Les feux de l’amour

il y a
1 min
46
lectures
3

Plaisir, besoin, ivresse, tourment, drogue, obsession, compulsion, consolation et éclats de rire... bref, ECRIRE !!! Ecrire ma vie, vivre mon écriture. Chaque jour et toujours. Pour ma Joie qui ... [+]

Le lundi 15 avril 2019
en début de soirée,
Notre-Dame de Paris
s’embrasait.

Au même moment,
à quelques centaines de mètres,
sur la terrasse d’un presbytère
du 12e arrondissement,
deux amants
osent enfin se rejoindre
pour la toute première fois...

Près de 16 siècles plus tôt,
sous l’assaut des Barbares,
le siège épiscopal d’Hippone
la basilique Saint-Etienne
de nombreux monastères d’hommes et de femmes,
les murailles fortifiées et les palais de la ville...
tout partit en fumée.

Mais bien vivants,
le Père Stan et sœur Pia
s’aiment
dans le ciel rougeoyant.
Demain ils ne le pourront plus
et devront déserter.

L’auteur de La cité de Dieu
– qui s’éteignit peu avant la fin du siège –
avait déclaré :
« Vous seuls, les pierres vivantes...
Ama et fac quod vis. »



Face au terrorisme des Vandales,
face au cléricalisme et à ses anathèmes,
ce n’est ni une calamité ni un scandale
de simplement murmurer : «  Je t’aime ! »



[ EXTRAIT du "Carnet de route" de Bellinus :

" Annecy, 8 juillet 1978 — Guilleret sur mon Solex, je reviens de chez M.-C. le cœur brûlant, la braguette en feu. Stupeur et tremblement ! Je me retrouve au milieu de la fumée, des pompiers, d’une foule de paroissiens consternés. Nos baisers incandescents avaient failli mettre le feu au presbytère ! Qu’importe : Dieu est sauf. Il est devant. " ]


Images de flammes qui se court-circuitent... Présent et passé qui se télescopent... Réalité et fiction littéraire qui s'interpénètrent...  Le texte Les feux de l'amour a été écrit 41 années plus tard, à Boulogne-Billancourt, le 12/05/2019. Quant au souvenir savoyard – et sa vérification dans le Journal – il a surgi seulement deux jours après la rédaction. Surprenant décalage, non ?
Facétie de l'inconscient qui se joue du Temps en brouillant les cartes !


Voir le photomontage de cette étonnante et brûlante coïncidence ici :

https://www.facebook.com/Michel-Bellin-58908272571/?__tn__=%2Cd%2CP-R&eid=ARA0l9qmd1G0kJvsC27Q6xY-ewHH1ruVJrX0teuwrHm4iPHd-Hch1tApZXtJPHNq9kUWPlVevQoIMG-9
3

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Introuvables

M. KORZAM

Vincent a fini sa journée. Il quitte son bureau et regagne sa voiture garée comme souvent devant le PMU d’à côté. Vincent a ses habitudes, ses petites manies de célibataire endurci, de quinqua ... [+]