour mieux écrire, je lis pour mieux voir, j'écris, je regarde, j'écoute, je ... [+]

Image de Grand Prix - Automne 2021
Image de Très très courts

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Ils m'ont prévenu qu'ils allaient me demander de parler de mon plus vieux souvenir. De mes premières années, je ne me rappelle clairement qu'un seul événement. Il faut dire que c'était il y a un bail. Pour tout dire, c'était il y a exactement 95 ans. C'est pour cela, sans doute, que j'y repense aujourd'hui.
J'ai 99 ans et 364 jours. Demain m'emmerde déjà. Mon appareil auditif sera gratifié de piles neuves, le maire et la directrice de l'Ehpad seront en dimanche pour la photo dans le journal, le personnel sourira pour la forme, malgré le travail supplémentaire que leur donnera tout ce tintouin. C'est pas faute d'avoir dit que c'était pas la peine. Ils ont encore pris ça pour de la politesse...
J'ai 99 ans et 364 jours, et pour la première fois, j'ai envie de mourir. Rien que pour éviter cette journée. Je vais rater mon feuilleton et j'aurai des aigreurs à cause du champagne. Personne ne m'a demandé mon avis et ils s'imaginent que ça me fait plaisir d'avoir ma photo dans le journal. Les cons.
J'ai 99 ans et 364 jours, et je me suis toujours tenu loin de la nostalgie qui ronge le présent, des regrets qui vous lancent sans autre antalgique que l'oubli. Je n'ai pas envie qu'on m'inflige d'assister au film de ma vie comme si je me noyais. Alors vous comprenez que cet incident, j'ai moyennement envie de vous le raconter parce qu'une fois qu'on tire le fil, tout se détricote.
J'ai 99 ans et 364 jours, et je me force à ne pas me souvenir, sinon demain sera une torture. Je vais avoir beau jouer la sénilité, l'amnésie, l'absence, pour être tranquille, ils ont déjà tous préparé des récits, des photos, des anecdotes que je regrette presque maintenant de leur avoir transmis. En plus, y en a pas mal que j'ai inventées... Je tournerai la tête, il ne faudra pas pleurer en pensant que tout ça est derrière. Eux aussi approcheront un jour la mort et je les aime encore assez pour vouloir leur éviter d'être effrayés trop tôt. Ça m'arrange qu'ils me croient un peu absent, juste capable encore de jouer aux dames et de manger leurs tartelettes. J'espère au moins qu'il y en aura à la poire. Parce que si j'avais su qu'encore à cet âge je devrais me sacrifier pour eux... Jamais tranquille.
J'ai 99 ans et 364 jours, et il ne faut pas le dire, mais en fait, si je veux, je me souviens de tout. Enfin de presque tout. J'ai un truc pour ça. J'étais documentaliste et je m'emmerdais tellement au boulot que j'ai écrit l'index de ma vie. Je suis pas écrivain, alors j'ai écrit que l'index. Le numéro de page, c'est quantième de mes jours de vie. Je n'ai qu'à le feuilleter pour tout retrouver. M, par exemple, il y a Mariage, 9132. Marseille, 10 062. Mobilisation, 6621. Évidemment à N, il y a Naissance, 1. Mais ça n'empêche pas que de mes premières années, j'ai beau creuser, je ne me rappelle clairement qu'un seul incident. Parce que je ne me suis pas emmerdé assez tôt pour démarrer l'index à temps. Alors les renvois aux premières pages de ma vie sont très rares. Pour demain, j'ajouterai à la lettre C : Centenaire, 36 500. Depuis mes 27 ans et quelques mois, les quantièmes des jours ressemblent à des codes postaux, c'est marrant. 36 c'est l'Indre. Dans mon vieux Code postal de 1978, je peux retrouver les communes correspondantes. Je vais vous dire, là, demain, ça correspond à Buzançais, Vendœuvres, Saint-Genou, Palluau-sur-Indre, Neuillay-les-Bois, Argy, Chezelles, Saint-Lactencin, Villegouin, Méobecq, Sainte-Gemme, Sougé, La Chapelle-Orthemale. À quoi ça sert de le savoir ? Pas moins que d'entendre les cours de la Bourse le matin ou la météo marine. Me dites pas que vous n'écoutez pas, des fois, des trucs dont vous n'avez rien à faire. Dans la vie – et j'ai un peu d'expérience en la matière, vous pouvez pas m'enlever ça –, on passe un temps fou à penser à des événements qui n'arriveront jamais et à des informations qui ne servent à rien.
J'ai 99 ans et 364 jours, et j'ai beau m'empêcher de me souvenir, cet événement, je ne l'ai jamais oublié. Peut-être parce que je ne l'ai raconté à personne. Aujourd'hui, je ne pense qu'à ça. Peut-être que je leur raconterai demain. Ça mettra de l'ambiance. Il est dans l'index, regardez à la lettre E.
Empoisonnement petite sœur, 1824.
39

Un petit mot pour l'auteur ? 41 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Terrible la chute MadLene et dans tous les sens du terme !
Image de Ninn' A
Ninn' A · il y a
vous m'avez scotchée, je ne m'attendais pas du tout à ça. si j'ai bien compté, le jour de ses 5 ans, le gamin a empoisonné sa petite sœur ? je veux bien croire qu'il s'efforce de ne pas se souvenir, mais à un moment où un autre, effectivement, ça remonte et on se le prend en pleine poire.
Image de MadLene écrit
MadLene écrit · il y a
oui, on imagine que "ça" ne peut pas disparaître. on peut se rassurer en imaginant qu'il ne l'a (peut-être...) pas fait exprès ? Merci beaucoup pour votre commentaire.
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Très bon texte, original, bien pensé et bien écrit. Le narrateur est attachant et bien qu'ayant lu beaucoup de nouvelles et en ayant écrit environ 150... je n'ai pas vu venir la chute. Bravo ! Je vote et m'abonne à votre page.
Image de MadLene écrit
MadLene écrit · il y a
Merci beaucoup. Je ne suis pas aussi productive, par manque de temps, mais c'est un bon encouragement, je crois...
Image de Mathieu Jaegert
Mathieu Jaegert · il y a
E comme excellent ! Demain ce sera R. Oui, pas de raison après tout...La tarte aux poires fera l'affaire.
R comme récidive.

Image de MadLene écrit
MadLene écrit · il y a
Merci, j'aime beaucoup l'idée de la récidive...
Image de Nicolas Juliam
Nicolas Juliam · il y a
grosse chute pour un vieil homme... et ses souvenirs.
Image de Juliette Gallier
Juliette Gallier · il y a
Quelle bonne idée! Je vais derechef calculer à quel jour je suis.
Image de MadLene écrit
MadLene écrit · il y a
Ça chiffre vite... Mais autant de possibilités de vies nouvelles !
Image de Herrla Alegria
Herrla Alegria · il y a
Suave! Sublime!
Merci! ;)

Image de Norsk Fra Norge
Norsk Fra Norge · il y a
Il est drôle, ce personnage ! Même la fin ne vient pas l'entacher !
Image de Agnès Rémond
Agnès Rémond · il y a
La chute est terrible. Merci pour ce bon moment de lecture.
Image de Vero. La Comete
Vero. La Comete · il y a
1824 ??? Il n'y aurait pas l'erreur du siécle ?
Image de MadLene écrit
MadLene écrit · il y a
Ce n'est pas une date, c'est le quantième des jours depuis sa naissance. 😉
Image de Vero. La Comete
Vero. La Comete · il y a
Oui, en fait je m'en suis rendue compte quelques heures plus tard, en repensant à ce texte. Comme quoi, il continuait à me trotter dans la tête.

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Le Fleuve

Azel Bury

J'allais souvent jouer, solitaire, sous le grand arbre près du fleuve. La pluie emportait chaque jour, inlassablement, les échafaudages de feuilles et de brindilles que je construisais, cabanes ... [+]